Locavore | Manger...
Follow
Find
12.4K views | +2 today
 
Scooped by Marie Defrance
onto Locavore | Manger Juste & Local
Scoop.it!

Facebook vous aide à devenir locavore

Facebook vous aide à devenir locavore | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it
Depuis le 7 juin, les téléspectateurs de France 5 peuvent suivre, tous les jeudis soirs, les aventures de 5 familles qui ont choisi de devenir locavores. Pendant 1 mois, elles ne mangeront rien qui n’ait été produit à plus de 200 km à la ronde.
more...
No comment yet.
Locavore | Manger Juste & Local
Actualité et service de petites annonces gratuites pour manger juste et local
Curated by Marie Defrance
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

Un bon plan pour manger local, sans trier son panier

Un bon plan pour manger local, sans trier son panier | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it
[VIDÉO] À Gavarret-sur-Aulouste, Pauline Bertrand s’apprête à lancer sa Ruche qui dit oui, un réseau qui valorise les circuits-courts en organisant des mini-marchés

 

more...
No comment yet.
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

Etre locavore : nouveau business ou vraie bonne affaire ?

Etre locavore : nouveau business ou vraie bonne affaire ? | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it
Le
Marie Defrance's insight:

Le "locavorisme", comprenez le mouvement qui prône la consommation des aliments produits dans un rayon de 250 km maximum autour de son habitation, prend de plus en plus de l'ampleur. Mais ces bonnes intentions économiques et écologiques sont-elles vraiment sans faille ? Peut-on vraiment consommer local en toute confiance ? Qui profite de ce nouveau système 

more...
CDI DW's curator insight, September 24, 2013 1:54 AM

ESC

Locadrive's curator insight, November 22, 2013 9:56 AM

Pour faire le point sur la consommation de produits locaux :

Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

Nos conseils pour manger local

Nos conseils pour manger local | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it

La mondialisation et ses avancées économiques et sociales, les chaînes de restaurant, les marques par milliers, et la globalisation des échanges commerciaux, ont conduit à l'uniformisation des goûts alimentaires, sans compter la malbouffe, l'hyper alimentation, et le gaspillage alimentaire. Manger local, c'est renouer avec le temps, les saisons, et les saveurs. C'est limiter les additifs alimentaires, les colorants et les éléments comme l'huile de palme.

Aujourd'hui on stop le temps de pousse des fruits et légumes à hautes doses d'engrais et de pesticides pour augmenter leur cycle de vie lorsqu'ils deviendront des produits industrialisés.

Des centaines de variétés d'aliments disparaissent : le nombre de variétés de légumes est passé de 5000 à 600 entre 1981 et 1998 ! De plusieurs centaines de variétés de pommes, nous passons à 5 ou 6 variétés dans les rayons de supermarchés.

 

Comment relocaliser son alimentation ?

 

more...
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

#Coopérer pour développer les #circuits courts

La Fédération nationale des coopératives d’utilisation de matériel agricole (FNCUMA) publie un intéressant 12 pages sur les “circuits courts”. Circuits courts/circuits de proximité, com...
Marie Defrance's insight:

« Un intermédiaire au plus entre producteur et consommateur » : voilà la définition des circuits courts la plus couramment utilisée. Cette formulation ne prend pas en compte la dimension locale – pourtant essentielle – et c’est pourquoi beaucoup lui préfèrent l’expression de « circuits de proximité ».

more...
No comment yet.
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

Circuit court : du producteur au congélateur, le succès d'Écomiam - Portail public de l'alimentation

Circuit court : du producteur au congélateur, le succès d'Écomiam - Portail public de l'alimentation | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it
Petit projet devenu grand : le vendeur ambulant de viande locale surgelée a ouvert 6 points de vente de produits de qualité. L'objectif reste le même : créer un lien entre producteurs et consommateurs.
more...
No comment yet.
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

Narbonne doit devenir l'ambassadrice du territoire - La Dépêche

Narbonne doit devenir l'ambassadrice du territoire - La Dépêche | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it

Opération promotion du bien manger local pour les élus de l'agglo et les commerçants des halles de la ville. Le Grand Narbonne, côté terre et côté mer, il est temps d'en faire tout un plat.

En cette période de fêtes de fin d'année, la question cruciale qui va faire chauffer les neurones des tops chefs en herbe sera «quoi mettre dans son assiette pour se faire plaisir et faire plaisir à ces invités» ? Pour ceux qui sèchent, les élus du Grand Narbonne ont la réponse. Ils ont joué, hier, les ambassadeurs des produits du terroir au cœur même des halles de Narbonne.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

[A ECOUTER] Le premier "drive fermier" en Gironde

[A ECOUTER] Le premier "drive fermier" en Gironde | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it
Depuis un mois, une association de petits producteurs locaux en Gironde expérimente un drive-fermier. Et autant dire que le succès est au rendez-vous.

Le principe du drive séduit et ne concerne plus seulement les fast-foods ou les enseignes des supermarchés. Les agriculteurs s'y mettent aussi.

En Gironde, le premier " drive fermier " dope les ventes des fruits et légumes.

En quelques clics, les consommateurs passent commande via le site internet puis récupèrent la marchandise dans un point de retrait.

Depuis son lancement le mois dernier, le succès est au rendez-vous, d'autant que la vingtaine de petits producteurs locaux garantissent des prix bien en dessous de ceux du marché.
more...
No comment yet.
Rescooped by Marie Defrance from Circuits courts
Scoop.it!

Idoki fait son marché de produits locaux

Idoki fait son marché de produits locaux | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it
Le réseau de production fermière organise son premier marché de Noël dimanche prochain La famille Urbistondo a reçu les représentants d'Idoki...

 

250 producteurs

Iñaki Berhoirigoin a d’abord présenté la démarche d’Idoki dans la « défense et représentation des producteurs fermiers, la promotion de la production fermière du Pays Basque » par une charte créée en 1992. Le réseau comprend 250 producteurs fermiers et 95 fermes pour une agriculture paysanne sincère et citoyenne et 17 produits agréés. Les objectifs sont d’aider les paysans dans la transformation fermière de leurs produits de développer la promotion des producteurs engagés dans la démarche fermière de qualité Idoki.

...


Via Antoine Reulier
more...
No comment yet.
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

Le phénomène des "locavores" a le vent en poupe en Midi-Pyrénées

Le phénomène des "locavores" a le vent en poupe en Midi-Pyrénées | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it

Si le Midi-Pyrénéen aime la "bonne bouffe", il apprécie avant tout les produits de qualité provenant de sa région. C'est ce que révèle le sondage réalisé par l'institut CSA et dévoilé par la Région à quelques jours de l'ouverture de Sisqa, Salon de la qualité alimentaire (du 13 au 16 décembre). Pour 56% des habitants de Midi-Pyrénées, l'origine locale de produits constitue un critère de choix, (39% au niveau national) tandis que 48% des sondés s'inscrivent dans cette démarche pour soutenir l'agriculture régionale.

Une tendance qui confirme l'émergence du phénomène des "locavores" (le fait de consommer des produits dans un rayon de 150 à 200 km). "Les circuits courts sont des niches, 20% des exploitations agricoles y ont recours", explique Martin Malvy, président de Région.

Un regain d'intérêt du consommateur

more...
No comment yet.
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

Les écoles américaines s’apprêtent à manger local !

Les écoles américaines s’apprêtent à manger local ! | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it
Dans son programme de lutte contre l’obésité, l’USDA (US Department of Agriculture) souhaite renforcer les liens entre les fermes et les écoles.
more...
No comment yet.
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

L'Aude mise sur le manger local avec l'opération "Mangeons audois !" - France 3 Languedoc-Roussillon

L'Aude mise sur le manger local avec l'opération "Mangeons audois !" - France 3 Languedoc-Roussillon | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it
"Mangeons audois !" C'est l'opération lancée dans la restauration collective de l'Aude pour sauvegarder les produits du terroir. Il s'agit de proposer une alimentation de qualité en assurant le développement économique local.
more...
No comment yet.
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

Le renouveau des circuits courts

Le renouveau des circuits courts | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it

Stimulées par le retour à l’achat de proximité, de nouvelles formes de vente en circuit court se développent. Elles représentent une opportunité pour des éleveurs de volailles à croissance lente en recherche de diversification.

 

Quand on parle de « circuit court », on pense d’abord à la vente à la ferme ou sur les marchés. Ce terme, qui désigne l’ensemble des systèmes de vente entre producteurs et consommateurs avec, au maximum, un intermédiaire, cache en réalité une multitude de voies de commercialisation. Une vingtaine ont été recensées dont certaines sont innovantes, qu’il s’agisse de vente directe ou indirecte.
Le circuit court, qui existe pourtant depuis longtemps, s’est véritablement développé à partir des années 2000, à la suite de crises sanitaires et économiques. Il prend aujourd’hui un nouvel essor sous de nouvelles formes pour s’adapter à l’évolution des attentes du consommateur de produits « fermiers ». En plus de la recherche de terroir et de réassurance sur l’origine et le mode de production grâce au lien direct avec le producteur, ce consommateur devient plus sensible aux produits de proximité qui favorisent l’économie locale ou qui limitent l’impact sur l’environnement (moins de transport).

Ses pratiques d’achat et de consommation changent également : moins de temps disponible pour faire les achats (déve- loppement du drive-in, des points de vente collectifs) et pour cuisiner (plats préparés, portions plus petites). Le contexte politique encourage également le dévelop- pement des circuits de proximité, définis par la vente au sein de la région de production. Suite au Grenelle de l’environnement, le gouvernement a mis en place en 2009 un plan d’actions en faveur du développement des circuits courts (plan Barnier).

Pour faire acte d’exem- plarité de l’Etat, les collectivités publiques telles que les administrations ou les cantines sont tenues d’in- troduire dans leurs menus 20 % de produits biologi- ques et 20 % de produits locaux et saisonniers. De fait, la restauration collective représente un gise- ment intéressant pour les producteurs en filière courte, mais il n’est pas facile à aborder : difficultés à identi- fier les décisionnaires, exigences réglementaires, forte variabilité des commandes, surcoût du produit de 20 à 30 %, demande en produits découpés...

Il existe encore peu de données statistiques sur l’importance des filières courtes. D’après une étude Xerfi, les ventes alimentaires en circuits courts ont totalisé 2,5 milliards d’euros en 2010, soit 1,5 % de la consommation. Selon le recensement agricole de 2010, un agriculteur sur cinq vend au moins une partie de sa production en circuit court. En volaille (œufs compris), cette part représente 9 % des exploitations françaises. [...]

more...
No comment yet.
Rescooped by Marie Defrance from Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville
Scoop.it!

Agriculture sur les toits : une solution innovante pour cultiver en pleine ville

Agriculture sur les toits : une solution innovante pour cultiver en pleine ville | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it
L'association Potager sur les toits a investi le toit de l'école AgroParisTech en plein cœur de Paris. 600 mètres carrés transformés en jardin expérimental dans lequel poussent toutes sortes de légumes.

Via Laurent Lebot
more...
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

Contre la malbouffe, manger local - Politis

Contre la malbouffe, manger local - Politis | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it

Plus de quatre mille kilomètres à travers quatre pays, de l’abattoir roumain à l’assiette anglaise, en passant par l’importateur Spanghero à Castelnaudary et l’usine de confection luxembourgeoise de Comigel : c’est la distance parcourue au galop incontrôlé par la viande de cheval – vendue pour du bœuf mais deux fois moins coûteuse –, qui fourrait les lasagnes Findus débusquées début février par les services britanniques. Ajoutons un étage de sous-traitance et deux intermédiaires courtiers pour compléter cette pérégrination, étonnante mais banale dans le monde impitoyablement concurrentiel du commerce sans frontière. Ce que l’on appelle un circuit long. Les premiers émus ont cru le scandale réduit à un scénario de western spaghetti : un méchant (roumain), une victime (une marque appréciée). Mais il s’agit bien d’une fraude massive, chaque jour alourdie de révélations, étalée sur des mois, qui sait répétitive, avec Spanghero à la barre, des complicités actives (Comigel ? Les courtiers ?). Et qui n’est qu’un pan d’une magouille encore plus vaste, structurelle, ourdie par plusieurs réseaux : elle touche déjà une quinzaine de pays, une trentaine d’entreprises, des millions de produits.

more...
No comment yet.
Rescooped by Marie Defrance from Green economic development and social changes
Scoop.it!

BALLE : 30 000 entrepreneurs indépendants lancent la révolution tranquille des économies locales durables | Kaizen magazine

BALLE : 30 000 entrepreneurs indépendants lancent la révolution tranquille des économies locales durables | Kaizen magazine | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it

Depuis des années, la société et l’économie nord-américaines sont malmenées. Cette crise n’est pas seulement économique, c’est aussi une crise du fonctionnement démocratique et, plus profondément, une crise des valeurs partagées : le « rêve américain » bat de l’aile. Dans ce contexte, de multiples initiatives voient le jour pour changer la donne. Le réseau BALLE en est une, particulièrement dynamique et novatrice.


Via Jón Sallé
more...
Raphael Souchier's comment, February 13, 2013 2:06 AM
...Mais ces initiatives tiennent leur force du fait qu'elles sont d'abord locales.
congruence-RSO's curator insight, February 14, 2013 2:57 AM

un apport complémentaire essentiel ... "aider les réseaux locaux à sensibiliser les investisseurs, banquiers et fondations de leur territoire à ce nouveau réflexe éthique et durable".

 

Merci pour ce scoop.

espacesolidarite974.fr's curator insight, February 16, 2013 6:59 AM

Depuis des années, la société et l’économie nord-américaines sont malmenées. Cette crise n’est pas seulement économique, c’est aussi une crise du fonctionnement démocratique et, plus profondément, une crise des valeurs partagées : le « rêve américain » bat de l’aile. Dans ce contexte, de multiples initiatives voient le jour pour changer la donne. Le réseau BALLE en est une, particulièrement dynamique et novatrice.

Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

Requista : bientôt un circuit court

Requista : bientôt un circuit court | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it
Dans le but de créer un point relais de distribution à Réquista de produits locaux, Isabelle Lambert a récemment invité,
Marie Defrance's insight:

Dans le but de créer un point relais de distribution à Réquista de produits locaux, Isabelle Lambert a récemment invité, à la maison pour tous, Stéphanie Degoute, animatrice de Locomotivés, venue présenter cette association créée il y a 7 ans. De plus en plus de gens se préoccupent de la qualité des produits qu'ils consomment et de la pollution environnementale qu'elle crée. Pour remédier à cela, une solution existe : le circuit court. Cela réduit les coûts de transport et d'emballage, améliore la facture énergétique, le consommateur est également gagnant : les aliments sont de meilleure qualité, il connaît les producteurs, leur façon de travailler. Cette idée de circuit court progresse sous différentes formes : AMAP, échanges solidaires, La Ruche qui dit oui, Consommer local, etc. Contrairement à ce que l'on pense, il n'y a pas concurrence entre ces différentes associations mais complémentarité ; leur objectif est le même, sortir du monopole de l'agroalimentaire industriel nuisible à la santé. Depuis plus d'un an, deux points relais sont en service sur le Lévezou, deux autres seront ouverts en janvier et trois autres en attente. Celui de Réquista va bientôt être mis en place. La composition des paniers se fait au choix parmi les produits proposés : légumes, viandes, volailles, œufs, fromages, fruits, etc. Les commandes doivent être passées le lundi au plus tard pour être livrées le mercredi. Les paiements se font en fin de mois.

more...
No comment yet.
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

Le circuit court se développe

Le circuit court se développe | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it
Après l'arrivée à Cazaubon du boucher, Serge gLefèvre, et la réouverture de la boucherie, la municipalité a accompagné l'artisan dans les démarches nécessaires pour obtenir un agrément auprès des...
more...
No comment yet.
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

Alban. Produits bios en circuit court - La Dépêche

Alban. Produits bios en circuit court - La Dépêche | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it

Le circuit court des producteurs.

Il y a seulement 15 jours, démarrait dans le salon de thé «L'Atelier» à Alban, une vente en direct de produits alimentaires possédant ou sur le point d'acquérir le label AB (pour agriculture biologique). Guillaume Roux, maraîcher, coordinateur régulateur de cette vente, considère au milieu de ses navets, poireaux, sucrines, butternuts, et autres mâches et doucettes : «La trame commune est bien sûr la certification mais la volonté d'accompagner le produit et de tisser la solidarité du groupe n'en est pas moins importante» Avec à côté, du pain bio, poussé au levain naturel donc sans levures chimiques, dont la farine provient de céréales de la ferme, et surtout cuit au feu de bois et qui n'est pas sans rappeler la finesse et l'épaisseur d'une mie ferme. De la tome de brebis produite dans les mêmes conditions côtoie la viande de bœuf et de porc gascon du GAEC Serre à Pousthomis, le tout bien sûr arrosé avec modération du petit Gaillac produit à Andillac par un autre Roux : Jehorem. La fréquentation des deux premières semaines, (le marché se déroule tous les mercredis soir de 17h à 20h), n'a fait que croître en fréquentation. Un seul souhait : que l'affluence rende le lieu exigu ! Mercredi 2 Janvier tous les producteurs seront là !

more...
No comment yet.
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

[A ECOUTER] "Letoutfermier.com" : le site qui met un frein au gaspillage

[A ECOUTER] "Letoutfermier.com" : le site qui met un frein au gaspillage | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it
La grande distribution, les grands magasins n’ont plus le monopole des circuits de production.
De plus en plus de consommateurs préfèrent acheter directement au près de petits producteurs. Sur internet des sites comme "Letoutfermier.com" surfe sur la tendance et propose en plus aux particuliers d’échanger ou donner des produits agricoles.

communauté d'échange de légumes

Derrière le site "LeTout Fermier.com" il y a un ancien publicitaire et surtout une idée, une nouvelle manière de consommer basée sur l’échange, le don et la vente de proximité.

Installé en Eure et Loire, Thibault Bastié, 42 ans ne se définit pas comme un écologiste totalement converti à la cause verte. Juste un consommateur en colère. En colère contre la grande distribution
more...
No comment yet.
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

Le Petit Producteur, le retour du local en grande surface

Le Petit Producteur, le retour du local en grande surface | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it
Savoir précisément d’où viennent les produits et qui les a mis sur le marché, c’est désormais possible, depuis que 200 agriculteurs locaux ont donné naissance au Petit Producteur, premier réseau de distribution à mettre en avant l’origine locale des produits.

Au supermarché, les étalages indiquent la région d’origine, conformément aux législations de traçabilité, mais presque jamais la provenance exacte du produit. Or, aujourd’hui, on observe un regain d’intérêt pour le locavorisme – à cause de préoccupations écologiques d’une part, d’une volonté de transparence se défiant des grands groupes agro-alimentaires d’autre part.

C’est pour pallier ce problème et reconstruire une véritable proximité entre l’agriculteur et le consommateur qu’est né le label Le Petit Producteur. Qualité, équité et transparence sont les mots clefs de l’initiative.
more...
No comment yet.
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

Les habitants de Midi-Pyrénées, champion de France du manger local

Les habitants de Midi-Pyrénées, champion de France du manger local | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it

Dans le sud-ouest on aime bien manger. Comme partout en France vous allez me dire. Mais il semblerait que les habitants de Midi-Pyrénnées soient plus locavores que les autres.

Ce n'est pas un hasard si la série documentaire "200 km à la ronde", diffusée au printemps dernier sur France 5, avait choisi des familles toulousaines pour répondre à un défi locavore.

Selon deux sondages réalisés pour la Région par l'institut CSA à l'occasion du Salon de la qualité alimentaire de Toulouse, les habitants de Midi-Pyrénées préfèrent plus qu'ailleurs en France manger local

more...
No comment yet.
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

Le verger de Foncoussières emprunte le circuit court

Le verger de Foncoussières emprunte le circuit court | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it

En ouvrant au printemps dernier un magasin fermier, le verger de Foncoussières réoriente son activité. L’idée était de se développer pour accueillir un nouvel associé sur l’exploitation. Il a fait mieux en créant aussi de l’emploi.

C'est parce que leur fils, Max, souhaitait les rejoindre, que Bart et Ine Verhoef ont songé à faire évoluer leur activité : «Il fallait lui assurer un avenir» précise Ine Verhoef.

Depuis 1984 qu'ils se sont installés à Rabastens, redonnant vie à une exploitation de 15 hectares en friche, ils ont déjà trois fois restructuré leur projet de départ : «Nous sommes venus de La Haye, aux Pays-Bas, pour faire ici du maraîchage, mais nous avons mis trois ans à appréhender le système agricole français et comprendre que ça ne marcherait pas, se souvient-elle. En 1987 nous nous sommes donc lancés dans la production de pommes.»

more...
No comment yet.
Rescooped by Marie Defrance from Circuits courts
Scoop.it!

LA RUCHE QUI DIT OUI ! lève 1,5 M€ auprès de X ANGE et SOLID , Fusacq Buzz

LA RUCHE QUI DIT OUI ! lève 1,5 M€ auprès de X ANGE et SOLID , Fusacq Buzz | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it

Paris, le 21 novembre 2012 – XAnge Private Equity, pour 1M€, et SOLID, pour 500k€, participent à la levée de fonds de la Ruche qui dit Oui ! une place de marché e-commerce dédiée aux produits d’alimentation locaux pour un montant total de 1,5 million d’euros.

Les aspirations alimentaires des français évoluent : choix du bio, du local, quête de goût et de qualité, recherche d'un lien direct avec les producteurs. Avec elles, les réseaux de distribution en circuits courts se développent (AMAP, Paniers Bio...). Pourtant, sur Internet, un agriculteur peut difficilement vendre ses produits en direct, en particulier lorsqu'il s'agit de produits frais.

 

... lire la suite


Via Antoine Reulier
more...
No comment yet.
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

Castelnaudary. Manger lauragais, c'est tout bon - La Dépêche

Castelnaudary. Manger lauragais, c'est tout bon - La Dépêche | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it

Manger local à la cantine, c'est bon. Bon pour les enfants, bon pour la planète et bon pour les producteurs. C'est une démarche qu'a décidé de promouvoir le conseil général à la Sainte-Aude, ou du moins de le faire promouvoir à travers le département, et au collège Blaise-d'Auriol pour le Lauragais. Élian Géraud, président de l'association Mangeons lauragais et l'enthousiasme qu'on lui connaît, était là avec Colette Cabrol, en charge du dossier des circuits courts à la communauté de communes Lauragais-Montagne Noire et l'animatrice de la chambre d'agriculture.

«Manger équilibré et local, c'est une volonté dans notre établissement où l'on travaille sur les circuits courts et le développement durable», pointe le principal Frédéric Albarel, soulignant le travail de ses équipes autour de la gestionnaire Corinne Estupigna et du chef cuisinier Thierry Gendreu.

Avec l'association, ils ont désormais un interlocuteur identifié et une seule facturation. Pour le cuisinier, c'est aussi un dialogue avec les producteurs qui vont pouvoir adapter leur production à la demande. Pour l'instant, l'association Mangeons lauragais compte vingt-cinq producteurs.

more...
No comment yet.
Scooped by Marie Defrance
Scoop.it!

terroir-direct.com : un circuit court sur mesure

terroir-direct.com : un circuit court sur mesure | Locavore | Manger Juste & Local | Scoop.it

Terroir-direct est un groupement collectif « circuit court » agréé par la région Languedoc-Roussillon depuis plus de dix ans, « En travaillant à renforcer le lien entre producteur et consommateurs dès 2001, nous avons été parmi les pionniers sur le marché des circuits courts », raconte Laurent Senet, président de Terroir-direct.

 

Aujourd'hui, cette plateforme web de commande en ligne de produits fermiers dans la région de Montpellier, Nîmes, Frontignan et Sommières propose aux consommateurs de choisir en ligne parmi plus de 3000 produits saisonniers. « Le consommateur peut choisir le point de livraison qui l'arrange le plus parmi les 21 possibles », explique Laurent Senet. Il est même possible de se faire livrer à domicile sur Montpellier et les villages de la première et seconde ceinture. Une centaine de producteurs collaborent. « A ce jour, plus de 3000 profils ont été créés sur notre site, note Laurent Senet. 400 à 500 consommateurs sont très réguliers ».

more...
No comment yet.