"Les banques sont aussi prudentes qu'en 2008" - Interview | Marché Immobilier | Scoop.it

Les banques prêtent toujours, mais moins facilement qu'il y a quelques mois. Ari Bitton, directeur général du courtier en crédit AB Courtage décrit le durcissement des conditions d'octroi des établissements prêteurs....

Non seulement l’endettement ne doit pas dépasser le seuil 33 %, mais dans la plupart des cas, la banque tient également compte du saut de charge [différence entre la mensualité du prêt demandé et le montant du loyer acquitté par le demandeur, NDLR] et du reste à vivre [part de revenu restant après le paiement de la mensualité] – parfois même après impôt… On n’avait pas vu une telle prudence depuis 2008...

L’OAT est actuellement à son plus bas historique, en deçà des niveaux atteints à l’automne de l’année dernière. Techniquement, les tarifs des banques pourraient être plus bas... L’OAT ne fait plus la loi. En tout cas pas à la baisse, car il ne fait pas de doute que la moindre remontée aura des répercussions sur le niveau des taux des emprunts.


Via Jean-François Jagle