Le logement locatif dans l’impasse | Marché Immobilier | Scoop.it
Ce n’est pas en se payant la tête des propriétaires bailleurs que l’on résoudra le problème du manque de locations en France, ni celui du coût trop élevé des loyers.

Ce n'est pas non plus avec le traitement absurde que l'État administre au secteur locatif privé qu'il va lui redonner de la vigueur...

...Constat étayé. L'étude de l'IEIF ne juge ni ne critique. Elle réunit des chiffres et dresse des constats avec une rigueur scientifique. Il y a en France 11,44 millions de locataires, dont 5 millions dans le secteur social HLM et 6,44 millions dans le secteur privé. Ces derniers sont logés, pour la quasi-totalité, par ces petits « proprio » ...

Le logement social progresse autant qu'il peut, mais son offre reste très largement insuffisante pour répondre à la demande – et, soit dit entre nous, ce n'est pas en ces temps de disette budgétaire qu'il verra ses dotations augmenter dans des proportions suffisantes –. Le secteur locatif privé est donc indispensable. Sa situation n'est cependant pas satisfaisante, ni pour les locataires, ni pour les propriétaires...

« Sans cette aide importante de l'État, le parc locatif privé aurait chuté de manière dramatique », conclut l'étude, non sans souligner l'effet pervers des incitations fiscales : « l'acte d'investir dans le logement locatif privé a perdu une grande partie de son sens économique »...

Combien faudra-t-il de gens à la rue pour voir un jour, dans notre Pays, le logement traité non comme un épiphénomène idéologique ou fiscal mais comme un vrai problème économique et social ? À résoudre d'urgence !


Via Jean-François Jagle