Management de demain
21.6K views | +0 today
Management de demain
Nouveaux modes de travail, d'apprentissage..vers l'intelligence collective -
Communauté Management SKEMA Business School
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Quatrième lieu
Scoop.it!

Vous avez dit entreprise apprenante ?

Vous avez dit entreprise apprenante ? | Management de demain | Scoop.it
Et si l’entreprise apprenait elle-même de ses expériences, un peu comme un tout commun, corps vivant formé d’humanités ?

Via Véronique D
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

" L’apprentissage se fait dans un mode collaboratif, au profit de tous, comme un corps vivant formé de la dynamique des individus et cimenté par un goût du challenge, du bien faire et d’un objectif clair. Ce mode collaboratif est d’autant mieux vécu, que le leader ou le manager qui anime l’équipe ou le projet, est porteur de sens et bien dans son époque. Il est à l’aise dans son rôle, conseille l ‘équipe, fait faire mais sait faire aussi. Il surmonte ses peurs et transmets ses compétences… "

more...
Véronique D's curator insight, February 29, 2016 6:35 AM

"Les organisations désormais en mode projet, plus consensuelles, plus immersives et moins hiérarchiques forcent le manager à être plus légitime, à devenir plus "leader", que chef d’unité, comptable du temps qui passe."

michel verstrepen's curator insight, March 1, 2016 8:12 AM

" L’apprentissage se fait dans un mode collaboratif, au profit de tous, comme un corps vivant formé de la dynamique des individus et cimenté par un goût du challenge, du bien faire et d’un objectif clair. Ce mode collaboratif est d’autant mieux vécu, que le leader ou le manager qui anime l’équipe ou le projet, est porteur de sens et bien dans son époque. Il est à l’aise dans son rôle, conseille l ‘équipe, fait faire mais sait faire aussi. Il surmonte ses peurs et transmets ses compétences… "

Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Management de projet
Scoop.it!

L’agile n’est plus sexy, c’est la norme! Le nouveau challenge des agilistes? Survivre!

L’agile n’est plus sexy, c’est la norme! Le nouveau challenge des agilistes? Survivre! | Management de demain | Scoop.it
J’ai la chance de travailler dans un contexte en mode agile depuis plusieurs années et ça continue! #cool Mais dans mon …

Via Jocelyn Wissocq
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"Être Agile, c’est être Adulte, au sens Autonome, Responsable et Humain! C’est faire preuve de bon sens! C’est une philosophie de travail qui replace l’être humain au cœur du système, en lieu et place où trônait il y a peu le process."

Super rencontre avec Cyril_Lakech à la Plaine Image / Tourcoing 

more...
Jocelyn Wissocq's curator insight, February 24, 2016 7:51 AM

Super rencontre avec Cyril_Lakech à la plaine image et un article très intéressant à partager 

Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Management durable
Scoop.it!

Diriger: Top 10 des qualités requises en 2020

Diriger: Top 10 des qualités requises en 2020 | Management de demain | Scoop.it
La dernière édition du Forum économique mondial de Davos a publié un classement comparatif des qualités requises pour diriger. L'ordre des priorités de 2015 devraient sensiblement différer de celui de 2020.
La diplomatie en entreprise...

Via catherine wilmart
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"le dirigeant de demain devra être flexible et visionnaire, là où celui d’aujourd’hui doit essentiellement savoir gérer ses troupe"

more...
Exeis Conseil's curator insight, February 24, 2016 8:56 AM

Commençons à y penser !

Scooped by Geemik Maria Açucena Da Silva
Scoop.it!

Parole d'expert. Faut-il libérer l'entreprise au nom de la génération Y ?

Parole d'expert. Faut-il libérer l'entreprise au nom de la génération Y ? | Management de demain | Scoop.it

  Des « digital natives » en attente d’une « révolution managériale » ?  

Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"A quoi ressemblera l’entreprise dirigée par les « digital natives » ?

Malgré ces inquiétudes, ces futurs managers souhaitent bien mettre en place un « management démocratique, collaboratif et participatif », équilibré entre « contrôle » et « libération », construit en « collégialité » afin de « faire converger les intérêts collectifs et individuels » et de « mettre l’humain réellement au centre de l’entreprise » – ce qu’ils jugent nécessaire.
Les jeunes générations ne semblent pas espérer l’entreprise libérée autant qu’on le dit, leur vision du management n’ayant pas attendu cette médiatisation pour se mettre au goût du jour."
more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Transformation de l'entreprise, travail collaboratif, intelligence collective et corporate hacking
Scoop.it!

Vers des communautés de travail inspirées : réinventons nos organisations ! avec Frédéric Laloux et Jean-Louis Lamboray

Vers des communautés de travail inspirées : réinventons nos organisations ! avec Frédéric Laloux et Jean-Louis Lamboray | Management de demain | Scoop.it

Le management des organisations semble avoir atteint ses limites.


Via Karine SACEPE
more...
No comment yet.
Scooped by Geemik Maria Açucena Da Silva
Scoop.it!

Quel management demain ?

"Le business de demain se fera différemment, le management s’exercera autrement. Quels enjeux vont émerger pour les directions opérationnelles ? ...".

more...
Groupe1veille EBD's curator insight, February 15, 2016 5:14 PM

Le business de demain se fera différemment, le management s'exercera autrement. Quels enjeux vont émerger pour les directions opérationnelles ? Quel nouveau rôle pour les RH et la formation ? L'innovation managériale comme levier de compétitivité avec des entreprises comme Favi, Chronoflex, Poult... sur le levier de la confiance, l'initiative de Mars (chocolat) et de son PDG avec une réunion toutes les six semaines intitulée "ça se discute" : l'idée étant de répondre aux questions de tous les collaborateurs.

Scooped by Geemik Maria Açucena Da Silva
Scoop.it!

Entreprise libérée, l’organisation de demain ?

Entreprise libérée, l’organisation de demain ? | Management de demain | Scoop.it

"Il s’en fait de plus en plus écho dans l’actualité, un nouveau mode de management est né (ou déterré) : le management libérateur."

Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"Les valeurs de l’entreprise libérée"

more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Management et organisation
Scoop.it!

E​ntreprises libérées... Alerte ! | Sur le chemin de la liberation

E​ntreprises libérées... Alerte  ! | Sur le chemin de la liberation | Management de demain | Scoop.it
Mon inquiétude est grande en ce moment car je croise beaucoup de dirigeants qui m'annoncent des étoiles plein les yeux : "Je vais libérer mon entreprise...

Via Loïc CARO, Anne-Laure Delpech
more...
No comment yet.
Scooped by Geemik Maria Açucena Da Silva
Scoop.it!

Nouveaux modes de travail chez Engie : une expérimentation réussie

Nouveaux modes de travail chez Engie : une expérimentation réussie | Management de demain | Scoop.it

"A son arrivée au poste de DRH du Groupe GdF-Suez début 2013, Henri Ducré a souhaité faire de la DRH une équipe à la pointe de la modernisation des modes de fonctionnement de l’entreprise. C’est sur un vrai projet managérial qu’il s’est appuyé pour impulser le changement et le nouveau DRH du groupe (nouvellement rebaptisé Engie) était décidé à ce que la DRH donne l’exemple et soit même un lieu d’expérimentation. Rapidement, le renouvellement de l’espace de travail est apparu comme un moyen d’agir pertinent."

Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"En revanche, ce changement a permis de poser des questions fondamentales sur la conception du travail : pourquoi vient-on au bureau ? Pour travailler ? Pour se rencontrer ? Les conceptions traditionnelles se heurtent à des visions moins « sérieuses » du travail qui mettent davantage en avant l’informel. Cette expérience alimente ainsi la réflexion de l’entreprise sur ses modes de travail en offrant en interne une vitrine sur d’autres possibilités de travailler ensemble."

more...
Naima Bellili's curator insight, February 16, 2016 6:28 PM

Engie expérimente de nouveaux locaux pour renouveler les modes de travail de sa DRH Groupe
A son arrivée au poste de DRH du Groupe GdF-Suez début 2013, Henri Ducré a souhaité faire de la DRH une équipe à la pointe de la modernisation des modes de fonctionnement de l'entreprise. C'est sur un vrai projet managérial qu'il s'est appuyé pour impulser le changement et le nouveau DRH du groupe (nouvellement rebaptisé Engie) était décidé à ce que la DRH donne l'exemple et soit même un lieu d'expérimentation. Rapidement, le renouvellement de l'espace de travail est apparu comme un moyen d'agir pertinent.

Groupe1veille EBD's curator insight, February 16, 2016 6:33 PM

Engie expérimente de nouveaux locaux pour renouveler les modes de travail de sa DRH Groupe
A son arrivée au poste de DRH du Groupe GdF-Suez début 2013, Henri Ducré a souhaité faire de la DRH une équipe à la pointe de la modernisation des modes de fonctionnement de l'entreprise. C'est sur un vrai projet managérial qu'il s'est appuyé pour impulser le changement et le nouveau DRH du groupe (nouvellement rebaptisé Engie) était décidé à ce que la DRH donne l'exemple et soit même un lieu d'expérimentation. Rapidement, le renouvellement de l'espace de travail est apparu comme un moyen d'agir pertinent.

Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Recrutement et RH 2.0 l'Information
Scoop.it!

L'entreprise libérée, révolution ou imposture ?

L'entreprise libérée, révolution ou imposture ? | Management de demain | Scoop.it

"Pour certains entrepreneurs et théoriciens du management, supprimer la hiérarchie augmente le bonheur et la productivité des salariés..."


Via Julien Coualan
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"L'entreprise libérée n'est pas une théorie, c'est un état d'esprit".

more...
Julien Coualan's curator insight, January 12, 2016 5:55 AM

"Les cadres sont tenus coupables de tous les maux. Ils sont considérés comme des petits chefs dominateurs qui brident leurs équipes"

Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from La Fabrique Spinoza, think tank du bonheur citoyen
Scoop.it!

Lettre aux managers et aux consultants : pour 2016, vous me changerez de posture svp !

Lettre aux managers et aux consultants : pour 2016, vous me changerez de posture svp ! | Management de demain | Scoop.it

"En matière de management des organisations, tout le monde s'accorde sur un point : l'évolution impérative du rôle du manager en réponse aux attentes de performance durable de l'entreprise d'aujourd'hui. Vous me direz que ce n'est pas un thème nouveau, sauf qu'à présent ce sont les PDG que le disent...

Pour développer l'engagement des collaborateurs et améliorer la Qualité de Vie au Travail, un changement de posture du management de proximité est attendu de la part des Directions des grands groupes qui ont compris pour certains d'entre eux la marche de l'histoire."


Via congruence-RSO, la Fabrique Spinoza
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"Car enfin soyons clairs, survivre à la concurrence mondiale en 2016 requiert une agilité que ne permet pas le modèle managérial pyramidal encore en place dans la plupart des branches professionnelles françaises. Développer l'initiative des salariés devient donc une clé de productivité afin de réduire les erreurs et surtout de réorganiser les circuits de décisions au plus près de l'activité. Si en plus cela favorise le bien-être au travail alors pourquoi s'en priver ?... "

more...
congruence-RSO's curator insight, January 10, 2016 12:37 PM
Autrement dit qui fasse appel à ce qu'il y a, de plus beau, de plus naturel, mais aussi de plus pointu, dans nos sociétés d'hier et d'aujourd'hui pour accompagner l'évolution du  monde du travail post-moderne.

la Fabrique Spinoza's curator insight, January 11, 2016 1:36 AM

 

Une belle injonction à montrer soi-même l'exemple, par Virginie David Cosme, consultante formatrice RH spécialisée en qualité de vie au Travail.

Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Marque employeur, marketing RH et management
Scoop.it!

Managers : comment redonner du sens au travail – Entreprendre.fr

Managers : comment redonner du sens au travail – Entreprendre.fr | Management de demain | Scoop.it

Via Laure Cottrelle
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"L’excellent livre de Marc Dorel vise à démontrer aux actionnaires, aux dirigeants et aux managers, qu’ils auraient tout intérêt de revoir le management de leur entreprise d’un point de vue économique, étant donné que celle-ci aurait une meilleure rentabilité suite à ces changements. Mais aussi de prouver aux salariés qu’un autre management est possible puisqu’ils seraient plus efficaces, si on leur faisait confiance et si on leur donnait les outils pour demander le changement."

more...
stephanie.martinprie's curator insight, January 6, 2016 3:27 PM

Gestion des talents - marque employeur -

Donner du sens est essentiel dans le talent management !

Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Quatrième lieu
Scoop.it!

Intelligence collective, Management 3.0, Management participatif : Principes, limites, gains

Intelligence collective, Management 3.0, Management participatif : Principes, limites, gains | Management de demain | Scoop.it
Le Management participatif est à l'origine de l'intelligence collective, du Management 3.0, du Management collaboratif qui créent la Réussite Partagée

Via Véronique D
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"Le management participatif encourage l’implication du personnel dans le traitement des problématiques de l’activité et dans la prise de décision. Le leader d’une équipe a pour mission d’utiliser l’intelligence collective de ses collaborateurs pour fixer les objectifs de leur équipe et prendre les décisions pour atteindre les objectifs de l’entreprise."

more...
Véronique D's curator insight, December 11, 2015 7:21 AM

"Le management participatif s’appuie sur l’intelligence collective pour rendre autonome les équipes en les laissant solutionner les problèmes à leur échelon, ce qui améliore la réactivité et le service Client."

"On parle aussi de Management en mode matriciel, de Management transversal non hiérarchique, notamment dans le management de projet. Le salarié peut être tour à tour chef de projet, contributeur, expert sur plusieurs projets auxquels il participe en parallèle. Et tout cela sans rôle hiérarchique. En cela, le management de projet transversal non hiérarchique est précurseur des formes de Management 3.0 qui se développent : Management collaboratif, Intelligence collective, Management de l’innovation, …"

Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Agilité managériale et entrepreneuriale
Scoop.it!

Comment gérer votre entreprise sans managers - R-each

Comment gérer votre entreprise sans managers - R-each | Management de demain | Scoop.it
Découvrez dans cet article comment il est possible aujourd'hui de faire fonctionner votre entreprise sans managers...

Via Michel CEZON
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"Y aurait-il une autre manière d’organiser le travail dans les entreprises ? C’est ce que Frédéric Laloux, MBA et ancien consultant de McKinsey, propose aujourd’hui à travers son livre et sa conférence « Reinventing Organizations ». Selon lui, il y aurait tout à fait moyen de gérer votre entreprise sans managers, grâce à des principes tout à fait nouveaux, de manière beaucoup plus participative. Le résultat est non seulement d’avoir des employés beaucoup plus motivés et engagés, mais également d’obtenir un chiffre d’affaire, un profit et une place sur le marché beaucoup plus élevés. Mais comment est-ce possible ? "
more...
pbernardon's curator insight, March 2, 2016 1:44 AM

Le sens donne la motivation et l'engagement bien plus surement que la pression managériale :-)

Un article et une vidéo à regarder avec le plus grand intérêt.


Olivier Marechal's curator insight, March 2, 2016 5:16 AM

Le sens donne la motivation et l'engagement bien plus surement que la pression managériale :-)

Sandrine Godefroy's curator insight, March 3, 2016 4:46 AM

Le sens donne la motivation et l'engagement bien plus surement que la pression managériale :-)

Un article et une vidéo à regarder avec le plus grand intérêt.

 

Scooped by Geemik Maria Açucena Da Silva
Scoop.it!

Vertige company concept une entreprise libérée

Vertige : Company Concept Organisation de notre entreprise // Entreprise libérée www.verti.ge
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

Voici un livre blanc bien sympathique d'une entreprise qui s'affirme libérée.

more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Leadership et Management
Scoop.it!

Pour que le management agile ne soit pas une posture

Des colosses, finalement aux pieds d'argile, ont chuté sous les yeux ébahis du marché. Leader mondial du mobile

Via JLAndrianarisoa
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"L'agilité, c'est avant tout une mentalité en rupture et un savoir-être qui doit s'ancrer dans les fondations de l'entreprise."

more...
No comment yet.
Scooped by Geemik Maria Açucena Da Silva
Scoop.it!

Entreprise libérée ou holacratie ?

Entreprise libérée ou holacratie ? | Management de demain | Scoop.it

Une polémique enfle autour des concepts d'entreprise libérée et d'holacratie. Deux notions que beaucoup tendraient, à tort, à confondre.

Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"Pour éviter toute confusion, comprenons bien que l'holacratie est un modèle préétabli alors que l'entreprise libérée est un état d'esprit."

more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from "Innover en formation"
Scoop.it!

La pyramide hiérarchique perd-elle la tête ?

La pyramide hiérarchique perd-elle la tête ? | Management de demain | Scoop.it

Les nouveaux codes du management collaboratif remettent en question les principes traditionnels de l'autorité. ...


Via Denis Cristol
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"Le management par la confiance 

Pour réussir à faire évoluer les codes du management pour rendre la pyramide hiérarchique plus flexible, le dirigeant doit gouverner par la confiance. Comment est-il alors possible de développer la confiance dans l’entreprise ? À ce sujet, le dirigeant peut encourager les démarches de cooptation pour constituer les réseaux de collaborateurs, à l’image des affinités électives qui se nouent autour de la machine à café. La confiance relève aussi d’une succession d’expériences réussies entre collaborateurs. Pour favoriser cette construction de la confiance, il peut être utile d’encourager les pratiques de réciprocité, sur le principe du «  renvoi d’ascenseur ». "

more...
No comment yet.
Scooped by Geemik Maria Açucena Da Silva
Scoop.it!

Zappos, l'entreprise qui bannit les chefs

Zappos, l'entreprise qui bannit les chefs | Management de demain | Scoop.it

"Filiale d'Amazon, l'entreprise Zappos a supprimé tous les échelons hiérarchiques. L'expérience - l'une des plus passionnantes en matière de management aujourd'hui ..."

Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"Cette absence de hiérarchie est enthousiasmante pour les personnes qui ont confiance en elles. Elle peut être paralysante pour les autres....

Faire de chaque salarié un entrepreneur "

more...
ESTIVAL's curator insight, January 26, 2016 12:30 PM

hiérarchie management

 

Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Travail collaboratif dans les collectivités locales
Scoop.it!

Sur le chemin d’un management responsable et… libéré !

Sur le chemin d’un management responsable et… libéré ! | Management de demain | Scoop.it
Solution miracle, l’entreprise libérée ? En matière de management, ça n’existe pas. Pourtant, tout concourt à envisager de mener des réformes nécessaires face à l’épidémie de désengagement des salariés. Les excès de bureaucratie et de hiérarchie sont en cause. Alors, autant lancer la réflexion…

Via Frédéric Gasnier
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"Le modèle de l’entreprise libérée suppose une contrepartie à la liberté, qui est la responsabilité. Donc, avant de supprimer les contrôles et de libérer l’initiative individuelle et collective, il faut que l’organisation du travail soit responsabilisante, ce qui implique un cadre clair, connu et reconnu, des formes d’exemplarité et une capacité à mettre en œuvre l’arsenal des sanctions, lorsque c’est nécessaire.
Le cadre n’est pas la somme des procédures ! On peut avoir une multitude de procédures, sans un cadre clair régissant les relations entre les individus au sein de l’organisation. Dans ce cas, c’est le blocage assuré !
Attention au quiproquo sur l’autonomie ! L’autonomie ne veut pas dire que chacun fait ce qu’il veut, quand il veut et comme il le souhaite, car ce système aboutit à l’anarchie et les entreprises libérées ne sont pas des organisations de cette nature. L’autonomie, c’est d’être libre de travailler sur le « comment » quand le « pourquoi » est au contraire un objectif commun à tous (vision de l’entreprise, sens et finalités de l’action publique, constituent les finalités). Cela suppose d’avoir travaillé en amont sur le sens.
Ne pas confondre compétences et talents. Parfois, on peut avoir des organisations très encadrées sur le comment (les procédures) et sur le pourquoi (la finalité). Il reste alors aux managers à trouver et à valoriser les talents individuels de chacun, les petits plus. Cela demande de l’attention et du sur-mesure, mais c’est sans doute l’une des premières tâches du manager de demain (*).
(*) Pierre Olivier Gros, auteur de « À quoi ressemblera le leader de demain ? » paru en 2015 aux Éditions Edilivre."

more...
No comment yet.
Scooped by Geemik Maria Açucena Da Silva
Scoop.it!

6 commandements pour penser les innovations managériales autrement

6 commandements pour penser les innovations managériales autrement | Management de demain | Scoop.it

"Le phénomène de « mode managériale » a des conséquences très négatives sur la performance économique des entreprises mais aussi sur leur performance sociale, car il démotive les..."

Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"Les innovations managériales peuvent apporter de vrais bénéfices aux entreprises si elles sont porteuses de sens pour les individus qui y sont confrontées au quotidien ; pour ce faire, les managers doivent davantage prendre en considération les enjeux humains qui sont associés à leur mise en place."

more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Personal Branding & Leadership Coaching
Scoop.it!

5 Ways to Become A Participative Leader

5 Ways to Become A Participative Leader | Management de demain | Scoop.it

"What is a participative leader? These unique leaders tend to involve employees in the decision-making process and lead the office as if it were a democracy, soliciting feedback and viewpoints from employees on a regular basis. Many believe this leadership style helps companies retain more engaged employees and reduce cut-throat competition that is so often found in the corporate world. Are you ready to take the necessary steps to become a participative leader? Here are five ways:…"


Via Stefano Principato
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"Participative leaders don’t talk just to hear the sound of their own voice. When conducting meetings, act more as a facilitator than a host of the meeting and let your employees open up and do the talking. Prod employees with follow-up questions to get more in-depth answers that can not only foster creativity, but also give leaders valuable insight and understanding of the mindset of each employee."

more...
No comment yet.
Scooped by Geemik Maria Açucena Da Silva
Scoop.it!

5 étapes pour instaurer une organisation collaborative

5 étapes pour instaurer une organisation collaborative | Management de demain | Scoop.it

"5 étapes pour instaurer une organisation collaborative par Eve Mennesson"

Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"La démarche doit être portée au plus haut niveau, par la direction générale. Et il faut que ce soit incarné : l'exemplarité de la direction générale et des managers est essentielle, ils doivent être persuadés des avantages du collaboratif pour porter le projet", insiste Céline Desmons, consultante en intelligence collective au sein de sa structure Desmons Conseil. Le top management doit donc se positionner comme un "sponsor" du projet, en communiquant sur l'importance de collaborer. Mais aussi en adoptant lui-même cette nouvelle démarche. Comme le souligne Jérôme Rochet, "en communiquant via ces outils, le top management entraîne les collaborateurs avec lui, qui les utilisent à leur tour". "

"La démarche doit être portée au plus haut niveau, par la direction générale. Et il faut que ce soit incarné : l'exemplarité de la direction générale et des managers est essentielle, ils doivent être persuadés des avantages du collaboratif pour porter le projet", insiste Céline Desmons, consultante en intelligence collective au sein de sa structure Desmons Conseil. Le top management doit donc se positionner comme un "sponsor" du projet, en communiquant sur l'importance de collaborer. Mais aussi en adoptant lui-même cette nouvelle démarche. Comme le souligne Jérôme Rochet, "en communiquant via ces outils, le top management entraîne les collaborateurs avec lui, qui les utilisent à leur tour".

Retrouvez cet article sur : www.relationclientmag.fr - "5 étapes pour instaurer une organisation collaborative"
"La démarche doit être portée au plus haut niveau, par la direction générale. Et il faut que ce soit incarné : l'exemplarité de la direction générale et des managers est essentielle, ils doivent être persuadés des avantages du collaboratif pour porter le projet", insiste Céline Desmons, consultante en intelligence collective au sein de sa structure Desmons Conseil. Le top management doit donc se positionner comme un "sponsor" du projet, en communiquant sur l'importance de collaborer. Mais aussi en adoptant lui-même cette nouvelle démarche. Comme le souligne Jérôme Rochet, "en communiquant via ces outils, le top management entraîne les collaborateurs avec lui, qui les utilisent à leur tour".

Retrouvez cet article sur : www.relationclientmag.fr - "5 étapes pour instaurer une organisation collaborative"
Centre de contact Actualités 5 étapes pour instaurer une organisation collaborative Publié le 17/12/2015 par Ève Mennesson Page 2 sur 4 2- Faire assimiler la valeur ajoutée du projet Avant de se doter d'outils dernier cri, il faut réfléchir au préalable à ce que l'on souhaite réellement en faire. "Il est important de définir ses objectifs par rapport à sa cible et au sujet, afin que le projet corresponde à un vrai besoin d'échanges ou de collaboration, ainsi qu'aux enjeux de l'entreprise", souligne Gaëlle Roudaut, consultante senior au sein d'Arctus, société de conseil spécialisée dans l'accompagnement de projets de transformation digitale interne. Olivier Menez (Orange Business Services) Souhaite-t-on communiquer, travailler sur des documents, innover ? "Les objectifs doivent être clairs et être plus ambitieux que simplement remplacer les e-mails : cela doit apporter de la valeur à l'ensemble de l'entreprise", poursuit Jérôme Rochet (Salesforce), évoquant l'exemple des collaborateurs de Ricard. Les équipes qui lancent un produit Ricard dans leur pays partagent leurs bonnes pratiques sur Chatter, ce qui permet aux collaborateurs d'autres pays de se mettre en ordre de bataille. La collaboration ne doit pas être vague, mais correspondre à des "use cases" précis. La collaboration ne doit pas être vague, mais correspondre à des "use cases" précis. Pourquoi ne pas s'appuyer, pour débuter, sur des collaborateurs qui ont une problématique à résoudre et qui pourraient le faire via un outil collaboratif ? Ils deviendraient par la suite de réels ambassadeurs du collaboratif. "Il n'est pas possible d'imposer un réseau social d'entreprise, il faut que les collaborateurs y voient un intérêt", conclut Olivier Menez, directeur marketing en charge des offres de voix et de collaboration chez Orange Business Services. 3- Les managers, exemples à suivre "La démarche doit être portée au plus haut niveau, par la direction générale. Et il faut que ce soit incarné : l'exemplarité de la direction générale et des managers est essentielle, ils doivent être persuadés des avantages du collaboratif pour porter le projet", insiste Céline Desmons, consultante en intelligence collective au sein de sa structure Desmons Conseil. Le top management doit donc se positionner comme un "sponsor" du projet, en communiquant sur l'importance de collaborer. Mais aussi en adoptant lui-même cette nouvelle démarche. Comme le souligne Jérôme Rochet, "en communiquant via ces outils, le top management entraîne les collaborateurs avec lui, qui les utilisent à leur tour".

Retrouvez cet article sur : www.relationclientmag.fr - "5 étapes pour instaurer une organisation collaborative"
Centre de contact Actualités 5 étapes pour instaurer une organisation collaborative Publié le 17/12/2015 par Ève Mennesson Page 2 sur 4 2- Faire assimiler la valeur ajoutée du projet Avant de se doter d'outils dernier cri, il faut réfléchir au préalable à ce que l'on souhaite réellement en faire. "Il est important de définir ses objectifs par rapport à sa cible et au sujet, afin que le projet corresponde à un vrai besoin d'échanges ou de collaboration, ainsi qu'aux enjeux de l'entreprise", souligne Gaëlle Roudaut, consultante senior au sein d'Arctus, société de conseil spécialisée dans l'accompagnement de projets de transformation digitale interne. Olivier Menez (Orange Business Services) Souhaite-t-on communiquer, travailler sur des documents, innover ? "Les objectifs doivent être clairs et être plus ambitieux que simplement remplacer les e-mails : cela doit apporter de la valeur à l'ensemble de l'entreprise", poursuit Jérôme Rochet (Salesforce), évoquant l'exemple des collaborateurs de Ricard. Les équipes qui lancent un produit Ricard dans leur pays partagent leurs bonnes pratiques sur Chatter, ce qui permet aux collaborateurs d'autres pays de se mettre en ordre de bataille. La collaboration ne doit pas être vague, mais correspondre à des "use cases" précis. La collaboration ne doit pas être vague, mais correspondre à des "use cases" précis. Pourquoi ne pas s'appuyer, pour débuter, sur des collaborateurs qui ont une problématique à résoudre et qui pourraient le faire via un outil collaboratif ? Ils deviendraient par la suite de réels ambassadeurs du collaboratif. "Il n'est pas possible d'imposer un réseau social d'entreprise, il faut que les collaborateurs y voient un intérêt", conclut Olivier Menez, directeur marketing en charge des offres de voix et de collaboration chez Orange Business Services. 3- Les managers, exemples à suivre "La démarche doit être portée au plus haut niveau, par la direction générale. Et il faut que ce soit incarné : l'exemplarité de la direction générale et des managers est essentielle, ils doivent être persuadés des avantages du collaboratif pour porter le projet", insiste Céline Desmons, consultante en intelligence collective au sein de sa structure Desmons Conseil. Le top management doit donc se positionner comme un "sponsor" du projet, en communiquant sur l'importance de collaborer. Mais aussi en adoptant lui-même cette nouvelle démarche. Comme le souligne Jérôme Rochet, "en communiquant via ces outils, le top management entraîne les collaborateurs avec lui, qui les utilisent à leur tour".

Retrouvez cet article sur : www.relationclientmag.fr - "5 étapes pour instaurer une organisation collaborative"
more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Veille et Intelligence Economique
Scoop.it!

Conférence Lille : Comment créer une intelligence collective dans les entreprises ? Par Luc Doublet

Conférence Lille : Comment créer une intelligence collective dans les entreprises ? Par Luc Doublet | Management de demain | Scoop.it

"Durant cette conférence, Luc Doublet nous fera part de son expérience de chef d'entreprise. Il montrera comment une petite entreprise familiale du nord de la France est devenue un leader européen."


Via Jerome Bondu
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

à Lille "165 avenue de Bretagne 59000 Lille
http://www.euratechnologies.com/
______________________________
INSCRIPTION OBLIGATOIRE :
Entrée gratuite sur préinscription obligatoire avec MeetUp"

more...
Jerome Bondu's curator insight, January 7, 2016 5:00 AM

Pour ceux qui ont la chance d'être à Lille le 21 janvier ;-)

Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Management du changement et de l'innovation
Scoop.it!

Le reverse management, ces entreprises pas comme les autres

Le reverse management, ces entreprises pas comme les autres | Management de demain | Scoop.it

"Faire travailler ses clients, coopérer avec ses concurrents, supprimer les horaires de travail, laisser les salariés se fixer eux-mêmes leurs rémunérations, fêter les échecs… Autant de pratiques qui surprennent, interrogent et, pour beaucoup de dirigeants, effraient."


Via Pierre V. Laurent, JP Fourcade, Françoise Hecquard
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:

"

"Alors, plutôt qu’un long discours, voici quelques exemples de pratiques managériales antagonistes pratiquées par des entreprises vraiment "pas comme les autres" qui ont pu en observer les bénéfices, tant en matière de performance que d’épanouissement individuel.

Pour commencer, voici quelques pratiques de  reverse management  concernant le processus d’évaluation (appréciation, fixation d’objectifs, évolutions salariales) :"

more...