Mediaprism
38 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Géraldine DELEFOSSE from Donnez du Sens à vos commerces !
Scoop.it!

Malbouffe : à la recherche d'un manger sain accessible...

Malbouffe : à la recherche d'un manger sain accessible... | Mediaprism | Scoop.it
Les industriels sont responsables de la malbouffe, selon 79 % des personnes interrogées dans le sondage 60 Millions de consommateurs – Mediaprism. Mais pas seulement : le secon...

Via Béatrice Boussard
more...
Béatrice Boussard's curator insight, July 26, 2013 3:22 AM

La recherche d'une alimentation plus saine, goûteuse, locale concerne donc une large majorité de français, conscient par ailleurs des paradoxes de leurs comportements.Mais ce "mieux consommer" semble être incompatible avec leur budget : une véritable opportunité pour les GSA ! Celles ci accélèrent leurs implications dans des filières et des offres locales, mais de manière encore marginale et l'attente porte aussi sur les plats cuisinés et l'épicerie.

Rescooped by Géraldine DELEFOSSE from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

Les femmes, on s’assoit dessus ?

Les femmes, on s’assoit dessus ? | Mediaprism | Scoop.it

Des femmes transparentes dans un monde du travail qui réserve ses meilleures places aux hommes… En quelques secondes - un spot et quatre affiches - la campagne du Laboratoire de l’égalité conçue par Médiaprism résonne et sensibilise à la question de l’égalité professionnelle...


Via Alcofribas
more...
No comment yet.
Scooped by Géraldine DELEFOSSE
Scoop.it!

Soirée "Stars 80" pour Mediaprism animée par Ludovic Loret et Patrick Juvet !

more...
No comment yet.
Rescooped by Géraldine DELEFOSSE from La presse et la classe de fle
Scoop.it!

Les Français sont devenus majoritairement méfiants concernant leur alimentation

Les Français sont devenus majoritairement méfiants concernant leur alimentation | Mediaprism | Scoop.it
Les Français sont plus de 80% à réclamer davantage de produits naturels, surtout depuis l'émergence de récents scandales alimentaires, mais restent malgré tout sceptiques face aux labels ou aux discours "green" des marques, indique une étude Mediaprism/60...

Via Elena Pérez
more...
No comment yet.
Rescooped by Géraldine DELEFOSSE from Shabba's news
Scoop.it!

Pouvoir d'achat : sur quels postes les Français se serrent la ceinture

Pouvoir d'achat : sur quels postes les Français se serrent la ceinture | Mediaprism | Scoop.it
Un sondage 60 millions de consommateurs/Mediaprism donne de précieuses indications sur la façon dont les Français voient l'évolution de leur pouvoir d'achat

Via Shabba
more...
Scooped by Géraldine DELEFOSSE
Scoop.it!

Pas d'état de grâce : 23% seulement des Français pensent que l'élection de François Hollande va changer leur vie en bien (contre 32% en mal)

Pas d'état de grâce : 23% seulement des Français pensent que l'élection de François Hollande va changer leur vie en bien (contre 32% en mal) | Mediaprism | Scoop.it
Sondage exclusif Atlantico/ Mediaprism. Une enquête qui dresse le premier tableau de bord de la cote de confiance envers François Hollande sur 9 grands enjeux.
more...
No comment yet.
Scooped by Géraldine DELEFOSSE
Scoop.it!

Alimentation Une enquête de 60 millions de consommateurs. Les ... - Vosges Matin

Alimentation Une enquête de 60 millions de consommateurs. Les ... - Vosges Matin | Mediaprism | Scoop.it
Vosges Matin
Alimentation Une enquête de 60 millions de consommateurs. Les ...
Vosges Matin
Les Français sont plus de 80 % à réclamer davantage de produits naturels dans leur assiette, selon une étude Mediaprism/60 millions de consommateurs (1).
more...
No comment yet.
Scooped by Géraldine DELEFOSSE
Scoop.it!

Scandales sanitaires : les Français veulent plus de naturalité dans ... - Doctissimo

Scandales sanitaires : les Français veulent plus de naturalité dans ... - Doctissimo | Mediaprism | Scoop.it
Terrafemina
Scandales sanitaires : les Français veulent plus de naturalité dans ...
Doctissimo
Le sondage de Mediaprism confirme un attrait pour les produits bio et pour le "made in France". Le bio séduit de plus en plus de Français.
more...
No comment yet.
Rescooped by Géraldine DELEFOSSE from Économie de proximité
Scoop.it!

Comment nous nous serrons la ceinture

Comment nous nous serrons la ceinture | Mediaprism | Scoop.it

Moins de loisirs, moins de vacances et moins d’argent de côté, pour sauvegarder son logement et sa santé : c’est en résumé notre réaction face à la baisse du pouvoir d’achat, qui a été de 0,4 % l’année dernière. Nos habitudes de consommation en ont été changées, déclarent les trois quarts des personnes sondées par Mediaprism pour 60 millions de consommateurs.

 


Via Franck Dupessey Pro
more...
No comment yet.
Rescooped by Géraldine DELEFOSSE from Nature to Share
Scoop.it!

Vente directe du producteur au consommateur : l'AMAP au banc d'essai

Vente directe du producteur au consommateur : l'AMAP au banc d'essai | Mediaprism | Scoop.it

Face aux scandales alimentaires à répétition, les Français éprouvent de plus en plus le besoin de savoir ce qu'ils ont dans leur assiette. Selon une étude récente de 60 millions de consommateurs et de Mediaprism, plus de quatre consommateurs sur cinq font attention au caractère naturel des produits qu'ils achètent, et ils sont plus d'un sur deux à considérer désormais que le bio est une tendance pérenne.

 

Les principaux responsables de ce changement de mentalité? Les industriels se retrouvent au premier rang des responsables de la malbouffe, mais pas seulement. Les consommateurs reconnaissent volontiers qu'en se tournant de plus en plus vers le prêt à consommer pas cher, ils participent au système.

 

Du coup pour éviter de se retrouver avec son chariot au supermarché du coin sans trop savoir ce que vous allez mettre dedans, vous pouvez vous tourner vers cette solution alternative qu'on appelle les circuits courts. En clair: acheter directement aux producteurs. Une bonne manière de gagner en traçabilité en supprimant les intermédiaires. Pour Yuna Chiffoleau, chercheur à l'INRA, "à chaque scandale, les consommateurs se tournent vers les circuits courts".

 

Il en existe beaucoup. Challenges.fr a décidé de s'intéresser aux principaux systèmes mis en place: les Amap, la ruche qui dit oui, la vente à la ferme, les marchés de plein air...

 

L'Amap, le plus médiatisé des circuits courts

 

Les plus médiatisés ces derniers temps sont sans aucun doute les Amap, ces Associations pour le maintien de l'agriculture paysanne. Le phénomène remonte à 2001 en France. La première association de ce type voit alors le jour à Aubagne, dans les Bouches-du-Rhône. Ce système se présente comme une synthèse de plusieurs expériences, à l'image des Teikei lancées au Japon dans les années 70 ou bien les Community Supported Agriculture nord-américaines des années 80. L'idée est simple: favoriser l'agriculture biologique en créant un lien direct entre les paysans et les consommateurs qui s'engagent à acheter leurs productions à un prix équitable et en payant par avance.

 

L'un des fondements des Amap est de "permettre à des consommateurs d'acheter à un prix juste des produits d'alimentation de qualité, en étant informés de leur origine et de la façon dont ils ont été produits, et de participer activement à la sauvegarde et au développement de l'activité agricole locale dans le respect d'un développement durable".

 

Le phénomène s'est beaucoup développé, notamment à Paris, surfant notamment au sein de la "bobosphère" dans les arrondissements situés à l'Est de la capitale. Mais selon Yuna Chiffoleau, "si les Amap sont très médiatisées, il s'agit d'un système relativement minoritaire dans les circuits courts". En 2012, on dénombrait en France plus de 1.600 Amap, concernant 60.000 familles et près de 260.000 consommateurs.

 

Les gastronomes engagés

 

Une Amap, c'est avant tout une association. Et comme toute organisation, cela dépend beaucoup des gens qui l'animent et du producteur sélectionné.

 

L'Amap du 3e arrondissement, "Les gastronomes engagés", fait partie des structures ultra actives de la capitale. Créée en 2011, elle compte pour le moment une trentaine de membres et espèrent bien se stabiliser autour de 50, au maximum. Elle organise une distribution tous les mercredi soir, près du carreau du Temple entre 20h30 et 21h30. A sa tête, la présidente Anahi Pejsachowicz, une jeune femme pétillante et pleine d'entrain qui distille dès qu'elle le peut, ses recettes et conseils sur le profil Facebook de leur association.

 

François Dreumont est le maraîcher avec qui les Gastronomes engagés ont signé un contrat. Producteur bio depuis 1977 dans l'Oise, il n'en est pas à sa première expérience "amapienne" puisqu'il collabore également avec celles de Belleville, de Vincennes et une autre dans le 19e arrondissement. Il vend des légumes, mais aussi les œufs de sa voisine et du pain fait à partir de céréales d'une exploitation de sa région. Pour François Dreumont, il n'y a pas photo. c'est un système qui lui permet non seulement de gagner sa vie, mais aussi de tisser du lien avec les consommateurs. On dépasse ici le simple rapport vendeur-acheteur. Deux fois par an, une journée porte-ouverte est organisée sur l'exploitation, pour que les Amapiens viennent voir sur place. Le producteur sait bien qu'en cas de coup dur, il pourra compter sur eux, même si les 120 kilomètres qui les séparent ne facilitent pas la tâche.

 

Chaque mercredi, c'est le même rituel. il arrive avec son camion. Des bénévoles attendent pour mettre en place le stand éphémère, sortir la marchandise et procéder à la distribution. Tous sont mis à contribution.

 

Avec bien sûr les plus fidèles, comme ceux qui traînent des pieds...

 

Pour participer à l'aventure, il faut s'engager un an, au minimum, pour un panier de légumes à 15 euros ou bien un demi-panier à 7,50 euros. Au total, il faut compter 600 euros par an pour bénéficier de sa part de légumes à laquelle il faut ajouter 250 euros pour les œufs et 130 euros pour le pain et ce, 42 semaines par an.

 

Un important turn-over

 

L'Amap a connu un important turn-over depuis sa création. La moitié des personnes engagées à l'origine n'ont pas renouvelé leur contrat au bout d'un an. Motifs : déménagement, manque de souplesse... Il y a ceux qui râlent parce que les légumes ne ressemblent pas à ceux que l'on trouve sur les étals du supermarché. Et puis il y a tous les autres, une majorité, qui se satisfont de ce contrat de confiance signé avec leur producteur et qui souscrivent à ce mode alternatif de consommation.

 

Sylvain, le vice-président, se veut très clair sur les contraintes du système: "la principale, c'est qu'il y a un engagement vis à vis du producteur" qui se traduit par le paiement par avance de la production au maraîcher. La seconde, c'est que l'on en revient aux produits de saison. Avec le risque de faire une overdose d'endives ou de pomme de terre durant les mois d'hiver.


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Scooped by Géraldine DELEFOSSE
Scoop.it!

François Hollande sur France 2 : Verdict 60% des Français ne l’ont pas trouvé convaincant !

François Hollande sur France 2 : Verdict 60% des Français ne l’ont pas trouvé convaincant ! | Mediaprism | Scoop.it

François Hollande a voulu montrer jeudi soir qu'il tenait sereinement le cap annonçant des mesures mais visiblement cela n'a pas suffi pour convaincre les Français.

Si la presse n'est pas convaincue par la prestation de François Hollande jeudi soir sur France 2, il semble que les Français non plus. Confronté à l'impatience des Français, sur les thèmes de la rigueur, de la taxe à 75% pour les plus riches, le chômage ou la croissance, le président de la République a peiné à séduire. Ainsi, selon un sondage Mediaprism, 60% des Français ne l’ont pas trouvé convaincant, 46% pas du tout convaincant.

Si 63% des Français estiment qu’il a abordé les sujets qui les préoccupent, les 2/3  estiment qu’il n’a pas répondu précisément à leurs interrogations et 2/3 aussi qu’il n’a pas rassuré sur l’action du gouvernement.

Pire, 66% des personnes sondées estiment que depuis de début de son mandat FH est un mauvais président. 

more...
No comment yet.
Rescooped by Géraldine DELEFOSSE from Toxique, soyons vigilant !
Scoop.it!

Malbouffe : la prise de conscience des consommateurs

Malbouffe : la prise de conscience des consommateurs | Mediaprism | Scoop.it

Les industriels sont responsables de la malbouffe, selon 79 % des personnes interrogées dans le sondage 60 Millions de consommateurs – Mediaprism. Mais pas seulement. Le second fautif serait le consommateur lui-même.

 

« En France, qui est selon vous responsable de la malbouffe ? » À cette question, les personnes interrogées désignent les industriels à 79 %, loin devant les grandes surfaces, mises en cause par “seulement” 48 % des sondés. Les politiques (34 %) et les médias (30 %) sont relativement exonérés, et plus encore les agriculteurs (10 %).

(...)


Via Vie toxique
more...
No comment yet.
Rescooped by Géraldine DELEFOSSE from Argent et Economie "AutreMent"
Scoop.it!

Pouvoir d’achat : des arbitrages de plus en plus douloureux

Pouvoir d’achat : des arbitrages de plus en plus douloureux | Mediaprism | Scoop.it

Les trois quarts des Français interrogés s’attendent à une nouvelle baisse de leur pouvoir d’achat en 2013, et 58 % se préparent à réduire leur consommation dans les mois à venir. Ce sont les résultats d’un sondage exclusif60 Millions de consommateurs – Mediaprism.


Via L'Info Autrement
more...
No comment yet.
Scooped by Géraldine DELEFOSSE
Scoop.it!

La majorité des Français souhaite manger plus naturel - L'Express

La majorité des Français souhaite manger plus naturel - L'Express | Mediaprism | Scoop.it
L'Express La majorité des Français souhaite manger plus naturel L'Express Réalisée d'avril à mai par Mediaprism et le mensuel 60 millions de consommateurs auprès de 1210 personnes, une étude révèle que 83% des Français font attention au caractère...
more...
No comment yet.
Rescooped by Géraldine DELEFOSSE from rushes infos
Scoop.it!

SURPRISE ! Le pouvoir d'achat s'enlise dans la crise

SURPRISE ! Le pouvoir d'achat s'enlise dans la crise | Mediaprism | Scoop.it

AVEC UN PAIN à 12 francs, le litre d'essence au prix d'une bouteille de petit bordeaux et un café comptoir à 10 balles, on avait remarqué depuis longtemps qu'on était de plus en plus pauvres, mais cette fois c'est officiel.  SONDAGE - 58% des Français se préparent à baisser leurs dépenses en 2013, selon un sondage réalisé par Mediaprism et «60 Millions de consommateurs»...


Via Rushes Infos
more...
No comment yet.
Scooped by Géraldine DELEFOSSE
Scoop.it!

Les Focus de Mediaprism - Numéro 12

Mediaprism: « focus 12 – les français et les produits naturels : opinion, comportements et attitudes » http://t.co/m9FlrQMKAG via @FFAS_Fr
more...
No comment yet.
Scooped by Géraldine DELEFOSSE
Scoop.it!

9 fraises sur 10 contiennent des pesticides - Le Nouvel Observateur

9 fraises sur 10 contiennent des pesticides - Le Nouvel Observateur | Mediaprism | Scoop.it
Le Nouvel Observateur
9 fraises sur 10 contiennent des pesticides
Le Nouvel Observateur
Les Français qui plébiscitaient dans une étude Mediaprism/60 millions de consommateurs l'alimentation à base de produits naturels vont sans doute être déçus !
more...
No comment yet.