Ecologie & société
3.0K views | +0 today
Follow
 
Rescooped by Terheck from Des 4 coins du monde
onto Ecologie & société
Scoop.it!

L'homme qui n'a rien à gâcher

L'homme qui n'a rien à gâcher | Ecologie & société | Scoop.it

Lorsqu'il ne fouille pas les poubelles, Tristram Stuart sollicite agriculteurs et supermarchés. Avec leurs denrées invendues, il organise des festins gratuits pouvant nourrir jusqu'à 5 000 personnes.

 

D'UNE MAIN, IL TIENT LE GUIDON DE SON VÉLO. De l'autre, il ramasse un chou à terre. Un chou laissé pour compte, on ne sait pas trop pourquoi, auquel personne ne fait attention et dont personne ne veut, à part lui. Quelques mètres plus loin, il se penche pour attraper une grappe de bananes esseulée au fond d'un carton. Au passage, il discute avec quelques commerçants, occupés à remballer leurs stands ou pressés de vendre au rabais ce qu'il reste de leurs étals. Il est 17 h 30, l'heure de la fermeture approche, le bon moment pour faire ses emplettes à l'œil. En fin de journée, Tristram Stuart se rend régulièrement au marché de Ridley Road, à quelques pas de son bureau, dans le quartier boboïsant de Dalston, au nord-est de Londres. Il n'achète rien, il scrute le bitume et fouille les poubelles à mains nues, à l'affût de fruits et légumes invendus ou jugés invendables, et bazardés sans réfléchir. Les mauvais réflexes ont la peau dure.

Tristram Stuart ne cherche pas à se nourrir à moindres frais, il fait la démonstration du scandale qui l'horrifie et habite sa vie : le gaspillage alimentaire. "Récupérer la nourriture parfaitement comestible sur les marchés et dans les poubelles des supermarchés n'est pas la solution, précise-t-il. C'est un moyen de me faire entendre." De dire qu'elle n'aurait jamais dû être là, au rebut. Un milliard d'êtres humains souffrent de malnutrition et pourtant, un tiers de la production mondiale de nourriture est jeté, rappelle-t-il sans relâche. Un Français gaspille entre 90 et 155 kilos en moyenne chaque année. Un supermarché ou hypermarché, environ 197 tonnes.

De la Grande-Bretagne aux Etats-Unis en passant par la Norvège, l'Equateur ou encore la France, ce Britannique de 35 ans aux allures de gentleman-farmer mène une lutte acharnée contre le gâchis.
Tristram Stuart avait 10 ans lorsqu'il s'est dit pour la première fois qu'il pouvait faire la différence. L'âge où, déjà très préoccupé de questions environnementales, il a pris sa plume pour écrire au gérant du McDonald's local afin de l'informer qu'il n'y mettrait plus les pieds tant que la chaîne de fast-foods ne renoncerait pas à utiliser des chlorofluorocarbures (une sous-classe de gaz fluorés responsables de la destruction de la couche d'ozone) pour fabriquer ses boîtes à hamburgers. "Deux semaines plus tard, je recevais une lettre, de la main du manager, m'indiquant que tous les McDo du monde avaient cessé d'en utiliser. J'ai cru que c'était grâce à moi !", dit-il en souriant.

 

Diplômé en littérature anglaise à l'université de Cambridge et féru de biologie, il a désormais un potager dans son jardin de Londres et trois ruches, se fait livrer du lait frais trois fois par semaine et rapporte de la viande de sa ferme du Sussex tous les mois. Il met rarement les pieds dans un supermarché – "pas besoin, j'ai tout ce qu'il me faut" – et ne quitte jamais un restaurant sans doggy bag, quitte à forcer la main des restaurateurs. Il vit presque en autosuffisance mais ne réclame pas des autres qu'ils en fassent autant.

Tristram Stuart n'a pas le profil du militant écolo culpabilisant qui fustige celui qui redoute de consommer son yaourt après la date de péremption et rechigne à avaler un fruit à moitié gâté. Son créneau à lui, c'est "l'éveil des consciences". Il tire la sonnette d'alarme et juge qu'il est urgent de revoir nos habitudes alimentaires et d'exiger de la grande distribution une meilleure gestion de ses rayons. Question de bon sens. "A ce rythme, nous allons mettre à sac la planète, insiste-t-il. Comment justifier que la plupart des pays européens et nord-américains gaspillent la moitié de leurs ressources alimentaires entre le moment où elles sont produites et celui où elles sont consommées ?"

 

CE SAMEDI MATIN-LÀ, IL A DONNÉ RENDEZ-VOUS À UNE VINGTAINE DE VOLONTAIRES à la gare de St. Pancras. Direction le Kent, au sud de Londres. Dès que son emploi du temps le permet, il organise des "journées glanage". L'objectif ? "Récupérer auprès des exploitations agricoles les fruits et légumes rejetés par les supermarchés faute de répondre à leurs critères esthétiques arbitraires", explique-t-il. Les exigences des grandes surfaces vont bien au-delà de ce qu'imposent les législations nationales et européennes, mais ce sont elles qui dictent leurs lois. "Regardez, dit cet agriculteur du Kent en pointant du doigt ses poiriers. Ces poires sont trop petites ou leur forme est imparfaite, nos clients n'en veulent pas. Vu le cours de la poire, cela nous coûterait trop cher de les cueillir et de les transporter."

Résultat, si personne n'était venu les ramasser, "on les aurait laissées pourrir sur place", reconnaît-il. Dans les bureaux de son exploitation, il a des classeurs remplis de carnets de commandes détaillant les desiderata des supermarchés : taille, circonférence, couleur, taux de sucre, aspect ciré... Ses pommes et ses poires doivent êtres "parfaites" et identiques sous peine d'être refusées. En quelques heures, la petite armée de soldats anti-gâchis récoltera plusieurs centaines de kilos de fruits destinés à un abri pour sans-logis.

 

Cela fait des années que Tristram Stuart sollicite les agriculteurs et fait le siège des supermarchés pour tenter de donner une seconde vie aux denrées alimentaires sacrifiées sur l'autel de la surconsommation. En 2009, il a lancé une opération baptisée Feeding the 5 000, un banquet gratuit pour 5 000 personnes organisé à Trafalgar Square, à Londres, préparé exclusivement avec de la nourriture destinée à la poubelle. Ont suivi les villes de Bristol, Manchester et Turin, en Italie.

Le chef cuisinier de ces festins géants s'appelle Para, Peter O'Grady de son vrai nom. Originaire de Dublin, ce quinquagénaire vêtu d'un dhotî blanc (pagne indien) et coiffé d'un choti (touffe de cheveux à l'arrière du crâne) habite la ville de Watford, située à une trentaine de kilomètres au nord de Londres, dans un manoir offert en 1973 par le guitariste des Beatles George Harrison à la communauté Hare Krishna.

Six jours par semaine, à l'aube, Para prépare assez de nourriture pour ravitailler 900 sans-abri et étudiants fauchés. Uniquement grâce aux "déchets" d'un supermarché, le seul qui ait accepté qu'il "fasse ses poubelles", où il récupère dix tonnes de vivres chaque semaine. Ce matin-là, sa camionnette est remplie de barquettes de fraises, de concombres, de poivrons, d'asperges vertes, de figues, de citrons, de tomates, de beurre, de lait, de croissants et de baguettes. Difficile de comprendre au premier coup d'oeil pourquoi ces denrées ont été interdites d'étal : une tomate un peu écrasée, un emballage à peine déchiré, une date de péremption imminente... Des détails. Et pourtant suffisants pour qu'elles soient jugées impropres à la vente.

 

"Cela m'a pris deux ans pour convaincre ce supermarché d'accepter, les autres ne veulent pas en entendre parler, regrette Para. C'est plus facile pour eux de jeter." Soucieuses d'étouffer toute forme de concurrence ou effrayées à l'idée d'être poursuivies en justice pour intoxication alimentaire, certaines grandes surfaces vont même jusqu'à asperger d'ammoniaque l'intérieur des bennes afin de s'assurer que personne n'y touche. "C'est absurde, s'emporte Tristram Stuart. Il suffit de signer un contrat avec la ou les associations autorisées à glaner dans leurs poubelles pour être déchargé de toute responsabilité." Il suffirait surtout de moins produire et de mieux gérer les stocks.

Certaines enseignes commencent à prendre conscience de l'ampleur des dégâts et mettent en place des opérations destinées à enrayer le gâchis : rayons à prix cassés la veille de la date de péremption, bacs discount pour fruits et légumes "imparfaits", accords avec des associations... Marks & Spencer a ainsi réduit son gaspillage de 40 % en quatre ans. D'autres en revanche refusent de s'y mettre. "Je vais aller les voir", promet Tristram à Para.

Surprenante association que ces deux-là. Si Para est un végétarien militant – "J'aimerais que les gens se soucient plus des animaux au lieu de les manger" –, Tristram Stuart, lui, est un carnivore qui fait l'apologie des abats. Il parle de cervelle frite et de tartes aux viscères. Sa devise : tout est bon dans le cochon. "Dans ce domaine, la France fait figure d'exception, les commerçants et les restaurants continuent de proposer des pieds de cochon ou des tripes, souligne-t-il. Mais ailleurs, une quantité industrielle d'abats est gaspillée." Tristram Stuart n'oubliera jamais Gudrun. Il lui a même dédicacé son second livre : Waste : Uncovering the Global Food Scandal (Gaspillage : révélations sur le scandale alimentaire mondial, éditions Penguin, bientôt traduit).

C'est elle qui a inspiré son combat. Il avait 15 ans et vivait dans une ferme du Sussex. Gudrun était son premier... cochon. A l'époque, pour arrondir son argent de poche, il se lance dans un petit commerce de boucherie maison. Il fait le tour des restaurants et des boulangeries du coin, se rend à la cantine de son lycée et demande les restes pour nourrir ses animaux. Au bout de quelques semaines, il finit par partager leur repas. Une révélation : "J'ai compris que tout ce que je récupérais était tout à fait propre à la consommation des êtres humains et n'aurait jamais dû être jeté."

 

LAURÉAT 2011 DU PRESTIGIEUX PRIX INTERNATIONAL SOPHIE pour l'environnement et le développement durable, il a reçu un chèque de 100 000 dollars, ce qui lui permet de partager un bureau avec des entreprises sociales dans un ancien entrepôt reconverti, avec panneaux solaires et jardin potager sur le toit. Consultant indépendant, il est de plus en plus sollicité par les gouvernements, les municipalités et les chaînes de la grande distribution pour les aider à mettre en place des solutions. Il a également été mandaté par la Commission européenne pour organiser des banquets aux quatre coins de l'Europe, dans le cadre d'un programme appelé Fusions visant à évaluer précisément le gaspillage et à le réduire de 50 % d'ici à 2025.

La France s'empare elle aussi du sujet et s'apprête à lancer un plan anti-gâchis. "Notre objectif est de mobiliser tous les acteurs de la chaîne alimentaire, du producteur aux supermarchés, en passant par le consommateur, les associations de solidarité et les collectivités locales, explique le ministre délégué chargé de l'agroalimentaire, Guillaume Garot. Nous avons déjà rencontré les grands noms de la distribution afin de mieux organiser les stocks, optimiser les circuits de don et lutter efficacement contre les dérives de la surconsommation."

Paris sera d'ailleurs la prochaine étape de Tristram Stuart : il organise un grand festin ce samedi 13 octobre, à 13 heures, sur le parvis de l'Hôtel de Ville. Au menu, un gigantesque curry végétarien (la spécialité de Para), des stands de cuisine proposant des recettes anti-gâchis et, Tristram l'espère, quelques cochons pour manger les épluchures sur place. "Depuis l'épidémie de fièvre aphteuse en 2001, de nombreux pays interdisent de nourrir les animaux avec nos déchets. C'est ridicule. La loi devrait obliger les éleveurs à cuire la nourriture au lieu de les gaver de soja cultivé en Amérique du Sud, ce qui cause des dommages environnementaux inutiles et contribue chaque jour à la déforestation de la planète."

 

Il a d'ailleurs un nouveau projet sur le feu : installer des cochons en plein coeur de Londres, à Hyde Park, afin de les nourrir aux yeux de tous avec des déchets... pour ensuite les faire rôtir ! La mission chevillée au corps, Tristram Stuart n'est pas du genre sentimental. S'il n'a pas mangé Gudrun, il a dévoré tous ses petits.


Via L B-M
more...
No comment yet.
Ecologie & société
Ecologie, économie, société, humanité.
Notre planète est exsangue, nos sociétés peu exemplaires, mais nous pouvons changer les choses.
Acte 1 : S'informer, informer, éduquer, agir.
Curated by Terheck
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Terheck
Scoop.it!

Santé : plus de 28000 plantes ont des propriétés médicinales

Santé : plus de 28000 plantes ont des propriétés médicinales | Ecologie & société | Scoop.it
Plus de 28.000 espèces de plantes sont actuellement répertoriées comme ayant un usage médical, révèle un rapport publié jeudi par le centre de recherche botanique des Kew Gardens de Londres.
more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

An economy for the 99 percent

An economy for the 99 percent | Ecologie & société | Scoop.it

"It's time to build a human economy that benefits everyone, not just the privileged few.


New estimates show that just eight men own the same wealth as the poorest half of the world. As growth benefits the richest, the rest of society – especially the poorest – suffers. The very design of our economies and the principles of our economics have taken us to this extreme, unsustainable and unjust point. Our economy must stop excessively rewarding those at the top and start working for all people..."

more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

Effondrement de 58% des populations de vertébrés en 42 ans

Effondrement de 58% des populations de vertébrés en 42 ans | Ecologie & société | Scoop.it

"Les populations de mammifères, poissons, oiseaux, amphibiens et reptiles dans le monde se sont effondrées de 58% en quarante deux ans (entre 1970 et 2012) et ce déclin va se poursuivre si nous ne faisons rien, alerte le WWF dans son rapport Planète vivante 2016.

« Que la biodiversité poursuive sa chute, et le monde naturel que nous connaissons aujourd’hui s’effondrera d’un seul tenant », avertit le directeur général du WWF International, Marco Lambertini, dans cet état des lieux de la planète.

« Le déclin subi par les populations d’espèces sauvages est de plus en plus préoccupant », souligne-t-il: « Il devrait atteindre en moyenne 67% » d’ici à 2020, si rien n’est fait pour enrayer la tendance..."

more...
No comment yet.
Rescooped by Terheck from GREENEYES
Scoop.it!

Alerte rouge sur les ravages écologiques de la croissance économique !

Alerte rouge sur les ravages écologiques de la croissance économique ! | Ecologie & société | Scoop.it

"En 1972, la publication du célèbre rapport Meadows, intitulé « Les limites de la croissance », ainsi que la tenue du premier sommet de la Terre à Stockholm, allaient marquer les premiers signes de la prise de conscience de la communauté internationale savante et politique d’une crise écologique majeure qui commençait déjà à marquer gravement son empreinte..."


Via Stéphane NEREAU, Yves Carmeille "Libre passeur"
more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

Le charbon fait près de 23.000 morts par an dans l'UE

Le charbon fait près de 23.000 morts par an dans l'UE | Ecologie & société | Scoop.it
Les centrales au charbon de l'Union européenne font près de 23.000 morts prématurées et un coût sanitaire de dizaines de milliards d'euros:
more...
No comment yet.
Rescooped by Terheck from cijvaldoise
Scoop.it!

Les cinq chiffres qui dressent le portrait du marché du travail en France

Les cinq chiffres qui dressent le portrait du marché du travail en France | Ecologie & société | Scoop.it

L'Insee publie ce lundi sa «photographie» du marché du travail en 2015. Découvrez-en les principaux points à retenir.


Via Emploi-Formation, cij val d'oise
more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

L'essentiel sur le couple énergie-climat

L'essentiel sur le couple énergie-climat | Ecologie & société | Scoop.it

"L’énergie est la principale source humaine d’émissions de gaz à effet de serre, responsables du changement climatique. Découvrez les notions essentielles et les chiffres-clés permettant de comprendre les liens entre notre consommation d’énergie et le réchauffement de la planète.​.."​

more...
No comment yet.
Rescooped by Terheck from Geography Education
Scoop.it!

Human impact has pushed Earth into the Anthropocene, scientists say

Human impact has pushed Earth into the Anthropocene, scientists say | Ecologie & société | Scoop.it

New study provides one of the strongest cases yet that the planet has entered a new geological epoch

 

"There is now compelling evidence to show that humanity’s impact on the Earth’s atmosphere, oceans and wildlife has pushed the world into a new geological epoch, according to a group of scientists. The question of whether humans’ combined environmental impact has tipped the planet into an “Anthropocene” – ending the current Holocene which began around 12,000 years ago – will be put to the geological body that formally approves such time divisions later this year. The new study provides one of the strongest cases yet that from the amount of concrete mankind uses in building to the amount of plastic rubbish dumped in the oceans, Earth has entered a new geological epoch..."


Via Seth Dixon
more...
Sally Egan's curator insight, February 21, 2016 4:30 PM

Good discussion for syllabus dotpoint Human impacts on ecosystems within the HSC topic Ecosystems at Risk.

Andrea J Galan's curator insight, February 22, 2016 6:58 PM

I chose to add this article into my folder because it talks about earth entering a new geological epoch. This is exciting yet scary news because it's mostly pollution that justifies /proves the new epoch. The news is exciting because it's something that we are currently experiencing. The evidence that proves the geological epoch on the other hand is terrifying. It just goes to show how awful we have been treating our planet like if the next generation is going to be finding fossils in plastic bags that is a problem.

nukem777's curator insight, June 2, 2016 7:21 AM
Thought we were still officially in the Holocene...did I miss a memo?
Scooped by Terheck
Scoop.it!

Trois clefs pour faire du développement durable une réalité

Trois clefs pour faire du développement durable une réalité | Ecologie & société | Scoop.it

"Avec l’adoption des objectifs de développement durable à New York et l’accord de Paris sur le changement climatique, l’année 2015 aura connu des avancées remarquables pour la coopération multilatérale au service du développement durable, et ce malgré un contexte géopolitique marqué par la défiance entre grandes puissances, certains atermoiements de la communauté internationale, notamment sur le plan des négociations commerciales, des conflits ouverts ou latents dans de nombreuses régions, la crise des migrants et le terrorisme. Cette situation, a priori paradoxale, n’a en fait rien d’étonnant : après la crise économique et financière de 2008, le retour aux niveaux de croissance antérieurs est loin d’être acquis. Dans ce contexte instable, le développement durable constitue une opportunité stratégique pour revigorer l’économie mondiale et renforcer la coopération internationale. Pour bâtir sur cette dynamique exceptionnelle, nous devons rapidement passer des engagements à la mise en œuvre, le temps nous est compté. Il s’agit de définir comment, collectivement et individuellement, décarboner nos économies, transformer nos systèmes alimentaires, protéger les services essentiels offerts par la nature et assurer à tous un emploi décent et une protection sociale. Trois défis majeurs doivent être relevés : réallouer les investissements et changer nos modes de consommation pour réorienter l’économie ; faire de la réduction des inégalités un objectif central ; et traduire les engagements internationaux dans les stratégies et l’action politique au niveau national.

more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

Les biocarburants émettent plus de CO2 que l’essence et le diesel

Les biocarburants émettent plus de CO2 que l’essence et le diesel | Ecologie & société | Scoop.it

"Apparus d’abord comme une alternative prometteuse au pétrole dans les transports, les biocarburants (ou agrocarburants) sont de plus en plus épinglés en raison de leurs effets pervers : déforestation, disparition de cultures vivrières, augmentation des prix des denrées alimentaires… mais aussi émissions de gaz à effet de serre. Une étude de l’ONG européenne Transport & Environnement (T & E), publiée le 25 avril, estime ainsi que les biocarburants, loin d’être vertueux pour le climat, émettent en fait plus de gaz à effet de serre que les combustibles fossiles (essence ou diesel)..."

more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

Amnesty International: Encryption is a Human Rights Issue

Amnesty International: Encryption is a Human Rights Issue | Ecologie & société | Scoop.it

"New Report Analyzes How Crypto Backdoors, Interference with Crypto, and Compelled Disclosure of Encryption Keys All Impact Free Expression and Privacy


Defending encryption is a human rights issue, according to a new Amnesty International report. The report calls on nation-states to promote the use of encryption tools as part of their international human rights obligations to protect the privacy of their populations..."

more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

Le partenariat transatlantique États-Unis-Union européenne : l'état des lieux, par Elvire Fabry

Le partenariat transatlantique États-Unis-Union européenne : l'état des lieux, par Elvire Fabry | Ecologie & société | Scoop.it

"La négociation d'un Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (Transatlantic Trade and Investment Partnership, TTIP) entre l'Union européenne (UE) et les États-Unis a été lancée en juillet 2013. Pour les Européens, en favorisant les échanges commerciaux avec le 2è plus grand marché mondial après l'UE, ce projet vise à contribuer à redonner du souffle aux économies européennes et à infléchir la baisse de la part de l'UE dans le commerce mondial. Celle-ci a proportionnellement moins diminué que celles des États-Unis et du Japon depuis 2000. Mais, d'ici 2030, l'UE devrait céder à la Chine sa place de 1ère puissance commerciale. Or, pendant la prochaine décennie, 90 % de la croissance de la demande viendra de l'extérieur de l'Europe. Pour créer davantage d'emplois en Europe, il faudra donc notamment tirer parti de l'appétit de consommation de cette classe moyenne qui se développe à l'extérieur de l'UE en facilitant les échanges commerciaux. Et tandis que les négociations multilatérales sur l'ouverture des échanges sont freinées par la diversité d'intérêts des 161 membres de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), l'UE poursuit sa stratégie de multiplication d'accords bilatéraux, comme avec la Corée du Sud en 2010, le Canada et Singapour en 2014 et le Vietnam en décembre 2015. Le projet d'accord transatlantique, qui date de la fin des années 1990, s'est donc d'autant plus imposé à l'agenda en 2013 que les Européens s'inquiètent du déplacement des intérêts américains vers le Pacifique..."

more...
No comment yet.
Rescooped by Terheck from great buzzness
Scoop.it!

ENR : pour la première fois la puissance des nouvelles capacités installées dépasse celle des fossiles

ENR : pour la première fois la puissance des nouvelles capacités installées dépasse celle des fossiles | Ecologie & société | Scoop.it
Soutenues par les investissements réalisés par les pays émergents, les nouvelles capacités de production à partir des renouvelables progressent sensiblement. L'Europe n'est pas au mieux et la France quitte le Top 10.
Via Pascal Teboul
more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

Climat : 2016 bat un record de chaleur, la planète entre en « territoire inconnu »

Climat : 2016 bat un record de chaleur, la planète entre en « territoire inconnu » | Ecologie & société | Scoop.it
Le réchauffement a affecté tous les compartiments du climat, de la hausse du mercure à l’élévation des océans en passant par la chute des surfaces de banquise.
more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

Il est temps de renouveler nos usages d'internet

Il est temps de renouveler nos usages d'internet | Ecologie & société | Scoop.it
Véritable système nerveux central de l’économie mondiale et système social à part entière, le web engloutit des quantités considérables d’énergie. Pour ranger nos données, les partager ou les protéger, nous avons recours à un gigantesque « nuage » de mémoire informatique auquel nous pouvons accéder quelque soit l’endroit où nous nous trouvons. Ce cloud n’est pas dénué d’impacts sur l’environnement. Alors qu’internet prend une part de plus en plus importante dans nos vies, ces impacts ne cessent de grandir.  Il est temps de pousser les acteurs du numérique à se convertir aux énergies renouvelables.
more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

92% de la population mondiale respire un air trop pollué

92% de la population mondiale respire un air trop pollué | Ecologie & société | Scoop.it
"Pas moins de 92% des habitants de la planète vivent dans des lieux où les niveaux de qualité de l’air extérieur ne respectent pas les limites fixées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), selon un rapport publié mardi.
« Une action rapide pour faire face à la pollution atmosphérique est nécessaire d’urgence », a déclaré le Dr Maria Neira, directrice du département Santé publique à l’OMS. « Il existe des solutions, notamment des systèmes de transports plus viables, la gestion des déchets solides, l’utilisation de poêles et de combustibles propres pour les ménages ainsi que les énergies renouvelables et la réduction des émissions industrielles », a-t-elle précisé.
Le rapport s’appuie sur des données provenant de 3.000 lieux, essentiellement des villes, à travers le monde. Il a été élaboré en collaboration avec l’Université de Bath au Royaume-Uni..."

- See more at: http://www.goodplanet.info/actualite/2016/09/27/sante-92-de-la-population-mondiale-respire-un-air-ambiant-trop-pollue/#sthash.M9QCZ6m2.dpuf
more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

Les vrais coûts de la pollution atmosphérique

Les vrais coûts de la pollution atmosphérique | Ecologie & société | Scoop.it
La pollution atmosphérique réduit l’espérance de vie des gens. Elle provoque des douleurs importantes et de la souffrance, chez les adultes comme chez les enfants. Et elle entrave la production alimentaire, à un moment où nous avons besoin de nourrir un nombre de personnes plus important que jamais. Il ne s’agit pas seulement d’une question économique, mais aussi d'ordre moral.
more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

Pôle sud : la concentration de C02 à son plus haut niveau depuis 4 millions d’années

Pôle sud : la concentration de C02 à son plus haut niveau depuis 4 millions d’années | Ecologie & société | Scoop.it

"La concentration de CO2 sur le continent Antarctique vient de battre un record : plus de 400 parties par million (ppm) le 23 mai 2016, soit le taux le plus haut depuis 4 millions d’années. Cela signifie que sur 1 million de molécules présentes dans l’atmosphère, plus de 400 sont des molécules de C02.

La croissance de la concentration de C02 atmosphérique sur une année a par ailleurs dépassé tous les calculs enregistrés depuis 56 ans, avec un bond de 3,05 ppm l’année dernière..."

more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

Plus de 45 millions de personnes réduites à une forme moderne d'esclavage

Plus de 45 millions de personnes réduites à une forme moderne d'esclavage | Ecologie & société | Scoop.it

"Plus de 45 millions de personnes dans le monde sont réduites à une forme moderne d’esclavage, dont les deux tiers en Asie-Pacifique, selon une étude publiée mardi qui évoque un fléau beaucoup plus répandu que ce que l’on pensait auparavant. Cette estimation est avancée par le rapport « 2016 Global Slavery Index » de la « Walk Free Foundation », une initiative lancée en 2012 par le magnat australien des mines Andrew Forrest pour sensibiliser aux formes modernes de l’esclavage, qui englobent des cas de figure très différents..."

more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

2015, année record pour les énergies renouvelables dans le monde

2015, année record pour les énergies renouvelables dans le monde | Ecologie & société | Scoop.it

"Plein soleil, vent en poupe… A l’échelle de la planète, les énergies vertes ont connu en 2015 une progression sans précédent. C’est ce que montre le Rapport sur le statut mondial des énergies renouvelables 2016, publié, mercredi 1er juin, par le réseau international REN21, qui présente l’état des lieux le plus complet de ce secteur. (...)
Pour la première fois, les pays émergents et en développement ont davantage investi dans les filières vertes que les nations « avancées »..."

more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

En France, la pollution est partout, révèle Robin des bois

En France, la pollution est partout, révèle Robin des bois | Ecologie & société | Scoop.it
"Amiante, PCB, glyphosate, nucléaire, cyanobactéries… le territoire français est mité par les pollutions les plus diverses. Au terme d’un travail de plusieurs années, l’association Robin des bois a publié une synthèse inédite de ses informations, agrémentée de nombreuses cartes..."
more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

Les 13 choses que nous apprend la « fuite » du Tafta

Les 13 choses que nous apprend la « fuite » du Tafta | Ecologie & société | Scoop.it

"Les 248 pages de documents de négociations du Tafta révélés lundi 2 mai par l'ONG Greenpeace donnent un accès inédit à l'état véritable des négociations entre Europe et Etats-Unis. La plupart des 16 documents de la fuite datent en effet de février ou de mars 2016, entre le douzième et le treizième cycle de négociations. Voici, pêle-mêle, ce qu'ils nous apprennent (attention, c'est parfois technique !)..."

more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

Climat: un nombre record de pays signent à l'ONU l'accord de Paris

Climat: un nombre record de pays signent à l'ONU l'accord de Paris | Ecologie & société | Scoop.it
Un nombre record de pays --175 au total-- dont les Etats-Unis et la Chine, les plus grands pollueurs du monde, ont signé vendredi à l'ONU un accord historique destiné à ralentir le réchauffement de la planète.
more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

Climat : l'Antarctique risque de faire monter la mer d'un mètre d'ici 2100

Climat : l'Antarctique risque de faire monter la mer d'un mètre d'ici 2100 | Ecologie & société | Scoop.it
Si les émissions de gaz à effet de serre gardaient leur rythme actuel, le recul de la calotte Antarctique pourrait à lui seul faire monter les mers d'un mètre d'ici 2100, doublant quasiment les précédentes estimations globales d'élévation des eaux, pointe une étude parue dans Nature mercredi.
more...
No comment yet.
Scooped by Terheck
Scoop.it!

Energies renouvelables : les pays du sud pour la première fois en tête des investissements

Energies renouvelables : les pays du sud pour la première fois en tête des investissements | Ecologie & société | Scoop.it

Un tournant a eu lieu en 2015 dans le secteur énergétique : les investissements dans les énergies renouvelables ont atteint un nouveau record et, pour la première fois, ont été plus élevés dans les pays en développement que dans les nations développées.

more...
No comment yet.