Média et société
Follow
Find tag "croyances"
7.8K views | +0 today
Média et société
Médias : sociologie, études, avis philosophiques (usages, pratiques, croyances, enjeux et effets). Pas NTIC/business pseudoscientifique. Mes articles "Médias" : http://www.philomedia.be/category/medias/
Curated by Julien Lecomte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Twitter / BlogPhilo: Les enjeux de l'éducation aux médias

Selon moi, les enjeux de la critique et de l'éducation aux médias renvoient à des pratiques qui transcendent largement la question des (nouvelles) technologies. Faut-il d'ailleurs se focaliser sur les médias ou sur leurs enjeux éthiques, relationnels, épistémologiques et techniques? A mon avis, il est question de problématiques plus larges.

 

Concrètement, ce que je signifie par là, c'est que l'analyse des médias, de leur fiabilité et de leurs usages efficaces et critiques n'est pas une fin en soi. Elle est subordonnée en réalité à la question de l'esprit critique en général, qui renvoie à une autonomie de jugement, tant sur le plan épistémologique (fiabilité de l'information, processus et biais de perception et cognition, question de la foi, de l'adhésion, des idéologies et des croyances, etc.) que technique (maîtrise efficace des langages, des codes, des outils de production de savoirs et de pratiques, y compris au plan esthétique) et éthique (question de la vie en communauté, du relationnel, des valeurs, de la responsabilité et de la liberté, etc.)

 

En fait, les compétences pointées comme fondamentales par rapport à l'éducation aux médias sont d'ordre bien plus générique : ce n'est pas l'éducation à une pensée critique, citoyenne et ouverte qui se subordonne à l'éducation aux médias, mais le contraire.

 

Pour participer à la réflexion et découvrir des ressources au sujet de la philosophie, des médias et en sciences humaines et sociales, suivez-moi sur Twitter : https://twitter.com/BlogPhilo

 

http://www.philomedia.be

more...
Julien Lecomte's curator insight, February 11, 3:24 AM

Et si les domaines de compétences de l'EMI/EAM délimitaient 3 disciplines distinctes qui à la fois les dépassent et sont "incluses" en elles (Information-documentation / épistémologie, Socio-relationnel / communicationnel / éthique, Technique / esthétique) ?

Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Théorie du complot: Sommes-nous tous paranos? (Moustique.be)

Théorie du complot: Sommes-nous tous paranos? (Moustique.be) | Média et société | Scoop.it
Les théories du complot sont vieilles comme le monde. Mais depuis le 11/9, elles attirent chaque jour de nouveaux croyants. Et leurs apôtres ne sont pas tous d'inoffensifs illuminés.

"Plutôt que de crier au fou, les médias, ou même notre société en général, devraient plutôt accepter le débat. C'est-à-dire postuler systématiquement qu'une théorie du complot n'est pas a priori fausse. Elle est démontrée, et elle devient alors une vérité. Ou pas, et elle reste une théorie. Certaines se révèlent d'ailleurs parfois valides."

Lire l'article : http://www.moustique.be/actu-societe/17879/theorie-du-complot-sommes-nous-tous-paranos


 

Une chronique de François De Smet sur les théories du complot : http://francoisdesmet.wordpress.com/2010/07/17/la-theorie-du-complot-30-mars-2010/

Julien Lecomte's insight:

Cet article présente une réflexion sur une attitude et des croyances spécifiques. "Les médias nous manipulent", "on nous ment"... sont des déclarations de type "conspirationnistes", relayées parfois par certains médias eux-mêmes. Elles trouvent également un écho dans les "micro-trottoirs" ou dans les commentaires sur les sites d'information.

A l'heure de la retouche photoshop, des autoroutes de l'information, de la numérisation, du fichage, du lobbying et des TIC, d'aucuns n'ont plus confiance, ne savent plus à quoi se fier. Au lieu du "gobage" massif d'informations régulièrement dénoncé, nous sommes confrontés aujourd'hui de plus en plus souvent à son contrepied, une sorte de "rejet massif"...

Quelle pertinence ces attitudes et croyances ont-elles?

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Cameroun : Internet, le média le plus crédible des camerounais

CAMEROUN : Selon une étude menée par des organisations spécialisées dans le monitoring des médias, 36% de camerounais ont une totale confiance aux informations venues d’Internet. Par contre, à peine 16% d’interviewés font confiance aux informations diffusées par les médias d’Etat.

 

Lire l'article : http://www.camer.be/index1.php?art=15491&rub=11:1

Julien Lecomte's insight:

Un site très critique à propos du pouvoir Camerounais. Orienté, il faut donc le lire avec prudence. Il s'agit néanmoins d'un point de vue intéressant qui pose en filigranes une question liant la confiance aux médias avec la confiance par rapport aux "institutions officielles" en général...

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

"Zététique & utilisation des interstices pseudoscientifiques dans les médias"

Pour une didactique de l'esprit critique. Zététique & utilisation des interstices pseudoscientifiques dans les médias (2007), par Richard MONVOISIN, à Grenoble.

"Cette thèse s’appuie sur le constat déjà connu que les capacités critiques mobilisables par un individu pour distinguer entre science et pseudoscience ne sont pas corrélées à son niveau d’études. L’hypothèse défendue est que le rôle joué par les médias dans la transformation et la scénarisation des savoirs est autant un rôle de fabrication de la culture scientifique moyenne qu’un rôle de marqueur des ambiguïtés les plus courantes sur la question de la démarche scientifique. Partant de la notion d’interstice pseudoscientifique dans la transposition des savoirs, la démarche zététique a été grandement mise à contribution pour élaborer une panoplie d’outils exploitables auprès d’étudiants sur la base des supports médiatiques les plus accessibles.

S’il a été question dans la première partie de prendre les précautions philosophiques et épistémologiques incontournables de la démarche scientifique — matérialisme, rationalisme et scepticisme notamment — et de les rendre enseignables, la deuxième partie a approfondi les spécificités des champs dits pseudoscientifiques et ‘paranormaux’ qui fournissent aussi bien des mises en scène fantasmatiques courantes de la connaissance que, poussées à leur extrême, de tragiques aliénations.

La troisième partie s’est essayé à donner quelques éléments de compréhension des enjeux de la vulgarisation scientifique dans un contexte médiatique marchand, avec la description de quelques-unes des contraintes médiatiques s’exerçant sur le savoir savant qui vont jusqu’à parfois dénaturer ce dernier. Enfin la quatrième partie, prenant pour base les supports de vulgarisation les plus communs, dresse une sémiologie d’outils spécifiques pour prévenir les interstices pseudoscientifiques, qu’ils prennent des formes lexicales, rhétoriques, argumentatives ou scénaristiques."

Lire la thèse de doctorat (PDF, 12 Mo) : http://www.unice.fr/zetetique/articles/RM_Doctorat_Zetetique_et_medias.pdf

more...
No comment yet.