Revue de presse "Loches : changer d'ère !"
6.0K views | +0 today
Follow
Revue de presse "Loches : changer d'ère !"
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

Frictions sur la fusion - 12/11/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

Frictions sur la fusion - 12/11/2016, Loches (37) - La Nouvelle République | Revue de presse "Loches : changer d'ère !" | Scoop.it
Débat tendu entre les élus de Loches sur les compétences de la future grande communauté de communes. Le maire a perdu patience.

Via Denis
Changer d'ère !'s insight:
Sur le fond, Denis Maljean, au nom de l'opposition, a fait part du caractère « frustrant » du manque de débat sur le processus de fusion. « Demain, les habitants de ce même territoire paieront le même impôt, mais ils n'auront pas du tout accès aux mêmes services », a-t-il estimé. Marc Angenault a assuré au contraire que « l'objectif est qu'ils bénéficient des mêmes services communautaires ». Tout en n'étant « pas défavorable à un projet de fusion », l'opposition s'est abstenue car elle voit dans l'architecture de la future grande communauté de communes « moins un projet commun de territoire qu'un état des lieux technique ».
more...
Denis's curator insight, November 12, 5:06 PM
Sur le fond, Denis Maljean, au nom de l'opposition, a fait part du caractère « frustrant » du manque de débat sur le processus de fusion. « Demain, les habitants de ce même territoire paieront le même impôt, mais ils n'auront pas du tout accès aux mêmes services », a-t-il estimé. Marc Angenault a assuré au contraire que « l'objectif est qu'ils bénéficient des mêmes services communautaires ».
Tout en n'étant « pas défavorable à un projet de fusion », l'opposition s'est abstenue car elle voit dans l'architecture de la future grande communauté de communes « moins un projet commun de territoire qu'un état des lieux technique ».
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

Les Bronzés au conseil - 12/11/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

Les Bronzés au conseil - 12/11/2016, Loches (37) - La Nouvelle République | Revue de presse "Loches : changer d'ère !" | Scoop.it
" Des fois, on se dit qu'on aurait dû filmer… Certains, au conseil municipal, ont plus de campagnes électorales à leur actif que de doigts sur une main. Tous ou presque votent depuis quinze ans et plus. Et pourtant, jeudi soir, la désignation des représentants de Loches au sein de la communauté de communes ressemblait à un épisode des Bronzés font du ski, sans la neige. Certains élus de la majorité ne se souvenaient plus du nom du collègue qui leur avait donné procuration. D'autres, du même bord, ont mis dans l'enveloppe à la fois le bulletin de leur équipe et celui de l'opposition, annulant ainsi leur vote ! A tel point que si l'opposition avait pu proposer trois noms, elle aurait triplé le nombre de ses élus…"

Via Denis
more...
No comment yet.
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

Chère, très chère énergie... - 12/11/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

"La Ville va devoir payer 160.000 € de plus que prévu pour l'énergie des bâtiments communaux (gaz, électricité) mais aussi les carburants. Et ceci « malgré le programme d'économies d'énergie », a indiqué la première adjointe Valérie Gervès. La cause de cette dépense supplémentaire n'est pas claire...

Via Denis
Changer d'ère !'s insight:
Marc Vincent (opposition) a suggéré un « plan de renouvellement plus rapide des installations de chauffage. A l'échelle de ce que la Ville dépense, cela vaut peut-être le coup ».

Repas scolaires.
Le prestataire privé en charge des repas des écoliers de Loches va être bientôt renouvelé. Denis Maljean, au nom de l'opposition, s'est prononcé pour la mention, dans le cahier des charges, de commandes auprès des agriculteurs locaux pour des raisons de qualité et de soutien à une profession en crise. L'adjointe aux affaires scolaires, Anne Pinson, est allée dans le même sens, indiquant que cette notion de circuit court est déjà présente dans le cahier des charges.

Super U.
Interrogé par Denis Maljean sur la nature des travaux en cours à l'extérieur du Super U en l'absence d'affichage, la majorité a expliqué qu'il s'agissait d'une « extension de parking ».
more...
Denis's curator insight, November 12, 4:54 PM
Repas scolaires.
Le prestataire privé en charge des repas des écoliers de Loches va être bientôt renouvelé. Denis Maljean, au nom de l'opposition, s'est prononcé pour la mention, dans le cahier des charges, de commandes auprès des agriculteurs locaux pour des raisons de qualité et de soutien à une profession en crise. L'adjointe aux affaires scolaires, Anne Pinson, est allée dans le même sens, indiquant que cette notion de circuit court est déjà présente dans le cahier des charges.

Super U.
Interrogé par Denis Maljean sur la nature des travaux en cours à l'extérieur du Super U en l'absence d'affichage, la majorité a expliqué qu'il s'agissait d'une « extension de parking ».
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

Fusion : qui autour de la table ? - 15/10/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

Fusion : qui autour de la table ? - 15/10/2016, Loches (37) - La Nouvelle République | Revue de presse "Loches : changer d'ère !" | Scoop.it

"Qui aura sa place autour de la table du grand conseil communautaire ?"


Via Denis
Changer d'ère !'s insight:
Le conseil municipal de Loches a entériné hier soir (*) le nombre d'élus dont chacune des 68 communes disposera après la fusion. Loches en aura dix. Denis Maljean, pour le groupe d'opposition « Loches : changer d'ère » se satisfait d'une répartition « plus juste et plus adaptée » que la situation actuelle car désormais proportionnelle.

De son côté, la conseillère municipale indépendante Anne Paquereau a d'abord regretté que la loi revienne sur l'élection directe des élus communautaires par la population, pratiquée pour la première fois en 2014. Ce sont, en effet, les conseils municipaux, et non les citoyens, qui désigneront les délégués communautaires. Mais la vraie question, derrière ces propos, était celle de la représentation de l'opposition de Loches au sein de la grande communauté de communes. Loches perdra, en effet, un siège.
Et Anne Paquereau, qui s'est désolidarisée dès 2014 du groupe d'opposition, pourrait bien en faire les frais. Aussi a-t-elle demandé hier soir « un accord de principe sur le fait que, sur les dix sièges, deux reviennent aux oppositions ». « Je ne prends aucun engagement sur quoi que ce soit », a rétorqué le maire. Le choix des élus communautaires aura lieu le 10 novembre. L'assemblée de création de la grande communauté de communes pourrait se tenir le 2 janvier.

(*) Le vote portait également sur le nom de la communauté de communes (Loches Sud Touraine) et son siège (celui de Loches Développement).
more...
Denis's curator insight, October 17, 2:30 PM
Le conseil municipal de Loches a entériné hier soir (*) le nombre d'élus dont chacune des 68 communes disposera après la fusion. Loches en aura dix. Denis Maljean, pour le groupe d'opposition « Loches : changer d'ère » se satisfait d'une répartition « plus juste et plus adaptée » que la situation actuelle car désormais proportionnelle.
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

Denis Maljean : On a une droite schizophrène - 12/10/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

Denis Maljean : On a une droite schizophrène - 12/10/2016, Loches (37) - La Nouvelle République | Revue de presse "Loches : changer d'ère !" | Scoop.it
Denis Maljean, chef de l’opposition municipale, estime que les électeurs vont être dépossédés de leur vote si le maire est élu député. Entretien.

Via Denis
Changer d'ère !'s insight:
S'il est élu député en juin, Marc Angenault ne sera plus maire. Qu'est-ce que cela vous inspire ?
Denis Maljean :« Le point le plus important, c'est ce qui s'est passé depuis deux ans de mandat et principalement l'endettement de la ville. On a un double endettement à 18 millions d'euros avec l'emprunt toxique que l'on va rembourser jusqu'en 2036. Et on a un maire, qui, par des choix de carrière politique, assume le fait de partir dès 2017. Il double la dette et part ? À partir du moment où on sollicite les voix des électeurs pour assumer une telle responsabilité de maire, et que les règles de non-cumul de mandat étaient connues depuis le mandat présidentiel, je trouve hallucinant que l'on n'assume plus cette responsabilité. »

Au dernier conseil municipal, votre groupe a demandé au maire s'il était satisfait de son bilan au bout de deux ans. Votre avis sur ce bilan ?
« Ce qui a été fait ou inauguré jusqu'à présent sont les programmes engagés par son prédécesseur. Je ne sais pas si on peut parler de bilan. » Marc Angenault député et Valérie Gervès de fait maire, comment voyez-vous cela ? « Il y avait une grande différence entre Jean-Jacques Descamps et Marc Angenault. Çà n'a pas été facile pour moi d'être opposé à Jean-Jacques Descamps. C'est un vrai professionnel de la politique et il m'a appris beaucoup, à peser mes mots, à argumenter. M. Descamps disait ce qu'il faisait et il assumait. Avec le maire actuel, on découvre après coup, ou en faisant des recherches, ou en lisant vos colonnes. Ce que je crains avec Valérie Gervès, c'est qu'on entre dans du " clash ". Si ce choix avait été donné aux électeurs il y a deux ans, serait-on avec cette majorité-là aujourd'hui ? Je n'en suis pas sûr. »

Que pensez-vous du délai supplémentaire de 4 mois accordé par la Ville pour vendre l'école Vigny pour en faire un hôtel ?
« Cette vente devait être une opération blanche (pour financer la construction de la nouvelle école Vigny, N.D.L.R.). Nous avons demandé le bilan financier de cette opération, que l'on n'a jamais eu. Je reste persuadé que la rénovation partielle ou totale de l'ancienne école n'a pas été chiffrée. Je reste persuadé que l'option de regrouper des élèves dans un même secteur concentre les difficultés. Quel projet d'équilibrage entre les deux écoles (Vigny et Lamblardie, N.D.L.R.) est envisagé ? »

Craignez-vous que la vente de l'ex-école ne se fasse pas ?
« Le report de la vente n'est pas un bon signal envoyé. Je crains qu'on en arrive à une nouvelle friche urbaine dans ce quartier où le CIAS est appelé à déménager. Avec l'ancienne Caisse d'épargne, cet ensemble de bâtiments représente une surface très importante, qui représente un véritable enjeu pour la vie du centre-ville. Si la vente de l'école ne se fait pas, quel gâchis ! On aura fermé une école historique de la ville ! »

L'autre projet d'hôtel au tribunal mobilise les riverains. Avez-vous, en tant qu'opposition, été sollicité sur ce dossier ?
« Nous avons eu des contacts avec les riverains avant la signature du permis de construire. Ce que je constate, c'est qu'on a un permis de construire signé alors que la commission d'urbanisme n'a pas été consultée. Le maintien de cette friche urbaine n'est pas, de toute façon, attractive pour notre ville. Je trouve que, sur ces sujets, on a une majorité de droite qui est un peu schizophrène ! »

Schizophrène ? C'est-à-dire ?
« Au niveau national, la droite, comme notre maire candidat à la députation, est très libérale. Et localement, elle l'est beaucoup moins. La droite considère que c'est le marché économique qui fait vivre ou mourir le commerce. Mais elle est très interventionniste au niveau communal et communautaire. Elle veut moins de normes, plus de liberté économique, laisser faire le commerce en ville. Mais à l'inverse, le maire interdit des permis de construire (pour les projets de commerces en périphérie, N.D.L.R.), sans consultation, ce qui est une attitude très interventionniste. Tout comme le fait la communauté de communes : quand une entreprise ferme, elle rachète le bâtiment pour le louer. Donc ces élus défendent une idée du libéralisme qui, au quotidien, localement, ne marche pas. »
more...
Denis's curator insight, October 12, 2:53 AM
S'il est élu député en juin, Marc Angenault ne sera plus maire. Qu'est-ce que cela vous inspire ?

Denis Maljean :« Le point le plus important, c'est ce qui s'est passé depuis deux ans de mandat et principalement l'endettement de la ville. On a un double endettement à 18 millions d'euros avec l'emprunt toxique que l'on va rembourser jusqu'en 2036. Et on a un maire, qui, par des choix de carrière politique, assume le fait de partir dès 2017. Il double la dette et part ? À partir du moment où on sollicite les voix des électeurs pour assumer une telle responsabilité de maire, et que les règles de non-cumul de mandat étaient connues depuis le mandat présidentiel, je trouve hallucinant que l'on n'assume plus cette responsabilité. »

Au dernier conseil municipal, votre groupe a demandé au maire s'il était satisfait de son bilan au bout de deux ans. Votre avis sur ce bilan ?

« Ce qui a été fait ou inauguré jusqu'à présent sont les programmes engagés par son prédécesseur. Je ne sais pas si on peut parler de bilan. »

Marc Angenault député et Valérie Gervès de fait maire, comment voyez-vous cela ?

« Il y avait une grande différence entre Jean-Jacques Descamps et Marc Angenault. Çà n'a pas été facile pour moi d'être opposé à Jean-Jacques Descamps. C'est un vrai professionnel de la politique et il m'a appris beaucoup, à peser mes mots, à argumenter. M. Descamps disait ce qu'il faisait et il assumait. Avec le maire actuel, on découvre après coup, ou en faisant des recherches, ou en lisant vos colonnes. Ce que je crains avec Valérie Gervès, c'est qu'on entre dans du " clash ". Si ce choix avait été donné aux électeurs il y a deux ans, serait-on avec cette majorité-là aujourd'hui ? Je n'en suis pas sûr. »

Que pensez-vous du délai supplémentaire de 4 mois accordé par la Ville pour vendre l'école Vigny pour en faire un hôtel ?

« Cette vente devait être une opération blanche (pour financer la construction de la nouvelle école Vigny, N.D.L.R.). Nous avons demandé le bilan financier de cette opération, que l'on n'a jamais eu. Je reste persuadé que la rénovation partielle ou totale de l'ancienne école n'a pas été chiffrée. Je reste persuadé que l'option de regrouper des élèves dans un même secteur concentre les difficultés. Quel projet d'équilibrage entre les deux écoles (Vigny et Lamblardie, N.D.L.R.) est envisagé ? »

Craignez-vous que la vente de l'ex-école ne se fasse pas ?

« Le report de la vente n'est pas un bon signal envoyé. Je crains qu'on en arrive à une nouvelle friche urbaine dans ce quartier où le CIAS est appelé à déménager. Avec l'ancienne Caisse d'épargne, cet ensemble de bâtiments représente une surface très importante, qui représente un véritable enjeu pour la vie du centre-ville. Si la vente de l'école ne se fait pas, quel gâchis ! On aura fermé une école historique de la ville ! »

L'autre projet d'hôtel au tribunal mobilise les riverains. Avez-vous, en tant qu'opposition, été sollicité sur ce dossier ?

« Nous avons eu des contacts avec les riverains avant la signature du permis de construire. Ce que je constate, c'est qu'on a un permis de construire signé alors que la commission d'urbanisme n'a pas été consultée. Le maintien de cette friche urbaine n'est pas, de toute façon, attractive pour notre ville. Je trouve que, sur ces sujets, on a une majorité de droite qui est un peu schizophrène ! »

Schizophrène ? C'est-à-dire ?

« Au niveau national, la droite, comme notre maire candidat à la députation, est très libérale. Et localement, elle l'est beaucoup moins. La droite considère que c'est le marché économique qui fait vivre ou mourir le commerce. Mais elle est très interventionniste au niveau communal et communautaire. Elle veut moins de normes, plus de liberté économique, laisser faire le commerce en ville. Mais à l'inverse, le maire interdit des permis de construire (pour les projets de commerces en périphérie, N.D.L.R.), sans consultation, ce qui est une attitude très interventionniste. Tout comme le fait la communauté de communes : quand une entreprise ferme, elle rachète le bâtiment pour le louer. Donc ces élus défendent une idée du libéralisme qui, au quotidien, localement, ne marche pas. »
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

coulisses - 12/10/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

"Votre groupe d'opposition a regretté l'absence de commissions communales avant les délibérations. Est-ce toujours le cas ?"


Via Denis
Changer d'ère !'s insight:
« On est au courant des délibérations présentées en conseil municipal huit jours avant. Légalement, toute délibération devrait être étudiée en commission ad hoc auparavant. La commission Patrimoine, de Stéphane Blond, respecte cela et envoie les comptes-rendus. La commission Finances a été annulée deux ou trois fois de suite, la commission Urbanisme ne nous a convoqués que deux fois en deux ans, certaines ont lieu vers 14 h alors que nous sommes au travail. La commission Culture ne s'est réunie qu'une fois depuis le début de ce mandat. »

Vous projetez-vous pour les prochaines municipales ?

 « Pour des questions personnelles, j'ai le devoir de sécuriser ma situation familiale et professionnelle avant d'aller plus loin. C'est l'état de ma réflexion aujourd'hui. Je veux que l'opposition qu'on mène à Loches ne soit pas caricaturale, mais argumentée, et force de propositions. Je refuse que l'on soit dans la posture. Je ne veux pas qu'on décrédibilise cette gauche locale. »
more...
Denis's curator insight, October 12, 2:46 AM
« Pour des questions personnelles, j'ai le devoir de sécuriser ma situation familiale et professionnelle avant d'aller plus loin. C'est l'état de ma réflexion aujourd'hui. Je veux que l'opposition qu'on mène à Loches ne soit pas caricaturale, mais argumentée, et force de propositions. Je refuse que l'on soit dans la posture. Je ne veux pas qu'on décrédibilise cette gauche locale. »
Scooped by Changer d'ère !
Scoop.it!

Jusqu'à janvier pour acheter l'école de Vigny - 05/10/2016 - La Renaissance Lochoise

Jusqu'à janvier pour acheter l'école de Vigny - 05/10/2016 - La Renaissance Lochoise | Revue de presse "Loches : changer d'ère !" | Scoop.it
"Lors du conseil municipal qui s’est tenu à l’hôtel de ville le 30 septembre dernier, l’adjointe au maire Chantal Jamin a annoncé que la date butoir pour la vente de l’ancienne école Alfred-de-Vigny était décalée au 31 janvier prochain..."
Changer d'ère !'s insight:
L’opposition craignant que la vente ne se fasse plus, ou à un prix abaissé, le maire a dû ajouter : « Je ne peux pas garantir totalement que Jean Valton achètera bel et bien cet espace. Je ne suis pas à sa place. Mais il ne faut pas paniquer : il y aura peut-être d’autres acheteurs intéressés. Dans tous les cas, il n’y aura pas d’autres reports de date.
more...
No comment yet.
Scooped by Changer d'ère !
Scoop.it!

1 - 03/10/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

"C'est, en million d'euros, le montant de l'emprunt contracté par la Ville auprès du Crédit Agricole..."

Changer d'ère !'s insight:
Le maire Marc Angenault a justifié cet emprunt sur une proposition de taux à 1,49 % sur six ans « qui couvrira les besoins de 2017 ». « Pour l'instant, on n'a rien mobilisé. On subira l'intérêt si on mobilise cet emprunt », a-t-il expliqué. Ce million d'euros ne sera pas affecté au financement de la nouvelle école, en cas de non-vente de l'ancien bâtiment scolaire, a assuré le maire, mais à des investissements divers.
more...
No comment yet.
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

La rentrée pour tous - 01/09/2016 - La Renaissance Lochoise

La rentrée pour tous - 01/09/2016 - La Renaissance Lochoise | Revue de presse "Loches : changer d'ère !" | Scoop.it
"Petits et grands ont un jour dû rentrée à l'école. Qu'ils soient aujourd'hui des figures politiques de la ville n'y change rien..."

Via Denis
Changer d'ère !'s insight:
Denis Maljean, conseiller municipal et porte-parole de l'opposition

 Je n'ai jamais eu trop de soucis avec l'école alors la rentrée m'évoque plutôt d'agréables souvenirs. C'était aussi le moment de se retrouver entre amis. J'ai compté et j'ai effectué 13 rentrées scolaires à Loches, avant de partir poursuivre mes études. C'est peut-être ma rentrée qui fut la plus impressionnante, à l'université, avec ces centaines d'élèves et le hasard des groupes de TD par ordre alphabétique. Je me rends compte que mes amis de cette époque dont je suis proche se situent dans une fourchette de lettres très restreintes. Côté programme, je suis content que la préhistoire revienne en 6e. Cette période peut permettre aux jeunes de s'interroger sur l'humanité et l'évolution des climats, c'est très intéressant par les temps qui courent. Enfin, aujourd'hui je vis la rentrée en tant que parent et je vous assure que c'est bien plus stressant ! A trente ans d'intervalle, ma fille s'apprête à rentrer dans la même salle de classe que moi. Le conseil que je peux donner, c'est qu'il ne faut pas rater sa rentrée. C'est assez déterminant pour le reste de l'année. C'est à la rentrée que j'ai créé mes relations, et la dernière fois pour moi c'était il y a onze ans.
more...
Denis's curator insight, September 1, 4:09 PM
Denis Maljean, conseiller municipal et porte-parole de l'opposition

   Je n'ai jamais eu trop de soucis avec l'école alors la rentrée m'évoque plutôt d'agréables souvenirs. C'était aussi le moment de se retrouver entre amis. J'ai compté et j'ai effectué 13 rentrées scolaires à Loches, avant de partir poursuivre mes études. C'est peut-être ma rentrée qui fut la plus impressionnante, à l'université, avec ces centaines d'élèves et le hasard des groupes de TD par ordre alphabétique. Je me rends compte que mes amis de cette époque dont je suis proche se situent dans une fourchette de lettres très restreintes.

   Côté programme, je suis content que la préhistoire revienne en 6e. Cette période peut permettre aux jeunes de s'interroger sur l'humanité et l'évolution des climats, c'est très intéressant par les temps qui courent.

   Enfin, aujourd'hui je vis la rentrée en tant que parent et je vous assure que c'est bien plus stressant !  A trente ans d'intervalle, ma fille s'apprête à rentrer dans la même salle de classe que moi.
   Le conseil que je peux donner, c'est qu'il ne faut pas rater sa rentrée. C'est assez déterminant pour le reste de l'année. C'est à la rentrée que j'ai créé mes relations, et la dernière fois pour moi c'était il y a onze ans.
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

Et l'école Vigny se souvint soixante-douze ans après - 28/07/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

Et l'école Vigny se souvint soixante-douze ans après - 28/07/2016, Loches (37) - La Nouvelle République | Revue de presse "Loches : changer d'ère !" | Scoop.it
Dernière commémoration à l’endroit où un hôtel verra bientôt le jour. Élus, gendarmes et Lochois avaient pris place pour une ultime cérémonie.

Via Denis
Changer d'ère !'s insight:
L'Adirpf du Lochois a profité de l'occasion pour remettre à Bertrand Luquel, adjoint au maire chargé de la vie associative, une demande en bonne et due forme afin de rebaptiser une partie de la rue des Jeux en rue du 27-Juillet-1944, ou rue des Déportés. Une demande légitime pour Denis Maljean, conseiller municipal d'opposition à Loches. Celui-ci ne pouvait s'empêcher d'évoquer un « combat qui se termine par un échec » concernant la future construction de l'hôtel. « L'année prochaine, ce sera ubuesque de faire la commémoration dans un lieu de détente et de loisirs. »
more...
Denis's curator insight, July 28, 5:04 PM
L'Adirpf du Lochois a profité de l'occasion pour remettre à Bertrand Luquel, adjoint au maire chargé de la vie associative, une demande en bonne et due forme afin de rebaptiser une partie de la rue des Jeux en rue du 27-Juillet-1944, ou rue des Déportés. Une demande légitime pour Denis Maljean, conseiller municipal d'opposition à Loches. Celui-ci ne pouvait s'empêcher d'évoquer un « combat qui se termine par un échec » concernant la future construction de l'hôtel. « L'année prochaine, ce sera ubuesque de faire la commémoration dans un lieu de détente et de loisirs. »
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

Un p’tit dernier avant les vacances ! - 13/07/2016, Loches (37) - La Renaissance Lochoise

Un p’tit dernier avant les vacances ! - 13/07/2016, Loches (37) - La Renaissance Lochoise | Revue de presse "Loches : changer d'ère !" | Scoop.it
"Vendredi 8 juillet, les élus municipaux se sont réunis en mairie pour l’ultime conseil de l’été. La grande intercommunalité et la vente de la désormais ancienne école Alfred-de-Vigny ont fait l’essentiel des débats.."

Via Denis
Changer d'ère !'s insight:
Si l’opposition « Loches, changer d’ère ! » a voté pour la fusion des quatre communautés de communes, elle a estimé, par l’entremise de son leader Denis Maljean, que « la charrue était mise avant les bœufs. On nous demande de nous prononcer sur un nom et un siège alors qu’on ne sait rien de la future gouvernance et des compétences (…) C’est comme si l’on rédigeait un contrat de mariage sans connaître les sentiments de la future épousée ».

750 000 euros
La vente et la transformation de l’école Alfred-de-Vigny en un hôtel 4 étoiles ont également alimenté le débat municipal vendredi soir. Le bâtiment, désormais déclassé, est cédé 750 000 €. « C’est une page importante de l’histoire de la ville qui se tourne », a souligné Denis Maljean qui doute que le produit de la vente suffise à financer la nouvelle école. Rappelant, qu’initialement, l’ancien Alfred-de-Vigny devait rapporter au moins 900 000 €.
more...
Denis's curator insight, July 22, 5:50 PM
Si l’opposition « Loches, changer d’ère ! » a voté pour la fusion des quatre communautés de communes, elle a estimé, par l’entremise de son leader Denis Maljean, que « la charrue était mise avant les bœufs. On nous demande de nous prononcer sur un nom et un siège alors qu’on ne sait rien de la future gouvernance et des compétences (…) C’est comme si l’on rédigeait un contrat de mariage sans connaître les sentiments de la future épousée ».

750 000 euros
La vente et la transformation de l’école Alfred-de-Vigny en un hôtel 4 étoiles ont également alimenté le débat municipal vendredi soir. Le bâtiment, désormais déclassé, est cédé 750 000 €. « C’est une page importante de l’histoire de la ville qui se tourne », a souligné Denis Maljean qui doute que le produit de la vente suffise à financer la nouvelle école. Rappelant, qu’initialement, l’ancien Alfred-de-Vigny devait rapporter au moins 900 000 €.
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

repères - 11/07/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

repères - 11/07/2016, Loches (37) - La Nouvelle République | Revue de presse "Loches : changer d'ère !" | Scoop.it
"> Fusion. Le périmètre du territoire de la future grande intercommunalité a été adopté par la ville. Ce territoire comprend ceux, réunis, des communautés de communes de Loches Développement, Montrésor, du Grand Ligueillois, et de la Touraine du Sud..."

Via Denis
Changer d'ère !'s insight:
> Nom. La majorité a opté pour baptiser la grande intercommunalité « Loches Touraine du sud ». Les deux groupes d'opposition ont trouvé contradictoire que la commune se prononce sur le nom à donner alors qu'une consultation publique est en cours sur internet (sur le site « quatrecc.fr »).
more...
Denis's curator insight, July 12, 10:44 AM
> Nom. La majorité a opté pour baptiser la grande intercommunalité « Loches Touraine du sud ». Les deux groupes d'opposition ont trouvé contradictoire que la commune se prononce sur le nom à donner alors qu'une consultation publique est en cours sur internet (sur le site « quatrecc.fr »).
Scooped by Changer d'ère !
Scoop.it!

Peu de monde pour le 18 Juin - 20/06/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

Peu de monde pour le 18 Juin - 20/06/2016, Loches (37) - La Nouvelle République | Revue de presse "Loches : changer d'ère !" | Scoop.it
"A peine soixante personnes, porte-drapeaux compris, pour le 76e anniversaire de l'Appel du 18 juin, place de Verdun, samedi. "
Changer d'ère !'s insight:
« Quoi qu'il arrive, la flamme de la Résistance ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas ».
more...
No comment yet.
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

Anne Paquereau isolée - 12/11/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

"La ville de Loches avait onze représentants au sein de Loches Développement : neuf de la majorité, un du groupe Loches : changer d'ère (Marc Vincent) et un pour la conseillère municipale indépendante Anne Paquereau..."

Via Denis
Changer d'ère !'s insight:
A l'issue d'un scrutin assez rocambolesque, l'équipe Angenault a remporté logiquement neuf sièges au sein de la communauté de communes (1). Et Loches : changer d'ère a conservé son élu (Marc Vincent). Au nom de cette opposition, Denis Maljean n'a pas manqué de refermer la parenthèse Anne Paquereau (2) à l'issue du vote : « Le choix [d'autonomie] d'Anne Paquereau a affaibli la position de l'opposition ». Comprendre : si elle n'avait pas quitté le groupe en 2014, l'opposition de Loches aurait deux sièges au sein de Loches Sud Touraine.
[...]

à savoir
Patrick Foloppe passe la main
> L'ancien premier adjoint de Jean-Jacques Descamps, Patrick Foloppe, reste conseiller municipal mais renonce à la mission de conseiller municipal délégué aux grands projets. Une décision que le maire a expliquée jeudi soir par les responsabilités professionnelles de l'intéressé, dirigeant d'un groupe de laboratoires. Nelly Clero, jusque-là conseillère municipale déléguée au fleurissement, aura désormais pour responsabilité « la mise en œuvre de l'élégance de la ville ».

> Quid des « grands projets » ? La conseillère municipale indépendante Anne Paquereau et Johanne Breton (Loches : changer d'ère), ont souligné l'abandon du concept de « grands projets ».
more...
Denis's curator insight, November 12, 5:03 PM
A l'issue d'un scrutin assez rocambolesque, l'équipe Angenault a remporté logiquement neuf sièges au sein de la communauté de communes (1). Et Loches : changer d'ère a conservé son élu (Marc Vincent). Au nom de cette opposition, Denis Maljean n'a pas manqué de refermer la parenthèse Anne Paquereau (2) à l'issue du vote : « Le choix [d'autonomie] d'Anne Paquereau a affaibli la position de l'opposition ». Comprendre : si elle n'avait pas quitté le groupe en 2014, l'opposition de Loches aurait deux sièges au sein de Loches Sud Touraine.
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

Baillaudière : l'explication des mauvaises odeurs ? - 12/11/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

"La question des mauvaises odeurs récurrentes issues du centre d'enfouissement des déchets de La Baillaudière est revenue en fin de conseil..."


Via Denis
Changer d'ère !'s insight:
Il semble que ces nuisances s'expliquent par le forage des casiers d'enfouissement lors de la mise en place de la captation des biogaz, valorisés sur place en électricité ou chaleur ou par la rupture accidentelle de canalisations. Ces émanations seraient du sulfure d'hydrogène, selon ce que Denis Maljean (opposition) a indiqué. Après avoir recensé et publié tout l'été sur Internet les nombreux pics de mauvaises odeurs, il a été reçu par la société Coved, qui gère le site.
more...
Denis's curator insight, November 12, 4:56 PM
Il semble que ces nuisances s'expliquent par le forage des casiers d'enfouissement lors de la mise en place de la captation des biogaz, valorisés sur place en électricité ou chaleur ou par la rupture accidentelle de canalisations. Ces émanations seraient du sulfure d'hydrogène, selon ce que Denis Maljean (opposition) a indiqué. Après avoir recensé et publié tout l'été sur Internet les nombreux pics de mauvaises odeurs, il a été reçu par la société Coved, qui gère le site.
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

et aussi - 12/11/2016, Loches (37) - La Nouvelle République



Via Denis
Changer d'ère !'s insight:
TRANSPORTS Réduction du Fil vert

Le 29 octobre, la NR évoquait la réduction en Sud Lochois du service de bus Fil vert, géré par le conseil départemental. Johanne Breton (opposition) s'en est émue lors du conseil. Le maire s'est prononcé pour la mise en place d'une « plateforme de mobilité permettant de se déplacer, sous quelque forme que ce soit, sur le territoire et en direction de Tours, Châteauroux… ».

POLITIQUE " Je ne suis pas antifonctionnaire "

S'adressant au maire LR Marc Angenault à l'occasion d'une décision concernant la fin d'un emploi précaire au sein des services de la mairie, Denis Maljean (opposition PS), a pointé la contradiction entre ce choix et « le discours populiste de votre famille politique qui vante la suppression d'un fonctionnaire sur deux au cours de ces primaires ». Réponse du maire : « Il faut simplement s'assurer que les postes sont utiles, a répondu le maire. Là c'était le cas. Je ne suis pas un antifonctionnaire à tout prix. »
more...
Denis's curator insight, November 12, 4:49 PM
S'adressant au maire LR Marc Angenault à l'occasion d'une décision concernant la fin d'un emploi précaire au sein des services de la mairie, Denis Maljean (opposition PS), a pointé la contradiction entre ce choix et « le discours populiste de votre famille politique qui vante la suppression d'un fonctionnaire sur deux au cours de ces primaires ».
Scooped by Changer d'ère !
Scoop.it!

Combien d'élus par commune ? - 15/10/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

> Quatre-vingt-quatorze élus siégeront au conseil de la grande communauté de communes qui va naître au 1er janvier. Il y aura donc dix élus pour Loches ; six pour Descartes ; trois pour Beaulieu et Ligueil ; deux pour Chambourg-sur-Indre, Cormery, Perrusson, Reignac, Tauxigny, Genillé, Yzeures-sur-Creuse et Manthelan et un seul élu pour chacune des autres communes.
> La grande communauté de communes, baptisée Loches Sud Touraine, réunira 68 communes.
more...
No comment yet.
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

Quelle place pour l'opposition ? - 12/10/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

"Fusion des quatre communautés de communes au 1er janvier 2017..."


Via Denis
Changer d'ère !'s insight:
« C'est un sujet passionnant, qui va bouleverser les habitudes des élus en place depuis 20 ans. Quand on passe à 94 élus, cela va rendre les débats plus intéressants en commission. L'enjeu va être son fonctionnement démocratique. Sur l'agglomération de Tours, les groupes d'opposition se sont naturellement rapprochés. Sur le grand lochois, sur 68 communes, très peu ont des majorités de gauche. Elles peuvent se rapprocher de notre groupe. Mais un maire de gauche, comme Michel Guignaudeau à Ligueil, ne peut pas ne pas se retrouver dans l'exécutif. Donc il n'y a pas de vraie opposition. La cogestion, c'est très compliqué. Ce qui est intéressant, c'est comment cette gouvernance va s'installer, comment les compétences vont se retranscrire dans le fonctionnement des services. »
more...
Denis's curator insight, October 12, 2:48 AM
« C'est un sujet passionnant, qui va bouleverser les habitudes des élus en place depuis 20 ans. Quand on passe à 94 élus, cela va rendre les débats plus intéressants en commission. L'enjeu va être son fonctionnement démocratique. Sur l'agglomération de Tours, les groupes d'opposition se sont naturellement rapprochés. Sur le grand lochois, sur 68 communes, très peu ont des majorités de gauche. Elles peuvent se rapprocher de notre groupe. Mais un maire de gauche, comme Michel Guignaudeau à Ligueil, ne peut pas ne pas se retrouver dans l'exécutif. Donc il n'y a pas de vraie opposition. La cogestion, c'est très compliqué. Ce qui est intéressant, c'est comment cette gouvernance va s'installer, comment les compétences vont se retranscrire dans le fonctionnement des services. »
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

Comment la gauche se positionne-t-elle localement avec un FN qui s'impose à des premiers tours électoraux sans faire campagne ? - 12/10/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

« J'ai toujours refusé de commenter la vie politique au-delà du cadre de mon mandat municipal. J'ai fait le choix du militantisme politique au niveau local. Sur une question en dehors de ce mandat, pourquoi aurais-je un avis plus pertinent qu'un d'autre ?...

Via Denis
Changer d'ère !'s insight:
J'ai déjà dit mon inquiétude sur la montée du populisme, du FN, sur l'éclatement de la gauche, et sur le manque de barrières entre une droite qui n'a de républicain que le nom, avec un positionnement pas toujours très clair avec le FN. Je suis extrêmement pessimiste, surtout depuis le Brexit. (Les Britanniques) ont fait ce vote pour se faire peur en se disant que le Brexit ne gagnerait pas. J'ai peur que l'on vive cela l'année prochaine. Se faire balayer par de parfaits inconnus car ils ont une étiquette particulière est très grave. »
more...
Denis's curator insight, October 12, 2:43 AM
J'ai déjà dit mon inquiétude sur la montée du populisme, du FN, sur l'éclatement de la gauche, et sur le manque de barrières entre une droite qui n'a de républicain que le nom, avec un positionnement pas toujours très clair avec le FN. Je suis extrêmement pessimiste, surtout depuis le Brexit. (Les Britanniques) ont fait ce vote pour se faire peur en se disant que le Brexit ne gagnerait pas. J'ai peur que l'on vive cela l'année prochaine. Se faire balayer par de parfaits inconnus car ils ont une étiquette particulière est très grave. »
Scooped by Changer d'ère !
Scoop.it!

Quatre mois de plus pour vendre l'école Vigny - 03/10/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

Quatre mois de plus pour vendre l'école Vigny - 03/10/2016, Loches (37) - La Nouvelle République | Revue de presse "Loches : changer d'ère !" | Scoop.it
Les élus ont accordé un délai supplémentaire de quatre mois au promoteur pour acheter l’école Vigny. Que se passerait-il si la vente capotait ?
Changer d'ère !'s insight:
Si la vente capote, la Ville devra se mettre en quête de nouveaux investisseurs. Au pire, elle devra assumer entièrement le coût de construction de la nouvelle école. Le nouveau bâtiment scolaire a coûté environ 1 million d'euros net, avec un autofinancement par l'emprunt de 750.000 € et une aide de 370.000 € provenant de la DETR (dotation d'équipement des territoires ruraux). Au final, la nouvelle école Vigny aura mobilisé 2,086 millions d'euros. Pour l'opposition, l'équilibre financier de ce projet pose question, même si le maire assure que « le reste sera couvert par la cession de l'école ».
more...
No comment yet.
Scooped by Changer d'ère !
Scoop.it!

Êtes-vous satisfait du bilan accompli comme maire de Loches ? - 03/10/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

Christiane Bonvalet (opposition), a ainsi interpellé le maire Marc Angenault sur sa députation, s'il est élu député LR en juin prochain..."

Changer d'ère !'s insight:
Le maire ne pourrait alors plus être aux commandes de la ville, en raison du non-cumul des mandats. « Je ne fais pas d'autosatisfaction », a répondu ce dernier sur sa gestion municipale. Il a assuré que son programme est établi sur dix ans...
more...
No comment yet.
Scooped by Changer d'ère !
Scoop.it!

Loches commémore sa libération - 21/08/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

Loches commémore sa libération - 21/08/2016, Loches (37) - La Nouvelle République | Revue de presse "Loches : changer d'ère !" | Scoop.it
" La place de Verdun était empreinte de solennité, hier. Une cérémonie commémorant le soixante-douzième anniversaire des combats de la libération de Loches y était organisée..."
Changer d'ère !'s insight:
Les élus déposent une gerbe en souvenir des combats d'août 44.
more...
No comment yet.
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

Marchés : une bonne affaire pour la ville - 21/07/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

Marchés : une bonne affaire pour la ville - 21/07/2016, Loches (37) - La Nouvelle République | Revue de presse "Loches : changer d'ère !" | Scoop.it
Ce soir se tient le premier marché d’été en centre-ville. Tout au long de l’année, les marchés représentent une belle manne pour les caisses municipales.

Via Denis
Changer d'ère !'s insight:
Les recettes de la ville s'élèvent ainsi sur cette période à plus de 178.000 €. Une fois déduites les charges en eau et électricité et la redevance d'affermage (environ 39.000 €), le solde se monte finalement à plus de 41.000 € pour la Ville, soit la moitié des recettes perçues. Ce qui fait d'ailleurs regretter à l'opposition municipale cette délégation de service public qui, selon elle, prive la ville d'une bonne entrée d'argent dans ses caisses.
more...
Denis's curator insight, July 22, 5:30 PM
Les recettes de la ville s'élèvent ainsi sur cette période à plus de 178.000 €. Une fois déduites les charges en eau et électricité et la redevance d'affermage (environ 39.000 €), le solde se monte finalement à plus de 41.000 € pour la Ville, soit la moitié des recettes perçues. Ce qui fait d'ailleurs regretter à l'opposition municipale cette délégation de service public qui, selon elle, prive la ville d'une bonne entrée d'argent dans ses caisses.
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

Vigny : cette fois, l'école est finie et vendue - 11/07/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

Vigny : cette fois, l'école est finie et vendue - 11/07/2016, Loches (37) - La Nouvelle République | Revue de presse "Loches : changer d'ère !" | Scoop.it
La majorité municipale a entériné le déclassement et la vente de l’école Alfred-de-Vigny en conseil municipal. L’opposition veut connaître le bilan financier.

Via Denis
Changer d'ère !'s insight:
Cette fois, l'école historique Vigny est bel et bien finie, ce qu'a déploré le groupe d'opposition « Loches : changer d'ère », hostile à cette vente depuis le début. « Il faudra un jour qu'on ait le bilan financier réel de cette opération, a demandé Denis Maljean (opposition), en tenant compte du surcoût, ou pas, de la construction de la nouvelle école. Il faudra voir si cette opération est si équilibrée que cela, et s'il y a un réel bénéfice dans cette nouvelle école. Nous votons contre cette vente, et nous jugeons que c'est une belle opération pour M. Valton ».
more...
Denis's curator insight, July 12, 10:49 AM
Cette fois, l'école historique Vigny est bel et bien finie, ce qu'a déploré le groupe d'opposition « Loches : changer d'ère », hostile à cette vente depuis le début. « Il faudra un jour qu'on ait le bilan financier réel de cette opération, a demandé Denis Maljean (opposition), en tenant compte du surcoût, ou pas, de la construction de la nouvelle école. Il faudra voir si cette opération est si équilibrée que cela, et s'il y a un réel bénéfice dans cette nouvelle école. Nous votons contre cette vente, et nous jugeons que c'est une belle opération pour M. Valton ».
Rescooped by Changer d'ère ! from LOCHES : les débats poli... tiques
Scoop.it!

La nouvelle école Vigny sera visible à la rentrée - 30/06/2016, Loches (37) - La Nouvelle République

La nouvelle école Vigny sera visible à la rentrée - 30/06/2016, Loches (37) - La Nouvelle République | Revue de presse "Loches : changer d'ère !" | Scoop.it
Les parents d’élèves pourront découvrir la nouvelle école Alfred-de-Vigny vers la mi-septembre, une fois la rentrée effectuée.

Via Denis
Changer d'ère !'s insight:
La classe politique locale a aussi twitté. « Tristesse et déception de voir fermer mon école, une école (historique) du centre-ville de Loches », pour Denis Maljean (opposition municipale). Valérie Gervès, première adjointe au maire, justifie la vente : « Vivre dans le passé ne sert à rien. Bouger = investir pour les enfants, école pas détruite ». Réponse de Denis Maljean, archéologue de profession : « Moderniser n'est pas faire table rase du passé ! Et le passé, c'est un peu ma spécialité. Manquent classe et cantine ».
L'ancien maire Jean-Jacques Descamps s'auto-congratule : « Bonne stratégie. Assurer à la fois école moderne pour les enfants et bonne reconversion pour les touristes. Intelligent ! ». C'est lui qui est à la base de la vente de l'école. Il n'a pas aimé les articles de la NR (sans surprise) : « Heureusement que Loches n'est pas gérée par le journaliste ! Qui vit de la polémique ! Qu'il suscite… », nous accuse-t-il. Réponse de Denis Maljean : « La presse comme l'opposition sont deux des composantes d'une démocratie. Ne vous en déplaise ».
more...
Denis's curator insight, June 30, 4:09 PM
La classe politique locale a aussi twitté. « Tristesse et déception de voir fermer mon école, une école (historique) du centre-ville de Loches », pour Denis Maljean (opposition municipale). Valérie Gervès, première adjointe au maire, justifie la vente : « Vivre dans le passé ne sert à rien. Bouger = investir pour les enfants, école pas détruite ». Réponse de Denis Maljean, archéologue de profession : « Moderniser n'est pas faire table rase du passé ! Et le passé, c'est un peu ma spécialité. Manquent classe et cantine ».

L'ancien maire Jean-Jacques Descamps s'auto-congratule : « Bonne stratégie. Assurer à la fois école moderne pour les enfants et bonne reconversion pour les touristes. Intelligent ! ». C'est lui qui est à la base de la vente de l'école. Il n'a pas aimé les articles de la NR (sans surprise) : « Heureusement que Loches n'est pas gérée par le journaliste ! Qui vit de la polémique ! Qu'il suscite… », nous accuse-t-il. Réponse de Denis Maljean : « La presse comme l'opposition sont deux des composantes d'une démocratie. Ne vous en déplaise ».