L'équipementier Bosch développe ses tactiques web2store: syndication contenu, geolocalisation, jeux concours | Matter of interest | Scoop.it

L’achat de pièces automobiles ne vient qu’au 12e rang des postes des achats en ligne. Pour l’heure, un conducteur sur huit seulement a acheté des pièces automobiles sur Internet. Cela n’a pas empêché Bosch de se lancer dans l’aventure du numérique et d’établir une nouvelle relation avec les clients finals. Le groupe a souhaité ne rien laisser au hasard dans sa démarche en faisant appel à un cabinet spécialisé pour valider les attentes des conducteurs-internautes et au CSA pour mieux comprendre la situation des usages actuels et la mécanique à mettre en place.

Sans grande surprise, les attentes des conducteurs sont triples : comparer les prix (une démarche pratiquée par près d’un tiers des internautes), visiter les sites professionnels pour connaître des prix, avoir des devis en ligne ou encore de la formation et enfin chercher des informations précises et concrètes sur les pièces automobiles, pour chercher un réparateur ou prendre un rendez-vous. Une possibilité qui n’est pas encore très développée mais qui semble assez prometteuse.


Via Nicolas Prigent