par Benoît Raphaël

 

"En France, dès que l’on prononce le mot “curation”, les gens s’énervent. Il n’y a pourtant pas d’équivalent français : “Tri, filtrage”, il y a dans “curation” une notion de tri mais aussi d’édition du contenu pour l’adapter à celui qui doit le recevoir. “Je trie et j’adapte” : curation.

“Curation” : c’est le nouveau graal de l’information sur le web. Il y a tellement de contenus, tellement de requêtes, tellement de façons de tromper les moteurs de recherches, que le dieu algorithme de Google, qui semblait un temps avoir pris la place des médias humains, n’est plus capable de remplir sa tâche. Et si c’était le grand retour des humains ?

 

[...] C’est le retour de la sélection face à l’agrégation. Avant, les contenus étaient éparpillés, “out of the box”, hors des boîtes traditionnelles, il fallait les rassembler.
Aujourd’hui il y en a trop, partout, il faut les sélectionner.
Mais pas n’importe comment [...]"

 

Lire l'article : http://benoitraphael.com/2011/01/17/curation-is-the-new-search/