Local food
114 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Marine Lorente from Food & chefs
Scoop.it!

Le Canard Huppé : un food truck dédié aux produits du sud-ouest

Le Canard Huppé : un food truck dédié aux produits du sud-ouest | Local food | Scoop.it

Depuis peu, le Canard Huppé, un nouveau food truck a posé ses roues en ville et vous embarque à travers la découverte des spécialités du Sud-Ouest.


Via Philippe Audier
Marine Lorente's insight:

local shop

more...
No comment yet.
Rescooped by Marine Lorente from De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire)
Scoop.it!

Fooding : bye bye les food trucks, hello les triporteurs !

Fooding : bye bye les food trucks, hello les triporteurs ! | Local food | Scoop.it
Après les food trucks, c’est au tour des triporteurs d’user leurs trois roues sur le bitume pour satisfaire les fringales des adeptes de street food.

Via Paul-Jean Ricolfi
Marine Lorente's insight:

street food

more...
No comment yet.
Scooped by Marine Lorente
Scoop.it!

Terra Madre Day - Slow food

Terra Madre Day - Slow food | Local food | Scoop.it
Terra Madre Day
Slow food
All around the world traditional foods are disappearing, including fruit and vegetable varieties, animal breeds and cheeses, as a result of an increasingly industrialized food system and fast modern life.
Marine Lorente's insight:
initiative
more...
No comment yet.
Rescooped by Marine Lorente from Le journal de l'habitat
Scoop.it!

La Marmite urbaine veut créer du lien social à travers la cuisine

La Marmite urbaine veut créer du lien social à travers la cuisine | Local food | Scoop.it
Culture bio. Deux jeunes femmes à la tête de l’association « La Marmite urbaine », implantée à la Soie, souhaitent créer du lien social à Villeurbanne et Vaulx-en-Velin par le biais d’une cuisine saine et locale.

 

Lors d’un voyage au Canada, Charlotte Vignal étudie la problématique de l’agriculture urbaine et découvre des projets de quartier innovants en place depuis vingt ans. À son retour, elle s’associe avec Claire Marinelli et crée en juin 2012 l’association Marmite urbaine.

Toutes deux défendent l’accès à une alimentation de qualité pour tous, en proposant une cuisine solidaire reliée à des potagers urbains ainsi qu’à une agriculture paysanne locale.

« Solidaire car nous vendons des repas à un tarif accessible. De plus, une partie des sommes collectées sera reversée aux personnes isolées », précise Charlotte.

Implantées dans le quartier de la Soie « pour son identité forte et sa pleine transformation », les jeunes femmes constatent que « les habitants des deux communes sont dépassés par le projet urbain, et ont besoin de rencontres et d’échanges ». Ainsi, la cuisine et les potagers sont des prétextes pour ces rencontres.

« Le bio est devenu une exception alors qu’il devrait être la norme. L’agriculture conventionnelle cause beaucoup de dégâts, tant au niveau écologique que sociologique. En effet, la malbouffe a un impact dans la famille, qui ne partage plus ni préparation de repas, ni dîner. Notre projet s’inscrit dans une démarche participative : nous ambitionnons que les habitants et entreprises prennent part au projet » analyse Charlotte Vignal.

Un pari en passe d’être réussi, puisque dernièrement, les deux jeunes femmes ont fait une collecte de fonds sur Internet pour pouvoir financer un triporteur et ainsi utiliser les modes doux pour livrer les repas aux personnes âgées.

Le projet avance petit à petit : après Vaulx-en-Velin, où elles ont participé à plusieurs événements, Charlotte et Claire ont prévu de rencontrer les associations villeurbannaises pour leur proposer un service complémentaire à ceux qu’elles offrent déjà.

La prochaine étape ? « Nous aimerions cultiver des potagers sur les toits de l’usine Tase, à Vaulx-en-Velin. Nous avons fait un test grandeur nature sur le bâtiment Woopa – à énergie positive – à la Soie et cela fonctionne très bien. » Une étude de faisabilité est en cours.

En attendant, elles travaillent avec Villeurbanne Est Habitat (VEH) sur des potagers en pied d’immeuble rue Henri-Legay. Une partie de la récolte irait à la Marmite urbaine. « Les bailleurs sociaux sont intéressants pour notre association, car ils nous permettent de nous rapprocher de notre but et des populations que nous souhaitons accompagner ».D’ici l’automne, Charlotte et Claire espèrent servir des repas deux à trois fois par semaine sur Vaulx-en-Velin et Villeurbanne. Et d’ici un an, livrer une cinquantaine de repas par jour, quatre jours par semaine, en plus d’instaurer une journée dédiée aux repas solidaires avec les bénévoles.

Contacts : 04 78 26 24 80

www.marmite-urbaine.com

De notre correspondante locale Laurence Fischer


Via Elise Pin
Marine Lorente's insight:

action

more...
No comment yet.
Scooped by Marine Lorente
Scoop.it!

A handy lexicon of foodie terms to arm your culinary catchphrase arsenal - CultureMap Dallas

A handy lexicon of foodie terms to arm your culinary catchphrase arsenal - CultureMap Dallas | Local food | Scoop.it
A handy lexicon of foodie terms to arm your culinary catchphrase arsenal CultureMap Dallas What they say: Eating "clean" is a subjective term, but it's about eating fruits, vegetables, whole grains, grass-fed and free-range meats, and no...
Marine Lorente's insight:
vocabulaire
more...
No comment yet.