L'Ina, Le modèle économique sur les archives des médias ou comment transformer la mémoire en centre de profits | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it

L'Institut national de l'audiovisuel (Ina) élargit ses accords avec TF1. TF1 devait arbitrer entre créer son propre centre d'archivage ou s'en remettre au savoir-faire de L'Ina.

L'Ina prend à sa charge les frais de numérisation des images de TF1. Puis, l'Ina se rembourse en exploitant  ces images. Une fois l'investissement lié à la numérisation amorti par les 1er recettes, il y a un partage des profits entre l'Ina et TF1.

Au final, les archives ne sont plus un centre de coûts, mais peuvent devenir un centre de profits.

L'Ina agrège également les contenus d'archive, par exemple en produisant, en DVD, le best of du Bébête show. Les équipes de l'Ina ont contextualisé les sketches à l'aide des images des JT de l'époque. 

Le service de vidéo à la demande de l’INA est present sur le réseau Numéricable et sur Freebox TV.