Média des Médias:...
Follow
Find
9.9K views | +0 today
Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias.
Actualités des Médias musicaux: Hertzien, Numérique, Digital, Social & IP.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

De la culture au divertissement : l'exception Lagardère | InaGlobal

De la culture au divertissement : l'exception Lagardère | InaGlobal | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
Comment comprendre la stratégie de Lagardère, seul groupe des industries culturelles qui pour compenser l’incertitude pesant sur les activités livre et médias se développe dans le sport et le divertissement ?
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

La Radio Habitudes d'ecoute etude Hyperworld

La Radio Habitudes d'ecoute etude Hyperworld | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
HyperWorld Marketing a publié les résultats de sa nouvelle étude La Radio Comme On L’Ecoute en décembre dernier. Dans le cadre de ce projet, plus de 600 internautes ont été interrogés entre le 14 octobre et le 17 novembre 2013. Cet échantillon est représentatif des auditeurs réguliers de 15 à 49 ans. L’étude porte sur la fréquence d’écoute en fonction des supports utilisés et des lieux d’écoute. Principaux résultats - Le domicile et les transports sont les lieux d’écoute privilégiés par les auditeurs réguliers (71% écoutent la radio tous les jours à domicile et 70% en déplacement). Seuls 30% des répondants déclarent écouter la radio tous les jours au travail : en effet, les plus de 15 ans ne sont pas tous actifs et il n’est pas toujours possible d’écouter la radio sur le lieu de travail. La radio accompagne quotidiennement 19% des répondants sur ces 3 localisations. - Quel que soit le lieu, l’écoute en FM domine (93% des auditeurs réguliers, notamment grâce à l’autoradio et au poste radio FM). - Si la radio sur IP compte peu d’auditeurs exclusifs, elle apporte de nouvelles opportunités d’écoute et 49% des répondants l’utilisent tous les jours ou presque. - En écoute régulière et fixe, le poste radio devance l’ordinateur (43% des répondants vs 35%). Concernant les supports d’écoute mobiles, l’autoradio devance largement téléphone, le baladeur et la tablette (62% vs 13% pour le téléphone via appli ou 10% pour le téléphone en FM). - En moyenne, les auditeurs utilisent quotidiennement 2,1 récepteurs pour écouter la radio. Malgré les multiples devices permettant l’écoute radio, les supports traditionnels restent encore les plus utilisés par les auditeurs réguliers. Néanmoins, les modes et les opportunités d’écoute évoluent à grande vitesse nécessitant une adaptation de la part des radios (disponibilité des programmes via internet, site web responsive, etc.)
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Journée mondiale de la radio 201

Journée mondiale de la radio 201 | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
Olivier Cauchois's insight:
Le 13 février est la date proclamée par l’UNESCO pour célébrer la radio, favoriser la coopération internationale entre les diffuseurs ; encourager les décideurs à créer et fournir un accès à l’information par le biais de la radio, y compris des radios communautaires ; et à promouvoir la liberté d’expression et l’égalité des genres sur les ondes. 

Cette Journée est l'occasion d'attirer l'attention sur la valeur unique de la radio qui touche le public le plus large et connaît actuellement une évolution technologique tant sur sa forme que du point de vue des dispositifs utilisés.
Au travers les célébrations de la Journée mondiale de la radio dans le monde entier, l'UNESCO promeut l'égalité des genres en :

• Sensibilisant les propriétaires de stations de radio, les cadres, les journalistes, et les gouvernements dans le but d’élaborer des politiques et des stratégies liées au genre pour la radio ;

• Eliminant les stéréotypes et en encourageant la représentation multidimensionnelle à la radio ;

• Renforçant les compétences radio pour la production radiophonique pour la jeunesse, en mettant l'accent sur les filles comme productrices, animatrices, et journalistes ;

• Promouvant la sécurité des femmes journalistes de radio.

Le 13 février, des diffuseurs internationaux retransmettront en direct du Siège de l'UNESCO. Par l’intermédiaire des Commissions nationales, des Bureaux hors- Siège et de l'organisation partenaire, l'UNESCO coordonnera les événements de la Journée mondiale de la radio dans le monde entier. L’UNESCO fournira également des articles libres de droit, des messages audio et vidéo de leaders d'opinion, de célébrités et d’ambassadeurs de bonne volonté de l'UNESCO relatifs à la radio et pour une utilisation par les radiodiffuseurs lors de la Journée mondiale de la radio.

L’UNESCO encourage tous les pays à célébrer cette Journée 
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Jean-Luc Hees : « Oui, je suis candidat à un second mandat à la tête de Radio France »

Jean-Luc Hees : « Oui, je suis candidat à un second mandat à la tête de Radio France » | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
Le PDG sortant de Radio France annonce au « Monde » qu'il briguera un second mandat à la tête de l'entreprise publique: Si vous êtes reconduit par le CSA, quels seront vos nouveaux chantiers ? Je réserve au CSA le détail de mon projet. Mais je peux évoquer quelques sujets. Rouvrir en novembre 2014, après tant d'années de travaux, la Maison de la radio au public, et en faire un outil unique de démocratisation culturelle. Avec un grand projet ouvert à tous les arts qui m'est très cher et qui est tout entier tourné vers la transmission, l'éducation artistique et culturelle. Avec nos musiciens, du National [Orchestre national de France], du Philharmonique [Orchestre philharmonique de Radio France], du Chœur [de Radio France] et de la Maîtrise [de Radio France], notre nouvel auditorium, nos infrastructures réhabilitées et une programmation créative dans toutes les disciplines, faire de la « maison ronde » un canal de diffusion physique au même titre que les stations ou le Web. L'Etat n'aura pas investi fidèlement en vain. Autre priorité : conclure un nouvel accord d'entreprise. Je le dois au personnel. Comme je m'engage au respect de la diversité et de la parité, à tous les niveaux de responsabilité, il va de soi. Et puis il y a cette sidérante et passionnante révolution numérique, qui bouleverse à la fois nos méthodes et nos contenus. Une aventure formidable pour un homme de radio
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

In Memoriam: Musicians And Entertainers Who Died In 2013

In Memoriam: Musicians And Entertainers Who Died In 2013 | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
IN MEMORIAM NPR Musique se souvient des musiciens, compositeurs, producteurs et autres visionnaires qui nous avons perdu en 2013. Explorer leurs héritages musicaux.
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Plusieurs radios musicales s'associent pour répondre au rapport du CSA...

Plusieurs radios musicales s'associent pour répondre au rapport du CSA... | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
Ce 10 janvier, des radios musicales ont diffusé une réponse commune au rapport du CSA sur la diversité musicale en radio, publié le 7 janvier.
Olivier Cauchois's insight:

réponse commune à l'étude du CSA, des stations musicales Chérie FM, Fun Radio, Nostalgie, NRJ, RFM, Rire et Chansons, RTL2, et Virgin Radio.  


"Le CSA souligne, à juste titre, les difficultés rencontrées par les radios musicales à continuer de respecter leurs obligations de diffusion de musique francophone en l'état actuel de la réglementation malgré la baisse significative de la production musicale francophone.


Ces stations déclarent"partager l'analyse du CSA qui reconnaît la difficulté réelle liée à la réalisation des obligations en matière de diffusion de musique francophone". 

"les radios musicales rejoignent l'avis du CSA qui estime que la piste du plafonnement des titres francophones et/ou la limitation de leur nombre de diffusion n'est pas une réponse pertinente, considérant qu'elles seraient à la fois une atteinte à leur liberté éditoriale et un dévoiement du dispositif légal relatif aux quotas de diffusion francophones",


Chérie FM, Fun Radio, Nostalgie, NRJ, RFM, Rire et Chansons, RTL2, et Virgin Radio souhaitent un dispositif d'allègement des contraintes actuelles, sous l'égide et la tutelle du CSA. 

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

CSA.fr - L'exposition des musiques actuelles par les radios musicales privées - Etat des lieux et perspectives

CSA.fr - L'exposition des musiques actuelles par les radios musicales privées - Etat des lieux et perspectives | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it

Cette étude du CSA a pour objet de faire un état des lieux de l’exposition de la musique à la radio, d’analyser l’adéquation entre les dispositions sur les quotas introduites dans la loi en 1994 et le paysage radiophonique actuel

Olivier Cauchois's insight:

Etudier les difficultés rencontrées par certains opérateurs radiophoniques privés pour respecter leurs obligations en matière de diffusion de chansons d’expression française ainsi que les problèmes auxquels est confrontée aujourd’hui l’industrie phonographique française.

 

Elle n’aborde pas l’exposition de la musique sur les antennes des radios publiques qui sont régies par des dispositions spécifiques.

 

http://www.csa.fr/content/download/43098/475993/file/Exposition_musiques_actuelles_radios_musicales_priv%C3%A9es.pdf

more...
No comment yet.
Rescooped by Olivier Cauchois from Musiques. L'actualité de la Promo Musicale en France
Scoop.it!

Audiences TV 2013 : Arte, champion de la progression !

Audiences TV 2013 : Arte, champion de la progression ! | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
Audiences TV 2013 : D8 et Arte progressent en parts d'audience Selon Médiamétrie, l'année 2013 aura été bénéfique pour D8 (groupe Canal +) qui est passée de 2,3% de part d'audience en 2012 à 3,2% d...
Olivier Cauchois's insight:

Aux antipodes de D8 au plan des contenus proposés, Arte affiche la 2ème meilleure progression en France sur un an (+0,2 point). Grignotant 2% de PDA, la chaîne franco-allemande bat un record historique. 70 soirées à plus d’un million de téléspectateurs : du jamais vu sur Arte.

 

Qui a dit que les téléspectateurs ne s’intéressaient qu’à l‘entertainement ?

TF1, qui reste la chaîne la plus regardée en 2013, avec presque un quart de PDA (22,8%), affiche une progression inférieure à celle d’Arte : +0,1 point par rapport à 2012.

Toutes les autres chaînes subissent une baisse de leur PDA. M6, par exemple, enregistre une baisse de 0,6 point en un an, mais se maintient à 10,6% de PDA.

 

Le groupe France Télévisions doit faire face à une audience qui s’effrite quelque peu : France 2 a perdu 0,9 point en un an, passant de 14,9% de PDA à 14%. Dans le même temps, France 3 et France 5 cédaient l’équivalent de 0,2 point de leur audience.

more...
Olivier Cauchois's curator insight, January 9, 6:32 AM

Aux antipodes de D8 au plan des contenus proposés, Arte affiche la 2ème meilleure progression en France sur un an (+0,2 point). Grignotant 2% de PDA, la chaîne franco-allemande bat un record historique. 70 soirées à plus d’un million de téléspectateurs : du jamais vu sur Arte.

 

Qui a dit que les téléspectateurs ne s’intéressaient qu’à l‘entertainement ?

TF1, qui reste la chaîne la plus regardée en 2013, avec presque un quart de PDA (22,8%), affiche une progression inférieure à celle d’Arte : +0,1 point par rapport à 2012.

Toutes les autres chaînes subissent une baisse de leur PDA. M6, par exemple, enregistre une baisse de 0,6 point en un an, mais se maintient à 10,6% de PDA.

France Télévisions veut positiver

Le groupe France Télévisions doit faire face à une audience qui s’effrite quelque peu : France 2 a perdu 0,9 point en un an, passant de 14,9% de PDA à 14%. Dans le même temps, France 3 et France 5 cédaient l’équivalent de 0,2 point de leur audience.

Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Comment les cinémas new-yorkais font face à la concurrence de la télé et du Net

Comment les cinémas new-yorkais font face à la concurrence de la télé et du Net | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
les cinémas sont contraints d’innover. A New York, la chaîne AMC expérimente des salles de très grand luxe. Comme dans un théâtre, les clients disposent de places réservées, achetées par avance sur Internet. Et à l’instar des classes «affaire» dans les avions, les sièges peuvent s’incliner à pratiquement 180 degrés. L’innovation a déjà cours depuis dix ans au Japon, mais elle ne perce qu’aujourd’hui aux Etats-Unis et en France (avec le nouveau cinéma de Luc Besson ). A New York, les fauteuils en cuir rouge font pratiquement deux fois la largeur de ceux des cinémas traditionnels. Plus besoin de faire lever 10 personnes pour rejoindre son siège : les rangées sont si espacées qu’on peut y déambuler sans déranger personne. Le succès est total : malgré un prix plus élevé qu’ailleurs (15 dollars), le nouveau film de Martin Scorsese, «Le loup de Wall Street» , affiche complet à chaque séance, depuis sa sortie le jour de Noël. La chaîne AMC a fait un pari osé : pour offrir un tel confort, elle a dû réduire de deux tiers la capacité des salles. Compte tenu du prix du mètre carré à New York, cela n’avait rien d’évident. Le cinéma de Williamsburg - un quartier branché de Brooklyn dope ses recettes en servant à dîner pendant les séances. Les propriétaires sont même parvenus à faire changer la législation de l’Etat de New York, qui interdisait la consommation d’alcool dans les cinémas depuis la Prohibition ! Les plats sont adaptés au film. Les sièges sont, là aussi, moins nombreux que dans les cinémas traditionnels. Mais les cocktails à 18 dollars et les tacos à 12 dollars compensent largement la baisse du nombre de tickets. Le concept n’est pas nouveau, mais Il permet aux cinémas d’art et essai de survivre à l’industrialisation du secteur. Les salles américaines ont vendu 1,3 milliard de billets cette année, soit 20% de moins qu’au début des années 2000. Mais l’augmentation du prix des billets et les services annexes leur ont permis de doubler leurs revenus en 20 ans. Ils s’établissent à 10,6 milliards de dollars aujourd’hui, contre 5,3 milliards en 1995.
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

les huit tendances qui définissent les opportunités digitales pour les marques en 2014.

les huit tendances qui définissent les opportunités digitales pour les marques en 2014. | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
Olivier Cauchois's insight:

étude en ligne conduite auprès de 8 055 internautes dans 8 pays : Allemagne, Brésil, Chine, Etats-Unis, République Tchèque, Royaume Uni, Russie et Suède (soit environ 1 000 personnes par pays).

 

Source : IPG Mediabrands

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Mediapart: L'histoire et l'avenir

Mediapart: L'histoire et l'avenir | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it

A coups de scoops et d'audaces fiscales, le site d'information a imposé, en 5 ans, le modèle payant de la presse en ligne. Encore fragile, il s'apprête aujourd'hui à relever son plus grand défi: gagner son indépendance financière.

Olivier Cauchois's insight:

 

Une poignée d'amis du quotidien Le Monde, dont Laurent Mauduit, François Bonnet, et une ancienne figure de Libération, Gérard Desportes, se retrouvent, à la fin de 2006, dans l'appartement d'Edwy Plenel, proche du jardin des Plantes. Lors de ces rendez-vous, ils dressent le même constat d'une presse en double crise, économique et d'indépendance. 

 

Pour y répondre, les premières pistes de réflexions portent sur la création d'un quotidien papier, mais elles se heurtent aux moyens financiers faramineux à engager. Très vite s'impose alors l'idée d'un site d'information à rebours des codes existants. Des sujets choisis et approfondis plutôt que l'exhaustivité ; le temps de l'enquête plutôt que le flux ininterrompu d'événements. 

 

L'équipe de Plenel parie sur la rareté et la richesse pour convaincre les lecteurs de s'abonner. Les tontons reporters s'attellent à ce vaste chantier. 

 

L'équipe cherche à s'entourer de professionnels pour la gestion courante et la technique et utilise ses réseaux. Et, en premier lieu, celui des universitaires comme Michel Broué. Entré chez les lambertistes au début des années 1970 grâce à Lionel Jospin, Broué a rencontré Plenel à l'occasion de la sortie du livre de ce dernier, Secrets de jeunesse, relatant son passé trotskiste. 

 

Devenu son "frère de coeur", le mathématicien va jeter les fondations de l'entreprise. Déjà, il propose à Marie-Hélène, la femme de son ami d'enfance, Jean-Marie Smiéjan, de s'occuper des comptes. Côté conseil et technique, le chercheur propose à un ancien étudiant, Godefroy Beauvallet, de se lancer dans l'aventure. L'ancien conseiller pour le numérique de Michel Sapin accepte. 

Non seulement il soutient le projet financièrement, mais, de plus, il amène dans ses bagages Benoît Thieulin. Le jeune homme vient de participer à la campagne de Ségolène Royal et a développé son propre site Internet, centré sur la "démocratie participative". 

 

Au capital: Maurice Lévy, Stéphane Hessel, Luc Dardenne, Sarah Moon, ou encore Agnès b... 

 

Thieulin apporte sa connaissance du participatif. Comme les journalistes, les internautes rédigeront des articles dans un club ouvert. "Nous voulions recréer un lien avec eux. Le message était : 'Vous aussi, vous avez les clefs de la maison'", explique François Bonnet. Mais tout reste à faire et, en premier lieu, trouver de l'argent. 

Les fondateurs se heurtent à de nombreux refus et cherchent à s'appuyer sur les conseils d'un banquier. A la surprise générale, un membre de l'équipe glisse le nom de Christian Ciganer, frère de Cécilia (alors) Sarkozy. Cette recrue suscite quelques inquiétudes pour un projet censé passer inaperçu aux yeux de Nicolas Sarkozy, mais le risque est pris.

 

3 millions d'euros pour se lancer et recruter 25 journalistes expérimentés. Marie-Hélène Smiéjan et son ex-employeur, Jean-Louis Bouchard, investissent un peu plus de 1 million d'euros. Edwy Plenel contracte un emprunt bancaire sur dix ans de 360 000 euros et y ajoute une partie de ses indemnités de départ du Monde, Laurent Mauduit (à hauteur de 100 000 euros) et François Bonnet (80 000 euros) font de même. La démarche finit de convaincre Thierry Wilhelm de se joindre à la troupe. Anciennement actionnaire du magazine Politis, cet homme discret soutient la presse, de Causeur à Terra eco. En complément, une Société des amis de Mediapart, présidée par Broué, voit le jour dans laquelle 88 anonymes et célébrités se côtoient. 

 

Parmi eux, Xavier Niel, fondateur d'Iliad, la maison mère de Free, mais aussi le PDG de Publicis, Maurice Lévy. Les autres sont demeurés plus discrets, à l'image de feu le résistant Stéphane Hessel, le président de la Convention pour la VIe République, Paul Alliès, le réalisateur Luc Dardenne, ou encore la photographe Sarah Moon apportent leur obole.

 

Le site ouvre en mars 2008, mais les 10 000 abonnés attendus au démarrage ne sont pas au rendez-vous. Le pire se dessine. Le salut vient d'un fonds d'investissement, Odyssée Venture, destiné aux personnes redevables de l'impôt sur la fortune. Après un refus initial, ses responsables injectent en toute discrétion 1 million d'euros en échange de plus de 22 % du capital.

 

Au mois de mars 2014, les actionnaires vont pouvoir récupérer leur argent, à la faveur de la sortie du capital d'Odyssée Venture. Le fonds exige de revendre ses parts, comme de coutume au bout de cinq ans, et en demande 2,5 millions d'euros, soit 2,5 fois sa mise de départ. Valorisé à 11,3 millions d'euros, Mediapart devra ponctionner dans sa cagnotte, constituée en partie de la TVA impayée. 

La priorité est surtout de transformer l'entreprise en un fonds de dotation reconnu par l'Etat. Le cabinet Lysias de Me Jean-Pierre Mignard y travaille. "Nous voulons créer un nouveau statut s'appuyant sur notre mission d'intérêt général. Cela nous permettrait de bénéficier de certaines dispositions proches de celles d'une fondation ", espère Marie-Hélène Smiéjan. Le but est d'assurer l'indépendance du titre et sa pérennité en sécurisant 51 % des parts sans trop affaiblir les finances.

 

Le mathématicien Michel Broué, président de la Société des amis de Mediapart, lance un cri d'alarme face aux conséquences désastreuses des contrôles fiscaux visant la presse en ligne, et particulièrement Mediapart. Dans une adresse au président de la République, il écrit : « Une exécution capitale se prépare, celle de Mediapart. En votre nom, car cela se fait avec les moyens de l’État. »

 

http://www.mediapart.fr/journal/france/271213/monsieur-le-president-une-execution-se-prepare

http://www.lexpress.fr/actualite/medias/mediapart-d-ombre-et-de-lumiere_1293219.html#lVlzRCL10WEUkogq.99

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Le CSA veut contrôler YouTube, Dailymotion et iTunes

Le CSA veut contrôler YouTube, Dailymotion et iTunes | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
Le gendarme de l'audiovisuel vient de remettre un rapport au Premier ministre et à la ministre de la Culture pour encadrer YouTube, Dailymotion mais également les services permettant le téléchargement définitif de films comme iTunes, le PlayStation...
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Vincent Bolloré prendra la présidence de Vivendi en juin. Le nouveau Vivendi sera centré sur les médias...

Vincent Bolloré prendra la présidence de Vivendi en juin. Le nouveau Vivendi sera centré sur les médias... | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it

Jean-René Fourtou quittera le groupe après l’assemblée générale de 2014. Le nouveau Vivendi centré sur les médias entend faire des acquisitions. 

Olivier Cauchois's insight:

Vendre deux chaînes de la TNT à l’audience confidentielle (D8 et D17) peut mener à la présidence de Vivendi : Vincent Bolloré en a fait la démonstration. Le groupe de médias (Canal+, Universal Music et GVT) et de télécoms (SFR) a annoncé mardi sa prochaine nomination à la présidence du conseil de surveillance. Ce mouvement deviendra effectif après l’assemblée générale de juin 2014 statuant sur le projet de scission du groupe, opération qui rendra sa liberté à SFR .

Premier actionnaire avec 5 % du capital, Vincent Bolloré, dont la part pèse 1,2 milliard d’euros, remplacera Jean-René Fourtou, qui quitte Vivendi après onze ans aux manettes. Le groupe a également confirmé l’arrivée, début 2014, d’Arnaud de Puyfontaine en tant que membre du directoire : il est nommé directeur général des activités médias et contenus.

 

Vincent Bolloré était en embuscade chez Vivendi depuis deux ans, et l’annonce de la vente de ses deux chaînes gratuites sur la TNT à Canal+. Après la finalisation de l’opération en septembre 2012, il était devenu le premier actionnaire d’un groupe bâti autour de deux pôles solides, mais dont la cohérence suscitait de plus en plus la défiance des investisseurs.

Le départ de Jean-Bernard Lévy de la présidence du directoire, en juillet 2012, a permis à Vincent Bolloré de peser de plus en plus lourd dans la stratégie de Vivendi. En septembre, la décision de Jean-René Fourtou de faire venir Thomas Rabe (directeur général de Bertelsmann) à la présidence du directoire en a fourni une preuve éclatante. Violemment opposé à cette nomination, Vincent Bolloré n’a pas hésité à aller jusqu’à l’affrontement avec Jean-René Fourtou pour la bloquer .

Une stratégie payante qui lui a permis d’obtenir d’une part la vice-présidence du conseil de surveillance et d’autre part l’enclenchement du processus de scission. Il a franchi mardi la dernière étape pour asseoir son pouvoir. Après les ventes de Maroc Telecom et d’Activision Blizzard , Vivendi verra sa dette nette ramenée à 7,2 milliards d’euros et il n’exclut pas un rachat d’actions. Une opération qui renforcerait mécaniquement Vincent Bolloré au capital. Après l’assemblée générale, le futur Vivendi centré sur les médias prévoit de réaliser des acquisitions, et Vincent Bolloré en sera le chef d’orchestre.

 

Par Gregoire Poussielgue et Romain Gueugneau 

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Faire moins chiant, but premier du nouveau journalisme

Faire moins chiant, but premier du nouveau journalisme | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
Le public veut des infos plus constructives et une approche plus positive de l’actualité. « Raz-le-bol de la pensée unique des vieux médias qui ne donnent pas à la Génération Y ce qu’elle réclame ! C’est-à-dire surtout pas ce qu’on voit sur les chaine d'informations"
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

126 000 : les audiences à Paris

126 000 : les audiences à Paris | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
Moins attendue que la 126 000 Radio publiée mardi dernier par Médiamétrie, le 126 000 IDF a été dévoilée ce matin à 9h. Elle met en avant les audiences enregistrées par les radios d’Ile-de-France, du 2 septembre au 29 décembre.
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Joël Ronez (Le Mouv') -

Joël Ronez (Le Mouv') - | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it

"Nous commencerons à nous intéresser aux sondages à partir de la première vague du printemps. Notre urgence actuelle consiste surtout à travailler sur le contenu, sur les programmes, sur l'offre, sur l'articulation avec la partie numérique. Nous avons évidemment comme objectif de retrouver le chemin vers les auditeurs, mais en radio il faut laisser le temps aux programmes de s'installer pour que ce soit mesurable."

 

Le premier axe de travail est un axe sur le contenu des programmes et sur le respect de notre cahier des charges. Il faut que l'ensemble des gens qui s'intéressent au sujet, ou ceux qui payent leur redevance, sachent à quoi sert le Mouv'. Prenons le cas d'Arte aujourd'hui. Personne ne se demande quel est leur score d'audience. Ils ont progressé l'an dernier et ça n'est que justice, mais avant tout, les téléspectateurs reconnaissent Arte pour sa qualité de programmes et sa place unique sur un marché complémentaire. Arte, c'est l'offre de service public d'audiovisuel de création, de documentaire, de cinéma, etc. Notre objectif premier est un objectif éditorial : faire du Mouv' une station considérée pour la qualité de sa programmation.

 

Dans un deuxième temps, évidemment nous souhaitons obtenir des résultats sur l'audience. À la fois sur Médiamétrie sur l'antenne, pour la fin de l'année 2014, et également sur nos sites internet et sur les podcasts. Nous sommes déjà dans le top trois de la catégorie musique d'iTunes

 

Dans le service public, la priorité est de respecter un cahier des charges et de trouver un bon compromis, entre évidement la valeur créative de nos programmes, l'innovation, et le fait de fédérer de l'audience. C'est une alchimie compliquée, seule l'expérience peut sanctionner en positif ou en négatif cette tentative.

 

Notre cahier des charges nous impose un taux de 25% de nouveaux talents et de nouvelles productions francophones. Nous sommes à plus de 70% de nouveautés avec, il faut le rappeler, une très grande diversité de choix. Nous sommes une radio musicale qui n'est pas formatée avec de forts taux de rotation. Nous sommes une radio musicale qui fait vivre une grande diversité puisqu'elle représente plus de 55 000 diffusions de plus de 15 000 titres différents par an, dans une couleur pop-rock électro. C'est notre optique. Nous sommes complémentaires de l'offre privée et n'avons pas vocation à la concurrencer. Par ailleurs, nous avons un cahier des charges qui vise à la diversité et à la découverte. Nous respectons notre cahier des charges avant de savoir si cela fait de l'audience. Nous avons une mission en cela.

 

L'autre mission que nous avons est d'innover. Innover, c'est plus difficile que d'utiliser des recettes éprouvées. Si le service utilisait les recettes des stations commerciales, il y aurait un problème. Les gens payent la redevance pour une offre complémentaire, offerte par nos stations, pour qui la publicité n'est par ailleurs pas un objectif en soi. Les gens viennent chercher chez nous autre chose : il faut donc qu'ils trouvent autre chose. Cependant, la radio musicale d'accompagnement est condamnée à moyenne échéance. La radio à fortes rotations, sans valeur ajoutée ni sans identité, est condamnée. À moyen terme resteront en vie les stations qui proposent autre chose qu'un robinet à musique. Pour avoir accès à un robinet à musique, les auditeurs ont Youtube, Spotify, Deezer...

Les gens écoutent la radio pour la mise à disposition d'une offre, d'une identité, d'une personnalité, d'une atmosphère. Ils attendent de l'éditorialisation, de la prescription, du choix. Ils attendent une offre qui soit variée et c'est notre travail.

 

Nous avons un petit réseau, présent dans 32 villes. Nous n'avons pas de réseau complet qui nous permette de jouer notre rôle de radio nationale. Simplement, nous avons une réponse différente. Je considère que Nova, Latina et FG auraient le droit d'avoir une diffusion nationale. Le problème, c'est que le marché de la radio FM ne permet pas de leur en donner. La réponse est : cherchons ensemble des nouvelles perspectives numériques à la radio, au lieu de se batailler sur le dividende en analogique. L'avenir de la radio n'est pas dans le dividende analogique.

 

Nous ne pouvons pas avoir un raisonnement basé sur le nombre de fréquences, c'est plus compliqué que cela. La diffusion en analogique obéit à d'autres logiques. Ce que je sais, c'est que j'ai 32 émetteurs et que cela ne suffit pas à faire du Mouv' une radio nationale.

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Radio France - Le groupe et l'INA consolident leur collaboration sur le numérique - Actualité radio - RadioActu

Radio France - Le groupe et l'INA consolident leur collaboration sur le numérique - Actualité radio - RadioActu | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
Le groupe et l'Institut National de l'Audiovisuel(INA) ont signé un nouvel accord-cadre, qui vise à renforcer leur collaboration sur le numérique et l'audiovisuel.
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

L'audience de la radio en France sur la période novembre - décembre 2013

L'audience de la radio en France sur la période novembre - décembre 2013 | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it

Les communiqués de presse de résultats de Médiamétrie

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Vers une évolution des quotas ?

Vers une évolution des quotas ? | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
Voilà une nouvelle étude du CSA qui a notamment pour objet de faire un état des lieux de l’exposition de la musique à la radio et d’analyser l’adéquation entre les dispositions sur les quotas introduites dans la loi en 1994 et le paysage...
Olivier Cauchois's insight:

QUATRE NOUVEAUX "CRITÈRES OBJECTIFS CUMULATIFS"Deux pistes de travail abandonnées1° le plafonnement des diffusions par la loi2° la mise en place des quotas d’oeuvres européennes Le Csa souhaiterait intégrer dans les conventions des radios nationales, à dominante musicale de nouveaux critères susceptibles de renforcer la diversité de leur programmation. 

Quatre critères objectifs cumulatifs pourraient être retenus : 
- la variété des interprètes c'est-à-dire le nombre d’artistes différents diffusés ; 
- la variété des oeuvres c’est-à-dire le nombre de titres différents diffusés, avec un minimum conventionnel de chansons d’expression française ; 
- les conditions de programmation c'est-à-dire les conditions éditoriales d’exposition, au nombre desquelles pourrait figurer par exemple, et de manière déterminée par la convention, l’accueil des prestations artistiques en direct, la part représentée par les 40 titres les plus diffusés (Top 40) dans la programmation d’une radio, la rotation moyenne périodique maximale d’un même titre ; 
- la part des nouveaux talents ou des nouvelles productions exposés à l’antenne

 

 

L’ADAMI, le SNEP et la SACEM expriment donc leur plus vive inquiétude à la lecture de ces préconisations inappropriées et demeurent convaincus de la nécessité d’établir un plafonnement de diffusions d’un titre pour sa prise en compte dans le périmètre des quotas, proposition simple et directement efficace pour résoudre la problématique de la surexposition des titres.

 

Pour L’ADAMI, le SNEP et la SACEM, la proposition principale du rapport du CSA, qui consiste à prévoir des mesures alternatives aux quotas, constitue un véritable dévoiement la loi de 1986 qui imposait des mesures de diversité aux radios musicales. Ces mesures ne sauraient être une alternative au cadre juridique actuel.

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

La France assiste-t-elle à la naissance d'un nouveau magnat des médias ? La galaxie Niel s'agrandit...

La France assiste-t-elle à la naissance d'un nouveau magnat des médias ? La galaxie Niel s'agrandit... | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
Grâce à sa fortune amassée dans les télécoms, Xavier Niel multiplie les investissements.
Xavier Niel, un personnage désormais...
Olivier Cauchois's insight:

En se positionnant sur le dossier de la vente du « Nouvel Observateur » avec Pierre Bergé et Matthieu Pigasse, Xavier Niel s'apprête à accroître un peu plus son influence dans la presse française. Le fondateur de Free avait déjà surpris fin 2010, lorsqu'il avait racheté « Le Monde »

 

 Depuis, il a élargi sa palette de participations dans les médias. Il a notamment aidé des sites comme Mediapart via sa société des amis, le site Electron Libre, Terra Economica, Backchich.info ou encore le défunt Owni. Début 2013, il a aussi tenté de racheter, mais en vain, l'agence photo Sipa,

 

C'est la fortune bâtie dans les télécoms qui permet à Xavier Niel de multiplier les investissements. L'acquisition du « Monde » lui aura finalement coûté autant qu'une séance de variation du cours de Bourse d'Iliad, l'entreprise qu'il a fondée, aujourd'hui valorisée 9 milliards d'euros et dont il possède près de 60 % du capital.

 

L'homme, qui a toujours cultivé son côté antisystème, figurait l'an dernier dans le Top 10 des milliardaires français.

 

Cet autodidacte estime faire sa part de job pour l'économie et l'emploi dans l'Hexagone. Au-delà de ses lourds investissements dans l'immobilier et l'hôtellerie dernièrement, il multiplie les initiatives, il a ainsi créé l'an dernier une école, baptisée « 42 », qui accueille des étudiants sans diplôme - mais n'en délivre aucun.

 

Xavier Niel a aussi participé, avec ses amis Marc Simoncini (Sensee et ex-Meetic) et Jacques-Antoine Granjon (Vente-privee.com), au lancement de « 101 projets », qui finance 101 entreprises créées par des jeunes de moins de vingt-cinq ans.

 

Au total, il a déjà financé plus de 200 sociétés, pour un montant de 24 millions d'euros. Il est notamment présent au capital de la start-up israélienne Wibbitz, qui transforme n'importe quel article en vidéo, du français Restopolitan, qui propose des cartes de fidélité fonctionnant dans des restaurants, ou encore de la cagnotte en ligne Leetchi. Presse, télécoms, numérique... Xavier Niel est devenu un personnage incontournable dans l'économie française. Et ce n'est sans doute pas terminé.

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Gringo Trails: Is tourism destroying the world?

Gringo Trails: Is tourism destroying the world? | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
la croissance non planifiée ou mal géré de l'industrie du tourisme dans les pays en développement.
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Franck Annese, fondateur de So Foot : « le journalisme d'enquête a quasiment disparu»

Franck Annese, fondateur de So Foot : « le journalisme d'enquête a quasiment disparu» | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
Franck Annese, fondateur de So Foot, nous livre un entretien fleuve et sans retenue, pour les 10 ans de son groupe et avant le lancement de nouveaux titres.
Olivier Cauchois's insight:

Ce que je n’aime pas, c’est le commentaire de la vie politique. Le côté people, ou savoir si Hollande baisse dans les sondages. Ça ne m’intéresse pas. Après, faire des reportages en lien avec la politique, des portraits ou des entretiens d’hommes politiques, ça oui, ça m’intéresserait.


La politique m’intéresse. La politique c’est la vie, non ? Le problème, c’est que les magazines de société traitent souvent de la politique comme si c’était un truc déconnecté de la vie. Ils nous parlent du microcosme politique et de la politique politicienne, comme s’il s’agissait de magazines de transferts. C’est le mercato de la politique. Tu as l’impression qu’il n’y a plus que Mediapart qui fait des enquêtes, c’est dommage.


Aujourd’hui, il y a une prime aux petits papiers, aux brèves et au journalisme de grande consommation. Je dis même pas que c’est mal, mais disons que c’est « autre chose ». D’ailleurs, ils le disent eux mêmes dans les groupes de presse :« On va lancer un nouveau produit ». Tu vois, ils ne disent pas : « On va lancer un nouveau magazine ». On dit « C’est un très bon produit de presse ».


Actuellement, les journaux et magazines qui ont une Commission paritaire bénéficient d’aides postales et d’une TVA à 2,1 %. Il est question en ce moment que ce taux de TVA soit revu et qu’il y ait une différence faite entre les magazines qui sont labellisés IPG et les autres. Je trouve ça à la fois absurde et scandaleux. Soit on annule ces aides pour tout le monde parce qu’on estime qu’elles sont injustes , soit on maintient ces aides, mais différencier les magazines et les journaux me paraît tout à fait scandaleux. Pourquoi des journaux détenus par des groupes industriels ou de riches hommes d’affaires bénéficieraient d’aides de l’État, et pas des magazines indépendants ? On va creuser davantage un fossé qui l’est déjà par des aides qui, elles, pour le coup, devraient être abolies . Je trouve dingue que des organes de presse détenus par des Dassault, Rothschild ou Pigasse bénéficient d’aides complémentaires à celles déjà accordées à l’ensemble du secteur.

Selon quel critère sérieux ? C’est le fruit d’un lobbying déplacé et je trouve déplorable que de telles décisions soient prises, qui plus est par un gouvernement de gauche. La presse ne va pas très bien, et si l’État ne sait pas comment faire pour l’aider, qu’il demande aux acteurs indépendants, on est quelques-uns à avoir des idées et des solutions très concrètes pour que le secteur aille mieux....

 

http://ragemag.fr/franck-annese-fondateur-de-so-foot-le-journalisme-denquete-a-quasiment-disparu-sauf-a-mediapart-58529/


more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Poplife by Olivier Cauchois - playlist de music fraiche

Poplife by Olivier Cauchois - playlist de music fraiche | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it

The place for music lovers. https://whyd.com/u/50bd17c07e91c862b2a921cf/playlist/0

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Le groupe Sud Radio change de nom et devient Groupe 1981

Le groupe Sud Radio change de nom et devient Groupe 1981 | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it
La station Sud Radio a été vendue en septembre au groupe de services aux entreprises Fiducial, pour 7 millions d'euros selon la presse spécialisée. Un chiffre d'affaires de 22 millions d'euros mais un résultat d'exploitation deux fois moindre, de 1,8 million en 2012. Pour les trois ans qui viennent, le Groupe 1981 veut investir massivement: 3 millions d'euros pour enrichir des contenus et 2 millions pour se renforcer sur le digital, auxquels s'ajouteront 500.000 euros pour lancer une station au Bénin.
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Ouverture des Assises de la Radio

Ouverture des Assises de la Radio au théâtre Claude Lévi-Strauss du musée du quai Branly, par Olivier Schrameck, Président du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel.
more...
No comment yet.