Les animaux transgéniques | EntomoScience | Scoop.it
Académie d’agriculture de France. Groupe de travail sur les potentiels de la science pour l’avenir de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement.
Louis-Marie Houdebine
Directeur de Recherche honoraire, INRA, France
Membre correspondant de l’Académie d’agriculture de France


« Résumé :
La transgénèse permet de replacer un gène dans son environnement complexe qu’est un organisme entier. Elle comprend l’addition de gènes étrangers, mais aussi le remplacement d’allèles et l’inactivation ciblée de gènes. Pour le règne animal, la transgénèse permet 1) de mieux comprendre les mécanismes de la régulation de l’expression des gènes, mais aussi leur fonction dans l’organisme 2) de créer des modèles pour l’étude de maladies humaines, 3) d’adapter des cellules et des organes pour des transplantations à l’homme, 4) de produire massivement des protéines pharmaceutiques dans le lait, le blanc d’œuf ou le sang, 5) d’accroitre la diversité génétique des animaux d’élevage. Les techniques de transfert de gènes ont dû être adaptées aux différentes espèces. Les vecteurs d’expression des transgènes sont devenus beaucoup plus performants. Les techniques pour l’obtention d’animaux transgéniques (ou animaux génétiquement modifiés, AGM) dans le but d’améliorer les productions animales et les coûts ne sont plus des facteurs limitants. »

[...]