EntomoScience
18.8K views | +17 today
Follow
EntomoScience
Toutes les disciplines scientifiques peuvent s'intéresser aux insectes et autres petites bêtes !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Bernadette Cassel from Variétés entomologiques
Scoop.it!

Limnologie et entomologie

Limnologie et entomologie | EntomoScience | Scoop.it
Je vais me faire plaisir dans la chronique de cette semaine et vous proposer une incursion au sein de ma discipline professionnelle qui s’appelle la limnologie – l’étude des lacs et des rivières. Ce sont des photographies diffusées par monsieur Julien Bourgault sur le site Facebook de l’Association des entomologistes amateurs du Québec qui m’ont inspirée pour le sujet traité cette semaine. M. Bourgault a pris des clichés d’étranges insectes s’agglomérant sous la glace d’un petit lac à Saint-Patrice-de-Beaurivage. Ce dernier se demandait de quoi il s’agissait, spécifiant notamment que les bêtes en question étaient vêtues de fourreaux faits à l’aide de feuilles d’arbres.


Des insectes sous la glace. DocBebitte, 13.12.2015


[Image] Vue du lac sur Google Maps. Il s’agit visiblement d’un petit lac en état d’eutrophisation.       

                                

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une perle d’invertébré !

Une perle d’invertébré ! | EntomoScience | Scoop.it

DocBebitte. « Les perles ne sont pas les plus connus des invertébrés. Peut-être est-ce même la première fois que vous en entendez parler. J’ai fait la connaissance de cet ordre d’insecte lors de mes études, puisque les larves de perles sont très communes dans les rivières du Québec. Elles aiment les ruisseaux et les rivières bien oxygénés – faisant en sorte qu’on les retrouve typiquement dans des zones peu profondes à courant rapide, où les roches émergent de l’eau. Ces larves sont sensibles à la pollution d’origine humaine et s’avèrent, par conséquent, de bons indicateurs de la qualité des eaux courantes. »


« Les larves de Perlidae sont munies de branchies à la base de leurs pattes (l’équivalent de nos aisselles). C’est ainsi qu’elles peuvent respirer sous l’eau. Leur corps est aplati et leurs pattes possèdent deux « griffes », faisant en sorte qu’elles peuvent se mouvoir aisément sans être emportées par les forts courants des milieux où elles vivent. »


[...]


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Ça pique ou ça mord ?

Ça pique ou ça mord ? | EntomoScience | Scoop.it


Si vous êtes amateur de films de science fiction, vous avez sûrement vu la trilogie du Seigneur des anneaux. Vous rappelez-vous quand Frodon lutte contre une immense araignée et que cette dernière le pique à l’aide d’un appendice venimeux situé à l’extrémité de son abdomen, le paralysant? Peut-être était-ce voulu pour mousser l’action, mais il y a une erreur dans ce portrait : les araignées ne piquent pas, elles mordent!


Les araignées possèdent des crocs

Dépendamment du type d’invertébré concerné, celui-ci aura le potentiel de piquer ou de mordre – bien que certains soient tout simplement inoffensifs! Dans la présente chronique, je vais tenter de vous démystifier les différents types de morsures et de piqûres, question également de vous aider à savoir comment manipuler les invertébrés sans vous faire pincer!



more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Variétés entomologiques
Scoop.it!

DocBebitte | Joyeuses fêtes 2015!

DocBebitte | Joyeuses fêtes 2015! | EntomoScience | Scoop.it

"Le criocère du lys revêt le rouge à merveille… et se prend pour le père Noël !"

                         

more...
Avenir Adn Agri's curator insight, December 25, 2015 3:41 PM

Toujours rigolo la nature mais là tu l'as un peu habillé Bernadette !

Merci et bonnes fêtes de fin d'année à toi, les tiens et tous les lecteurs qui s'ouvrent à nos travaux et recherches agro alimentaires. Amicalement.

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Chironomes, maîtres des eaux !

Chironomes, maîtres des eaux ! | EntomoScience | Scoop.it


La semaine dernière, je vous offrais une capsule spéciale pour l’Halloween. Il y figurait un invertébré bien particulier, qui ressemblait à une momie arborant une tête squelettique. Pas de pattes, pas de traits distincts. Cela ne vous laissait pas beaucoup d’indices, n’est-ce pas ?


L’apparence particulière de cet invertébré est due au stade de vie dans lequel il se retrouvait au moment où je l’ai photographié : il s’agit d’une nymphe. À mi chemin entre la larve et l’adulte, [...]


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Fascinantes chenilles

Fascinantes chenilles | EntomoScience | Scoop.it


Lorsque l’on contemple une chenille, on peut remarquer que son corps se divise en trois grandes parties : la tête, le thorax et l’abdomen (voir cette image).


Les deux grands lobes qui forment la tête de la chenille ne sont pas, comme certains pourraient le croire, des yeux. Les yeux sont, en fait, beaucoup plus petits. Ils sont au nombre de six de chaque côté de la tête et forment approximativement un demi-cercle.


[...]

more...
No comment yet.