Cancer de la prostate : encore trop de traitements inutiles | Médicaments | Scoop.it
Une étude de l'Inserm montre que de 9 % à 22 % des patients ont été traités à tort, ce qui suscite de nouvelles thérapeutiques.