«Les jeux vidéo font de la politique» (et voici comment) - Entretien | Média et société | Scoop.it

Mathieu Triclot aime les jeux vidéo, comme d’autres aimaient le rock. Parce que l’un comme l’autre proposent un point de vue bancal, social, brutal du monde. Dans son ouvrage « Philosophie du jeu vidéo », le maître de conférence défend le genre comme on brandit une épée dans Diablo, avec cœur et conviction. Pour lui, les jeux vidéo sont plus que des jeux. Ils seraient l’objet (im)parfait du monde moderne, où le travail se transforme en un jeu, le jeu en un travail. Triclot revient ici sur les rapports cinéma/jeu vidéo, politique/jeu vidéo, monde du travail/jeu vidéo et étrille gamification et serious game.

Comme tous les ouvrages de la (top) collection Zones, l’ouvrage est disponible en version électronique gratuite.

 

Lire l'entretien : http://www.davduf.net/les-jeux-video-font-de-la-politique-et-voici