LittArt
Follow
7.9K views | +17 today
 
Scooped by Uston News
onto LittArt
Scoop.it!

Les Inrocks - Pourquoi le phénomène Rolling Stones n'en finit pas de fasciner

Les Inrocks - Pourquoi le phénomène Rolling Stones n'en finit pas de fasciner | LittArt | Scoop.it
C’est le groupe autour duquel on a écrit le plus de livres. Pourquoi le mystère Rolling Stones n’en finit pas de fasciner, nouveaux exemplaires à l’appui.
more...
No comment yet.
LittArt
Littérature, Art, Théâtre, Philosophie, Sciences Politiques,Cinéma, Musique, Histoire
Curated by Uston News
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Le Docteur Knock (le film) avec Louis Jouvet

Le Docteur Knock (le film) avec Louis Jouvet | LittArt | Scoop.it

"Voulant assurer le triomphe de la médecine qu'il fait passer avant l'intérêt des malades et une cupidité morbide, le docteur Knock arrive à Saint-Maurice pour succéder au docteur Parpalaid dont la clientèle est rare. L'état de santé du pays est excellent. Se rendant compte qu'il a été dupé par son prédécesseur, mais loin de se décourager, Knock fait comprendre à chaque patient qui se presse à ses consultations gratuites, que tout bien portant est un malade qui s'ignore. Le résultat ne se fait pas attendre. Tout le village se retrouve au lit, angoissé. L'hôtel est transformé en clinique et même Parpalaid revenu temporairement, repart affolé de son état, après une consultation du docteur..."

lien -> http://www.youtube.com/watch?v=htJJLktyQok , merci à Acofribas !

more...
Jean-Paul Vimare's comment, October 16, 2012 4:19 PM
Je vous le prends. Merci.
Alcofribas's curator insight, August 23, 2013 6:16 AM

J'ai un pb de lien. La solution : http://www.youtube.com/watch?v=htJJLktyQok (film complet). En tout cas, merci !

Uston News's comment, August 23, 2013 7:24 AM
merci de l'info, je vais essayer de coller le lien sur mon poste !
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Les 10 meilleures répliques de Winston Churchill

Les 10 meilleures répliques de Winston Churchill | LittArt | Scoop.it
Le Premier ministre britannique David Cameron a souhaité samedi marquer le cinquantième anniversaire de la mort de Winston Churchill en livrant ses citations préférées du "Vieux Lion" et en appelant chacun à faire de même sur Twitter.

"Churchill a été notre meilleur Premier ministre et nous lui devons tout. En mai 1940, la décision cruciale de combattre Hitler a sauvé notre pays et a sans doute sauvé le monde", a dit David Cameron dans une vidéo-hommage au chef du gouvernement britannique pendant la Seconde guerre mondiale, décédé le 24 janvier 1965.

"Je pense que nous devrions nous souvenir cette année de toutes les grandes choses qu'il a dites", a-t-il ajouté dans cette vidéo diffusée sur son compte officiel Twitter. "Ma citation préférée de Churchill est celle qu'il a prononcée après sa décision mémorable de mai 1940: 'Nous défendrons notre île, quel qu'en soit le prix. Nous nous battrons sur les plages. Nous nous battrons sur les terrains de débarquement. Nous nous battrons dans les champs, et dans les rues, nous nous battrons dans les montagnes. Nous ne nous rendrons jamais! '", a-t-il cité.

Winston Churchill (1874-1965) s'était mué en chef de guerre dès sa nomination à la tête d'un gouvernement de coalition, le 10 mai 1940, au lancement de l'attaque nazie contre les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg puis la France. Il était resté Premier ministre jusqu'en 1945. Le "Vieux Lion" avait beaucoup de cordes à son arc: peintre confirmé, il a reçu le prix Nobel de Littérature en 1953 pour la publication de ses Mémoires.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Les Inrocks - Taddéï : "Le succès du 'Grand Echiquier' est une victoire posthume de Jacques Chancel"

Les Inrocks - Taddéï : "Le succès du 'Grand Echiquier' est une victoire posthume de Jacques Chancel" | LittArt | Scoop.it
Dans son Dictionnaire amoureux de la télévision (éd. Plon, 2011), Jacques Chancel ne tarissait pas d’éloge à l’égard de Frédéric Taddéï :

“Il est une chance pour la télévision et un cas pour ceux qui tentent de le découvrir. [...] Voilà un animateur qui sait de quoi il parle et qui laisse parler. Le succès de ‘Ce soir (ou jamais!)’ tient à son exigence de vérité. [...] Que faut-il attendre de ceux qui viennent nous surprendre sur le petit écran ? Une parole non convenue, de l’audace, de la modestie et, pourquoi pas, du panache”.

L’animateur, qui vouait une admiration sans bornes à Jacques Chancel, s’est montré fidèle à ce que cet interviewer de génie appréciait dans la télévision. Hier soir, il lui a rendu un hommage vibrant en présentant exceptionnellement Le Grand Échiquier sur France 2, qui avait disparu des programmes en 1989. Le résultat a été salué par les téléspectateurs : au total ils ont été 1 143 000 à suivre l’émission à partir de 22h45, soit 13,4 % de part d’audience. A tel point que certains sur Twitter ont fait part de leur souhait qu’elle soit programmée de nouveau régulièrement sur France 2. Frédéric Taddéï revient avec nous sur cette soirée exceptionnelle, et ses potentielles suites…
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Figures du collabo

Figures du collabo | LittArt | Scoop.it
L'intellectuel ne serait-il pas celui qui, tout en invoquant Voltaire, se soumet aux dictatures et à la raison dominante ? C'est ce que laisse à penser "Soumission" le dernier roman de Michel Houellebecq.
more...
No comment yet.
Rescooped by Uston News from TdF | Éphéméride culturelle
Scoop.it!

23 janvier 1783 | Naissance de Stendhal #TdF

23 janvier 1783 | Naissance de Stendhal  #TdF | LittArt | Scoop.it
Image, G.AdCÉphéméride culturelle à reboursLe 23 janvier 1783 naît rue des Vieux-Jésuites, à Grenoble, Stendhal, de son vrai nom Henry Beyle. [...]
Via Angèle Paoli | TdF Actu
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Philippe Adam et la pudeur des "Impudiques" - La République Des Livres par Pierre Assouline

Philippe Adam et la pudeur des "Impudiques" - La République Des Livres par Pierre Assouline | LittArt | Scoop.it
Cet Adam-là est le bon. Non que l’autre soit médiocre ou insignifiant, mais le fait est que, des deux, celui qui parle le mieux de l’époque est justement celui qui n’en a pas le mot plein la bouche, qui ne se prend pas la tête et la nôtre avec en prétendant affronter les dures réalités de la vie. Car il y a chez Philippe Adam, professeur de philosophie au lycée né en 1970, une douce ironie, une désinvolture naturelle, qui lui permettent de l’empoigner avec l’air de ne pas y toucher. Son nouveau livre Les Impudiques (202 pages, 18,50 euros, Verticales), en témoigne, après une douzaine d’autres dont De beaux restes, France Audioguide, Jours de chance, des titres qui reflètent déjà la météo intérieure de ses livres pleins de gagnants du Loto, de buralistes un peu escrocs, d’oncles graveleux, de décalés, de chtarbés, d’esseulés.

Parmi eux La Société des amis de Clémence Picot (2003), du nom d’une héroïne de Régis Jauffret qui l’avait fasciné, lui vaut aujourd’hui d’être systématiquement rapproché de cet écrivain, ce qui n’est pas indigne mais réducteur. Ils ont en commun le goût du fragment et du bref, le genre rapide et percutant, mais Les Impudiques doit cette dilection autant à l’esprit des Microfictions qu’au Félix Fénéon des Nouvelles en trois lignes mais en plus sec, en plus dense encore, et tout aussi sombre derrière le sourire, sombre car tout se résume à une quête de l’inaccessible légèreté. « Bientôt nous n’aurons plus rien à manger, pas d’inquiétude, de toute façon digérer rend morose » écrivait-il dans Les Légumes verts” (2010)

Il est venu à la littérature par Robert Desnos tout autant que par l’amour des chansons, celles de Baschung et d’Alain Souchon. Il est de la famille d’esprit des écrivains de Minuit, Tanguy Viel, Eric Chevillard, Christian Gailly et Laurent Mauvignier, à tel point qu’on se demande comment il a fait pour échapper à la couverture blanche à liseré bleu.

C’est plus fort que lui : à peine a-t-il créé une histoire que la chute lui vient. Une intuition plutôt qu’un sujet.L’écriture prime, la narration suit naturellement, sensible au détail ou au fait divers qui dit tout, dans un grand souci de l’élégance, du raffinement de la phrase, quitte à ce qu’elle évoque des horreurs, ou des obscénités puisque le sexe est le fil rouge des Impudiques. Des personnages se confessent dans un univers où l’indiscrétion sexuelle est la règle. La forme déconcerte de prime abord, puis enchante, trouble enfin. Dans le dossier très fourni que lui consacre le mensuel Le Matricule des anges (janvier 2015,  6 euros), il explique, avec le sens consommé de la litote qui le caractérise, que cette tendance au raccourci lui vient de son « esprit de synthèse ».
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Entretien : Régis Debray. Un candide à sa fenêtre - Site Gallimard

Entretien : Régis Debray. Un candide à sa fenêtre - Site Gallimard | LittArt | Scoop.it
" «Je ne prise guère la littérature d’idées. Ses angles droits sont trop fastidieusement masculins et sûrs d’eux pour capter l’émotion, le tremblement, l’inattendu du réel. Pourquoi récidiver ? Parce qu’on résiste moins, avec l’âge, aux impulsions du farfelu, jusqu’à se permettre quelques divagations sur les dieux et les hommes, le beau et le moche, le mort et le vif, et même sur l’avenir de l’humanité. Sans dramatiser : les échappées qui suivent sont à un essai ce qu’une flânerie est à un défilé, ou des songeries sont à un traité de morale.»...."
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Gala d'ouverture de la Philharmonie de Paris | ARTE

Gala d'ouverture de la Philharmonie de Paris | ARTE | LittArt | Scoop.it
L'inauguration de la Philharmonie avec l'Orchestre de Paris et des solistes de renom.ARTE diffuse aujourd'hui les meilleurs moments filmés les 14 et 15 janvier dernier. Au programme: "les Danses polovtsiennes" d’Alexandre Borodine et la "Suite n° 2 de Daphnis et Chloé" de Maurice Ravel. Sans oublier les deux concertos des pianistes stars Lang Lang et Hélène Grimaud.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Rolling Stones Drummer Charlie Watts Writes a Children’s Book Celebrating Charlie Parker (1964)

Rolling Stones Drummer Charlie Watts Writes a Children’s Book Celebrating Charlie Parker (1964) | LittArt | Scoop.it
Charlie Watts’s first love has always been jazz. While his Rolling Stones band mates spent their youth listening to the Blues, Watts listened to Miles Davis and John Coltrane.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Les Inrocks - Corine Pelluchon: "En mangeant, je dis la place que j’accorde aux autres"

Les Inrocks - Corine Pelluchon: "En mangeant, je dis la place que j’accorde aux autres" | LittArt | Scoop.it
Si la question animale et les enjeux écologiques traversent aujourd’hui le cœur du débat public, leurs effets sur la redéfinition d’un nouveau contrat social restent extérieurs au champ politique. Dans un livre ambitieux, Les nourritures, défini comme une phénoménologie du “sentir”, Corine Pelluchon, spécialiste de philosophie politique et d’éthique, prend enfin au sérieux la matérialité de nos existences, qui dépendent de nos multiples nourritures. Au terme d’une réflexion éclatée sur ces nourritures, l’auteur esquisse les contours d’une justice, héritée des Lumières, intégrant dans ses règles la question de l’alimentation, le partage de ces nourritures et les relations avec les autres espèces. Une manière originale de repenser la démocratie à partir de ce qui nous fait vivre et de ce qui nous relie aux autres.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Les Inrocks - Charlie Hebdo: Marcel Gotlib raconte Cabu

Les Inrocks - Charlie Hebdo: Marcel Gotlib raconte Cabu | LittArt | Scoop.it
monde le dit, mais c’est un bain de sang dégueulasse.

Cabu, je l’ai connu en 1965, quand je suis rentré à Pilote où il travaillait déjà. Les relations que j’ai eues avec lui ont toujours été fabuleuses. Il était sympa, gentil. Sur le plan de la caricature et du dessin d’humour politique, c’est vraiment un des plus grands. Chacun de ses dessins me semblait fabuleux. En plus c’était un travailleur de force, il n’arrêtait pas. Je pensais, comme Goscinny, que ses caricatures de femmes étaient assez incroyables. Il prenait une très belle femme et il arrivait à faire sa caricature sans l’enlaidir. C’est rare.

Cabu, c’était la crème des grands dessinateurs. Il a toujours fait du dessin au trait mais il aurait très bien pu faire un virage vers l’illustration à base de couleurs, tout en restant dans la caricature politique par ailleurs. Il aurait pu illustrer des tas d’auteurs, d’humour ou pas. Il aurait pu illustrer magnifiquement Marcel Aymé par exemple. Mais il a choisi la voie de la caricature politique et c’est tant mieux – enfin tant pis maintenant malheureusement.

“De Cabu, j’aurais aimé apprendre son chic”

Après Pilote, on s’est rencontrés quelques fois. Notamment une, marquante : j’étais déjà à Fluide, Jérome Savary montait Superdupont au Théâtre de Béziers. Je passais un moment formidable aux répétitions à regarder les comédiens et j’ai demandé à mon collègue Jacques Diament, qui avait cofondé Fluide avec moi, de contacter Cabu pour lui payer le voyage pour qu’il vienne faire un reportage sur les répétitions.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Nirvana’s Last Concert: Audio/ Video Recorded on March 1, 1994

Nirvana’s Last Concert: Audio/ Video Recorded on March 1, 1994 | LittArt | Scoop.it
Yes, it’s been over 20 years now since Nirvana played their last show, and if you’re old enough to have been there, go ahead and take a moment of silence to mourn your lost youth.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Comment Voltaire a écrit le "Traité sur la tolérance"

Comment Voltaire a écrit le "Traité sur la tolérance" | LittArt | Scoop.it
Laïcité, liberté, fanatisme, satire... Aujourd'hui, on se vaccine contre la bêtise: la tolérance, il y a un livre pour ça.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Etiquette – Les messages vintage utilisés dans les cinémas en 1910

Etiquette – Les messages vintage utilisés dans les cinémas en 1910 | LittArt | Scoop.it
Si aujourd'hui l'on vous demande d'éteindre votre téléphone dans les salles, les cinémas des années 1910 utilisaient eux aussi des messages d'informatio
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Les Inrocks - “Assange, Manning et Snowden, un nouveau rapport à la politique”

Les Inrocks - “Assange, Manning et Snowden, un nouveau rapport à la politique” | LittArt | Scoop.it
Avec leurs révélations de documents diplomatiques et militaires, les trois célèbres lanceurs d’alerte Julian Assange, Edward Snowden et Chelsea Manning, ont lancé une guerre contre le secret d’Etat et les pratiques de surveillance. Pour le philosophe Geoffroy de Lagasnerie, ils font plus que cela : ils vont jusqu’à déstabiliser nos cadres d’analyse de l’action subversive. Dans L’Art de la révolte, l’auteur analyse pourquoi le fondateur de WikiLeaks et les deux sources révélant des documents classifiés, permettent de débloquer nos imaginaires politiques. Une réflexion stimulante sur les nouvelles formes possibles de subversion.

Que signifie, lorsqu’on est un théoricien du politique, de se pencher sur l’actualité immédiate, comme celle des lanceurs d’alerte Assange, Snowden et Manning. L’Art de la révolte relève-t-il d’une ontologie de l’actualité ?
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Les Inrocks - "Là-bas si j’y suis" : c’est (re)parti

Les Inrocks - "Là-bas si j’y suis" : c’est (re)parti | LittArt | Scoop.it
Le bar Le Lieu-Dit à Ménilmontant a des allures de club des Jacobins anachronique ce 21 janvier peu avant 19 h. Au centre d’une salle comble, Daniel Mermet et ses invités ont pris place autour d’une petite table ronde sur laquelle des micros ont été disposés. Tout porte à croire que Là-bas si j’y suis, l’émission emblématique qu’il présentait quotidiennement sur France Inter depuis 1989, reprend comme avant. À un détail près : le logo de la station a disparu. L’homme de radio a été lâché par la nouvelle direction en juin dernier, sans sommation, au motif officiel d’une érosion des audiences et de l’âge du capitaine, 72 ans. “Une décision politique”, s’insurgeait-il à l’époque lorsque nous l’avions interrogé.

Qu’à cela ne tienne : fort d’une mobilisation importante de ses auditeurs, attachés à la ligne éditoriale singulièrement altermondialiste de l’émission, Daniel Mermet s’est lancé dans un projet de site internet qui en reprend le concept et le prolonge avec les moyens du bord : du reportage au long court, de la critique sociale et des invités participant de la gauche alternative. Ce soir l’économiste Frédéric Lordon, le sociologue Raphaël Liogier, le socialiste critique Gérard Filoche ou encore les journalistes Agnès Rousseaux et Serge Halimi (respectivement à Bastamag et au Monde Diplomatique) – des habitués – se sont pliés à l’exercice.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Read The Very First Comic Book: The Adventures of Obadiah Oldbuck (1837)

Read The Very First Comic Book: The Adventures of Obadiah Oldbuck (1837) | LittArt | Scoop.it
Comic books, as any enthusiast of comics books won't hesitate to tell you, have a long and robust history, one that extends far wider and deeper than the 20th-century caped musclemen, carousing teenagers, and wisecracking animals so many associate with the medium.
more...
No comment yet.
Rescooped by Uston News from théâtre in and off
Scoop.it!

« Splendid’s », le rituel de mort de Jean Genet

« Splendid’s », le rituel de mort de Jean Genet | LittArt | Scoop.it
“ Arthur Nauzyciel, directeur du Centre dramatique national d’Orléans, met en scène cette pièce peu connue.”
Via marsupilamima
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Whitney Museum Puts Online 21,000 Works of American Art, By 3,000 Artists

Whitney Museum Puts Online 21,000 Works of American Art, By 3,000 Artists | LittArt | Scoop.it
Soir Bleu by Edward Hopper, 1914.
The trend has now become delightfully clear: the world's best-known art institutions have got around to the important business of making their collections freely viewable online.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

100 mots pour se comprendre contre le racisme et l'antisémitisme

100 mots pour se comprendre contre le racisme et l'antisémitisme | LittArt | Scoop.it
" A une époque où des jeunes gens sont agressés uniquement parce qu'ils sont de confession juive (Créteil, décembre 2014), et après les événements terribles du 07 janvier 2015, on peut considérer que le pire existe encore, que notre société va mal et qu'il faut continuer, sans relâche, à dénoncer ces violences insupportables....."
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

RESOURCE CRISIS: Peak literature: the decline of the novel

RESOURCE CRISIS: Peak literature: the decline of the novel | LittArt | Scoop.it
n a previous post titled "Where have our dreams gone?", I argued that literature, as well as other forms of art, has declined starting with the 1980s, losing impact and interest in our society. This, of course, can only be a qualitative evaluation and it was challenged in some of the comments. Indeed, terms such as "impact" and "interest" can only be defined in qualitative terms and there is plenty of space for different interpretations.

Nevertheless, I did some experimenting on google's "Ngrams" and I think that my interpretation is shared by many others. You can see in the figure above, showing a clear peak for the term "novel" (*), around 1990 indicating a decline of interest in novels. Also this result is debatable, of course, but I think it does tell us something about the general cultural decline of our civilization.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Erri De Luca : aller simple vers la résistance - Gauchebdo

Erri De Luca : aller simple vers la résistance - Gauchebdo | LittArt | Scoop.it
Erri De Luca est accusé par la justice italienne d’ « instigation à la violence et à la délinquance ». L’écrivain a appelé à des actes de « sabotage » contre ce projet qu’il juge « inutile et nocif ». Au quotidien Libération, il déclare le 5 juin 2014 : « La protestation pacifique du Val de Suse depuis des décennies est déjà un sabotage politique de ce projet. La magistrature de Turin choisit de ne retenir qu’une signification pour le mot sabotage : la détérioration matérielle. Or, ce mot a une signification plus large, plus politique. Par exemple, on peut dire que la grève des ouvriers dans une usine sabote la production. De même, quand une opposition parlementaire se manifeste pour bloquer un projet de loi, on peut dire qu’elle le sabote. Saboter a aussi le sens de ’faire obstruction’. Mais, c’est aussi refuser d’obéir à un ordre. » Convoqué devant un tribunal de Turin le 5 juin dernier, Erri De Luca ne s’est pas présenté. Il sera jugé le 28 janvier 2015.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

31 pellicules photo non développées de la Seconde Guerre mondiale découvertes

31 pellicules photo non développées de la Seconde Guerre mondiale découvertes | LittArt | Scoop.it
Avec son projet Rescued Film Project, le photographe américain Levi Bettweiser a récemment sauvé par hasard un lot de 31 pellicules photo non développées
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Jean Rolin en guerre, civile et française - La République Des Livres par Pierre Assouline

Jean Rolin en guerre, civile et française - La République Des Livres par Pierre Assouline | LittArt | Scoop.it
La guerre, la guerre la guerre… On n’en sort pas et ces jours-ci plus encore, quand bien même s’agirait-il de sa variante « guerre à l’ennemi intérieur ». L’idée court tout au long de l’essai d’Eric Zemmour, revendiquée comme une nécessité impérieuse. La guerre au terrorisme a galvanisé le discours d’une exceptionnelle tenue prononcé il y a quelques jours à l’Assemblée nationale par Manuel Valls. Dans le dernier numéro de l’hebdomadaire Le 1, Régis Debray juge le mot « démago et impropre » et préfère lui substituer « combat » ou « confrontation », « affaire de police et de renseignement », s’agissant de la situation née en France des événements du 7 janvier.

Les Evénements (195 pages, 15 euros, POL) est justement le titre du nouveau roman de Jean Rolin. A son seul énoncé, difficile de ne pas penser à la manière dont les milieux officiels désignaient la guerre d’Algérie quand ils ne voulaient pas dire que c’était une guerre. Ici le mot apparaît dès l’incipit, même s’il s’agit d’une guerre dite de faible intensité. Elle a été inspirée à l’auteur par ses grands reportages dans l’ex-Yougoslavie, lesquels l’ont renvoyé aux récits de son enfance (il est né en 1949) de la seconde guerre mondiale.

Comment un pays normal voit sa topographie, ses habitudes, ses mœurs, ses couleurs, ses arbres bousculés par l’irruption de la guerre civile ? Il y a chez Jean Rolin un souci du cadastre qui dépasse la seule passion du paysage, tel qu’un Julien Gracq l’a célébré avec la précision et le bonheur que l’on sait. Une mélodie bien française sourd de la litanie des noms de lieux, villages, villes, rivières, montagnes que l’on croirait ici magnifiés à dessein pour rappeler une Atlantide en passe d’être engloutie par les nouveaux barbares : Langeac, Mirandol, Prades, Naussac, le Langouyrou, la Seuge, l’Allier, Langogne, Villefort, Salbris, Chasseradès… Ah, le massif de l’Estaque ! Le narrateur est bien le seul à qui ça parle, cette plaque aperçue au détour d’un sentier de montagne et rappelant la mémoire de l’écrivain Stevenson et de son ânesse Modestine.

Il s’y entend pour décrire « tous les éléments constitutifs du paysage » à la moindre branche près (lire ici un extrait). On l’imagine arpenter ce monde quasi disparu, avançant sur des courts de tennis abandonnés et rongés par la mousse, témoignages d’une civilisation à l’agonie, tel Snake dans le cultissime  New York 1997 (1981) de John Carpenter ; sauf que dans Les Evènements, c’est la prise de Chateauneuf-sur-Loire qui est un haut fait d’armes et que pendant le fragile cessez-le-feu, la Finuf (Force d’interposition des Nations unies en France) est censée faire respecter l’ordre.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Les Inrocks - Tony DuShane : une vie sauvée par le rock’n’roll

Les Inrocks - Tony DuShane : une vie sauvée par le rock’n’roll | LittArt | Scoop.it
Tony DuShane a longtemps cru à l’Armageddon. Jusqu’à ses 20 ans, il s’est préparé pour la fin du monde qui allait arriver indéniablement, d’un moment à l’autre. Enfant, on lui apprit à considérer les autres gamins de sa classe comme de pauvres créatures, condamnées à périr sous peu. Tandis que lui et ses camarades Témoins de Jéhovah seraient sauvés et vivraient éternellement. Comme il l’écrit dans son roman autobiographique, Confessions of a Teenage Jesus Jerk, sa vie aurait pu se poursuivre ainsi s’il n’avait découvert le sexe opposé et surtout… le rock.

Des traumatismes d’adolescence

Barbichette, T-shirt noir, lunettes élégantes et regard posé, cet homme d’une quarantaine d’années n’a de prime abord rien du survivant échappé de l’asile de fous de Jéhovah qu’il fut. Journaliste estimé, il contribue désormais à des publications comme The Believer ou The San Francisco Chronicle et a son émission de radio, Drinks with Tony. Dès qu’il commence à raconter ce qu’il a vécu, pourtant, son propos s’emballe. Les traumatismes de son adolescence sont encore là, à fleur de peau. Il évoque, outre la messe quotidienne, l’humiliation d’aller frapper aux portes pour convertir. Son isolement à l’école, où il ne peut saluer le drapeau ni suivre certaines classes (l’Eglise lui dit de ne pas croire ses professeurs, ces menteurs, destinés comme tous les païens à mourir bientôt). S’il a une érection, il doit s’en confesser à ses aînés, au risque d’être excommunié. Quant à la masturbation, elle “mène à l’homosexualité”.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Jusqu'où les transhumanistes augmenteront-ils l'humain ? - La République Des Livres par Pierre Assouline

Jusqu'où les transhumanistes augmenteront-ils l'humain ? - La République Des Livres par Pierre Assouline | LittArt | Scoop.it
L’humanisme, on connaît, les humanités aussi, même si l’un et les autres sont si galvaudés qu’on ne sait plus trop de quoi ils sont le nom au XXIème siècle. Mais le transhumanisme ? Moins voire pas du tout, sauf fréquenter assidûment les réseaux friands de nouvelles technologies et de leurs applications. C’est pourtant une tendance qui [...]
more...
No comment yet.