Mass marketing innovations
9.4K views | +3 today
Toute l'actualité relative aux dernières innovations marketing fraîchement débarquées dans l'hexagone, ici et rien que pour vous !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

(New Start-Up) BnbSitter, le concierge des locations entre particuliers

(New Start-Up) BnbSitter, le concierge des locations entre particuliers | Mass marketing innovations | Scoop.it

Biagio Tumino l’assure : son site de conciergerie n’a rien à voir avec Airbnb. Pas de partenariat, pas de rachat en vue, rien, si ce n’est tout de même une petite histoire.

L’an dernier, B. Tumino part à Rio avec son ami et co-fondateur du site Piero Cipriano. Sur place, ils sont logés dans un appartement loué via Airbnb. L’accueil est compliqué, le propriétaire pas sur place, et l’appartement pas tout à fait comme dans l’annonce. Les deux adeptes d’économie collaborative sont déçus.Et c’est pour éviter ce genre de désagréments à d’autres touristes qu’à leur retour à Paris, ils créent Bnbsitter.com. La conciergerie est spécialement dédiée aux utilisateurs des sites de location entre particuliers, hôtes comme touristes. Moyennant finance, elle propose aux propriétaires qui ne peuvent pas le faire d’envoyer quelqu’un pour accueillir les locataires et s’occuper de l’appartement avant et après leur passage. Du jobing en somme.

 

Un marché de niche? Pas tout à fait à en croire B. Tumino. Selon lui, les études de marché rendues publiques par Airbnb montrent que 23 000 à 25 000 logements sont loués via des sites de particulier à particuliers, rien qu’à Paris. Il n’est pas le seul à y voir un potentiel. BNB Sitter réalise une levée de fonds au printemps 2013, à laquelle participent Frédéric de Bourguet (Colocation.fr), Laurent Benhamou (de Monelib) et Bertrand Dufour (Bricokasion.fr).Les mêmes qui ont investi dans Sejourning, une start-up française de location entre particuliers, avec laquelle Bnb envisage de créer un partenariat. De quoi étoffer le business model du site. Pour le moment, il consiste à prélever une commission de « 20 à 30% » sur la mise en relation payante entre propriétaires et bnb sitters.Ceux-ci sont pour l’instant une petite cinquantaine… de Parisiens. Une limite géographique, imposée pour l’instant par ce qui différencie Bnbsitter des autres sites de jobing, d’après B. Tumino : la formation des jobers, réalisée avant chaque envoi en « mission », dans la capitale.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

Lastage : la marque de Sportswear ecolo et stylée en vogue ... !!

Lastage : la marque de Sportswear ecolo et stylée en vogue ... !! | Mass marketing innovations | Scoop.it

La marque biarrote de surfwear écolo, Lastage, créée en 2008, tisse petit à petit sa toile. Depuis l’an passé, une collection est même destinée aux sauveteurs en mer de la station balnéaire ... vous les avez peut être croisés cet été ?!!

 

«Ce n’est pas parce qu’on est respectueux de l’environnement qu’on est des babas cool ! prévient Romain Jamet, le co-fondateur de la marque Lastage. Tout ce que l’on fait est très réfléchi. » À l’image du logo. Trois petites gouttes serrées les unes contre les autres à l’intérieur d’une plus grosse noire. La couleur de chacune a un sens : le bleu pour symboliser l’eau, le magenta, le noyau terrestre, et le jaune, le soleil. Ces trois couleurs primaires mélangées font du noir.

Le nom de la marque aussi fait sens. Lastage, contraction de « last stage » en anglais, pour évoquer le « dernier stade » (traduction littérale) avant le chaos climatique. Un chaos que les trois fondateurs de Lastage contiennent à leur façon, en démontrant qu’il est possible de respecter l’environnement en faisant évoluer les méthodes de fonctionnement et de consommation.

Distribution en circuit court

L’aventure a commencé en 2008. Romain Jamet, Bastien Bouffard (parti depuis) et Matthieu de Tarlé, trois étudiants en Master ingénierie et management des sports de glisse à Bayonne, décident de mettre leurs maigres économies dans le lancement d’une ligne de vêtements qui soit à la fois écolo et stylée. « Comme on n’avait aucune expérience, pendant deux ans personne n’a cru à notre entreprise, se souvient Romain Jamet. On a bossé comme des dingues pour maîtriser tous les mécanismes. On a tout appris sur le tas. Non seulement on voulait lancer une marque respectueuse de l’environnement, mais on voulait remettre en cause le système actuel en démontrant que l’on pouvait maîtriser la distribution en la rendant la plus propre possible, en passant par un circuit court. Ce qui nous permet de payer plus cher nos fournisseurs, avec la garantie d’avoir de la qualité, mais aussi de vendre nos produits moins cher. »

La distribution se fait via trois moyens : le site Internet (www.lastage.fr), où de nombreux buzz marketing ont rapidement assis la marque ; le magasin, ouvert depuis un an rue Mazagran, véritable laboratoire de tendances ; et les ventes en réunion, régulièrement organisées par les quelque 300 revendeurs répartis dans toute la France. « Le bilan carbone de la société est très bon », sourit le gérant.

Des labels de référence

Pour l’aspect environnemental, Romain Jamet reconnaît s’être inspiré de la marque Patagonia, pionnière dans ce domaine. Comme sa grande sœur, Lastage va chercher le coton (100 % bio certifié label Eko) en Turquie, dans la région western. « Le champ de coton est à 400 km du lieu de confection, ajoute le gérant, ce qui là encore réduit considérable l’empreinte carbone. » Et de préciser que tout le procédé de fabrication répond aux règles imposées par le label de référence Gots. Ce qui signifie qu’aucun métal lourd n’est utilisé et que les encres pour la teinture sont garanties sans plastisol.

Pour les shorts, en cristal éco-stretch, c’est-à-dire composé à 94 % de bouteilles recyclées et 6 % de spondex, Lastage se fournit en Chine, seul pays où l’on trouve ce tissu. « De la même manière que nous nous assurons que la fabrication de nos produits en Turquie se fait dans le respect des ouvriers, prévient Romain Jamet, nous avons, en Chine, un agent qui vérifie que le travail ne soit pas fait par des enfants. »

Les collections sont, elles, imaginées à Biarritz, avec des stylistes et graphistes free lance. Pour l’heure, il n’y en a qu’une par an, l’été, mais Lastage compte se diversifier et en proposer une d’hiver.

« Un exemple à suivre »

La Ville de Biarritz n’est pas restée insensible à l’éthique de la marque, et lui fait confiance depuis deux ans, après avoir lancé un appel d’offres, pour équiper ses sauveteurs. Les tenues éco-conçues de Lastage entrent en parfaite adéquation avec son engagement dans l’Agenda 21. « Nous leur avons dessiné une tenue spéciale, aux couleurs de la ville, très confortable et adaptée à leur activité. »

Aujourd’hui, Lastage peut enfin lever des fonds mais cherche des investisseurs pour aller encore plus loin. « Nous devons en passer par là pour nous développer, appuie Romain Jamet. Notre éthique, notre culture éco-friendly, peuvent être, j’en suis sûr, un exemple à suivre. »

 

Accès au site web : http://www.lastage.fr/

NB : photo de la boutique de Biarritz

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Aurélien Dalibert from Digital et Expérience client omnicanal
Scoop.it!

Observatoire du Ropo : résultats S1 2013

Observatoire du ROPO⊃2; MESURE DES FLUX WEB TO STORE et STORE TO WEB Vague #2 – S1 2013 1© FullSIX Data 2013 - Strictly confidential - All rights reserved - N

Via Lise Déchamps
more...
Lise Déchamps's curator insight, August 23, 2013 4:23 AM

70% des visiteurs d'une enseigne passent par son site sur une période de 3 mois.

Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

Nao Do Brasil >> Le Brésil à tes pieds !!

Nao Do Brasil >> Le Brésil à tes pieds !! | Mass marketing innovations | Scoop.it

NÃO do Brasil : une explosion de couleurs !

 

Revant tout juste d'un séjour à Biarritz, j'ai découvert cette enseigne Nao Do Brasil dans la rue la plus commercante de la ville. L'esthétisme de l'enseigne et le halo de couleurs m'ont poussé à y entrer.


NÃO do Brasil : un design au service d’une démarche éco-responsable !


Les NÃO sont inspirées des chaussures traditionnelles utilisées par les danseurs de Capoeira (type Taygra Slim). La semelle est très fine, au point qu’on a l’impression d’être pieds nus. C’est une chaussure légère, souple et confortable, idéale pour une tenue décontractée chic.
Vous l’aurez compris, NÃO se distingue par l’extraordinaire diversité de ses modèles, mais attention, ne passez pas à côté de celui qui vous plaît, car nombre de chaussures sont pour ainsi dire en édition limitée (notamment celles de la collection « Noïte »). En effet, ces chaussures sont fabriquées artisanalement à partir de chutes d’étoffes, de matières recyclées etc. Il y a donc plus ou moins de stock pour chacun des modèles, ce qui leur donne inévitablement un caractère unique et collector.
NÃO s’inscrit dans une démarche sociale et écologique responsable, ses chaussures sont cousues à la main par des adultes (ça ne coule pas forcément de source au Brésil) dans des quartiers défavorisés de la région du Minas Gerais.

 

La marque possède déjà plusieurs boutiques dans l'hexagone.

Possibilité d'acheter directement sur le site : www.naodobrasil.com

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

Les Tablettes Milka perdent un carré !

Le «Dernier carré» de Milka va faire parler de lui. C'est du moins ce qu'espère la marque de chocolat du groupe Mondelez International (ex-Kraft Foods), qui a même fait modifier sa chaîne de production industrielle pour mettre en place sa dernière opération marketing.

A partir du 26 août, 5 millions de tablettes d'un nouveau genre seront dans les magasins. Leur particularité: avoir un carré de chocolat... en moins. C'est bien connu, le dernier carré est toujours le meilleur. Et c'est ce petit morceau disparu que Milka propose à ses clients d'offrir à la personne de leur choix.

Après l'achat de la tablette, un code apparent sur le packaging de la plaquette permet, via un site Internet, d'envoyer gratuitement son carré accompagné d'une dédicace. Pour ne pas décevoir ses consommateurs habituels, Milka a, malgré le carré en moins, conservé le poids initial (100 grammes) de sa tablette.

18 mois de préparation

Aux commandes de cette création, on trouve Buzzman. A l'origine de l'idée marketing, l'agence signe par ailleurs une campagne publicitaire de facture classique: un spot télévisé de 20 secondes, un film viral, un site Internet et une campagne dans les réseaux sociaux.

Milka et Buzzman se sont surtout concentrés sur la présence du produit dans les magasins et pour en faire un événement. «Nous travaillons sur l'ensemble du dispositif depuis un an et demi», souligne Georges Mohammed-Chérif, président et directeur de la création de l'agence. 

La France et l'Allemagne, pays où l'opération est mise en place, font figure de test pour Milka. «Avec “Le dernier carré”, nous ne sommes plus dans l'édition limitée de marque, mais bien dans une innovation industrielle poussée par la publicité», ajoute Georges Mohammed-Chérif.

Cette opération, qui joue sur les codes du partage, s'inscrit dans la lignée des campagnes primées en juin 2013 aux Cannes Lions. Dans la même veine, on peut ainsi citer la campagne «The Sharing Can» de Coca-Cola par l'agence Ogilvy France.

 

source: Anne-Lise Carlo (Stratégies.fr)
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

Peugeot dévoile sa nouvelle campagne mondiale

" À quoi sert le design d'une voiture ? ". C'est la question autour de laquelle s'inspire le spot publicitaire de la toute dernière campagne internationale pluri-media de Peugeot.

Après un teasing diffusé sur les réseaux sociaux, un film est projeté à la télévision depuis le 18 août. Celui-ci a été baptisé "Design & Driving" à l'image de la nouvelle signature du constructeur automobile adoptée il y a trois ans.

Le spot publicitaire met en avant la vision, l'histoire et le savoir-faire du constructeur automobile, avec un accent mis sur le design des véhicules.

Réalisé par John Dolan, produit par Partizan et orchestré par BETC, il sera accompagné par des annonces presse et des opérations digitales d'ici la fin de l'année.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

Que peut faire le Community Manager pour vous ?

Que peut faire le Community Manager pour vous ? | Mass marketing innovations | Scoop.it
Le Community Manager est celui qui joue aujourd'hui un rôle important dans l'animation de communautés sur les réseaux sociaux. Quelles sont ses tâches ?

plus d'infos en cliquant sur le lien >>>> !!! "

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

Plus de la moitié des européens adeptes du "showrooming" ... et vous ?

Plus de la moitié des européens adeptes du "showrooming" ... et vous ? | Mass marketing innovations | Scoop.it

Le showrooming, pratique qui consiste à aller voir un produit en magasin avant de le commander sur Internet, commence à s’imposer comme tendance de fond et à déstabiliser les grandes surfaces, qui craignent d’être réduites au rang de simples vitrines.

Réalisée par TNS, l’infographie ci-dessous nous offre une analyse de ce phénomène à l’échelle globale, dressant un tableau des pratiques du showrooming dans les différentes régions du monde.

On y apprend notamment que les plus gros « showroomers » sont les Asiatiques, qui sont 71% à se rendre en magasin avant de faire leurs achats sur le Web. Les Européens sont 54% à le faire.

L’infographie nous renseigne également sur la place du mobile dans cette pratique : 43% des interrogés l’utilisent pour consulter des commentaires en magasin, et 31% pour comparer les prix. Toutefois, les clients préfèrent encore recueillir l’information auprès d’un conseiller (36%) que sur leur téléphone (34%).

Ce bilan n’est pas alarmant pour les magasins physiques, qui peuvent considérer l’utilisation croissante du mobile comme une opportunité et non comme une menace. En effet, 38% des interrogés aimeraient recevoir des bons de réduction sur leur téléphone, et  30% seraient prêts à payer directement sur leur appareil.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

Innos alimentaires de Juillet 2013

Innos alimentaires de Juillet 2013 | Mass marketing innovations | Scoop.it

1/ Charal à toutes les sauces :

Charal élargit sa gamme de sauces fraîches. Ainsi, béarnaise, 3 poivres, forestière ou encore roquefort seront complétées d’une Bourguignonne et d’une sauce burger. Les 100g de sauce sont vendus autour de 1,7€ au rayon viande de boeuf, aux côtés de la gamme Charal, à la fois pour se différencier des sauces de l’épicerie salée mais aussi pour susciter l’achat d’impulsion des consommateurs de viande lors de leur achat.

 

2/ Un arc en ciel de Farine chez Francine :

Difficile d’innover sur le marché de la farine. Une fois que l’on a joué sur les céréales, les usages … que nous reste-t-il ? Plein de choses nous répond Francine, le leader de la farine en France. Et pour preuve, avec ces 3 innovations, la marque joue avec les couleurs et le goût. En ajoutant du curry, de la tomate, ou encore des légumes verts, vous obtenez la gamme Farines créatives, colorées naturellement.Les 3 références viennent tout juste d’être lancées et sont disponibles chez Carrefour pour 2,10€ en moyenne dans un conditionnement de 500g.

 

3 et 4/ Coup de chaud sur les Glaces cet été :

R&R, numéro deux de la crème glacée en Europe, nous couvre de bonheur pour cet été avec pas moins de 17 nouveautés. Des plus gourmandes aux plus fun, tout le monde sera servi, néanmoins toutes ont un point commun : la caution d’une marque très forte. C’est la marque de fabrique de cette entreprise dont les origines remontent à 1932, en Allemagne. A coups d’acquisition, de rachat et de fusion, Roncadin et Richmond sont devenus R&R en 2007. Une fois encore, l’entreprise s’est entourée des plus grandes marques pour cette été. D’un côté, Mondelez lui confie cinq de ses marques mythiques : Oreo, Milka, Daim, Toblorone et Philadlephia. Leur partenariat avait débuté il y a un an avec les pots, cette fois-ci il s’agit de cônes, de sandwicsh ou … de pots à nouveau. A lui seul, Milka représente 6 des 8 innovations lancées. Elle s’associe avec Daim sur 2 recettes de cônes et étend sa gamme en pot. Au vu du succès de sa recette classique, elle s’enrichit de pépites de noisette. Idem pour Philadelphia, qui sort sa recette au citron. Oreo lui, sort du pot pour reprendre sa forme originale, celle du sandwich.

 

Le partenariat avec ‘Oasis s’étend sur 2 nouvelles gammes de sorbets fruités en bâtonnets. So Fruiz s’adressera plus aux adultes et jeunes adultes, tandis que So Pop et So Twist cibleront les adolescents et jeunes adultes. Les 4 produits de la gamme Oasis seront vendus autour de 2,75€, malgré des contenances assez variables : 4x90ml pour So Fruiz, 5x90ml pour So Twist et 8x65ml pour So Pop.

 

5/ Teisseire mouille le maillot pour l'été et le Tour de France :

Fini les innovations sur les recettes, penchons nous sur une idée originale de Teisseire. Sponsor du Tour de France, la marque a décliné le graphisme de 3 de ses meilleures ventes aux couleurs de maillots mythiques.

 

(source : www.marketing-pgc.com)

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

McDonalds Spain tente une parade low cost pour pièger "ses voisins voleurs "de Wifi !!

En Espagne, le Wifi des restaurants McDonald’s est gratuit et librement accessible par n’importe qui, qu’on soit client ou pas. De nombreux commerces à proximité et surtout des restaurants concurrents profitent de cette aubaine pour permettre à leurs client de se connecter à internet… sans débourser un centime.

Évidemment McDo n’apprécie pas le procédé, mais niveau technique il est impossible de le contrer si l’on souhaite garder le Wifi libre d’accès. Alors pourquoi ne pas profiter du réseau pour envoyer un message commercial et ainsi voler les clients à la concurrence ?

C’est la brillante idée de TBWA qui a disposé plusieurs bornes à l’intérieur des restaurants de l’enseigne à Madrid permettant de constituer des messages avec le nom de ces réseaux.

 

source : mdelmas.net

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

Unilever dévoile un violon fabriqué avec des cheveux

Unilever dévoile un violon fabriqué avec des cheveux | Mass marketing innovations | Scoop.it

Les marques ne cessent d'innover en matière de campagne publicitaire. Il y a quelques jours, on vous présentait la marque Castle Lite qui proposait à ses clients de commander des bières par la pensée. Cette fois ci c'est la marque Unilever qui innove, en fabriquant un violon à partir de cheveux. En remplaçant le crin de l'archet de chaque violon par des cheveux auparavant traités avec la Cream Silk, la marque a tenté de montrer l'efficacité et la ténacité de son produit. Durant 4 heures, les violonistes ont joué sans relâche. Lorsque le concert s'est clôturé, aucun cheveu cassé n'a été constaté prouvant de manière indiscutable au public que le produit Cream Silk est redoutablement efficace.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

"Manger Bouger" version Intermarché et Bricomarché avec le lancement de "Koursavelo"

"Manger Bouger" version Intermarché et Bricomarché avec le lancement de "Koursavelo" | Mass marketing innovations | Scoop.it

Bricomarché et Intermarché proposent le premier chariot réalisé pour faire ses courses à vélo, nommé  " Koursavélo " . Le cabas à roulettes permet de faire ses courses en magasins et s’accroche ensuite à l’arrière du vélo.

Bricomarché et Intermarché proposent le premier chariot réalisé pour faire ses courses à vélo, nommé "Koursavélo". Le cabas à roulettes permet de faire ses courses en magasins et s’accroche ensuite à l’arrière du vélo.


Le système "Koursavélo"n’en est qu’à une période d’essai pour le moment. Lancé en juillet dans 30 points de ventes, le service est gratuit. Sur simple demande, le client peut récupérer gratuitement et pour une durée de 48h, le chariot spécialement développé pour les vélos. Composé de deux sacs isothermes, le chariot permet de transporter jusqu’à 30 kilos de courses et ses dimensions sont adaptées à la circulation en magasin.

"Koursavélo"a été développé par une équipe du Groupement des Mousquetaires en collaboration avec l’agence Sismo Design. Le chariot devrait rapidement se développer à d’autres communes.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

BN Pocket devient BN XD

BN Pocket devient BN XD | Mass marketing innovations | Scoop.it
Le mythique goûter au chocolat BN Pocket se repositionne pour conquérir les pauses goûter des pré-ados. La création du nouveau branding et du système packaging a été confiée à Logic Design.

L’agence a d’abord mené une étude des codes culturels de cette cible pour trouver un langage graphique adapté, mais aussi communautaire. Ainsi, BN Pocket adopte un nouveau naming et devient BN XD : extra drôle dans le langage SMS.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

Carrefour fait plancher ses clients pour trouver des idées

Carrefour fait plancher ses clients pour trouver des idées | Mass marketing innovations | Scoop.it

L’enseigne lance un site "Si j’étais Carrefour..." pour recueillir les bonnes idées des clients en matière de services et d’offres.

La distribution se convertit au crowdsourcing (externalisation ouverte en français ou la méthode qui consiste à mettre à contribution les clients pour développer de nouveaux projets). Après Auchan qui en partenariat avec la start-up Quirky a lancé un programme auprès de ses clients pour faire émerger de nouvelles idées de produits, Carrefour veut lui les faire plancher pour développer de nouveaux services. 

 

250 idées déjà dans la boîte

Baptisé "Si j’étais Carrefour...", le site lancé par l’enseigne offre la possibilité aux clients de proposer des idées pour améliorer le service, l’offre, la fidélité afin, explique le site, "d’imaginer ensemble les courses de demain". Carrefour a ainsi créé cinq rubriques: "bien manger", "enfants", "fidélité", "environnement", "courses" pour que les internautes fassent leurs propositions. L’ergonomie du site est plutôt bien faite: une fois inscrit, on va dans la rubrique correspondante à notre idée, on tape un titre pour son idée, on la détaille en 1.000 signes maximum et on peut éventuellement joindre une photo. Pour l’heure, le site assure que 250  idées ont déjà été postées (il est probable qu’une bonne partie aient été rédigées en interne pour montrer l’exemple et "amorcer la pompe"), parmi lesquelles: "Je composerais un panier garni avec les 5 fruits et légumes par jour", "J’organiserais des soirées restes", "Je proposerais des allées numérotées pour retrouver facilement les produits", "Je créerais un service drive pour les piétons", "Je donnerais des bons de réductions aux consommateurs qui rapportent les emballages Carrefour"... 

 

Pas de récompense pour l'auteur de l'idée retenue...

Une fois postée, l’idée est soumise au votes des internautes. Pour les mieux notées d’entre elles, Carrefour s’engage à étudier la faisabilité et tient l’auteur auteur au courant en cas de refus en motivant sa réponse. En revanche -et c’est là que le point faible de cette opération- si le projet est retenu l’auteur de l’idée n’aura pas de récompense particulière. "Vous aurez la reconnaissance de toute la communauté et le plaisir de voir votre dispositif en place chez Carrefour", précise l’enseigne sur son site. Peut-être un peu court pour déchainer les foules. Une motivation soit sonnante et trébuchante soit sous forme de bon d’achat aurait peut-être susciter un plus grand engouement.

 

 

lien vers le site : http://www.sijetaiscarrefour.carrefour50ans.fr/

more...
No comment yet.
Rescooped by Aurélien Dalibert from Web-to-Store
Scoop.it!

Du Web to Store au Digital in Store

Engager ses clients grâce à un pont entre vos points de contact online et vos points de vente offline s'avère souvent être une stratégie gagnante. Le Web t

Via Lise Déchamps, Nicolas Prigent
more...
Elisabeth Ducret's curator insight, August 23, 2013 9:45 AM
(null)
Dominique Palacci's curator insight, August 27, 2013 6:26 AM

Effectivement, si le Web To Store est cohérent avec le Digital InStore, on obtient une expérience client fluide, cohérente et sans couture.

Les concepts sont là. Encore faut-il que les marques les déploient au sein d'une stratégie digitale globale.

Hélène Herniou's curator insight, August 30, 2013 7:26 AM

via #MobileToStore

Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

TrackMyMacca's: Appli créée par Mc Donald's Aussie ... bientôt en France ?

Décidément, en ce début 2013, l’actu tourne autour des applications smartphone.

En Australie, McDo teste une application à base de réalité augmentée permettant de tout connaître de son Burger (la traçabilité de la viande, nom de l'éleveur, etc ...)

 

Initiative intéressante. À découvrir dans la vidéo ci-dessus.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

Vine/Instagram, la guerre est déclarée

Vine/Instagram, la guerre est déclarée | Mass marketing innovations | Scoop.it

Facebook a annoncé la semaine dernière la mise en place du format video sur Instagram, venant couper la chique au jeune Vine détenu par Twitter. La guerre est-elle déclarée ou Vine est-il déjà enterré?

Le leader incontesté Facebook vient de mettre une grosse fessée à Twitter et peut être flingué sa meilleure innovation: Vine. Le réseau social de Mark Zuckerberg, qui compte 1 milliard d'utilisateurs sur Facebook et 100 millions sur Instagram (racheté il y a quelques mois), a annoncé la semaine dernière l'arrivée de la vidéo sur Instagram. La fonction vidéo d'Instagram permet de réaliser des prises de 3 à 15 secondes contre les 6 secondes offertes par Vine. Une copie pure et simple, en somme, une réplique à Twitter.

Vine a été lancé en janvier dernier et sans une communication forcenée, la mayonnaise a très vite pris. Utilisateurs lambda, quelques marques et media s'en sont emparés (Paul Smith, Marc Jacobs,  Euronews, …lire ici)  dès la fashion week de février ainsi Calvin Klein pendant le Super Bowl.

Le format de 6s pouvait se révéler peu pratique au début mais son rendu type « Gif » et stop-motion, permet un rendu amusant et réussi. Nous retenons le #vineoftheday d’Euronews traduisant l'écho parfait de son « No comment » télévisé.

Depuis quelques semaines, l’application Vine a développé une fonction de partage sur Facebook, ce qui n’a vraisemblablement pas plu à ce dernier.

Le seul hic reste que la visualisation de ces petites vidéos sur Twitter ou Vine sont immédiates et en boucle, ce qui en fait tout l’intérêt. Or, ce n’est pas le cas sur Facebook car celles-ci restent figées. De la même manière, les vidéo Instagram sont figées sur Facebook et ne sont visibles sur Twitter uniquement en activant le lien.

Les marques sont depuis longtemps et majoritairement présentes sur Instagram, inutile de penser qu’elles rejoindront désormais Vine pour 6s alors qu’elles ont à portée de main un format 15s. Diane von Furstenberg s’y est mise, tout comme Michael Kors, Burberry, Vogue France… En pleine fashion week, d’autres marques telles que Louis Vuitton n’hésiteront pas à dégainer leur 15 secondes.

Autre bémol, comme le précise Vanity Fair, les video d'Instagram auraient un rendu "affreux", elles bénéficient pourtant des filtres magiques offerts sur l'option photo.

 

Quelles seront les réactions de Vine et Twitter? Certainement une intégration de l'application Vine à Twitter qui deviendra alors une simple option.  Facebook, quand à lui, a déjà adopté les hashtag #.

Enfin, comme c'est souvent le cas, seules les bonnes idées sont copiées!

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

Gisele Bündchen : nouvelle égérie H&M

Gisele Bündchen : nouvelle égérie H&M | Mass marketing innovations | Scoop.it

Gisele Bündchen est la nouvelle égérie de la campagne automne de H&M.

Le top brésilien pose pour la campagne de rentrée de la marque suédoise. Elle succède à Doutzen Kroes et à Beyoncé qui était l'égérie de l'enseigne cet été 2013 pour les maillots de bains.

La campagne a été photographiée en avril dernier par Lachlan Bailey à Londres.

La collection présente les pièces essentielles d’une garde-robe de rentrée : des manteaux et blazers portés avec des chemisiers, ainsi que de jolies mailles et des pantalons aux détails utilitaires.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

INSOLITE : Lemahieu lance " un slip parfumé" made in France

INSOLITE : Lemahieu lance " un slip parfumé" made in France | Mass marketing innovations | Scoop.it
L'entreprise tisse des fibres en coton micro-encapsulées de produits cosmétiques qui se diffusent sur les peaux en contact avec les sous-vêtements. Elle vient de mettre au point un slip dont les fibres en coton sont micro-encapsulés de parfum. Il est vendu en ligne par Le Slip Français.

Lemahieu est aujourd'hui un des rares confectionneurs de textiles d'habillement qui continue à tout faire en France, depuis la création du produit jusqu'à sa fabrication et son conditionnement en passant par le tissage du fil et sa teinture. Toutes ces opérations se passent à Saint André-Lez-Lille. Une ville située au cœur d'un territoire qui a vu la plupart de ses usines textiles disparaître.
Comment cette PME familiale de 110 salariés créée en 1947 a-t-elle fait pour ne pas fermer ses portes comme les autres ? Elle se positionne depuis des années sur des marchés de niche et ne cesse d'innover. La dernière innovation en date est celle d'un slip dont les fibres en coton sont micro-encapsulés de parfum. Le « Slip qui sent bon » vendu en ligne par Le Slip Français, la marque à la mode qui fait actuellement le buzz sur Internet.
Dès 2008, Lemahieu avait lancé une gamme de lingerie de nuit micro-encapsulée de produits amincissants avec un slogan « mincir en dormant ». Depuis, la PME a largement enrichi cette offre de textiles intelligents avec des modèles hydratants, rafraichissants, tonifiants et accélérateurs de bronzage.

 

« Le changement de slip, c'est maintenant »

« Nos concurrents se contentent de textiles amincissants et les proposent seulement en fibres synthétiques. Notre lingerie est en fibres naturelles. Les techniques de greffage de microcapsules sur du coton ou du lin ne sont pas les mêmes », explique Edith Lemahieu qui co-dirige l'entreprise avec son mari Olivier Diers. Aujourd'hui, la PME réalise plus de 5 % de son chiffre d'affaires (7 millions d'euros en 2012) avec ses sous-vêtements micro-encapsulés. Avec « le Slip qui sent bon », ce pourcentage ne grimpera pas en flèche. Lemahieu pense en fabriquer entre 40 000 et 100 000 sur l'année. Mais travailler avec la marque qui s'est fait connaître en détournant en 2012 les slogans de la campagne présidentielle, comme « Le changement de slip, c'est maintenant », lui donne un bon coup de pub. C'est pourquoi Edith Lemahieu espère avoir eu le nez creux d'entamer une collaboration avec Guillaume Gibault, le fondateur culotté de « Le Slip Français ».

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

Plus de 80% des mails qui circulent dans le monde sont des spams

Plus de 80% des mails qui circulent dans le monde sont des spams | Mass marketing innovations | Scoop.it

81,38% des e-mails qui circulent dans le monde sont en réalité des spams. C'est le chiffre qui ressort de l'étude menée par Vade Retro Technology, au cours du mois de juin, sur une base de 200 000 boites aux lettres générant 8,5 millions d'e-mails chaque jour. Le spécialiste français de la protection de messagerie contre les courriers indésirables estime par ailleurs que 9,40% des emails sont des publicités et 0,04% des virus. Seuls 9,18% des e-mails sont donc des messages légitimes. L'étude signale par ailleurs qu'1,6 million de désinscriptions ont été effectuées durant ce laps de temps et que 97,7% d'entre elles ont bien été prises en compte.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

Le Co-branding, une solution qui peut s'avérer pertinente ...

Le Co-branding, une solution qui peut s'avérer pertinente ... | Mass marketing innovations | Scoop.it

Face à un contexte économique incertain et la nécessité d’innover sans cesse, le co-branding peut être un levier de croissance qui suit l’adage « l’union fait la force ». Petit tour d’horizon d’une pratique gagnant/gagnant…

Vous avez dit « co-branding » ?

Le principe du co-branding est simple : deux marques associent leurs identités et leurs savoir-faire dans le cadre de la création d’un nouveau produit, d’un nouveau service ou d’une action de communication spécifique (promotion des ventes par exemple). Les exemples sont légion dans de nombreux secteurs d’activité : l’automobile (Nissan Micra /Lolita Lempicka), l’alimentaire (Mikado /saveur Daim), les services (Club Med/ Spa Cinq Mondes)… et supposent toujours une marque d’accueil et une autre « invitée ».

L’intérêt est multiple : 

Apporter de la nouveauté sur son marché S’offrir une visibilité supplémentaire tout en s’appuyant sur la notoriété d’une autre marqueElargir son cœur de cible en s’orientant vers de nouveaux consommateursFaire évoluer son positionnement (ex : les collections H&M/Sonia Rykiel ou H&M/Karl Lagerfeld permettent à l’enseigne de mode une montée en gamme)Ou plus simplement accéder à de nouveaux territoires, à de nouveaux marchés jusqu’alors difficilement atteignables (ex : la marque Taillefine n'aurait jamais pu se lancer sur le marché des biscuits si elle ne s'était pas associée à la marque LU).Eviter les pièges

Pour réussir une action de co-branding, encore faut-il actionner certains leviers…

1/ Une collaboration pertinente qui fait sens aux yeux des consommateurs. Pour cela, la complémentarité entre les marques est indispensable : qu’elle soit en termes d’image ou de savoir-faire.
2/ L’effet de surprise. La création d’un produit/service surprenant pour le consommateur - en quête permanente d’expériences inédites - sera d’autant mieux accueillie si le clin d’œil est facilement compréhensible.
3/ La recherche d’un bénéfice client. Le partenariat entre deux marques ne doit pas être gratuit. Là encore les marques doivent chercher à donner du sens à leur action en proposant une valeur ajoutée au produit co-brandé.
4/ Enfin, une règle d’or : les niveaux de qualité et de notoriété des deux marques doivent être équivalents pour éviter toute cannibalisation et tirer un réel avantage concurrentiel d’une action de co-branding.

Le co-branding accessible à tous

Soyons clairs : même si les exemples les plus connus sont évidemment ceux de grandes marques, le co-branding ne leur est pas réservé ! Les jeunes entreprises, TPE et PME peuvent également bâtir un partenariat pertinent et efficace.

Certains experts en Stratégie de Marque peuvent vous accompagner dans votre démarche, n’hésitez-pas à les consulter.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

INNOVATION digitale : le "NFC Ring" ... nouveau seigneur des anneaux !!

Symbole de l’union entre deux êtres, la bague est désormais synonyme de digital et de nouvelles technologies. Il ne s’agit plus d’offrir à sa copine un petit anneau pour lui dire « je t’aime » mais maintenant de lui donner ses clés pour contrôler son mobile. Explication.

Après le tatouage et les pilules comme mot de passe, voici l’anneau NFC crée par  un jeune geek anglais. Le projet est soutenu par Kickstarter, le site de financement collaboratif, et a déjà rassemblé plus de 130 000€. La bague Near Field Communication ou technologie de communication de proximité permet d’échanger des données avec  n’importe quel terminal mobile à un débit maximum de 424 Kbits/s. Cet anneau en métal vous offre une nouvelle identité numérique. Vous n’avez qu’à interagir, et ce de manière sécurisée, avec votre smartphone. Un petit coup de doigt en l’air et hop votre mobile est déverrouillé. Vous avez envie de transférer vos photos sur le mobile de votre pote en faisant un simple mouvement d’auriculaire ? Rien de plus facile avec la bague, il vous suffit juste de télécharger une application dédiée qui reconnaîtra votre anneau.

En résumé, la bague NFC c’est un peu un bluetooth amélioré. En effet, elle est composée d’une bande de titane dotée de deux incrustations de puces NFC.  L’une est sur le dessus de l’anneau et correspond aux informations publiques, l’autre, plus petite, à l’intérieur et à destination des informations privées. Ces puces sont conçues pour qu’un lecteur puisse dialoguer avec plusieurs d’entre elles de manière simultanée et sécurisée.

A noter que cette petite technologie permet également de payer sans risque. On attend donc l’anneau carte bleue avec impatience…des doigts vont être coupés, non ?

 

source: leparadisduweb.fr

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

La gazette du Packaging : top des innovations du moment qu "On touche avec les yeux"

La gazette du Packaging : top des innovations du moment qu "On touche avec les yeux" | Mass marketing innovations | Scoop.it
Une sélection des packagings les plus innovants et créatifs du moment
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

Inno Digitale ... le Miroir virtuel d'Uniqlo, arrivée imminente à Paris ?

Choisir un vêtement, l’essayer, aller se voir avec dans le miroir, l’ôter, en essayer un autre… Difficile d’y échapper dans un magasin de vêtements. Pas si vous allez dans le magasin du japonais Uniqlo de San Francisco. L’enseigne japonais y teste en effet un étonnant miroir virtuel.

Développé par Sharp, il s’agit au premier abord d’un miroir classique. Sauf que ce miroir s’avère être un écran relié à une borne tactile. Sur cette borne, le client choisit un vêtement et celui-ci apparait directement sur lui dans le miroir/écran. Il peut même s’envoyer par mail sa photo avec son nouveau vêtement.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien Dalibert
Scoop.it!

Halte aux poils #Street Buzz ... une idée a reprendre dans l'hexagone

Pour promouvoir son bar à cire, Fuzz a dépêché un homme vêtu de simples coupons de papier dans les rues de Toronto. Un dispositif au poil, pour un effeuillage en bonne et due forme.

Les rectangles de papier étaient bien évidemment collés à la peau du « cobaye » grâce à de la cire. Rehaussés de divers emoticons plus ou moins souriants, ils intimaient aux passants l'ordre de tirer ! Une expérience qui a visiblement plu aux femmes, autant qu’aux hommes. Personne ne s’est fait prier et en moins de temps qu’il n’en faut pour l’imaginer, l’homme s’est retrouvé presque nu et glabre…

Les « petits » papiers servaient en réalité de coupon de réduction. Agrémentés de quelques phrases humoristiques, ils présentent le slogan de la société : So good, it hurts.

Une idée de l’agence Lowe Roche qui a visiblement réjoui Jessica Frampton et Florence Gavin, co-propriétaires de Fuzz Wax Bar : «La réaction des passants ce jour-là et l'attention portée sur nous depuis que c'est arrivé ont été incroyables», a déclaré Jessica Frampton. «En tant que premier bar à cire de ce genre à Toronto, nous sommes toujours à la recherche de nouvelles façons de générer de l’attention et nous avons donc été ravies de cette idée novatrice car nous savions dès le départ que, littéralement, elle arrêterait la circulation. »

more...
No comment yet.