Média et société
Follow
Find tag "pédagogie"
7.4K views | +2 today
Média et société
Médias : sociologie, études, avis philosophiques (usages, pratiques, croyances, enjeux et effets). Pas NTIC/business pseudoscientifique. Mes articles "Médias" : http://www.philomedia.be/category/medias/
Curated by Julien Lecomte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Utiliser Twitter pour comprendre la Renaissance (ou pas)

Utiliser Twitter pour comprendre la Renaissance (ou pas) | Média et société | Scoop.it
Twitter et la Renaissance ? Une activité pédagogique pour faire découvrir les personnages de la Renaissance avec l'aide d'une technologie moderne.

 

L'article en question, par Laurence Juin : http://edulogia.com/twitter-comprendre-renaissance/

Julien Lecomte's insight:

Intéressant, mais l'absence d'évaluation des performances liées aux compétences supposées être favorisées par le dispositif avant/après pose la question de l'efficacité pédagogique.

En pratique, si l'objectif est bien de "comprendre la Renaissance", il faudrait comparer ce scénario pédagogique avec d'autres pour mesurer concrètement ses forces et ses faiblesses, selon des critères bien définis (NB : par ailleurs, dans la séquence pédagogique proposée, il y a certaines confusions entre objectifs et moyens). Cela ne peut se limiter à une impression ou à du discursif, impalpables. C'est malheureusement l'écueil de nombreux dispositifs d'éducation par les médias (on n'est pas vraiment ici dans de l'éducation aux médias, si ce n'est dans leur dimension technique, par immersion) : l'idée est très séduisante et le cadrage a été mûrement réfléchi et appliqué, mais quid de la pertinence (tant des méthodes que des contenus) au final par rapport à d'autres modèles pédagogiques?


Sans compter également les innombrables biais possibles dûs notamment aux anachronismes générés (dispositif technique + consigne du musée + certaines discussions entre personnages, genre Raphaël/Descartes) ou encore aux réductions par simplismes (cf. "venez voir ma machine volante" de De Vinci)...

A noter enfin, cette intervention de la professeure en question (@GADoriole), dans laquelle elle "corrige" une "faute d'accord" qui n'en est pas une (le tweet en question : https://twitter.com/GADoriole/status/292217477683896320) : [ Merci pour votre réponse. A corriger "poséES" (à accorder avec questions) et réfléchiS (à accorder avec sujets) ]

(On écrit bien "réfléchi" sans "S" dans "les sujets sur lesquels j'ai réfléchi", contrairement à "sujets que j'ai réfléchis". Autant je ne me permets habituellement pas de reprendre un internaute sur la grammaire et l'orthographe, autant quand on se permet de corriger...

Il y a par contre bien un accord à "posées").

Il est peut-être par conséquent dommage que ce contenu soit public ;-)...

 

more...
Julien Lecomte's curator insight, September 13, 2013 9:46 AM

Intéressant, mais l'absence d'évaluation des performances liées aux compétences supposées être favorisées par le dispositif avant/après pose la question de l'efficacité pédagogique.

En pratique, si l'objectif est bien de "comprendre la Renaissance", il faudrait comparer ce scénario pédagogique avec d'autres pour mesurer concrètement ses forces et ses faiblesses, selon des critères bien définis (NB : par ailleurs, dans la séquence pédagogique proposée, il y a certaines confusions entre objectifs et moyens). Cela ne peut se limiter à une impression ou à du discursif, impalpables. C'est malheureusement l'écueil de nombreux dispositifs d'éducation par les médias (on n'est pas vraiment ici dans de l'éducation aux médias, si ce n'est dans leur dimension technique, par immersion) : l'idée est très séduisante et le cadrage a été mûrement réfléchi et appliqué, mais quid de la pertinence (tant des méthodes que des contenus) au final par rapport à d'autres modèles pédagogiques?


Sans compter également les innombrables biais possibles dûs notamment aux anachronismes générés (dispositif technique + consigne du musée + certaines discussions entre personnages, genre Raphaël/Descartes) ou encore aux réductions par simplismes (cf. "venez voir ma machine volante" de De Vinci)...

A noter enfin, cette intervention de la professeure en question (@GADoriole), dans laquelle elle "corrige" une "faute d'accord" qui n'en est pas une (le tweet en question : https://twitter.com/GADoriole/status/292217477683896320) : [ Merci pour votre réponse. A corriger "poséES" (à accorder avec questions) et réfléchiS (à accorder avec sujets) ]

(On écrit bien "réfléchi" sans "S" dans "les sujets sur lesquels j'ai réfléchi", contrairement à "sujets que j'ai réfléchis". Autant je ne me permets habituellement pas de reprendre un internaute sur la grammaire et l'orthographe, autant quand on se permet de corriger...

Il y a par contre bien un accord à "posées"). Quand on se permet de corriger les autres, d'autant plus sous couvert du statut de prof, il s'agit d'être soi-même irréprochable...

Il est peut-être par conséquent dommage que ce contenu soit public ;-)...

Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Littératie médiatique : quelles compétences?

Présentation donnée à la table ronde "pratiques, cultures médiatiques, quels enjeux pour la formation?", par P. FASTREZ.

Plan de la présentation :

1. Domaines de compétences : lecture, écriture, navigation, organisation.

2. Dimensions de la littératie médiatique : compétences informationnelles, techniques, sociales,

3. Cartographie sommaire (tableau de synthèse).

Voir les présentations de P. Fastrez : http://www.slideshare.net/pfastrez

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

La compétence médiatique: du concept à la mesure

Présentation donnée par Pierre Fastrez, avec Thierry De Smedt et Thibault Philippette au séminaire de recherche de l'Institut Langage & Communication (UCLouvain), le 17 mai 2010...

 

Voir les présentations de P. Fastrez : http://www.slideshare.net/pfastrez

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

"Zététique & utilisation des interstices pseudoscientifiques dans les médias"

Pour une didactique de l'esprit critique. Zététique & utilisation des interstices pseudoscientifiques dans les médias (2007), par Richard MONVOISIN, à Grenoble.

"Cette thèse s’appuie sur le constat déjà connu que les capacités critiques mobilisables par un individu pour distinguer entre science et pseudoscience ne sont pas corrélées à son niveau d’études. L’hypothèse défendue est que le rôle joué par les médias dans la transformation et la scénarisation des savoirs est autant un rôle de fabrication de la culture scientifique moyenne qu’un rôle de marqueur des ambiguïtés les plus courantes sur la question de la démarche scientifique. Partant de la notion d’interstice pseudoscientifique dans la transposition des savoirs, la démarche zététique a été grandement mise à contribution pour élaborer une panoplie d’outils exploitables auprès d’étudiants sur la base des supports médiatiques les plus accessibles.

S’il a été question dans la première partie de prendre les précautions philosophiques et épistémologiques incontournables de la démarche scientifique — matérialisme, rationalisme et scepticisme notamment — et de les rendre enseignables, la deuxième partie a approfondi les spécificités des champs dits pseudoscientifiques et ‘paranormaux’ qui fournissent aussi bien des mises en scène fantasmatiques courantes de la connaissance que, poussées à leur extrême, de tragiques aliénations.

La troisième partie s’est essayé à donner quelques éléments de compréhension des enjeux de la vulgarisation scientifique dans un contexte médiatique marchand, avec la description de quelques-unes des contraintes médiatiques s’exerçant sur le savoir savant qui vont jusqu’à parfois dénaturer ce dernier. Enfin la quatrième partie, prenant pour base les supports de vulgarisation les plus communs, dresse une sémiologie d’outils spécifiques pour prévenir les interstices pseudoscientifiques, qu’ils prennent des formes lexicales, rhétoriques, argumentatives ou scénaristiques."

Lire la thèse de doctorat (PDF, 12 Mo) : http://www.unice.fr/zetetique/articles/RM_Doctorat_Zetetique_et_medias.pdf

more...
No comment yet.