Libertés Numériques
81.4K views | +25 today
Follow
Libertés Numériques
Veille sur la sécurité et les libertés individuelles à l'heure d'Internet.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Amesys, réfugiée politique aux Emirats Arabes Unis ?

Amesys, réfugiée politique aux Emirats Arabes Unis ? | Libertés Numériques | Scoop.it

Depuis quelques mois, les journalistes qui suivent l’AmesysGate sont au courant. Mais l’enquête est longue et difficile. Stéphane Salies, le nouveau propriétaire de la technologie Eagle via un tour de passe passe organisé par Philippe Vannier, le patron de Bull…

Ah, merde, non… on commençait trop sérieux. Reprenons autrement…

C’est l’histoire d’un mec… Y fait un truc qu’il veut pas qu’on le sache… T’as tous les journalistes qui cherchent à savoir quoi. Ils rament, hein, les journalistes. Et là, PAF!, pas de bol, c’est son pote qui le raconte à un journal en pensant pas à mal…

Oui, nous savions tous que Stéphane Salies est à la tête d’une entreprise domiciliée aux Emirats Arabes Unis. Comme Stépane et Philippe sont de joyeux lurons qui font des blagues de toto, Stéphane, sans doute en accord avec Philippe (pour pas se prendre un procès sur la base du droit des marques) a appelé sa nouvelle société Advanced Middle East Systems.

Z’avez  compris la blague ?

Advanced Middle East Systems : A.M.E.Sys.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Le PDG de Bull se plante un couteau dans le dos

Le PDG de Bull se plante un couteau dans le dos | Libertés Numériques | Scoop.it

Philippe Vannier, le PDG de Bull, aimerait bien faire oublier qu'il a conçu, à la demande d'un terroriste, employé par un dictateur, un système de "surveillance massive" de l'Internet capable d'intercepter tous les emails, requêtes Google, sites web consultés, fichiers échangés, chats, etc., "à l'échelle d'une Nation" (Voir Au pays de Candy, enquête sur les marchands d'armes de surveillance numérique, le livre que j'ai consacré à cette affaire).

Bull se défausse aujourd'hui, expliquant d'une part que le contrat passé avec le dictateur en question (Kadhafi) datait de 2007 -alors que Bull n'a racheté Amesys, l'entreprise qui a créé ce système Eagle de surveillance du Net, qu'en 2010-, avançant d'autre part que Bull a depuis revendu Eagle à une autre entreprise... tout en refusant de révéler son nom.

 

 

more...
No comment yet.