manually by oAnth...
Follow
Find tag "elections"
2.0K views | +0 today
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Égypt-actus
Scoop.it!

Qui pour rédiger la nouvelle Constitution égyptienne ? | egyptactus.blogspot

Qui pour rédiger la nouvelle Constitution égyptienne ? | egyptactus.blogspot | manually by oAnth - from its scoop.it contacts | Scoop.it

Le train de la procédure visant à rédiger une nouvelle Constitution pour l’Égypte sera, conformément à une demande de l’omniprésent et toujours omnipotent Conseil suprême des Forces Armées (CSFA, ou SCAF en version anglaise), mis sur les rails le 3 mars prochain, avec une réunion des membres des deux chambres du Parlement égyptien.
Pour l’heure, depuis mars 2011, la vie politique de l’Égypte est régie par une Constitution provisoire élaborée à la hâte par le CSFA, version revue et abrégée de celle de 1971.
Comment sera composé le Conseil des 100, chargé de la rédaction de la nouvelle Constitution ?
Il semblerait, de prime abord, que le processus soit simple, dans la mesure où n’auraient la possibilité de proposer des noms que les deux chambres, nouvellement élues, du Parlement. La situation, toutefois, se complexifie singulièrement. Dans la mesure où ces deux chambres sont très majoritairement composées de représentants issus de deux partis islamiques (Frères Musulmans et Salafis), comment tenir l’enjeu d’une Constitution durable, qui ne soit pas le reflet exclusif de telle ou telle obédience politique ?
Ici surgit notamment la question récurrente de l’article 2 (l’Islam est-il ou non religion d’État ?), auquel je consacrerai une prochaine note.
Comment en douter ? Qu’elle soit ou non réellement décidée à “retourner à ses casernes” pour laisser le pouvoir aux civils, l’Armée n’a pas “jeté les armes” dans ce débat qui la concerne directement. D’où ce qui se dit en coulisses au sujet d’éventuelles tractations entre CSFA et Frères Musulmans...
Conformément au principe de ce blog, je vous propose des extraits de presse récents. Je les juxtapose, sans tenter une synthèse plus ou moins artificielle. S’ils ne permettent pas d’y voir parfaitement clair dans cet imbroglio, ils soulignent la complexité politique d’une démocratie qui n’a pas encore trouvé sa pleine identité.


Via Egypt-actus
more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Égypt-actus
Scoop.it!

Egypt Elections: Full results after round 2 -

Egypt,Elections,Full,results,after,round,2,-,News,-,Elections,2011...

 

 

// oAnth - original URL: http://english.ahram.org.eg/NewsContent/33/100/30973/Elections-/News/Egypt-Elections-Full-results-after-round-.aspx


Via Egypt-actus
more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Égypt-actus
Scoop.it!

Mohamad Kamel Al-Qalioubi :"Le peuple, les intellectuels et les militaires" | hebdo.ahram.org.eg 2012-01-25/31

Mohamad Kamel Al-Qalioubi :"Le peuple, les intellectuels et les militaires" | hebdo.ahram.org.eg 2012-01-25/31 | manually by oAnth - from its scoop.it contacts | Scoop.it

"Une blague égyptienne raconte qu’un homme assis dans un café griffonnait sur une feuille de papier. Un passant lui a demandé : qu’est-ce que vous faites ? Il a répondu : j’écris une lettre à mon frère. Le passant, surpris, a répliqué : mais vous ne savez pas écrire ! Il a répondu : mon frère ne sait pas lire non plus !Je ne sais pas pourquoi cette blague me rappelle étrangement la relation entre les intellectuels et un large secteur de la population. Elle me rappelle cet énorme fossé qui existe entre ceux qui écrivent parfois et qui griffonnent souvent, et ceux qui ne savent ni lire, ni déchiffrer le griffonnage.

La situation actuelle est fort décevante. Les intellectuels utilisent des moyens de communication modernes comme Internet. Ils emploient des slogans grandioses : dignité, liberté, égalité sociale, etc. Malgré cela, les premières élections intègres de l’histoire contemporaine de l’Egypte ont vu la victoire des partisans de l’Etat religieux, arriéré et moyenâgeux. Le monde a connu les Etats religieux au Moyen Age. Ils ont par la suite disparu avec tous leurs défauts et leurs vices." (publié dans Al-Ahram Hebdo)

 


Via Egypt-actus
more...
No comment yet.