Les séniors, cette cible méconnue | Média des Médias: Radio, TV, Presse & Digital. Actualités Pluri médias. | Scoop.it

Depuis quelques années, vieillissement de la population oblige, les séniors sont devenues une cible à part entière. Cependant, il existe une réelle méconnaissance de cette cible, ou plus précisément une approximation dans l’appréhension de cette cible particulière.

 

Ils s'agit là de comprendre l’âge ressenti, c’est-à-dire l’âge auquel ces séniors s’identifient et éviter d’une part les stéréotypes grossiers mais également l’excès inverse. Les séniors actifs, ou autrement appelés « babyboomers », n’ont que peu de points communs avec les séniors retraités et se rapprochent davantage, dans leur consommation, de la classe d’âge précédente.

 

Cette étude permet de distinguer deux profils au sein de cette catégorie des 60-75 ans : les “Jouvences“, qui se rajeunissent d’au moins 23 ans, et les “Assumés“, qui se rajeunissent peu ou se donnent leur âge. Les “Assumés” se positionnent sur des loisirs liés au bricolage, au jardinage, à l’auto/moto ou à des loisirs qui impliquent une dimension familiale. Ils sont adeptes de la thésaurisation et font ainsi attention à leurs dépenses. A l’inverse, les «Jouvences » ont un profil plus dépensier et présentent un niveau de consommation identique à celui des jeunes séniors, les 50-59 ans. Ils ont également une approche de la vie similaire à celui des 25-34 ans, avec une tendance à affirmer leur genre sexuel à travers une forte consommation de produits liés à l’apparence. Ils sont, pour 31% d’entre eux, de grands consommateurs de produits de beauté. Les Jouvences sont également plus technophiles.