locavore
14 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Christophe Portejoie from locavore
Scoop.it!

Les circuits courts entrent dans la tendance "locavore"

nécessitent un certain portefeuille. > Tout le monde ne peut pas ouvrir de magasins de producteurs. Selon Corinne Bernardeau, « c'est un état d'esprit ». La clientèle qui se rend dans ces établissements fait confiance aux produits mis en valeur par les producteurs eux-mêmes. « Il y a une situation d'échange que l'on ne retrouve pas ailleurs. » La demande de ce genre de magasins est telle que de plusieurs projets sont à étude pour naître d'ici à 2015.


Via Franck Dupessey Pro, Christophe Portejoie
more...
No comment yet.
Rescooped by Christophe Portejoie from Veille Locavore
Scoop.it!

Le locavore, un consommateur engagé particulièrement intéressant pour les marques

Le locavore, un consommateur engagé particulièrement intéressant pour les marques | locavore | Scoop.it

Pourquoi faire venir du bout du monde ce qui peut être produit près de chez soi ? A l’heure de la mondialisation triomphante, les Français cultivent un paradoxe : ouverts sur le monde, plus que jamais mobiles, présents sur internet et les réseaux sociaux, ils sont aussi pleinement ancrés dans leur bassin de vie, un espace à taille humaine où les liens d’amitié n’ont rien de virtuel…


Via Hervé Monier, Locadrive
more...
Hervé Monier's curator insight, September 22, 2013 4:10 PM

Né en Californie au milieu des années 2000, le mouvement locavore a trouvé un écho tout particulier en France, où la notion de terroir est encore très présente dans l’imaginaire collectif et la consommation. 

Conscients de la portée écologique et citoyenne de leurs achats, les locavores veulent réduire l’impact énergétique de leur consommation en soutenant une agriculture plus durable et la bio-diversité, en permettant aux producteurs de contourner les pressions de la grande distribution… En tournant le dos à une consommation standardisée, ils délaissent aussi les produits aseptisés, cueillis avant maturité et conditionnés pour supporter de longs transports, pour des produits qui révèlent l’attention au produit et au terroir.

Les marques et les enseignes de distribution multiplient les initiatives pour séduite ces consommateurs particulièrement engagés et sensibles à la qualité et la provenance du produit. Depuis de nombreuses années, les grandes enseignes alimentaires ont lancé des marques distributeur orientées « terroirs » qui mettent en avant les spécialités régionales. De même, les marques premium n'hésitent pas à relocaliser certaines productions ou à réffirmer leurs racines locales, car cet argument fait de nouveau vendre...

 

Rescooped by Christophe Portejoie from Économie de proximité
Scoop.it!

Les circuits courts entrent dans la tendance "locavore"

nécessitent un certain portefeuille. > Tout le monde ne peut pas ouvrir de magasins de producteurs. Selon Corinne Bernardeau, « c'est un état d'esprit ». La clientèle qui se rend dans ces établissements fait confiance aux produits mis en valeur par les producteurs eux-mêmes. « Il y a une situation d'échange que l'on ne retrouve pas ailleurs. » La demande de ce genre de magasins est telle que de plusieurs projets sont à étude pour naître d'ici à 2015.


Via Franck Dupessey Pro
more...
No comment yet.