Média et société
Follow
Find tag "TF1"
6.9K views | +0 today
Média et société
Médias : sociologie, études, avis philosophiques (usages, pratiques, croyances, enjeux et effets). Pas NTIC/business pseudoscientifique. Mes articles "Médias" : http://www.philomedia.be/category/medias/
Curated by Julien Lecomte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Critique des médias : critique logique ou critique sociale ?

La critique des médias est-elle une critique logique, rationnelle, ou bien une critique sociale ?

 

BHL, Onfray, LaDH, TF1, RTL ou encore Nabilla sont des exemples parmi d'autres de cette problématique.

En effet, ils sont les objets d'une critique plus ou moins légitime et parfois très grave (selon les cas), mais aussi - voire surtout - le faire-valoir favori de certains qui les dénigrent...

 

De manière générale, la fonction de socialisation du média permet d'en comprendre de nombreux phénomènes.

 

Par exemple, de nombreuses personnes regardent la téléréalité, tout en critiquant cette dernière. Même majoritairement - voire unanimement - critiqués, certains contenus sont massivement consommés, partagés et commentés. La raison est qu'il y a tout un jeu social autour de cela : si on ne connait pas Nabilla, on ne peut pas participer à une conversation qui parle de Nabilla. Au travail ou dans la cour de récré, il y a ceux qui ont ce sujet de conversation, alors que les autres ne l'ont pas.

 

Pour moi, la critique émanant de certains milieux dits "lettrés", "cultivés" par rapport à des contenus dits plus "populaires" répond également à ce principe, au moins dans une certaine mesure.

 

Si elle est basée sur plusieurs critères rationnels (qui ne sont pas nécessairement les critères de consommation de ces contenus, indice d'une dissonance culturelle : par exemple, on oppose implicitement "connaissance" et "politesse" à "plaisir" et "divertissement"), légitimes, elle dépend également d'un positionnement socioaffectif, culturel.

 

Autrement dit, prendre la peine de dénigrer ces personnages et ces contenus, c'est se positionner socialement, c'est dire quelque chose de soi, en versant parfois dans les biais cognitifs (biais de confirmation d'hypothèse, par exemple) ; les erreurs de perceptions et de jugements.

 

En conséquence, critiquer les médias, selon moi, c'est savoir aussi se remettre en cause dans notre propre approche des médias. C'est adopter une approche réflexive par rapport aux valeurs, opinions (confiance, méfiance...), discours, usages, pratiques et comportements à leur égard.

 

Pour aller plus loin :

- http://www.philomedia.be

- https://ed.stanford.edu/sites/default/files/party_over_policy.pdf

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

PPDA - son communiqué, sa condamnation, son éviction

PPDA - son communiqué, sa condamnation, son éviction | Média et société | Scoop.it

"Jusqu’au bout la vindicte de TF1 m’aura poursuivi et sans doute me poursuivra, avec acharnement. Voilà maintenant trois ans et demi que j’ai été chassé de cette entreprise, pour des raisons dont tout le monde sait qu’elles ne sont pas professionnelles mais motivées par « des intérêts supérieurs », comme me l’a dit un haut dirigeant de la chaine".

 

Lire la suite du communiqué sur le site officiel de PPDA : http://www.poivredarvor.com/news/news.php/news/communique-du-9-novembre

 

L'article du journal Le Point sur sa condamnation : http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/emmanuel-berretta/ppda-condamne-a-verser-400-000-euros-a-tf1-09-11-2011-1394363_52.php

 

Son éviction racontée, et en vidéo : http://www.evene.fr/celebre/actualite/ppda-poivre-arvor-eviction-tf1-retraite-paolini-sarkozy-1480.php - http://www.dailymotion.com/video/x6327b_ppda-raconte-son-eviction-du-jt-de_news

more...
No comment yet.