Médias sociaux et tourisme
22.4K views | +1 today
Follow
Médias sociaux et tourisme
Veille et innovation dans le domaine du tourisme
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Sébastien Lion from Le Grand Paris sous toutes les coutures
Scoop.it!

Paris proche de ravir à Londres le titre de capitale des start-up

Paris proche de ravir à Londres le titre de capitale des start-up | Médias sociaux et tourisme | Scoop.it

es capitaux investis dans la French Tech atteignent 857 millions de dollars au troisième trimestre. La France mobilise désormais presque autant que le Royaume-Uni et devance largement l'Allemagne. Désormais, les fonds investissent dans la tech représentent presque autant des deux côtés de la Manche. Et Paris se voit déjà ravir à Londres son titre de capitale européenne des start-up. D'après les derniers chiffres du capital-risque de CB Insights et de la French Tech, l'Hexagone a en effet quasiment effacé son retard sur le Royaume-Uni au troisième trimestre et il devance largement l'Allemagne, troisième pôle d'attraction des investissements. Plus de 857 millions de dollars ont été alloués par les fonds à la French Tech, soit seulement 7 % de moins qu'à Londres (919 millions de dollars). Cette performance marque un vrai changement de braquet : les sommes investies à Londres étaient jusqu'à présent de 3 à 8 fois plus importantes qu'à Paris, selon les trimestres. Mais les investissements au Royaume-Uni se révèlent de plus en plus poussifs depuis la fin 2015 (-38 % au troisième trimestre 2016 par rapport aux derniers mois de l'année dernière) et pâtissent de la forte incertitude autour du Brexit. En regard, la France connaît, elle, une véritable explosion des investissements par rapport à l'année 2015, à 1,5 milliard d'euros sur neuf mois, soit +71 %. Un nombre historique de jeunes pousses en ont profité : 145 de juin à septembre contre pas plus de 59 en moyenne par trimestre depuis 2012. Au total sur l'année, leur nombre atteint 368, là aussi un record. Dans cette dynamique, l'Hexagone laisse quasiment l'Allemagne sur place. D'autant que les fonds accordés outre-Rhin accusent, eux, une légère baisse (462 millions de dollars). Les régions bien placées A quoi attribuer ce succès ? A « l'exceptionnel écosystème technologique et innovant français », commente Guy Schapiro, le président de la Consumer Technology Association. La plus grosse opération est l'ouverture du capital de la star française de l'hébergement OVH auprès de KKR et Towerbrook (279 millions de dollars). Mais Guy Schapiro soulevait aussi un autre facteur : nos universités, dit-il, « produisent des ingénieurs de talent et des programmeurs à une fraction du coût de la Silicon Valley ». Un avantage compétitif rarement mis en avant en France... Les régions ont par ailleurs fortement contribué à cette explosion. Grâce à Octo Technology (61 millions de dollars), BlaBlaCar (24 millions), Zenly (23 millions), Paris a certes concentré près d'un tiers du total des capitaux (304 millions de dollars) dans 65 opérations. Mais Grenoble (avec les levées de Wizbii, eLichens...), Lyon (Dawex, Nightswapping), Marseille (Mes Docteurs, 3Drudder), Montpellier (TellMePlus, Teads, etc.), Bordeaux (Jetsocke.com) ou Lille (Colisweb, Critizr...) représentent des montants très importants. Enfin une part de ce succès tient au rôle d'aiguillon de la Banque publique d'investissement qui a soutenu le nombre le plus important de levées. Suivent Kima Ventures, le holding de Xavier Niel, Partech et le Crédit Agricole. Reste maintenant à l'écosystème français à confirmer sa dynamique d'ici à décembre. 


Via Thomas Hantz
more...
No comment yet.
Rescooped by Sébastien Lion from Le Grand Paris sous toutes les coutures
Scoop.it!

Les plus et les moins de la nouvelle Canopée des Halles

Les plus et les moins de la nouvelle Canopée des Halles | Médias sociaux et tourisme | Scoop.it

Une perspective et une architecture spectaculaires Le "ventre de Paris", ce nombril de la capitale, a toujours fasciné les Parisiens, du "trou des Halles" jusqu'à aujourd'hui. Depuis le début des travaux en cours, en 2011, le public a suivi de près le chantier, n'hésitant pas à monter sur la plateforme aménagée pour observer cette gigantesque métamorphose. Mardi, après l'inauguration officielle de la Canopée, des équipements culturels et des commerces par Anne Hidalgo, la maire de Paris, Christophe Cuvillier, le président du directoire d'Unibail-Rodamco, Jean-François Legaret, maire du 1er, et Jacques Baudrier, président de la SemPariSeine, les visiteurs pourront découvrir, à partir de 18h30, le nouveau visage du Forum, côté jardin. Le toit, une vague monumentale striée, en verre et en acier peint en jaune, recouvre une place en terrasses. Dessous, l'immense accès donne sur la nouvelle prairie (non achevée), et à l'arrière, sur la rue Lescot, commerçante et piétonne. "Les Parisiens découvriront une double perspective, décrit Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris, chargé de l'urbanisme et de l'architecture. La Canopée dessine une halle mais ne bloque pas le regard, comme le faisait le bâtiment précédent, replié sur lui-même. Cela change complètement la relation du Forum avec la ville, avec le quartier. De la rue Lescot, un piéton pourra voir toute la profondeur du jardin. À cette perspective horizontale, s'ajoute une perspective verticale : du 4e sous-sol, on aperçoit le toit de la Canopée." L'entrée côté rue Lescot. Crédits : Sipa. Le maire du 1er, Jean-François Legaret apprécie aussi ce passage sous la Canopée, notamment parce qu'il "remet en valeur des éléments patrimoniaux, la Bourse du commerce et l'église Sainte-Eustache, de toute beauté." Quant à l'esthétique générale du nouvel ouvrage, l'élu qui a participé à la désignation du duo Jacques Berger-Jacques Anziutti, "assume [ses] choix, même si la forme aérienne et extraplate de la Canopée dessinée sur les plans initiaux s'est considérablement alourdie, en raison de problèmes complexes de poids". La structure de la Canopée pèse en effet 7.000 tonnes, soit autant que la tour Eiffel. "On verra bien quel sera le jugement des Parisiens, mais le débat des pour et des contre promet d'être agité", pronostique-t-il. Comme pour Beaubourg, qualifié à son origine "d'usine à gaz", à quelques pas de là. Élisabeth Bourguinat, de la remuante association de riverains Accomplir, estime, elle, que ce toit ondulé est une "absurdité architecturale, un auvent d'une couleur jaune pisseux qui ne sert à rien". Les dérapages coût et durée Ce long feuilleton – débuté en 2002 avec la décision de rénover les Halles pour des raisons de vétusté et de mise aux normes de sécurité – n'est pas encore achevé quatorze ans plus tard. Si le forum commercial et la Canopée seront inaugurés ce mardi, la transformation souterraine de la gare RER et celle du jardin seront terminées dans les mois qui viennent. La cité de baraquements des ouvriers et ingénieurs disparaîtra en dernier, en 2018 seulement. Le chantier, protéiforme, cumulant différentes strates superposées – une gare, un centre commercial, des équipements culturels, la voirie, etc. – a été particulièrement compliqué car il a été mené sans que l'activité des magasins, ou celle de la station de métro et de RER cesse. Le processus a été d'autant plus long qu'il a donné lieu à deux concours d'architecture – l'équipe de David Mangin lauréate pour la partie émergée et le jardin en 2004, puis l'équipe Berger-Anziutti désignée pour la Canopée en 2007 –, à de multiples études, à des recours d'associations, à de mauvaises surprises (amiante et plomb)… "Enfin, on va inaugurer, c'est un soulagement pour tout le monde, après des années de sommeil, de nécrose même de ce secteur, explique le maire du 1er. Ce chantier démesuré a été source de nombreuses nuisances, jusqu'à cent nuits de travaux pour monter la structure de la Canopée!" La Canopée depuis la rue Rambuteau. Julien de Fontenay pour le JDD. Le budget a aussi dérapé : l'ensemble du projet de rénovation était évalué à 802 millions d'euros hors taxes en 2009, devenus 918 millions aujourd'hui (+ 14 %). Soit plus d'un milliard TTC. La Canopée représente un coût de 250 millions d'euros, et la rénovation du forum 238 millions. Unibail-Rodamco et Axa ont, de leur côté, financé des travaux dans le centre commercial pour 105 millions d'euros. Ils ont aussi acquis pour 238 millions d'euros la nue-propriété du centre, dont ils n'avaient que l'usufruit auparavant, étant locataires jusqu'en 2055. Gare aérée et accès plus faciles Chaque jour, 750.000 personnes passent par la gare du forum des Halles, ce qui en fait le premier point d'entrée dans la capitale. La station en sous-sol était trop petite pour un tel trafic, dangereuse en cas de sinistre, et les accès étaient difficiles – voire anxiogènes tel l'ancien "tube" Lescot. La gare devrait être achevée en juin, et doubler de surface. Cinq accès directs y mènent. "Sur toute la partie RATP, rien à redire", délivre tel un satisfecit, Élisabeth Bourguinat, d'Accomplir. L'ensemble du forum est, lui, passé de 10 entrées à 15 : une nouvelle porte sera ouverte en septembre prochain place Marguerite-de-Navarre (derrière la fontaine des Innocents), faisant le lien avec la très fréquentée rue de Rivoli et la future Samaritaine. Sous la canopée, côté rue Rambuteau. Crédits Sipa. Brasseries et commerces de proximité Amateur de shopping, sachez que le nombre de boutiques augmente (150 contre 115 enseignes auparavant). Un Monoprix et des épiceries fines sont annoncées : ces commerces de proximité étaient réclamés par les habitants du quartier. Au rez-de-chaussée, dans les bâtiments construits de chaque côté de la Canopée, deux grandes brasseries vitrées (Ducasse et Starck) devraient attirer le chaland, grâce à leurs terrasses protégées donnant sur le jardin. La fréquentation devrait monter à 40 millions de visiteurs par an fin 2017, notamment grâce à l'ouverture possible des magasins le dimanche. Un rendez-vous multiculturel Dans ce temple de la consommation, la culture grand public regagne du terrain : en plus du Forum des images et du multiplexe Cinécité Les Halles agrandi, vont ouvrir un conservatoire (1.300 élèves), une maison des pratiques amateurs, une médiathèque, un kiosque jeunes (ventes de billets de spectacles) et un lieu unique en son genre, dédié au hip-hop et street art baptisé La Place, avec une salle de concert de 400 places. Le tout sur 14.000 m² : "La plus grande concentration d'équipements culturels à Paris, située précisément à la première porte d'entrée dans la capitale", se réjouit Bruno Julliard, premier adjoint d'Anne Hidalgo, chargé de la culture. La bibliothèque disposera, entre autres, d'un fonds de 3.000 livres sur les cultures urbaines et 2.500 romans de SF et de fantasy, et le conservatoire Mozart dispensera des cours de composition de musique de… jeux vidéo. De quoi faire émerger une "nouvelle identité" dans ces lieux, selon Bruno Julliard. Des nourritures intellectuelles dans l'ancien "ventre de Paris".Une perspective et une architecture spectaculaires



Via Thomas Hantz
more...
No comment yet.
Rescooped by Sébastien Lion from UseNum - Tourisme
Scoop.it!

"Les Heures Magiques" de Google, pour se balader au crépuscule dans Paris

"Les Heures Magiques" de Google, pour se balader au crépuscule dans Paris | Médias sociaux et tourisme | Scoop.it
Google France lance "Les Heures Magiques", pour permettre aux parisiens de découvrir au crépuscule des lieux inexplorés et des activités inattendues.

Via costerousse
more...
No comment yet.
Rescooped by Sébastien Lion from Le Grand Paris sous toutes les coutures
Scoop.it!

"Paris doit devenir la capitale mondiale des villes intelligentes" Jean-Louis Missika

"Paris doit devenir la capitale mondiale des villes intelligentes" Jean-Louis Missika | Médias sociaux et tourisme | Scoop.it
Participation citoyenne, co-construction des projets, ouverture des données et soutien à l'écosystème de l'innovation: voici les ingrédients phares qui feront de Paris la "ville la plus intelligente du monde", selon Jean-Louis Missika, l'adjoint en charge de l'urbanisme, de l'architecture, du Grand Paris, du développement économique et de l'attractivité.

Via Thomas Hantz
more...
Thomas Hantz's curator insight, May 15, 2015 2:10 AM

Participation citoyenne, co-construction des projets, ouverture des données et soutien à l'écosystème de l'innovation: voici les ingrédients phares qui feront de Paris la "ville la plus intelligente du monde", selon Jean-Louis Missika, l'adjoint en charge de l'urbanisme, de l'architecture, du Grand Paris, du développement économique et de l'attractivité.

 

Quelques jours avant la présentation, en Conseil de Paris, du plan stratégique "Paris intelligent et durable, perspective 2020 et au-delà", le bras droit d'Anne Hidalgo s'exprime, pour Les Matinales de La Tribune avec la CCI de Paris, sur le grand projet "Réinventer Paris", l'un des axes essentiels de ce plan, et sur les principaux défis qui attendent la ville-lumière sur le chemin de l'intelligence.

Rescooped by Sébastien Lion from Qualité Accueil Tourisme
Scoop.it!

Velux aménage un bus pour vous faire dormir à la belle étoile en plein Paris

Velux aménage un bus pour vous faire dormir à la belle étoile en plein Paris | Médias sociaux et tourisme | Scoop.it

A l’occasion de ses 50 ans, Velux organise l’opération Chambre de Rêve, un concours permettant de gagner 20 nuits dans un bus à double étage spécialement aménagé (le toit a été remplacé par une grande verrière), pour (re)découvrir les monuments de la capitale en mode Paris by night. Du 16 juin au 6 juillet, les participants ont pu s’inscrire sur un site dédié et tenter de passer une soirée et une nuit dans le bus composé d’un salon en rez-de-chaussée et d’une chambre avec salle de bains à l’étage. Un room service personnalisé avec dîner et petit-déjeuner est même prévu à bord.


Via EstellePierrot, GJ
more...
No comment yet.
Rescooped by Sébastien Lion from Tourism in Europe
Scoop.it!

Paris Aéroport rénove son portail Wi-Fi et lance un guide multilingue

Paris Aéroport rénove son portail Wi-Fi et lance un guide multilingue | Médias sociaux et tourisme | Scoop.it
Travel On Move

Via Murice Rodolphe, Thomas-Penette Michel
more...
No comment yet.
Rescooped by Sébastien Lion from Le Grand Paris sous toutes les coutures
Scoop.it!

Paris résiste bien en matière d’attractivité

Au lieu de se perdre dans de vaines querelles autour de leur périmètre politique, les élus franciliens devraient s’arrêter quelques minutes pour analyser l’édition 2016 du Global Cities Investment Monitor. Cet observatoire, réalisé depuis sept ans par KPMG en partenariat avec Paris-Ile-de-France Capitale Economique, montre combien le futur Grand Paris est un facteur clef pour continuer à attirer des investissements étrangers dans la capitale française.

Via Thomas Hantz
more...
No comment yet.
Rescooped by Sébastien Lion from Tourisme chinois
Scoop.it!

'Love locks' to be removed from Paris bridge

'Love locks' to be removed from Paris bridge | Médias sociaux et tourisme | Scoop.it

"The city of Paris will start removing padlocks from the Pont des Arts on Monday, effectively ending the tourist tradition of attaching 'love locks' to the bridge. For years, visitors have been attaching locks with sentimental messages to the bridge in symbolic acts of affection. Some further seal the deal by throwing keys into the Seine River below.  It was considered charming at first, but the thrill wore off as sections of fencing on the Pont des Arts crumbled under the locks' weight. The bridge carries more than 700,000 locks with an estimated combined weight roughly the same as 20 elephants."


Via Seth Dixon, Marc Meynardi
more...
Leslie G Perry's curator insight, June 2, 2015 8:32 AM

I LOVE Seth Dixon's insight on this and how it figures in with Design Technology. What mark do we leave and why? What are the unintended consequences of leaving out mark?

 

Seth Dixon's insight:

Graffiti, tombstones, love locks, monuments...each of these are manifestations of people's desire to have some tangible impact on the landscape.  Something that manifests a connection to place in a profoundly personal way. 

 

Questions to Ponder: Why do people want leave a mark on places that are meaningful to them?  When do you think that they that these markers are appropriate or inappropriate?  Do we have more of a 'right' to mark some places than others? Why do many oppose these personal marks on the landscape?

Linda Denty's curator insight, June 4, 2015 8:32 PM

Great discussion point for your classes!  As Seth Dixon says why do people choose to leave a mark on certain places and is this appropriate?  Could people be doing something else that doesn't have such a deleterious effect on it's environment?  

CMuddGeo's curator insight, June 7, 2015 6:29 PM

This is understandable but very sad...

Rescooped by Sébastien Lion from Le Grand Paris sous toutes les coutures
Scoop.it!

Voies sur berge à Paris : Hidalgo présente deux scénarios de piétonnisation de la rive droite

Voies sur berge à Paris : Hidalgo présente deux scénarios de piétonnisation de la rive droite | Médias sociaux et tourisme | Scoop.it
Le tunnel des tuileries, cet ouvrage de 860 mètres de long situé en plein cœur de Paris, va-t-il être fermé à la circulation  ? C’est...

Via Thomas Hantz
more...
Thomas Hantz's curator insight, May 6, 2015 2:26 AM

Le tunnel des tuileries, cet ouvrage de 860 mètres de long situé en plein cœur de Paris, va-t-il être fermé à la circulation  ? C’est l’un des scénarios retenus par la Ville de Paris pour, trois ans après la piétonnisation de la rive gauche des berges de la Seine, à l’été 2013 , fermer aux voitures la rive droite. « La première étape est une réussite, nous n’allons pas nous arrêter là » a clamé mardi matin Anne Hidalgo, lors d’une conférence de presse.

Huit mois après avoir annoncé l’accord de Manuel Valls sur le projet, la maire de Paris a présenté les deux scénarios retenus pour cet « Acte II de la reconquête des berges de la Seine ». L’objectif  : rendre aux piétons les quais bas de la rive droite allant de la Place de la Bastille à la Tour Eiffel. Le premier schéma, le plus modeste, envisage sur 1,5 km la fermeture de la Place du Châtelet au Pont de Sully. L’autre, plus ambitieux, puisqu’il porte sur 3,3 km en allant du tunnel des Tuileries jusqu’au port de l’Arsenal, prévoit par ailleurs la fermeture des deux ouvrages situés aux extrémités : celui des Tuileries et celui d’Henry IV. Interrogée sur sa préférence, Anne Hidalgo a affirmé qu’elle « préfèrerait le scénario le plus large s’il est compatible avec une mobilité acceptable sur Paris ». C’est, sans surprise, celui que défend le groupe écologiste du Conseil de Paris.

Rescooped by Sébastien Lion from Rencontres et salons etourisme
Scoop.it!

Conférence eTourisme : mieux servir le voyageur connecté (3 avril 2012)

Conférence eTourisme : mieux servir le voyageur connecté (3 avril 2012) | Médias sociaux et tourisme | Scoop.it

Le 3 avril prochain, CCM Benchmark organise une conférence sur les enjeux du eTourisme pour “mieux servir le voyageur connecté.” Un programme particulièrement riche constitué autour d’une pléiade d’intervenants qui vont se succéder entre ateliers, retours d’expériences et tables ronde.


Via Mathieu Bruc
more...
No comment yet.