MARTINEZ André
674 views | +0 today
Follow
MARTINEZ André



Lasalle, Languedoc-Roussillon, France

Ville d’origine



Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by André Martinez from Variétés entomologiques
Scoop.it!

Abeilles/Phytosanitaires : traiter « au coucher du soleil ou après » (Stéphane Le Foll)

Abeilles/Phytosanitaires : traiter « au coucher du soleil ou après » (Stéphane Le Foll) | MARTINEZ André | Scoop.it

« Un arrêté, qui sera publié « d'ici trois à quatre mois », imposera de traiter les cultures en floraison au « coucher du soleil et durant les trois heures après le coucher du soleil », a déclaré Stéphane Le Foll à l'occasion de la signature, lundi au ministère de l'Agriculture, d'une charte de bonnes pratiques agricoles et apicoles en pollinisation. »


« Le futur arrêté viendra préciser l'arrêté du 28 novembre 2003 relatif aux conditions d'utilisation des insecticides et acaricides à usage agricole en vue de protéger les abeilles et autres insectes pollinisateurs. »

 

[...]

 

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by André Martinez from Les colocs du jardin
Scoop.it!

Témoignages de jardiniers

Témoignages de jardiniers | MARTINEZ André | Scoop.it

 

Découvrez les astuces des Ambassadeurs du réseau Jardins de Noé et prenez-en de la graine 

 

Les jardins de Noé. « Les prairies racontées »

 

« Témoignage de Sylvie Patry. "Les premières années, nous passions la tondeuse sur l’ensemble de nos prairies pour “faire propre”; mais au fil de...  »

 


Via Bernadette Cassel
more...
Bernadette Cassel's curator insight, April 23, 2014 11:37 AM


« Chaque semaine, jusqu’au 30 juin découvrez un geste, les conseils et les astuces de Noé et des jardiniers de son réseau. Cette semaine découvrez comment mettre en place une prairie fleurie naturelle avec notamment l'histoire étonnante de Sylvie ! »


Rescooped by André Martinez from EntomoNews
Scoop.it!

Tiques : les cas d'encéphalites ont plus que doublé en 2013

Tiques : les cas d'encéphalites ont plus que doublé en 2013 | MARTINEZ André | Scoop.it

Borréliose, encéphalite à tiques, ces maladies propagées par ces petites bestioles suceuses de sang sont en augmentation depuis plusieurs années en Suisse. Pour l'encéphalite, on a recensé 205 cas en 2013, contre 95 en 2012. L'hiver particulièrement doux qui s'achève fait craindre une explosion des cas pour 2014.

 

 


Via Bernadette Cassel
more...
Rescooped by André Martinez from EntomoScience
Scoop.it!

Réchauffement climatique et adaptation du hêtre

Réchauffement climatique et adaptation du hêtre | MARTINEZ André | Scoop.it
INRA - Le hêtre commun est un arbre d’intérêt socio-économique important. Utilisé en bois de chauffage ou en menuiserie fine, cette espèce sensible à l’humidité voit ses conditions de vie habituelles bouleversées par le réchauffement climatique. Les chercheurs de l’Inra Paca étudient les capacités d’adaptation de cette espèce menacée à terme.

Via Bernadette Cassel
more...
Christian Allié's curator insight, April 16, 2014 1:26 PM

........"""""""""""""..........

 

...... Le réchauffement climatique contraint désormais cette espèce à des choix restreints : s’adapter, migrer, ou disparaître…

Variabilité des réponses

Pour éviter cette dernière option extrême aux conséquences économiques catastrophiques pour les sylviculteurs, les chercheurs de l’Inra étudient les autres possibilités. « Notre objectif est de caractériser certains changements dans le peuplement forestier liés au changement climatique, notamment en étudiant les différentes réponses apportées suivant les populations de hêtre considérées en réaction au réchauffement global », indique Frédéric Jean, assistant ingénieur de l’unité expérimentale Entomologie et forêt méditerranéenne de l’Inra d'Avignon. De cette manière, il devient possible d’identifier les hêtres les plus à même de supporter les fluctuations du réchauffement climatique puis de conseiller les forestiers dans leurs choix en fonction de leur région de culture.

Migrations assistées

Faute de pouvoir s’adapter sur place, le hêtre a toujours la possibilité d’aller chercher de la fraîcheur un peu plus au nord. « Dans ce cas de figure, tous les environnements ne sont pas logés à la même enseigne », explique le scientifique. « Si l’on imagine une augmentation de la température de seulement 0,5 degré, les populations de hêtres situées en zone montagneuse n’auront besoin de se déplacer que de quelques mètres en prenant un peu d’altitude ». À l’inverse, celles situées en plaine devront « parcourir » plusieurs centaines de kilomètres pour retrouver leurs conditions favorites. Distance que le hêtre ne peut pas couvrir de lui-même.

« Naturellement, la dispersion des graines de hêtre s'effectue sur de très courtes distances car elles sont assez lourdes. Elle est parfois assurée par des campagnols ou par des oiseaux », décrit Frédéric Jean.

Ce sera alors à l’homme de se substituer à la nature pour éviter aux hêtres de disparaître de nos forêts en l’assistant lui-même dans sa migration, modifiant ainsi fortement le visage de nos bois.

Rescooped by André Martinez from EntomoScience
Scoop.it!

▶ TEDxParis 2013 - JB de Panafieu - Une alimentation plus équitable grâce aux insectes

Filmé à TEDxParis le 4 juin 2013 à la Gaîté Lyrique. Plus d'interventions sur http://tedxparis.com/ Professeur agrégé de sciences naturelles et Docteur en oc...

Via Bernadette Cassel
more...
Christian Allié's curator insight, April 14, 2014 1:46 PM

............."""""""""""""""""""""".............

 

"""""""""" À table ! """""""""""""

Rescooped by André Martinez from EntomoNews
Scoop.it!

Moustiques : un répulsif naturel et efficace

Moustiques : un répulsif naturel et efficace | MARTINEZ André | Scoop.it
Selon l’Organisation mondiale de la santé la malaria tue chaque année plus de 650 000 personnes dans le monde et plus de 250 millions de personnes sont touchées par cette maladie. Les…

Via Bernadette Cassel
more...
Bernadette Cassel's curator insight, April 9, 2014 1:07 PM


Moustiques : Un répulsif naturel et efficace #recherche #comportement #olfaction #moustiques #UniNeuchâtel


Rescooped by André Martinez from EntomoNews
Scoop.it!

C'est en s'abreuvant dans les flaques d'eau qui se forment dans les champs que les insectes s'intoxiqueraient

C'est en s'abreuvant dans les flaques d'eau qui se forment dans les champs que les insectes s'intoxiqueraient | MARTINEZ André | Scoop.it

Par Anne Caroline Desplanques. Le Journal de Québec. « Un tueur d’abeilles croupit dans les flaques »

 

« ­­­Un jeune chercheur québécois est le premier au monde à mettre le doigt sur une des causes de la disparition massive des abeilles à l’échelle planétaire. Après deux étés à étudier les champs montérégiens, Olivier Samson-Robert, de l’Université Laval, est convaincu que le tueur se cache dans les flaques d’eau des champs. »

 

[Image] « Récipiendaire de la Bourse Laure Waridel, le jeune biologiste Olivier Samson-Robert étudie l'impact des néonicotinoïdes sur les abeilles, pour lui c'est en s'abreuvant dans les flaques d'eau qui se forment dans les champs que les insctes s'intoxiquent tout au long de la saison estivale. »


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, Bernadette Cassel
more...
Bernadette Cassel's curator insight, April 27, 2014 3:01 PM


... et probablement pas que les insectes, via ce message posté le 17 juin 2010 sur un forum d'Onpeutlefaire.com :


« Il faut dire aussi que les animaux s'intoxiquent beaucoup en se léchant (pattes et poils) et en s'abreuvant dans les flaques d'eau de pluie, qui doivent être un concentré de produits chimiques. »

(désherbant - Page 2 - Le coin jardin - http://www.onpeutlefaire.com/forum/topic/4088-desherbant/page-2)


Rescooped by André Martinez from EntomoScience
Scoop.it!

[Vidéo] La langue des abeilles

[Vidéo] La langue des abeilles | MARTINEZ André | Scoop.it

 

Blaise Mulhauser, Co-directeur Jardin botanique Neuchâtel

 

RTS.ch. « Découverte - 4. La langue des abeilles »


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by André Martinez from EntomoNews
Scoop.it!

Les bourdons en voie de disparition

Les bourdons en voie de disparition | MARTINEZ André | Scoop.it

Il y a de quoi avoir le bourdon: près d'un quart des espèces européennes de bourdons sont menacées d'extinction du fait surtout du changement climatique et de l'intensification de l'agriculture, a annoncé mercredi l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).


[Image] « Une abeille noire... »


Via Pescalune, Bernadette Cassel
more...
Rescooped by André Martinez from EntomoScience
Scoop.it!

Mais non, mais non, les araignées ne piquent pas !

Mais non, mais non, les araignées ne piquent pas ! | MARTINEZ André | Scoop.it

Par Sirtin. « Des piqûres bizarres au réveil ? C’est sûr, les araignées ont encore frappé cette nuit, damnées bestioles ! Et pourtant, il s’agit d’une idée reçue très répandue et très tenace. Les victimes sont prêtes à jurer sur leur bonne foi, la main sur le cœur. »

 

[...]

 

« Comme dit plus haut, il s’agit bel et bien d’une idée reçue.

Les araignées mordent, elles ne piquent pas.Les chélicères de la grande majorité des araignées sont incapables de percer la peau humaine car trop petites et trop faibles. Elles sont utilisées pour attraper et mordre des proies, non pour se défendre.Les araignées sont des créatures très craintives malgré leur apparence. Elles préféreront prendre la fuite ou faire la morte plutôt qu’affronter un prédateur et encore moins un humain de taille imposante pour elles.Les araignées ne sont pas hématophages, c’est-à-dire qu’elles n’ont pas besoin de sang pour se nourrir ni pour se reproduire (comme les moustique femelles). Quel intérêt pour elles de venir la nuit nous mordre ? Si jamais elles sentent le contact d’une peau humaine, elles s’enfuiront dare-dare ! »

 

[...]

 

[Image] « Orientation des crochets chez les mygalomorphes (à gauche)
et chez les autres araignées (à droite) »

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by André Martinez from Insect Archive
Scoop.it!

Publications naturalistes de Nature du Gard

Publications naturalistes de Nature du Gard | MARTINEZ André | Scoop.it

Publications naturalistes en lien avec l'Observatoire Naturaliste du Patrimoine du Gard

 

2014 :

 

HENTZ, J.-L. (2014) : Contribution à la connaissance des hétérocères du Gard : réalisation de transects départementaux en 2013. Gard Nature, Beaucaire, 50 p - 12 Mo.


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by André Martinez from EntomoNews
Scoop.it!

Chenilles processionnaires : prolifération en Languedoc-Roussillon et en Aveyron

Chenilles processionnaires : prolifération en Languedoc-Roussillon et en Aveyron | MARTINEZ André | Scoop.it

Par Olivier Schlama. Midi Libre. « De nouveaux moyens de lutte sont mis au point contre cet insecte, boosté par le réchauffement climatique. »

 

« Des chiens à remettre sur pied, c’est le quotidien pour Jean-François Audrin, vétérinaire à Montpellier. "Surtout après des journées de grand vent où le chien, très curieux de nature, léchouille des chenilles processionnaires qui tombent de leur nid..." Les blessures vont jusqu’à la nécrose de la langue et même parfois à l’euthanasie. L’homme peut aussi développer de sérieuses allergies jusqu’au terrible "œdème de Quincke qui perturbe gravement les voies respiratoires et enflamme les yeux", souligne Carole Kerdehué, chercheur du centre de biologie et de gestion des populations de l’Inra à Montpellier. »  

 

« Tout le Grand Sud est infesté de chenilles processionnaires aux dangereux poils urticants et très allergisants. Deux phénomènes se conjuguent. "C’est un écosystème qui fonctionne par cycles. La population de chenilles explose environ tous les dix ans, explique Carole Kerdehue. Cet hiver, les ennemis naturels de la chenille (insectes qui s’attaquent aux œufs, aux larves, oiseaux, virus, bactéries et champignons) n’ont pas réussi à endiguer la prolifération actuelle." »

 

« Le réchauffement participe aussi de la prolifération de cette sentinelle climatique que des chercheurs orléanais observent grâce à Google street view ! L’Inra d’Orléans coordonne ainsi un réseau de 80 chercheurs de 20 pays pour apprécier les réponses à donner. Cet hiver très doux a limité la mortalité et, pire, on retrouve ce nuisible jusqu’aux portes de Paris et en Bretagne. "Dans le Sud, on a appris à vivre depuis longtemps avec cet insecte. Dans le Nord, pas du tout. Il y a un gros effort d’explication à fournir, surtout que beaucoup de pins ont été plantés dans les zones pavillonnaires." La toxine contenue dans les soies de la chenille (Thaumetopoea pityocampa) met "en danger le bétail, les animaux domestiques mais aussi les êtres humains. »

 

[...]

 

[Image] « Le nid des chenilles processionnaires se repère facilement, accroché aux aiguilles des pins. »

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by André Martinez from Variétés entomologiques
Scoop.it!

L'arbre à fourmis

 Wild-Touch.org. « Portrait de plantes, Barteria fistulosa , l'arbre jaloux - Francis Hallé »


Via Pescalune, Christian Allié, Bernadette Cassel
more...
Bourdoncle's comment, March 27, 2014 3:25 PM
Merci pour ces commentaires et récits.
Bernadette Cassel's curator insight, March 27, 2014 5:48 PM


Christian Allié's insight:

........."""""""""""""""""""""..........

 

..... Il me semble les reconnaitre ......... Végétal et insectes.....

Inoubliable rencontre:

 

Page 352 " La parole de l'arbre"

www.christianallie.com

http://mietondawe.free.fr/

http://bft.cirad.fr/pdf/annonces314.pdf

 

........"" Dans cette ambiance, j’ai fait connaissance avec un petit arbre aux feuilles gaufrées étonnamment longues et larges par rapport au petit diamètre d’un tronc au bois de texture friable, une sorte de coton compacté à grosses fibres serrées. Les hommes ouvraient un layon au milieu d’une zone ensoleillée de brousse plantation fermée par un tissu épais de lianes, d’arbustes et de hautes herbes coupantes. Ils avançaient lentement et s’échinaient en râlant, en attendant l’ouverture du passage je m’appuyais contre un petit arbre à la silhouette de parasol, m’y tenant d’une main je profitais de l’ombre offerte par ses grandes feuilles en regardant alentour pour passer le temps. J’eus tout à coup l’impression que ma main et mon avant bras étaient aspergés de brandons enflammés.

Des fourmis noires d’environ deux centimètres de long venant de sous l’écorce piquaient avec enthousiasme et vigueur ce qui osait bousculer leur habitation. Leurs têtes aplaties étaient énormes, disproportionnées par rapport à l’ensemble du corps. Des machines à mordre munies d’un dard à peine moins long que celui d’une guêpe au milieu d’une paire de puissants crochets. La douleur était terrible, j’avais l’impression qu’une multitude de tisons embrasés me perçaient le bras, j’avais beau secouer ma main et mon bras avec vigueur elles ne décrochaient pas. Les crochets plantés dans ma peau maintenaient le dard qui injectait le poison incandescent, le seul moyen d’arrêter la torture était de les écraser et pourtant même mortes il me semblait qu’elles continuaient de m’instiller leur venin brûlant.

Les hommes vinrent en renfort en m’entendant crier et me voyant gesticuler bizarrement en train de me frapper les mains et les bras. Reconnaissant l’arbre ils surent immédiatement à quel genre de démon j’avais affaire. Migoumina !

Si j’ai oublié le nom du végétal, celui de l’insecte par contre, est gravé dans ma mémoire en lettres de feu. S’ils partageaient ma douleur je voyais bien à leurs yeux rieurs que cette rencontre avec Migoumina avait pour eux quelque chose de drôle.

Luc et Pierre me conseillèrent de faire couler mon urine sur mon bras pour « chasser le mauvais feu là » Comme il est suggéré de le faire en bord de mer pour calmer les brûlures provoquées par certaines méduses. Je m’éloignai un peu pour chasser le feu comme ils me l’avaient dit mais je les entendais rigoler. Comme je revenais vers eux les rires devinrent plus discrets, ils savaient ce que j’endurais et n’osaient pas montrer ou dire ce qui les amusait à ce point, le blanc souffrait et il pourrait se fâcher. ..............


Christian Allié's comment, March 28, 2014 4:24 AM
Akéma (merci à vous tous)...........!
Rescooped by André Martinez from Variétés entomologiques
Scoop.it!

La fable du DDT

La fable du DDT | MARTINEZ André | Scoop.it
La fable relayée par le grand biologiste, James Lovelock, a pourtant été décortiquée et réfutée de longue date par une multitude d'enquêtes.

 

Par Stéphane Foucart. Le Monde. « La fable de l'interdiction de l'insecticide DDT par les écologistes »

 

« Répété suffisamment de fois par un nombre suffisamment élevé de personnes, un mensonge a de bonnes chances de devenir la vérité. Le dernier ouvrage de James Lovelock (A Rough Ride to the Future, Penguin) offre de ce fait une remarquable illustration, comme le rappelle cruellement le Guardian, dans son édition en ligne du 24 avril. Le grand biologiste, célèbre pour avoir formulé l'« hypothèse Gaïa », est épinglé par le quotidien pour avoir écrit, en substance, que l'activisme « vert » serait directement responsable de plusieurs millions de morts dans les pays en développement. Pourquoi ? Parce que, explique M. Lovelock, l'inconséquence écologiste aurait, dans les années 1970, poussé à l'interdiction d'un insecticide-miracle – le célèbre DDT –, rendant ainsi impossible la lutte contre l'anophèle, le moustique vecteur du paludisme. »

 


Via Bernadette Cassel
more...
Rescooped by André Martinez from Variétés entomologiques
Scoop.it!

"Le jardin en mouvement", un portrait sensible de Gilles Clément sur France 3 en replay

Un film de Olivier Comte © 2013 a.p.r.e.s production

Via Jean-Philippe Defawe, Frédéric Liégeois, Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by André Martinez from Variétés entomologiques
Scoop.it!

Journée portes ouvertes de la Maison des insectes

Journée portes ouvertes de la Maison des insectes | MARTINEZ André | Scoop.it

OPIE. « Notez le dans vos agendas, la fameuse JPO de la Maison des insectes de Guyancourt aura lieu cette année le samedi 24 mai, de 10h à... 23h ! »


[...]


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by André Martinez from EntomoNews
Scoop.it!

Lutte biologique contre le cynips du châtaignier en France

Lutte biologique contre le cynips du châtaignier en France | MARTINEZ André | Scoop.it

INRA. « Financé dans le cadre du programme Ecophyto 2018 (ONEMA, 2011-2015), la lutte biologique contre le cynips du châtaignier vise à contrôler durablement les populations de Dryocosmus kuriphilus, ravageur majeur du châtaignier dans le monde et arrivé en France en 2005, à l'aide d'un parasitoïde exotique Torymus sinensis. Ce projet s'intéresse également aux communautés indigènes (parasitoïdes) liées au cynips du châtaignier ainsi qu'à la démographie de Torymus sinensis lors de sa phase d'installation. »

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by André Martinez from Variétés entomologiques
Scoop.it!

Conférence-débat avec Francis Hallé "Comparaison entre les plantes et les animaux" - Université Montpellier 2

Conférence-débat avec Francis Hallé "Comparaison entre les plantes et les animaux" - Université Montpellier 2 | MARTINEZ André | Scoop.it
Le mardi 15 avril 2014 de 18h30 à 20h - Amphi Peytavin bât. 31 - Polytech - Campus Triolet - UM2  Avec Francis Hallé, botaniste mondialement reconnu pour ses travaux sur les forêts équatoriales. Ancien enseignant de l’Un

Via Christian Allié, Bernadette Cassel
more...
Christian Allié's curator insight, April 10, 2014 8:22 AM

.......""""""""""""""""........

 

""" 15/04/14 - Conférence-débat "Comparaison entre les plantes et les animaux" """ avec Francis Hallé.

 

....... Le mardi 15 avril 2014 de 18h30 à 20h- Amphi Peytavin bât. 31 - Polytech - Campus Triolet - UM2

 Avec Francis Hallé, botaniste mondialement reconnu pour ses travaux sur les forêts équatoriales. Ancien enseignant de l’Université Montpellier 2, chercheur engagé contre la déforestation, auteur de nombreux livres, inspirateur et vedette du film « Il était une forêt », inventeur du fameux radeau des cimes, Francis Hallé a passé sa vie dans les forêts, sous les arbres ou dans les arbres, à observer les plantes et à les dessiner.

Christian Allié's comment, April 11, 2014 11:21 AM
Merci de "relayer" Bernadette .... je te raconterai...... Bon weekend !
Bernadette Cassel's comment, April 11, 2014 11:29 AM
OK, super ! Bon week-end à toi aussi.
Rescooped by André Martinez from EntomoScience
Scoop.it!

Les chenilles de la Laineuse du prunellier, une espèce protégée

Les chenilles de la Laineuse du prunellier, une espèce protégée | MARTINEZ André | Scoop.it

OPIE. « En quête d´Insectes > Enquête Laineuse du prunellier > Les chenilles »


Fiche descriptive d'aide à l'identification

 

Fiche E. catax Opie par Eric Sardet (PDF 368Ko)

 

Au printemps : localisation des chenilles (dans leurs nids communautaires)

- Présentation
     . La chenille
     . Le nid

- Confusion possible
- Milieux de prédilection
- Période d'observation
- Comportement

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by André Martinez from EntomoNews
Scoop.it!

Des odeurs pour lutter contre les insectes ravageurs des cultures

Des odeurs pour lutter contre les insectes ravageurs des cultures | MARTINEZ André | Scoop.it

INRA. « Des chercheurs de l’Inra de Rennes1 ont mis en évidence le rôle des odeurs issues des plantes dans la lutte contre les insectes ravageurs des cultures. Une alternative à l’utilisation de pesticides, testée sur la mouche du chou. »

 


Via Chambre d'agriculture de la Vendée, Isabelle Pélissié, Sylvain Rotillon, Bernadette Cassel
more...
Christian Allié's curator insight, April 7, 2014 4:57 AM

..........."""""""""""""""""""""""".........

 

..... 

Les larves de la mouche du chou provoquent d’importants dégâts dans les cultures en s’attaquant aux racines des plantes de la famille des brassicacées (chou, brocoli, radis, navet, colza…). Pour lutter contre cet insecte, les chercheurs ont testé sur le terrain l’action de certaines odeurs issues des plantes capables de fortement diminuer leur infestation par les ravageurs, mais également de stimuler l’action de leurs ennemis naturels.

Chasser d’un côté et attirer de l’autre
Les scientifiques ont ainsi sélectionné une dizaine de composés chimiques volatils (odeurs). Certains qui modifient le comportement de ponte du ravageur et d'autres qui stimulent l'action de ses ennemis naturels. Ils les ont testés sur les cultures de brocoli du domaine expérimental de l’Inra du Rheu. En pratique, ces odeurs réparties sur les parcelles à l'aide de diffuseurs agissent comme des leurres olfactifs. Le ravageur est repoussé par des odeurs placées dans des parcelles cultivées et concentré en bordure par des composés qui l'attirent et qui stimulent la présence de ses ennemis naturels. Avec cette stratégie dite de « push-pull », les chercheurs ont constaté une diminution de la ponte du ravageur sur le brocoli plusieurs années de suite.

Un protocole à affiner
Même si le protocole mis en place par les scientifiques donne de bons résultats, les conditions d’utilisation des odeurs nécessitent d’être optimisées. Les scientifiques ne savent pas encore ce qui se passe exactement entre les deux zones attractive et répulsive et s’interrogent sur une possible interférence entre elles. Pour explorer ces questions, des essais sont notamment prévus au printemps. Il reste également à déterminer si l’action des odeurs sur les insectes est directe ou si les plantes alentours les captent et changent alors leur comportement olfactif en émettant à leur tour des molécules odorantes qui trompent le ravageur.

1Unité mixte de recherche Inra/Agrocampus Ouest/Université de Rennes 1 Institut de génétique, environnement et protection des plantes (Igepp)

Rescooped by André Martinez from Variétés entomologiques
Scoop.it!

Ces 10 photos virales sont en fait des faux

Ces 10 photos virales sont en fait des faux | MARTINEZ André | Scoop.it

Gizmodo. « Les fakes sont devenus monnaie courante et d'autant plus avec l'avènement d'Internet, de la viralité et de Photoshop. Jetons un oeil aux dernières créations de petits malins qui ont voulu nous abuser. Les fourbes.  »

 

[...]

 

« Heureusement, ce n'est pas [un véritable criquet shooté] en 1937. Ce type de mise en scène était en revanche très populaire à l'époque. Le Montana n'abrite pas de monstres de cet acabit. [...] »


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by André Martinez from EntomoNews
Scoop.it!

Six nouvelles espèces de fourmis "Dracula" découvertes à Madagascar

Six nouvelles espèces de fourmis "Dracula" découvertes à Madagascar | MARTINEZ André | Scoop.it

"Six espèces, nouvellement découvertes, appartenant au [genre] Mystrium modifient la perception des entomologistes sur l'organisation sociale des fourmis."

 

«Des fourmis "Dracula" découvertes à Madagascar  »

 

[L'étude : Yoshimura M, Fisher BL (2014) A revision of the ant genus Mystrium in the Malagasy region with description of six new species and remarks on Amblyopone and Stigmatomma (Hymenoptera, Formicidae, Amblyoponinae). ZooKeys 394: 1-99. doi: 10.3897/zookeys.394.6446]

 

[Image ci-dessus : Variabilité de castes entre trois groupes d'espèces du genre Mystrium. Légende via Phys.org : « Different pattern of 'reproductive castes' can be seen in a single genus Mystrium. Credit: Dr. Masashi Yoshimura »]


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by André Martinez from Variétés entomologiques
Scoop.it!

Macrophotographies d'araignées qui regardent fixement l'objectif

Macrophotographies d'araignées qui regardent fixement l'objectif | MARTINEZ André | Scoop.it

Par DL Cade. PetaPixel. « Mesmerizing (or Terrifying?) Macro Photos of Spiders Staring Straight at the Camera »

 

« Macro photographs of insects are nothing new; and yet, Malaysian Jimmy Kong‘s photographs of spiders staring straight at the camera are immediately captivating and at least a tiny bit terrifying. »

« Kong is a retired technician who picked up macro photography only two years ago. Of course, it took quite some time and practice before he was capturing photos like the ones you see here. »

 

Via Buzzecolo "Jimmy Kong : Tête à tête envoûtant avec les araignées"


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by André Martinez from EntomoNews
Scoop.it!

Un colibri piégé dans une toile d'araignée au Mexique

Un colibri piégé dans une toile d'araignée au Mexique | MARTINEZ André | Scoop.it
Trois biologistes ont découvert une femelle de Colibri à gorge rubis emprisonnée dans une toile de Nephile clavipes.

 

« Dans un article publié en 2013 dans la revue Huitzil, trois biologistes ont décrit le premier cas pour le Mexique d'un colibri pris au piège dans une toile d'araignée (Nephila clavipes). La scène a été observée en septembre 2012 dans une forêt mixte de pins et de chênes dans le canyon de Novillo, à neuf kilomètres au sud-ouest de Ciudad Victoria, dans l'état de Tamaulipas. Alors qu'ils recensaient les coléoptères, ils ont été attirés par les cris que poussait une femelle de Colibri à gorge rubis empêtrée dans une toile de près de deux mètres de diamètre et de 1,5 mètre de hauteur. L'oiseau avait les ailes étalées et tentait de se libérer. Après dix minutes, les naturalistes ont décidé de le libérer. »

 

[...]

 

« Les trois biologistes ne savent pas ce qui se serait passé s'ils avaient laissé l'oiseau en place : il aurait pu finir par se dégager, mais aussi peut-être mourir de faim ou être mangé par un autre prédateur. L'araignée ne l'aurait probablement pas tué elle-même car Nephila clavipes a tendance à éviter les proies trop grandes ou trop agressives. »

 

[...]

 

Source : Itzcóatl Martínez-Sánchez, Santiago Niño Maldonado, Jorge Valencia-Herverth (2013). Primer reporte para México del colibrí Archilochus colubris atrapado en una telaraña de Nephila clavipes. Huitzil (14). Pages 110-112. http://huitzil.net/blog/wp-content/uploads/2013/11/HUITZIL-2013-142110-112.pdf


Via Bourdoncle, Bernadette Cassel
more...
Rescooped by André Martinez from EntomoNews
Scoop.it!

Chenilles processionnaires : prolifération en Languedoc-Roussillon et en Aveyron

Chenilles processionnaires : prolifération en Languedoc-Roussillon et en Aveyron | MARTINEZ André | Scoop.it

Par Olivier Schlama. Midi Libre. « De nouveaux moyens de lutte sont mis au point contre cet insecte, boosté par le réchauffement climatique. »

 

« Des chiens à remettre sur pied, c’est le quotidien pour Jean-François Audrin, vétérinaire à Montpellier. "Surtout après des journées de grand vent où le chien, très curieux de nature, léchouille des chenilles processionnaires qui tombent de leur nid..." Les blessures vont jusqu’à la nécrose de la langue et même parfois à l’euthanasie. L’homme peut aussi développer de sérieuses allergies jusqu’au terrible "œdème de Quincke qui perturbe gravement les voies respiratoires et enflamme les yeux", souligne Carole Kerdehué, chercheur du centre de biologie et de gestion des populations de l’Inra à Montpellier. »  

 

« Tout le Grand Sud est infesté de chenilles processionnaires aux dangereux poils urticants et très allergisants. Deux phénomènes se conjuguent. "C’est un écosystème qui fonctionne par cycles. La population de chenilles explose environ tous les dix ans, explique Carole Kerdehue. Cet hiver, les ennemis naturels de la chenille (insectes qui s’attaquent aux œufs, aux larves, oiseaux, virus, bactéries et champignons) n’ont pas réussi à endiguer la prolifération actuelle." »

 

« Le réchauffement participe aussi de la prolifération de cette sentinelle climatique que des chercheurs orléanais observent grâce à Google street view ! L’Inra d’Orléans coordonne ainsi un réseau de 80 chercheurs de 20 pays pour apprécier les réponses à donner. Cet hiver très doux a limité la mortalité et, pire, on retrouve ce nuisible jusqu’aux portes de Paris et en Bretagne. "Dans le Sud, on a appris à vivre depuis longtemps avec cet insecte. Dans le Nord, pas du tout. Il y a un gros effort d’explication à fournir, surtout que beaucoup de pins ont été plantés dans les zones pavillonnaires." La toxine contenue dans les soies de la chenille (Thaumetopoea pityocampa) met "en danger le bétail, les animaux domestiques mais aussi les êtres humains. »

 

[...]

 

[Image] « Le nid des chenilles processionnaires se repère facilement, accroché aux aiguilles des pins. »

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.