Officiellement, l'envie de morale et d'éthique ne cesse d'envahir le droit français et le droit international.

Officieusement, certains évoquent un recul en matiére éthique....

Y a t il un parallèle entre ces deux faits ? Est-ce une bonne chose que de moraliser ainsi le droit ?

 

--------------------------

 

// oAnth - original URL -- http://reconstruire.20minutes-blogs.fr/archive/2012/01/08/ethique-et-droit.html


Via dm