hier soir, de violents affrontements ont éclaté entre de jeunes manifestants et la police, rue Kasr El Aini, au Caire en Egypte. De jeunes gents ont défilé dans la célèbre avenue hier soir, jusqu'à une heure avancée (deux heure du matin, selon certains riverains). Les jeunes gents scandaient des slogans anti-Morsi, les insultes adressées au Présidents, ainsi qu'au parti des frères musulmans, fusaient de toutes part. La manifestation a rapidement dégénéré en affrontement avec les forces de l'ordre, allant jusqu'au jet de cocktails Molotove. Certains d'entre eux allaient même jusqu'à exiger le départ du Président. Beaucoup d'égyptiens affirment que les jeunes manifestants ne sont en fait que des agitateurs manipulés par les partisans et les membres de l'ancien régime, dans le but de déstabiliser le gouvernement actuel. En conclusion, près de deux ans après la révolution qui a mis fin à l'ère Moubarak, on peut s'interroger sur ce que sont devenus les rêves de démocratie et de liberté de la jeunesse qui était descendue spontanément dans la rue, le 25 janvier 2011; cette même jeunesse qui n'a pas participé à la création du nouveau gouvernement.