Crises de confiance alimentaires: la revanche des «Petits producteurs» | Méli-mélo de Melodie68 | Scoop.it

«On voit aujourd’hui des gens qui ne nous prenaient même pas au téléphone nous relancer trois fois par jour». Autrefois snobés par la grande distribution, les «Petits producteurs», qui mettent leur nom et leur photo sur leurs fruits et légumes, sont aujourd’hui très courtisés.

Nicolas Chabannes, le malin co-fondateur avec sa soeur Elisabeth de ce groupement de 450 producteurs, a instantanément senti que l’affaire du cheval dans les lasagnes et autres raviolis industriels allait porter chance à ces cultivateurs et éleveurs qui se singularisent en signant leurs paniers de fraises, d’asperges ou de tomates avec leur photo, nom, prénom, contact et lieu de récolte.

 

 


Via Laurent Lebot, Aurélien BADET, Greg Mk