architecture..., Maisons bois & bioclimatiques
17.6K views | +2 today
Follow
architecture..., Maisons bois & bioclimatiques
Architecture et architectes, eco-construction, Maisons bioclimatiques, Constructions bois, Maisons passives, Materiaux ecologiques, la région Bretagne, le Developpement urbain et durable, la Société.... bref la construction du futur pour maintenant !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by architectures..atypiques.. from Mon Habitat Responsable
Scoop.it!

Isolation : pare vapeur et frein vapeur quels sont leurs rôles ? - blog.pages-energie.com/

Isolation : pare vapeur et frein vapeur quels sont leurs rôles ? - blog.pages-energie.com/ | architecture..., Maisons bois & bioclimatiques | Scoop.it

" Etanchéité à l’air, étanchéité à la vapeur d’eau, pourquoi ?

Un frein-vapeur cela sert à quoi ? 

Pare-vapeur ou frein vapeur ?

Risque de condensation, où et pourquoi ? Quels Impacts sur la santé et l’efficacité d’isolation ?

Mur respirant ou perspirant : quand on parle de mur respirant, il faut veiller à ne pas confondre étanchéité à l’air des parois et comportement à la vapeur d’eau.

 

Réaliser un mur qui n’est pas étanche à l’air reviendrait à construire « une passoire thermique ». L’étanchéité à l’air du bâtiment est indispensable pour construire des bâtiments basse consommation, conformément aux exigences de la RT 2012.

 

Exemple : une fissure de 1 mm dans l’étanchéité à l’air peut diviser par 5 la performance d’un isolant. (source Institut Allemand de Physique du Batiment)

Par contre la perméabilité à la vapeur d ‘eau doit permettre le transfert de la vapeur d’eau qui a pénétré la paroi vers l’extérieur.

Le frein vapeur permet de réguler ce transfert à l’intérieur des parois non maçonnées, empêchant l’isolant d’absorber trop d’humidité et réduisant le risque de condensation potentielle. Le frein vapeur est le plus souvent une membrane souple conçu à cet effet.

Les risques : si la vapeur d’eau dépasse la quantité absorbable, il y a condensation, et donc risque de moisissure, de corrosion, une dégradation possible des qualités thermiques de l’isolant et enfin … unconfort diminué !

Quand on parle de condensation on parle aussi du point de rosée : Le point de rosée de l’air est la température à laquelle la vapeur d’eau présente dans l’air commence à se condenser. Ce phénomène physique est dépendant de la pression, de l’hygrométrie et surtout de la température.

A chaque température régnant à l’intérieur d’un matériau correspond donc une pression de vapeur de saturation(Pvs). La condensation interne, se produit si à un endroit d’une couche, la pression de vapeur réelle devient égale à la pression de saturation correspondant à la T° à cet endroit.

Frein vapeur et étanchéité à la vapeur d’eau :

Il y a moins de risque de condensation interne lorsque, de l’intérieur vers l’extérieur, les matériaux sont de plus en plus perméables à la vapeur d’eau.../..."


Via Build Green
more...
No comment yet.
Rescooped by architectures..atypiques.. from Mon Habitat Responsable
Scoop.it!

Maisons passives : étanchéité à l'air

Maisons passives : étanchéité à l'air | architecture..., Maisons bois & bioclimatiques | Scoop.it

En étudiant la liste des maisons passives françaises, pour la plupart certifiées, disponible ici, on peut découvrir une répartition de valeur d’étanchéité à l’air intéressante.

 
La moyenne est à 0,4 vol/h, alors que la valeur maximale de la mesure n50 est de 0,6 vol/h pour la certification passive.
(...)


Via Build Green
more...
No comment yet.
Rescooped by architectures..atypiques.. from InfoGreen.lu
Scoop.it!

L’étanchéité à l’air en mode actif pour les maisons passives

L’étanchéité à l’air en mode actif pour les maisons passives | architecture..., Maisons bois & bioclimatiques | Scoop.it

La bouteille Thermos, c’est tout le principe de la maison dite «passive», l’oméga de la performance énergétique avec 15 kWh par an et par mètre carré, contre une moyenne de 300 kWh dans la plupart des maisons et appartements de la région.
 
Le passif, meilleur que le BBC (bâtiment basse consommation, normé à 60 kWh par an et par mètre carré), tient lieu de nouvelle frontière pour les aménageurs, les architectes, les constructeurs, les promoteurs, tous forcément et fortement concernés par la mise en musique progressive cette année de la nouvelle réglementation thermique RT 2012, véritable défi pour l’ensemble des métiers du bâtiment engagés dans la rénovation de l’habitat.
(...)


Via Build Green, InfoGreen.lu
more...
Hermann Genouel's curator insight, July 31, 2013 7:04 AM

Pas de maison écnomique en énergie sans maitrise de la perméabilité.