EntomoScience
Follow
Find
6.8K views | +9 today
Scooped by Bernadette Cassel
onto EntomoScience
Scoop.it!

L'araignée qui construisait des répliques géantes et le papillon déguisé en araignée

L'araignée qui construisait des répliques géantes et le papillon déguisé en araignée | EntomoScience | Scoop.it

Par Karim MADJER. Sweet random Science. « [...] une nouvelle espèce d’araignée du genre Cyclosa. Ces araignées construisent leur toile en rajoutant des débris divers pour tromper/déstabiliser d'éventuels prédateurs. »


« En 2009, Matt Walker avait mentionné le fait que Cyclosa mulmeinensis bricolait des répliques d'elle même (article en anglais ici). Le résultat n'était pas très convaincant à mes yeux (voir image ci-contre) mais, apparemment suffisamment efficace pour duper les guêpes qui s'en prenaient aux répliques plutôt qu'au modèle. »


« La (potentielle) nouvelle espèce décrite par le biologiste Phil Torres (article original ici) se débrouille carrément mieux. Au lieu de boudins vaguement ressemblants (désolé mulmeinensis, rien de personnel), elle confectionne des faux vraiment convaincants, avec de vraies pattes, à partir de morceaux d'insectes, de débris végétaux et de soie. La seule différence : la créature de ce Frankenstein arachnide et péruvien est beaucoup plus grande que l'originale. De près, on se rend compte de la supercherie, mais de loin, c'est assez bluffant. [...] »


[...]


[Article original] New Species of 'Decoy' Spider Likely Discovered At Tambopata Research Center


more...
christine rachel levy's comment, May 6, 2013 2:38 PM
lol
EntomoScience
Sommaire accessible par le tag "À propos" (cliquer sur le dessin de l'entonnoir dans le coin supérieur droit)
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Épidémie d'encéphalite japonaise en Inde : Du porc au moustique, à l'homme

Épidémie d'encéphalite japonaise en Inde : Du porc au moustique, à l'homme | EntomoScience | Scoop.it


Par Lise Loumé. Sciences et Avenir. « INDE. Une épidémie d'encéphalite japonaise sévit »


« Cette maladie virale, transmise des porcs vers les humains par le moustique, a tué 60 personnes en seulement deux semaines dans ce pays. »


[...]


« Comment se transmet cette maladie ? Le virus qui cause l'encéphalite japonaise est transmis par des moustiques appartenant aux groupes Culex tritaeniorhynchus et Culex vishnui, lesquels se reproduisent plus particulièrement dans les rizières inondées. Le virus circule chez certains oiseaux (hérons et aigrettes) » 


« Les porcs sont des hôtes amplificateurs, le virus se reproduisant chez les porcs et infectant des moustiques lors des repas de sang tout en ne causant pas la maladie. Le virus a tendance à s’étendre aux populations humaines lorsque les populations de moustiques infectés se développent de manière phénoménale et le taux de piqûres augmente chez l'homme. » 



more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Découvertes Sciences : le moustique terminator

Découvertes Sciences : le moustique terminator | EntomoScience | Scoop.it
Un moustique génétiquement modifié a été fabriqué pour lutter contre la dengue. La dengue est une infection virale aux symptômes grippaux qui touche plusieurs dizaines de millions de personnes chaque année dans le monde. Ce virus est transmis par les piqûres de moustiques femelles.


« Afin d'observer les résultats obtenus grâce à ce moustique nommé OX513A, le Brésil s'est lancé cette année dans une expérimentation grandeur nature.

Pascal Nardone vous explique tout. »


[Audio] 6-9 Découverte Sciences 22/07/2014 Matin Première
http://www.rtbf.be/info/emissions/article_decouvertes-sciences-le-moustique-terminator?id=8317746#newsAudiosPane


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

[Vidéo] La cigale du frêne

Cet insecte chanteur pourvu d'un rostre piqueur est à l'honneur de cette nouvelle étape du Tour de France de la biodioversité, en partenariat avec le Museum national d'Histoire naturelle.


[Entretien vidéo Sciences et Avenir avec Arnaud Horellou, chef de projet des Zones Naturelles d'Intérêt Écologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) au Service du Patrimoine naturel du Muséum d'Histoire naturelle]


Bernadette Cassel's insight:


SUR INSECT ARCHIVE :

La cigale du frêne (Le Tour de France de la biodiversité 15/21)


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Vierges, demi-vierges et non-vierges chez les araignées

Vierges, demi-vierges et non-vierges chez les araignées | EntomoScience | Scoop.it
Chez certaines araignées, mâles et femelles n'ont droit qu'à deux accouplements. Le mâle distingue les femelles vierges, les demi-vierges et non-vierges.


Par Loïc Mangin. SciLogs. Best of bestioles. « Un billet sulfureux aujourd’hui où, par la grâce d’une bestiole, il sera question d’un saint, de vierges et de demi-vierges… la bestiole en question est l’araignée Argiope keyserlingi, une espèce endémique d’Australie. On la trouve sur la côte orientale de la Nouvelle-Galles du Sud centrale jusqu’au Sud du Queensland et sur l'île Lord Howe. »


[...]


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Sciences participatives - Champs disciplinaires variés

Sciences participatives - Champs disciplinaires variés | EntomoScience | Scoop.it

"Mélanie Dulong de Rosnay et Marc Lipinski plaident pour qu’une « instance pluridisciplinaire » encourage les initiatives permettant à des réseaux d’amateurs éclairés de s’investir dans la recherche."


Le Monde. « Donner un nouveau souffle aux sciences participatives »


« Les activités en ligne prennent constamment de l'ampleur. Au-delà des jeux et des réseaux sociaux, des millions d'individus investissent bénévolement leur temps et leurs efforts pour des tâches laborieuses et répétitives. Des jours durant, des internautes du monde entier se sont ainsi branchés sur www.tomnod.com pour explorer des fragments d'images satellite à la recherche de traces de l'avion disparu de la Malaysia Airlines. Ce phénomène social, dit du « surplus cognitif », est à la base du développement des sciences participatives. »


[...]


« Les non-professionnels qui s'engagent dans ces sciences citoyennes interviennent aussi bien en tant qu'individus qu'au sein d'associations de passionnés regroupés autour d'un objet statutaire qui entre en résonance avec les recherches concernées. Ils méritent d'être reconnus et considérés pour leurs contributions à l'enrichissement des biens communs. Cela est clairement ressorti d'une récente journée d'échanges interdisciplinaires (http://www.iscc.cnrs.fr/spip.php?article1818) qui a permis de confronter les avantages et les limites d'une intervention de non-professionnels dans des champs disciplinaires variés. »


« La migration d'espèces exotiques invasives figure parmi les grands enjeux écologiques actuels en raison de leur impact négatif sur la biodiversité. La découverte récente à Caen d'un ver plat originaire de Nouvelle-Guinée mais encore jamais observé en Europe en fournit un nouvel exemple inquiétant. Quatre chercheurs professionnels et un naturaliste amateur signent la publication récemment parue dans PeerJ, une revue anglophone d'accès libre et à comité de lecture (http://dx.doi.org/10.7717/peerj.297/supp-1). Jean-Lou Justine, professeur et responsable d'équipe de recherche au MNHN, a consacré un site Internet aux sept espèces de vers plats invasifs terrestres (https :/sites.google.com/site/jljjustine/plathelminthe-terrestre-invasif/collaborations). Il y fait appel aux observations citoyennes, suscite l'envoi par courriel de photos géolocalisées. Avec l'autorisation des auteurs, il répercute les photos sur son compte Twitter. Il reçoit aussi des spécimens à analyser en laboratoire. On le voit, cette coopération entre scientifiques et contributeurs citoyens exige du temps et une forte organisation, d'où l'intérêt de plates-formes collaboratives développées pour accompagner l'essor des sciences participatives. »


[...]


[Image] Ouverture des données massives scientifiques. Quels risques, quels bénéfices ? - Vendredi 6 décembre 2013, 10h à 18h, ISCC - Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC)
http://www.iscc.cnrs.fr/spip.php?article1818


Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :


http://www.scoop.it/t/entomonews?q=participative

http://www.scoop.it/t/entomonews?q=plathelminthe


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Connais-tu ces animaux sans squelette ?

Connais-tu ces animaux sans squelette ? | EntomoScience | Scoop.it

Pôle mosan d’Enseignement Supérieur et Universitaire. « Livret pour les élèves 6 – 8 ans Théorie, exercices, jeux, ... »


→ Faites des Sciences et Découvrez les technologies ... à l’Embarcadère du Savoir ! www.ulg.ac.be/sciences
http://www2.ulg.ac.be/sciences/pedagogique/dossierpds2010/LL07_livret6_8.pdf




more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Dans l’œil de mon microscope : La spirale !

Dans l’œil de mon microscope : La spirale ! | EntomoScience | Scoop.it
Nous l’avions déjà vu dans une précédente chronique, certains organes que possèdent les invertébrés ne sont pas toujours à l’endroit où l’on s’y attendrait.
C’est le cas de cet individu, qui porte des spirales sur le dessus de la tête.
more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Actualités agricoles
Scoop.it!

INRA - Vidéos du colloque Agroécologie et Recherche

INRA - Vidéos du colloque Agroécologie et Recherche | EntomoScience | Scoop.it
Le colloque Agroécologie et Recherche du 17 octobre a mobilisé les communautés de la recherche, de la formation et de l’innovation autour de l’agroécologie. Après une ouverture en séance plénière devant plus de 300 participants, trois ateliers scientifiques et un forum de discussion se sont déroulés en parallèle. Le forum a articulé tables-rondes, échanges avec la salle et restitutions des ateliers. Vidéos de ce colloque.

Via ist agropolis, Hélène Rio
more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Phytosanitaires et pesticides
Scoop.it!

"Les pesticides ne devraient pas être automatiques"

"Les pesticides ne devraient pas être automatiques" | EntomoScience | Scoop.it
Coauteur d'une vaste étude sur les effets des insecticides sur l'environnement, le Français Jean-Marc Bonmatin veut réveiller les pouvoirs publics sur le sujet.


Le Point. « La loi d'avenir sur l'agriculture a été adoptée cette semaine en seconde lecture à l'Assemblée. Parmi les nombreuses mesures du texte, la question des pesticides a été abordée. Par exemple, il sera désormais interdit aux agriculteurs d'épandre des produits phytosanitaires aux abords des écoles et des hôpitaux. Une avancée importante, mais pas suffisante, selon certains scientifiques qui dénoncent à travers leurs travaux les méfaits de ces molécules chimiques sur l'environnement. Parmi les plus toxiques, on compte la famille des néonicotinoïdes. Elle pèse près de 40 % du marché mondial, soit 2 milliards d'euros. Un groupe de chercheurs, réunis au sein de la Task Force On Systemic Pesticides, a publié fin juin dans la revue Environmental Science and Pollution Research une vaste étude sur les effets de ces insecticides sur la faune et la flore. Jean-Marc Bonmatin, chercheur au Centre de biophysique moléculaire du CNRS et coauteur de l'étude, explique au Point l'importance de ses résultats. »


[...]


[L'étude] Conclusions of the Worldwide Integrated Assessment on the risks of neonicotinoids and fipronil to biodiversity and ecosystem functioning - Environ Sci Pollut Res http://www.tfsp.info/wp-content/uploads/2014/06/8_ESPR_11356_2014_3229_OnlinePDF.pdf


[Lien] The Task Force on Systemic Pesticides
http://www.tfsp.info/


Via FaAOD, Sylvain Rotillon
Bernadette Cassel's insight:


SUR INSECT ARCHIVE

From www.tfsp.info - July 1, 5:42 PM :

→  The Task Force on Systemic Pesticides / Groupe de travail sur les pesticides systémiques


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La fourmi rousse : une étrange technique d'attaque

La fourmi rousse : une étrange technique d'attaque | EntomoScience | Scoop.it
Le Tour de France de la biodioversité, en partenariat avec le Museum national d'Histoire naturelle est l'occasion de s'arrêter sur cet insecte social vital aux sols.


Par Erwan Lecomte. Sciences et Avenir. « [...] Mais la fourmi rousse n'est pas qu'une guerrière. Elle est aussi un détritivore d'une redoutable efficacité, qui fournit aux plantes une matière organique de grande qualité, indispensable à leur croissance. Toutefois, l'intensification de la sylviculture a fait fortement régresser cet insecte pourtant aussi utile aux sol que l'est le lombric. »


« C'est ce que nous a expliqué Arnaud Horellou, chef de projet des Zones Naturelles d'Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF)  au Service du Patrimoine naturel du Museum d'Histoire naturelle dans cet entretien vidéo. [...] »


Bernadette Cassel's insight:


SUR INSECT ARCHIVE :

La fourmi rousse (Le Tour de France de la biodiversité 9/21)


more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Mes passions natures
Scoop.it!

Quand les coléoptères aident à reconstruire les paysages du passé

Quand les coléoptères aident à reconstruire les paysages du passé | EntomoScience | Scoop.it
L'analyse de restes d'insectes a permis de reconstituer les paysages végétaux qui entouraient les remparts de Marseille entre le 14e et le 17e siècle.

Via Bourdoncle
Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From www2.cnrs.fr - July 10, 7:04 PM :

Le paysage ancien du centre-ville de Marseille ressurgit du passé grâce aux coléoptères et aux pollens fossiles


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les plantes et les insectes : une lutte permanente

Les plantes et les insectes : une lutte permanente | EntomoScience | Scoop.it

OPIE-Insectes. « Les plantes et les insectes (2) - Détourner les défenses (par Jacques Huignard) »


→ Insectes n° 169 - i169huignard.pdf

http://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i169huignard.pdf


[Image] Plant green-island phenotype induced by leaf-miners is mediated by bacterial symbionts
http://rspb.royalsocietypublishing.org/content/early/2010/03/24/rspb.2010.0214.full



more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Louis Pasteur et la maladie du ver à soie

Louis Pasteur et la maladie du ver à soie | EntomoScience | Scoop.it
En 1865, la pébrine ravage les élevages de ver à soie du sud de la France et de l'Europe. Louis Pasteur est appelé à la rescousse pour trouver une solution. Avec sa rigueur toute scientifique, il propose une méthode de sélection qui permet de séparer les œufs sains du Bombyx des oeufs malades. Grâce à cette méthode, dite du grainage cellulaire, la maladie est éradiquée.Un épisode de la série Sur les traces de...
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les cicadelles nuisibles à l'agriculture

Les cicadelles nuisibles à l'agriculture | EntomoScience | Scoop.it


OPIE-Insectes. Insectes : les sommaires. « Les cicadelles nuisibles à l'agriculture (2) (par W. Della Giustina) »


« Les cicadelles sont un groupe d’Hétéroptères de plusieurs familles, bien reconnu par les cultivateurs. Dans le précédent Insectes, l’auteur a décrit quelques-unes de leurs caractéristiques communes, leurs capacités de vol et leur mode de prise de nourriture, avec les dégâts directs induits. Cette seconde partie expose leurs dégâts indirects, encore plus redoutables... »


[Image] Metcalfa pruinosa - Photo Bernadette Cassel - www.galerie-insecte.org


→ Les cicadelles nuisibles à l'agriculture II / Insectes n° 127 - i127della.pdf http://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i127della.pdf


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

[Vidéo] Le bourdon terrestre

Ce gros et placide insecte que l'on voit vrombir près des fleurs dans les parcs et les jardins présente de nombreuses caractéristiques communes avec l'abeille domestique. Il vit en sociétés regroupées autour d'une reine ; les femelles ouvrières sont pourvues d'un dard capable de piquer ; et il fabrique de petites quantités d'un miel dont il s'alimente.


[Entretien vidéo Sciences et Avenir, par Erwan Lecomte, avec Arnaud Horellou, chef de projet des Zones Naturelles d'Intérêt Écologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) au Service du Patrimoine naturel du Muséum d'Histoire naturelle]

Bernadette Cassel's insight:


SUR VARIÉTÉS ENTOMOLOGIQUES :

Le Bourdon terrestre (Le Tour de France de la biodiversité 17/21)


more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Biodiversité
Scoop.it!

Oui, le bourdon terrestre pique et fait du miel

Oui, le bourdon terrestre pique et fait du miel | EntomoScience | Scoop.it
Ce gros insecte social est le dernier insecte présenté dans ce Tour de France de la biodioversité, en partenariat avec le Museum national d'Histoire naturelle.


[...]


« Dans un entretien vidéo, Arnaud Horellou, chef de projet des Zones Naturelles d'Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF)  au Service du Patrimoine naturel du Museum d'Histoire naturelle, nous fait découvrir cet étonnant pollinisateur, très utilisé pour la culture de tomates sous serres. Un pollinisateur hélas menacé par le réchauffement climatique, les maladies et les pesticides. »


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
Bernadette Cassel's insight:


SUR INSECT ARCHIVE :

Le bourdon terrestre (Le Tour de France de la biodiversité 17/21)


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La sélection scientifique de la semaine (numéro 130)

La sélection scientifique de la semaine (numéro 130) | EntomoScience | Scoop.it

La sélection scientifique de la semaine (numéro 130)


Par Pierre Barthélémy. Passeur de sciences. Blog Le Monde. 


- La sécheresse exceptionnelle qui sévit en Californie coûtera plus de 2 milliards de dollars (en anglais). L'Etat a pris des dispositions drastiques pour réduire la consommation d'eau (en anglais). Lire aussi le reportage de Claudine Mulard, du Monde, dans la plaine agricole du centre de la Californie, Central Valley.


- Après la tragédie du vol MH17 en Ukraine, une des questions qui se posent est la suivante : pourrait-on équiper les avions de ligne de dispositifs pour brouiller les missiles et, si oui, à quel prix ? (en anglais)


- Le débat de la semaine sur ce blog, c'était après un billet un peu "coup de gueule" intitulé "Quel est l'animal le plus dangereux pour l'homme ?"


- Le top 10 des parasites susceptibles de se retrouver dans votre assiette... (en anglais)


[...]


___________________________________________________________________


[Image via The top ten parasites that could be lurking in your food
http://theconversation.com/the-top-ten-parasites-that-could-be-lurking-in-your-food-29015]


Extrait : 10. Trypanosoma cruzi

« T.cruzi is a protozoan parasite which causes a disease called Chagas disease. The disease is characterised by slow progression where the parasite infects various cells and organs in the body, including the heart, over many years, often with no or only mild symptoms present. Eventually the disease manifests itself through serious, and sometime fatal, cardiac or intestinal problems.

The infection is normally transmitted though contact with the faeces of triatomine beetles (“kissing bugs”), which seek nightly human contact to feed on human blood. When it feeds, the beetle defecates on the host’s skin. Bug faeces are often then scratched into the bite wound. T.cruzi is on the top ten list because it was recently discovered that humans can be infected by simply ingesting foods contaminated with bug faeces – several outbreaks in recent years were caused by contaminated fruit and sugar cane juices – causing concern that it could become a global pathogen. » 


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’arabette et les mandibules

L’arabette et les mandibules | EntomoScience | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. « Des nouvelles des insectes : les Épingles entomologiques »

« Les mandibules sont celles d’une chenille qui croque une feuille tendre d’arabette des dames, Arabidosis thaliania, plante à tout faire des labos. L’arabette, bien qu’amputée, ne se laisse pas faire : elle produit diverses substances, en premier lieu des glucosinolates, qui lui donnent un mauvais goût et la protègent des attaques suivantes. »


« Le signal « croqué » est transmis à l’ensemble de la plante électriquement, par le phloème et par l’air pour les composés volatils. Et par les vibrations acoustiques ? C’est la question que se sont posée H. M. Appel et R. B. Cocroft, de l’université du Missouri (États-Unis), sachant les plantes sensibles au vent, au toucher et à la musique. »


« Leur expérience a mis en œuvre les mandibules de chenilles de 4e stade de Piéride du chou, Pieris brassicae (Lép. Piéridé), dont ils ont enregistré les impulsions mécaniques appliquées au limbe de l’arabette durant la mastication. Ceci grâce à un petit miroir collé sur celui-ci et qui renvoie un rayon laser vers un récepteur ad hoc. Puis ils ont repassé l’enregistrement sonore à d’autres pieds d’arabette, qu’ils ont ensuite livrés ou pas à la mandibule de nouvelles chenilles. »


« Les pieds « sonorisés » produisent plus de glucosinolates (et d’anthocyanines) que ceux maintenus dans le silence. Et on ne trompe pas l’arabette avec un bruit de vent ou une stridulation.
Contrairement à la musique, le son de la mastication a une signification écologique. Il se propage très rapidement et concourt à la défense des plantes contre les phytophages broyeurs. »


Article source


« À (re)lire : Quelques expériences d'actographie, par Alain Fraval. Insectes n° 119 (2000-4). » 


[Image via Oecologia - Plant-microbe-animal interactions - Original research "Plants respond to leaf vibrations caused by insect herbivore chewing"]  

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

Les plantes peuvent-elles entendre… qu’on les grignote ?


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Papillons, libellules : certaines couleurs privilégiées face au réchauffement climatique

Papillons, libellules : certaines couleurs privilégiées face au réchauffement climatique | EntomoScience | Scoop.it

Par F. Magné - EDB. Laboratoire Evolution et Diversite Biologique. « Comme les reptiles ou les poissons, les insectes sont des organismes « ectothermes », c’est-à-dire que leur température corporelle est identique à la température extérieure, donc non produite par l’organisme lui-même. En analysant les données de 473 espèces de papillons et de libellules européennes et basant plus particulièrement leur étude sur la couleur de leurs corps et de leurs ailes, des chercheurs européens ont mis en évidence que les espèces d’insectes arborant des couleurs foncées sont favorisées dans les climats plus froids et les espèces de couleurs claires dans les climats plus chauds. Sous l’effet du réchauffement climatique, se dirige-t-on alors vers une modification des couleurs d’assemblages d’insectes en fonction de leur localisation ? Ces résultats, parus dans la revue Nature, constituent une base pour mieux prévoir l’effet du changement climatique sur les insectes, en général. » 

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS


→  Papillons et libellules perdent leurs couleurs avec le réchauffement climatique

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Confidences Canopéennes
Scoop.it!

L’agroécologie : un espace de dialogue entre savoirs scientifiques et paysans ?/ Frédérique Jankowski, UR Green (Cirad)

Animation scientifique Agroécologie - Intensification écologique des systèmes de culture Au travers de séminaires/débats, des unités de recherche en agronomie…

Via ist agropolis, Christian Allié
more...
SupAgroFlorac's curator insight, March 27, 9:32 AM

une animation collective transversale mensuelle autour de l'intensification écologique des systèmes de culture.

Christian Allié's curator insight, June 6, 2:35 AM

................Vidéo ................

Rescooped by Bernadette Cassel from Sciences Naturelles
Scoop.it!

Charles Darwin et la sélection naturelle

Charles Darwin et la sélection naturelle | EntomoScience | Scoop.it
En 1859, le célèbre naturaliste anglais publie « De l'origine des espèces », un ouvrage qui a révolutionné la biologie en démontrant que, dans la reproduction et la survie des espèces, l'environnement agit comme un filtre.

Via J-Philippe Saingre
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

[Vidéo] La fourmi rousse : un insecte social vital aux sols

Le Tour de France de la biodioversité, en partenariat avec le Museum national d'Histoire naturelle est l'occasion de s'arrêter sur cet insecte social vital aux sols.


[Entretien vidéo Sciences et Avenir, par Erwan Lecomte, avec Arnaud Horellou, chef de projet des Zones Naturelles d'Intérêt Écologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) au Service du Patrimoine naturel du Muséum d'Histoire naturelle]

Bernadette Cassel's insight:



SUR ENTOMOSCIENCE :

→  La fourmi rousse : une étrange technique d'attaque


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pâtes de mouche

Pâtes de mouche | EntomoScience | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. « Des nouvelles des insectes : Les Épingles entomologiques [Épingle parue dans Insectes n° 172] »


« D’une part les imprimantes 3D font des merveilles, de la mouche en plastique à la pièce d’avion en titane. Elles produisent des objets très complexes à partir des matériaux les plus divers. C’est très cher mais les prix baissent. »


« D’autre part les asticots, les vers blancs, de mopane, de farine et à soie, les grillons et autres sont – selon les thuriféraires de la transition entomologique - bourrés de protéines, de métaux et autres nutriments potentiellement intéressants. Tels quels, ils ne sont ni appétissants ni goûteux mais en les transformant et en les assaisonnant… »


« Ken Spears, de la London South Bank University, a inventé et promeut l’insecte imprimé, qui a l’immense avantage de ressembler à tout ce qu’on veut sauf un insecte. »


« En guise d’encre, une pâte à base de farine d’insecte, avec du chocolat, de la crème de gruyère, du piment… À partir de vers de farine, il peut déjà envisager des décorations (écritures, fleurs, paniers… mouches ?) très délicatement sculptées pour mettre sur des gâteaux, en tout cas pour épater les convives. Avec quelque chose de plus costaud comme des vers de mopane importés d’Afrique du Sud, il pourra proposer des barres protéinées. »


D’après « Insects to be turned into cakes and bread », par Claire Carter. Lu le 5 février 2014 à www.telegraph.co.uk/   

      

« À (re)lire « Mangerons-nous tous des insectes en 2050 ? », par Pierre Feillet. Insectes nos 169 et 170 (2013-2 et 2013-3).  »


« NDLR : ver de farine, alias Ténébrion meunier = Tenebrio molitor (Col. Ténébrionidé) ; ver de mopane = Gonimbrasia belina (Lép. Saturniidé). »


Illustrations

[Image via 3ders.org - "On the menu: insect eating served by 3D printing!" | News & 3D Printing News]

http://www.3ders.org/articles/20130424-on-the-menu-insect-eating-served-by-3d-printing.html

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Ethologie
Scoop.it!

Les OGM et la panne de la biodiversité agricole

Les OGM et la panne de la biodiversité agricole | EntomoScience | Scoop.it
Le chercheur Pierre-Henri Gouyon conteste une certaine vision du vivant qui permet à des entreprises de biotechnologie de s'emparer de la biodiversité agricole.

Via Bourdoncle
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les espèces invasives, une chance pour l’environnement

Les espèces invasives, une chance pour l’environnement | EntomoScience | Scoop.it

Par Raphaël Duboisdenghien. « Les espèces invasives sont accusées d’être l’une des principales causes d’extinction d’espèces. Après la pollution, la destruction des habitats, la chasse, le braconnage et le trafic d’animaux. À tort ou à raison ? Le chercheur en écologie végétale Jacques Tassin clarifie la situation dans La grande invasion, paru aux éditions Odile Jacob. »


[...]


Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMOSCIENCE

From www.lemonde.fr - March 17, 7:59 PM :

Dédiaboliser les espèces invasives sans minimiser les impacts et les enjeux


more...
No comment yet.