Média et société
Follow
Find tag "confiance"
7.6K views | +3 today
Média et société
Médias : sociologie, études, avis philosophiques (usages, pratiques, croyances, enjeux et effets). Pas NTIC/business pseudoscientifique. Mes articles "Médias" : http://www.philomedia.be/category/medias/
Curated by Julien Lecomte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Critique des médias : critique logique ou critique sociale ?

La critique des médias est-elle une critique logique, rationnelle, ou bien une critique sociale ?

 

BHL, Onfray, LaDH, TF1, RTL ou encore Nabilla sont des exemples parmi d'autres de cette problématique.

En effet, ils sont les objets d'une critique plus ou moins légitime et parfois très grave (selon les cas), mais aussi - voire surtout - le faire-valoir favori de certains qui les dénigrent...

 

De manière générale, la fonction de socialisation du média permet d'en comprendre de nombreux phénomènes.

 

Par exemple, de nombreuses personnes regardent la téléréalité, tout en critiquant cette dernière. Même majoritairement - voire unanimement - critiqués, certains contenus sont massivement consommés, partagés et commentés. La raison est qu'il y a tout un jeu social autour de cela : si on ne connait pas Nabilla, on ne peut pas participer à une conversation qui parle de Nabilla. Au travail ou dans la cour de récré, il y a ceux qui ont ce sujet de conversation, alors que les autres ne l'ont pas.

 

Pour moi, la critique émanant de certains milieux dits "lettrés", "cultivés" par rapport à des contenus dits plus "populaires" répond également à ce principe, au moins dans une certaine mesure.

 

Si elle est basée sur plusieurs critères rationnels (qui ne sont pas nécessairement les critères de consommation de ces contenus, indice d'une dissonance culturelle : par exemple, on oppose implicitement "connaissance" et "politesse" à "plaisir" et "divertissement"), légitimes, elle dépend également d'un positionnement socioaffectif, culturel.

 

Autrement dit, prendre la peine de dénigrer ces personnages et ces contenus, c'est se positionner socialement, c'est dire quelque chose de soi, en versant parfois dans les biais cognitifs (biais de confirmation d'hypothèse, par exemple) ; les erreurs de perceptions et de jugements.

 

En conséquence, critiquer les médias, selon moi, c'est savoir aussi se remettre en cause dans notre propre approche des médias. C'est adopter une approche réflexive par rapport aux valeurs, opinions (confiance, méfiance...), discours, usages, pratiques et comportements à leur égard.

 

Pour aller plus loin :

- http://www.philomedia.be

- https://ed.stanford.edu/sites/default/files/party_over_policy.pdf

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Cameroun : Internet, le média le plus crédible des camerounais

CAMEROUN : Selon une étude menée par des organisations spécialisées dans le monitoring des médias, 36% de camerounais ont une totale confiance aux informations venues d’Internet. Par contre, à peine 16% d’interviewés font confiance aux informations diffusées par les médias d’Etat.

 

Lire l'article : http://www.camer.be/index1.php?art=15491&rub=11:1

Julien Lecomte's insight:

Un site très critique à propos du pouvoir Camerounais. Orienté, il faut donc le lire avec prudence. Il s'agit néanmoins d'un point de vue intéressant qui pose en filigranes une question liant la confiance aux médias avec la confiance par rapport aux "institutions officielles" en général...

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Julien Lecomte, Médias : influence, pouvoir et fiabilité. A quoi peut-on se fier? - Recension par Michel Clarembeaux

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Baromètre 2013 de confiance dans les médias (TNS Sofres - La Croix)

Étude réalisée en face-à-face pour La Croix du 4 au 7 janvier 2013, auprès d'un échantillon national de 1000 personnes représentatif de l'ensemble de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage) et stratification par région et catégorie d’agglomération.

 

L'étude complète (pdf) : http://www.tns-sofres.com/_assets/files/2013.01.21-baro-medias.pdf

 

Analyse succincte : http://www.tns-sofres.com/points-de-vue/CE124DE7283F4110B6F0699B1E7116A0.aspx

Julien Lecomte's insight:

Remarque : ces résultats étant basés sur du déclaratif, il convient de toujours les interpréter comme tels (notamment lorsque les répondants déclarent par exemple qu'ils souhaiteraient que les médias traitent davantage l'un ou l'autre sujet).

 

Notes :

- La radio est toujours considérée comme le média le plus fiable (par rapport à la presse écrite, la télévision ou encore Internet). Or elle est beaucoup moins consommée que la télévision, par exemple (la fiabilité de l'information n'est pas le seul critère qui oriente la consommation)

- Le sondage offre une confirmation de l'existence d'une perception du public selon laquelle les médias affichaient des tendances plutôt favorables à Nicolas Sarkozy, du moins par rapport à François Hollande.(confirmation de l'existence d'un climat de méfiance par rapport à l'orientation politique des médias, particulièrement dénoncées sous Sarkozy, suite à plusieurs accointances présumées ou avérées). A noter encore que ces points de vue sont toujours partiellement idéologiquement marqués.

- On peut y lire une forte hausse de la crédibilité perçue et de la consommation d'Internet en tant que média d'information à part entière (sachant que ce sont les sites d'information des médias "classiques" sont généralement consultés).

more...
No comment yet.