Le sens du goût à travers les pattes | EntomoScience | Scoop.it

Centre de Recherches sur la Cognition Animale. « À la une : Le sens du goût à travers les pattes »


« Les insectes possèdent plusieurs organes gustatifs qui leur permettent de détecter les substances dont ils se nourrissent. Les récepteurs gustatifs sont logés dans des poils perforés permettant l’entrée de ces substances qui se trouvent distribués essentiellement au niveau des antennes, des pièces buccales et au niveau de l’extrémité des pattes. L’abeille domestique n’est pas une exception à cette organisation du sens du goût. Or, la gustation à travers les pattes (dont la partie terminale reçoit le nom de « tarses » chez les insectes) n’avait jamais été étudiée en détail jusqu’à présent chez cet insecte,  malgré l’importance que celle-ci peut avoir pour sa survie. »  

 

« Une nouvelle étude publiée dans le journal de libre accès Frontiers in Neuroscience met à jour les principes du sens du goût à travers les tarses de l’abeille et dévoile des sensibilités gustatives insoupçonnées. » 

 

Maria Gabriela de Brito Sanchez, Esther Lorenzo, Songkun Su, Fanglin Liu, Yi Zhan and Martin Giurfa, "The tarsal taste of honey bees: behavioral and electrophysiological analyses", Frontiers in Behavioral Neuroscience, vol. 8, février 2014.