Média et société
9.2K views | +0 today
Follow
Média et société
Médias : sociologie, études, avis philosophiques (usages, pratiques, croyances, enjeux et effets). Pas NTIC/business pseudoscientifique. Mes articles "Médias" : http://www.philomedia.be/category/medias/
Curated by Julien Lecomte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Julien Lecomte from Philosophie et société
Scoop.it!

Causes toujours 30 (pdf)

Julien Lecomte's insight:

Je me suis entretenu avec Julie VDK de l'asbl GSARA.

 

Thèmes abordés :

- médias publics, médias privés et pub

- stratégies de séduction des médias

- éducation aux médias

- la place de la critique et de l'analyse des médias : dans les médias "traditionnels" (MédiaTIC, MediaLog, Alain Gerlache, Le Petit journal, Vincent Glad...), dans des médias et projets alternatifs (Acrimed, @SI, Gsara, Media Animation...) ainsi que dans des instances (CDJ, CSA, CSEM, AJP...)

- journalisme et opinion

 

La retranscription de cet entretien figure pp. 18-21.

more...
Julien Lecomte's curator insight, September 26, 2013 9:05 AM

Je me suis entretenu avec Julie VDK de l'asbl GSARA.

 

Thèmes abordés :

- médias publics, médias privés et pub

- stratégies de séduction des médias

- éducation aux médias

- la place de la critique et de l'analyse des médias : dans les médias "traditionnels" (MédiaTIC, MediaLog, Alain Gerlache, Le Petit journal, Vincent Glad...), dans des médias et projets alternatifs (Acrimed, @SI, Gsara, Media Animation...) ainsi que dans des instances (CDJ, CSA, CSEM, AJP...)

- journalisme et opinion

 

La retranscription de cet entretien figure pp. 18-21.

Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

La presse belge, obsédée pas les subsides, loupe sa révolution numérique - Apache.be

La presse belge, obsédée pas les subsides, loupe sa révolution numérique - Apache.be | Média et société | Scoop.it

Les aides directes et indirectes à la presse rendent les éditeurs de journaux paresseux.

 

L'actualité concernant le monde des médias n'a pas manqué cet été 2013. D'abord en Belgique, avec le rachat du groupe Concentra (propriétaire de la Gazet van Antwerpen, Metro) par le groupe Corelio (De Standaard). Et puis au sein de la rédaction du magazine flamand "Humo", avec le départ de son rédacteur en chef. Mais ce sont les États-Unis qui nous ont offert la plus capitale des informations: le rachat du Washington Post par le patron d'Amazon, Jeff Bezos.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

The Onion, Le Gorafi, satire de partout sur le web | par @alaingerlache

The Onion, Le Gorafi, satire de partout sur le web | par @alaingerlache | Média et société | Scoop.it
La parodie n’est pas née avec internet. Mais il offre un magnifique terrain de jeu aux sites satiriques. Le modèle, c’est le site américain The Onion, l’Oignon. Il a été créé par deux étudiants en...
more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Explosion à Schellebelle : du nombre de morts dans les titres de presse

Explosion à Schellebelle : du nombre de morts dans les titres de presse | Média et société | Scoop.it
Julien Lecomte's insight:

Deux choses :

- De la nécessité (?) de préciser le nombre de morts / blessés dans le titre (seule chose qui compte = chiffrer le drame?)

- De la précision ridicule de ces chiffres alors que les informations (officieuses ou officielles) divergent manifestement

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Désinformation, manipulations… le public est-il son propre bourreau ?

Désinformation, manipulations… le public est-il son propre bourreau ? | Média et société | Scoop.it

Par Cyrille Frank, alias @cyceron sur Twitter.

Une note de lecture critique de l'ouvrage "Médias : influence, pouvoir et fiabilité. A quoi peut-on se fier" appliquée aux dérapages récents concernant la tragédie de Boston : http://www.mediaculture.fr/2013/04/22/desinformation-manipulations-le-public-est-il-son-propre-bourreau/

Julien Lecomte's insight:

Deux petites précisions suite à quelques interpellations que j’ai lues par rapport au billet de Cyrille Frank. A mon avis, les auteurs de celles-ci se sont arrêtés au titre de ton article, il est vrai quelque peu provocateur.

 

La première, c’est que je ne crois pas que le fait d’évoquer le rôle de partie prenante aux processus de sélection (agenda setting), mise en forme ou encore (re)diffusion et partage de l’information impliquent que je dénie toute responsabilité de la part des médias d’information / journalistes lorsque des dérives (notamment sur le plan déontologique) sont rencontrées. Je ne pense pas non plus que ce soit ton cas, Cyrille. Je constate par contre en parallèle une coexistence entre des discours très critiques et des comportements de consommation peu critiques. D’où l’idée de ne pas se limiter à une dénonciation parfois orientée des médias et de proposer des pistes de réflexion à l’usage du public : d’un coté, il y a les médias, et de l’autre comment le public réagit en conséquence, et c’est là où l’on a sa part de responsabilité qu’il me semble le plus judicieux d’agir.

 

La seconde, liée, c’est que lorsque je traite du pôle de la “réception” et de co-création de sens, je ne me situe pas au niveau du “factchecking”, mais bien des choix éditoriaux, des idéologies sociales, etc. Personnellement, je n’ai en rien suivi les élucubrations autour des incidents de Boston. Le fait qu’elles aient été massivement suivies et relayées, ça, ça dit socialement quelque chose du public, mais qui ne les rend pas pour autant responsables des imprécisions, erreurs et contrevérités colportées par plusieurs journalistes, dans le contexte médiatique que l’on sait (quant aux autres dérapages éventuels, je ne me positionne pas à leurs propos). Les deux sont bien à distinguer. Dans ce système en général, on n’a d’ailleurs pas que “le” titre de presse qui commet une faute et le(s) public(s), mais bien une foule d’intervenants – y compris le(s) public(s) (agences de presse, groupes média, sources plus ou moins officielles, leaders d’opinions, politiciens, concurrence…).

 

Pour ceux qui souhaiteraient approfondir ces considérations (à nuancer elles aussi : le défi que Cyrille a relevé, c’est de rendre digestible son opinion par rapport à un livre de 250 pages tout en établissant des liens avec l’actu récente. Ici, je ne fais qu’effleurer quelques pistes de complexification par rapport à une interprétation de ces propos), la table des matières de mon ouvrage montre dans quel contexte, dans quel cheminement et dans quelle mesure j’entends les réflexions évoquées ici : http://fr.slideshare.net/JulienRyuk/presentation-mdias-influence-pouvoir-et-fiabilit

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

"Je n’avais pas signé pour ce journalisme web"

Julien Lecomte's insight:

Extraits choisis :

 

« J’ai de l’estime pour le travail des journalistes de Mediapart, mais hormis pour quelques infographies et expériences de data journalisme, font-ils du véritablement du journalisme web ? Ne font-ils pas plutôt du journalisme papier diffusé sur le web ? »

 

« Seulement, laissez-moi vous dire qu’après avoir édité quatre dépêches, rédigé trois articles à partir de liens ( “vigies“, “lu, vu, entendu“, “vus sur le web”) et torché un papier en deux heures, on a pas toujours le sentiment d’apporter une information originale au lecteur. Surtout quand tous les concurrents ont la MÊME info ».

 

« Du point de vue d’un lecteur qui ne saurait pas comment fonctionne un média en ligne, il est possible qu’il ait régulièrement l’impression de lire le même papier s’il se rend sur L’Express.fr, LeMonde.fr, le Nouvelobs.com, le Figaro.fr ou 20minutes.fr (...), pour la simple et bonne raison que beaucoup de sites (Le Point, 20minutes.fr, le Nouvelobs.com) publient les dépêches des principales agences de presse brutes, sans editing et signées par l’AFP ou Reuters ».

 

« À se demander si les journalistes qui sont le plus publiés sur le web ne sont pas au fond les agenciers ».

 

« Google a changé le journalisme sur Internet : les sites fonctionnent en fonction du trafic et savent donc que la plus grande part de leur audience vient du moteur de recherche. L’important est donc de titrer un papier avec les bons mots-clés, de publier des articles qui sont susceptibles d’être référencés par Google, et d’être repéré par l’algorithme qui mettra un article dans la page Google actualités (et le plus haut possible sur la page). Le fonds de commerce des fermes de contenu ? La production de titres avec des contenus pauvres derrière fait baver les rédac’ chef qui ont des contraintes de résultats chiffrés. Paradoxalement, les éditeurs continuent quand même de demander de l’argent à Google alors qu’il font tout pour draguer ses robots qui référencent ces papiers habilement titrés. »

 

La revue de tweets, l’arme du paresseux

 

« La revue de web – comme la revue de presse avant elle – est aujourd’hui le format facile employé par certaines rédactions pour évoquer des sujets qu’elles ne savent pas vraiment comment traiter. Car le bon journaliste web est celui qui sait repérer un bon buzz qui monte. C’est celui qui mettra moins de temps que les autres à publier un papier de 500 signes, en insérant trois tweets et une capture plus vite que ses confrères. Quatre heures plus tard, tout le monde a fait le même papier avec les mêmes tweets, de Melty.fr au Nouvelobs.com. Et les rédactions qui ont assez d’effectifs auront laissé d’autres journalistes travailler sur des angles plus précis.

Slate.fr s’est distingué des autres en prenant le parti dès le début de faire du long avec des angles originaux, différents de ceux de ses concurrents : l’affaire Bettencourt via le faux facebook d’Eric Woerth n’est qu’un exemple parmi d’autres. Pendant les campagnes présidentielles française et américaine, ils multiplient pourtant les lives et les brèves et se rapprochent de ce que fait la concurrence ».

 

« Le web s’escrime donc à essayer de faire de la quantité en essayant de conserver la qualité. Peut-on faire un bon article de 3000 signes en une heure ? Peut-il être bien relu en cinq minutes ? »

 

« Je me demande donc s’il est possible de faire un journalisme qui exploiterait véritablement ce média qu’est l’internet et qui n’en ferait pas qu’un simple canal »

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Presse : des chiffres et des pertes- Ecrans

Presse : des chiffres et des pertes- Ecrans | Média et société | Scoop.it
Plans sociaux, fermetures de journaux… De Lisbonne à Londres, la crise s’accélère, en dépit des investissements sur le numérique.
Julien Lecomte's insight:

Des témoignages sur les conditions des pigistes se multiplient par ailleurs : voir par exemple http://www.acontrario.net/2012/12/18/le-nouvel-obs-ma-tuer-mais-je-respire-encore | http://rtbf89.blogspot.be/2012/12/bouteille-la-mer-dun-pigiste-anonyme-de.html#.UNLnaaxfZ8F

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Arrêt sur images - vite dit

Arrêt sur images - vite dit | Média et société | Scoop.it
Chaque jour arrêt sur images décrypte pour vous l'actualité des médias...

 

Marketing journalistique
Par Daniel Schneidermann.

 

"On peut jouer au naïf, cinq minutes ? Les centaines de journalistes qui se pressent aux conférences de presse présidentielles, que vont-ils exactement y chercher ? Tiens, au hasard, prenons Laurent Joffrin. Le directeur de l'Obs a rencontré Hollande en tête à tête la semaine dernière. Il en a fait la couverture de son hebdo "Hollande off". On suppose donc qu'il a eu tout loisir de lui poser toutes les questions imaginables. On présume sa légendaire curiosité, pour un temps, assouvie. Alors, quel besoin de retourner à l'Elysée, de jouer des coudes au milieu de 400 confrères moins privilégiés, pour poser une question sur l'austérité ?"

 

Lire l'article complet : http://www.arretsurimages.net/vite-dit.php#14712

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Twitter / BlogPhilo: La critique traditionnelle ...

La critique traditionnelle des médias pointe des préférences particratiques. Quid de l'idéologie d'un clash nécessaire entre les idées?

 

Que "les" journalistes et "les" gens aient des opinions est normal, mais même des pseudo-intellectuels ne relèvent que les petites phrases.

 

Si l'on sait aujourd'hui que les diverses joutes et débats ont un résultat difficile à mesurer quant aux votes (quid des millions d'euros dépensés en campagnes d'affichages et en papier?), il me semble également légitime de s'interroger sur cette présentation qui lie intimement la discussion et la guerre... Cette idéologie -parmi d'autres- me parait bien plus pernicieuse que la question réductrice et trompeuse des préférences affichées ou non des journalistes. Elle ne se limite d'ailleurs pas à leurs pratiques, mais aussi aux façons de lire et interpréter de leurs publics.

 

Lire mon article "Lakoff - La discussion, c'est la guerre" : http://www.philomedia.be

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Metrics, metrics everywhere: How do we measure the impact of journalism?

Metrics, metrics everywhere: How do we measure the impact of journalism? | Média et société | Scoop.it
We need to get beyond counting pageviews and ad impressions and build better ways of judging how our work changes the world around us.

 

"A major newsroom is publicly asking the question: How do we measure the impact of our work? Not the economic value, but the democratic value."

 

"[...] the idea of complete neutrality is a blatant contradiction if journalism is important to democracy"

 

"[...]Most importantly, we need to keep asking: Why are we doing this? Sometimes, as I pass someone on the street, I ask myself if the work I am doing will ever have any effect on their life — and if so, what? It’s impossible to evaluate impact if you don’t know what you want to accomplish."

 

Lire l'article (en anglais) : http://www.niemanlab.org/2012/08/metrics-metrics-everywhere-how-do-we-measure-the-impact-of-journalism/

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

La reconfiguration des pratiques journalistiques (pdf)

La reconfiguration des pratiques journalistiques par Amandine Degand (ARC - ORM - UCL)
Promoteurs : Benoît Grevisse, Gérard Derèze

 

Voir le PDF : http://www.uclouvain.be/cps/ucl/doc/ucl/documents/Lareconfigurationdespratiquesjournalistiques.pdf

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Primaire FR : la règle implicite des instituts de sondages et des médias

Primaire FR : la règle implicite des instituts de sondages et des médias | Média et société | Scoop.it
04-10-11 Le scrutin, non officiel, n'est pas soumis à la loi électorale. De quoi faire craindre un scénario noir. Par Anna Lecerf.

 

"Imaginons qu'un institut de sondage, associé à un média, publie le jour du scrutin à 16h une première estimation de résultat s’appuyant sur des enquêtes réalisées à la sortie des urnes. Imaginons encore que cette première mesure indique un écart faible entre deux candidats, ou l’élimination d’un "favori". Les partisans potentiels de tel ou telle pourraient alors se voir pousser des ailes jusqu’aux urnes ou au contraire renoncer à s’y rendre [...]"

 

Lire l'article : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/primaire-socialiste/20110929.OBS1406/primaire-la-regle-implicite-des-instituts-de-sondages-et-des-medias.html

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Le Petit journal - "info" DSK

Le Petit journal - "info" DSK | Média et société | Scoop.it

De 3'20 à 4'30 : l' "information" dans les médias... No comment.

 

Voir la vidéo : http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3351-c-le-petit-journal.html?vid=510221

 

Voir aussi "DSK en Une de tous les journaux français" : http://www.erwanngaucher.com/16052011La-grimace-de-DSK-16-fois-agrave-la-Une,1.media?a=639

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

« Tout comme les trains, la presse déraille peut-être moins souvent qu’elle ne roule correctement, mais personne n’en parle » | IRM : Imagerie par Résonance Marketing

« Tout comme les trains, la presse déraille peut-être moins souvent qu’elle ne roule correctement, mais personne n’en parle » | IRM : Imagerie par Résonance Marketing | Média et société | Scoop.it

Publié le 10 septembre 2013 par Julie Vanderkar (Gsara asbl)

Rencontre avec Julien Lecomte, titulaire d’un Master en information et communication, expert auprès du Csem (2012-2013), auteur du livre « Médias : influence, pouvoir et fiabilité » et qui traite notamment d’éducation aux médias.

 

Thèmes abordés :

- Fonctionnement des médias : publicité, économie et impacts sur les contenus et leur fiabilité (exemples : RTBF, RTL-TVI... + phénomènes clash, buzz, etc.)

- Agenda setting (Mc Combs & Shaw)

- Le(s) public(s) sont-ils demandeurs ? Divertissement, socialisation et/ou info

- Analyse critique des médias et médias critiques : Acrimed, Petit Journal, @rrêt sur images, MediaTIC, Medialog...

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

La presse nous fait avaler n'importe quoi, même du sperme | Vincent Glad - Slate

La presse nous fait avaler n'importe quoi, même du sperme | Vincent Glad - Slate | Média et société | Scoop.it

Une étude allemande assurant qu'avaler du sperme fait maigrir est réapparue dans la presse à la faveur de l'été. Une vieille rumeur d'Internet qui montre l'incroyable chaîne alimentaire de «l'info buzz».

 

Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. On pourrait citer des dizaines d'autres ratés médiatiques de ce genre, mais celui-là est particulièrement révélateur du téléphone arabe qui tient lieu de journalisme une fois qu'on s'éloigne des sujets sérieux.

more...
No comment yet.
Rescooped by Julien Lecomte from Focus sur le Journalisme
Scoop.it!

Journalisme : classement liberté de la presse 2013 par RSF

Journalisme : classement liberté de la presse 2013 par RSF | Média et société | Scoop.it
À l'occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, RSF (Reporters Sans Frontières) publie son rapport pour le classement 2013.

Via TVDH
more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

La diversite au sein de la profession de journaliste

Présentation des résultats de l'enquête menée par l'AJP, en collaboration avec le Centre d’études de l’opinion de l’ULg (CLEO), à propos de la diver
more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Baromètre 2013 de confiance dans les médias (TNS Sofres - La Croix)

Étude réalisée en face-à-face pour La Croix du 4 au 7 janvier 2013, auprès d'un échantillon national de 1000 personnes représentatif de l'ensemble de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage) et stratification par région et catégorie d’agglomération.

 

L'étude complète (pdf) : http://www.tns-sofres.com/_assets/files/2013.01.21-baro-medias.pdf

 

Analyse succincte : http://www.tns-sofres.com/points-de-vue/CE124DE7283F4110B6F0699B1E7116A0.aspx

Julien Lecomte's insight:

Remarque : ces résultats étant basés sur du déclaratif, il convient de toujours les interpréter comme tels (notamment lorsque les répondants déclarent par exemple qu'ils souhaiteraient que les médias traitent davantage l'un ou l'autre sujet).

 

Notes :

- La radio est toujours considérée comme le média le plus fiable (par rapport à la presse écrite, la télévision ou encore Internet). Or elle est beaucoup moins consommée que la télévision, par exemple (la fiabilité de l'information n'est pas le seul critère qui oriente la consommation)

- Le sondage offre une confirmation de l'existence d'une perception du public selon laquelle les médias affichaient des tendances plutôt favorables à Nicolas Sarkozy, du moins par rapport à François Hollande.(confirmation de l'existence d'un climat de méfiance par rapport à l'orientation politique des médias, particulièrement dénoncées sous Sarkozy, suite à plusieurs accointances présumées ou avérées). A noter encore que ces points de vue sont toujours partiellement idéologiquement marqués.

- On peut y lire une forte hausse de la crédibilité perçue et de la consommation d'Internet en tant que média d'information à part entière (sachant que ce sont les sites d'information des médias "classiques" sont généralement consultés).

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Liberté et indépendance des journalistes

Présentation du 10/12/2012 - après-midi d'étude dans le cadre du projet MEDIADEM - par Martine Simonis (AGJPB) | http://www.mediadem.eliamep.gr

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Quelques dérives du journalisme

Je centralise ici quelques liens "amusants", découverts récemment (même si certains de ceux-ci ne sont pas forcément récents) par rapport à des cas concrets de "dérives" journalistiques.

 

- "Les journalistes ne sont pas gentils", par François De Smet, en rapport avec la déontologie journalistique et la fonction du journalisme : http://francoisdesmet.wordpress.com/2012/11/20/les-journalistes-ne-sont-pas-gentils/ (sur ces sujets, cf. l'avis de Boris Libois, sur mon site http://www.philomedia.be )

 

- "A quelques exemples prêtes", un article du Point, pointant les coquilles et usages maladroits de la langue française dans la presse audiovisuelle : http://www.lepoint.fr/societe/a-quelques-exemples-pretes-quand-les-medias-font-des-fautes-de-francais-15-11-2012-1529298_23.php (relai d'un point de vue franco-français formulé par le CSA qui ne manque pas de s'offusquer contre les anglicismes)

 

- "Jean-Pierre Pernaut journaliste avant-gardiste", par Jean-Marc Manach, sur Owni, racontant les tentatives de "trafiquer" un article Wikipédia selon des propos partisans : http://owni.fr/2012/11/19/jean-pierre-pernaut-tf1-wikipedia/

 

- "Rumeur et désinformation : cas pratiques - 147 ados japonais se suicident pour cause de report de sortie d'un jeu vidéo", par Christophe Asselin, exposant des faits qui remontent à 2004 concernant une information (fausse et loufoque) relayée par Libération et France2 : http://c.asselin.free.fr/french/Rumeur_cas_pratiques.htm

 

- "Critique des médias sur le web", une rubrique tout entière du site Acrimed qui dresse régulièrement un inventaire des posts critiquant des dysfonctionnements sur le web : http://www.acrimed.org/rubrique452.html

 

Julien Lecomte's insight:

Ces articles renvoient au fonctionnement journalistique, sans pour autant être des avatars de ces pratiques, bien entendu. Ce sont des dérives, mais elles reflètent aussi des manières de faire (fait de se citer mutuellement, "formatage / lissage / apprêt" des données, manque de sens dans l'exercice du journalisme, précipitation dans la transmission et la mise en forme des informations...) qui peuvent conduire à ces manquements. Cf. http://www.philomedia.be et mon livre "Médias : influence, pouvoir et fiabilité" pour nuancer ces propos et découvrir des moyens pour évaluer la fiabilité des médias.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Journalistes, arrêtez d’innover

Journalistes, arrêtez d’innover | Média et société | Scoop.it

Le journalisme est en mutation, on ne cesse de le répéter. Les usages de nos audiences évoluent au rythme, effréné, des progrès technologiques. Dans un monde où plusieurs milliards de photos sont postées sur Facebook chaque mois, où YouTube ouvre ses propres chaînes de télévision, les médias traditionnels ont en effet fort à faire s’ils veulent garder un rôle dans cet univers de l’information en constante expansion.

 

Lire l'article : http://blog.slate.fr/labo-journalisme-sciences-po/2012/11/12/journalistes-arretez-dinnover/

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Les journalistes sont-ils des salauds?

Les journalistes sont-ils des salauds? | Média et société | Scoop.it
Cible privilégiée de l'extrême-droite depuis des années, la presse cristallise désormais le ressentiment d'une bonne part de la classe politique. Et pas forcément pour de mauvaises raisons. Tentatives d'explication.

 

Lire l'article : http://www.lexpress.fr/actualite/media-people/media/les-journalistes-sont-ils-des-salauds_1148357.html

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Mémoire "Les journaux télévisés de la mi-journée et de la soirée sur les chaînes de télévision généralistes belges francophones, une édition de trop ?" (Loïc Verheyen)

Mémoire "Les journaux télévisés de la mi-journée et de la soirée sur les chaînes de télévision généralistes belges francophones, une édition de trop ?" (Loïc Verheyen) | Média et société | Scoop.it

Mémoire : "Les journaux télévisés de la mi-journée et de la soirée sur les chaînes de télévision généralistes belges francophones, une édition de trop ?, Etude comparative des éditions quotidiennes des JT de la RTBF et de RTL-TVI"

Loïc VERHEYEN

Mémoire présenté sous la direction de M. Jean-Jacques JESPERS en vue de l'obtention du titre de master en information et communication, à finalité journalisme. Année académique 2010-2011

Ce mémoire a obtenu une "mention spéciale" dans le cadre du Prix du CSA remis en 2012.

 

Lire le mémoire : http://www.csa.be/documents/1761

 

Un résumé ici : http://www.lesoir.be/culture/medias/2012-08-14/le-vrai-jt-celui-de-la-mi-journee-932009.php

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Qui veut encore financer la presse ? | par Marie Bénilde

Qui veut encore financer la presse ? | par Marie Bénilde | Média et société | Scoop.it
Comme des ours en équilibre sur un bloc de glace menacé par la fonte, les éditeurs de presse s'activent pour sauver leur industrie. Fascinés par Internet, ils s'interrogent : comment financer l'information à l'ère numérique ?

 

[...] Plutôt que de singulariser leurs contenus pour mieux se distinguer sur la Toile, les journaux parient sur l’ubiquité et la rapidité. Il faut être partout, à toute heure, sur toutes les plates-formes et dans tous les modes d’expression [...]

 

Lire l'article : http://www.monde-diplomatique.fr/2010/02/BENILDE/18831

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

États-Unis | 11 septembre : le déclin des médias

États-Unis | 11 septembre : le déclin des médias | Média et société | Scoop.it

Dix ans après les attentats du 11 septembre 2001, le paysage médiatique a beaucoup évolué aux Etats-Unis. Pour le pire, selon Edward Wasserman, professeur de déontologie journalistique.

 

Lire l'article : http://www.courrierinternational.com/article/2011/09/06/11-septembre-le-declin-des-medias

more...
No comment yet.