Libertés Numériques
Follow
Find tag "SYRIE"
41.9K views | +25 today
Libertés Numériques
Veille sur la sécurité et les libertés individuelles à l'heure d'Internet.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Syrie : la justice française enquête sur la société Qosmos

Syrie : la justice française enquête sur la société Qosmos | Libertés Numériques | Scoop.it
La FIDH et la LDH accusent la PME française d'avoir contribué à fournir à Damas du matériel de surveillance des opposants.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

#BlueCoat : tu vas avoir du mal avec ton #spanous© : 171 appliances en Iran, 34 en Syrie : Reflets

#BlueCoat : tu vas avoir du mal avec ton #spanous© : 171 appliances en Iran, 34 en Syrie : Reflets | Libertés Numériques | Scoop.it

Avant d’en venir au coeur du sujet du jour, un petit retour en arrière s’impose. En 2011, Reflets et Telecomix jetaient un de leurs pavés dans le marigot des vendeurs de technologies duales, qui servent aussi bien à gérer un réseau, qu’à mettre en place une surveillance de la population en vue de faciliter la répression. Après Amesys, nous lancions en octobre 2011 l’affaire BlueCoat.  Quinze appliances de l’entreprise américaine étaient découverts en Syrie, un pays où les entreprises américaines ne peuvent exporter en raison d’un embargo. En matière d’armes électroniques, c’est une bonne chose.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Internet de nouveau coupé en Syrie

Internet de nouveau coupé en Syrie | Libertés Numériques | Scoop.it
Comme c'est déjà arrivé à plusieurs reprises depuis deux ans, l'accès à internet a été brutalement coupé en Syrie mardi soir, jusqu'au milieu d'après-midi ce mercredi. L'ensemble du pays a été privé des moyens de communication électroniques, y compris le téléphone portable.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Retour d'internet et du téléphone en Syrie, Damas pilonnée

Retour d'internet et du téléphone en Syrie, Damas pilonnée | Libertés Numériques | Scoop.it

L'aviation syrienne bombardait, samedi 1er décembre, la banlieue de Damas, où se joue désormais la bataille en Syrie, au moment où internet et le téléphone étaient rétablis dans le pays, coupé du monde depuis près de trois jours.

Les militants craignaient le pire, voyant l'annonce d'un possible "massacre" dans ce black-out entamé au moment où les combats gagnaient pour la première fois en 20 mois de violence les abords de l'aéroport international de Damas. Le régime, qui a lancé jeudi une vaste offensive pour reconquérir un rayon de huit kilomètres autour de la capitale, veut à tout prix conserver Damas et sa banlieue pour être en position de négocier une issue au conflit, selon les experts.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Internet coupé en Syrie : l'aide occidentale servira-t-elle ?

La Syrie est accusée d'avoir coupé les réseaux de télécommunications, aussi bien fixes que mobiles. Mais depuis un an, les États-Unis, la France et plusieurs autres puissances occidentales fournissent des moyens de communication. Certains sont présentés comme étant capables de fonctionner de façon indépendante des infrastructures nationales.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

La Syrie coupe Internet et le téléphone

La Syrie coupe Internet et le téléphone | Libertés Numériques | Scoop.it

Le pouvoir syrien ne mène pas uniquement bataille sur le terrain. Pour contrer l'opposition, le régime de Bachar el-Assad utilise aussi les télécommunications pour désorganiser ses adversaires. Depuis ce matin, les communications avec la Syrie sont suspendues, aussi bien au niveau d'Internet que des mobiles.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

RSF s'élève contre l'installation de nouvelles armes de surveillance en Syrie

RSF s'élève contre l'installation de nouvelles armes de surveillance en Syrie | Libertés Numériques | Scoop.it

Une trentaine de serveurs Blue Coat, reposant sur des technologies très intrusives de type DPI, seraient utilisés depuis peu en Syrie d'après de récentes découvertes réalisées par un groupe de hackers. La célèbre association Reporters Sans Frontières vient ainsi de s'élever contre l’installation de ces appareils, qu'elle perçoit comme « une menace supplémentaire pour la circulation de l’information, ainsi que pour la sécurité des net-citoyens, des journalistes et de leurs sources ».

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

#BlueCoat en #Syrie : encore une fois la main dans le pot de confiture

#BlueCoat en #Syrie : encore une fois la main dans le pot de confiture | Libertés Numériques | Scoop.it

Nous pensions naïvement que le département d’état américain avait calmé les ardeurs commerciales de Bluecoat. Mais qu’est-ce que 2,8 millions de dollars d’amende pour une entreprise comme BlueCoat ? Nous en avons aujourd’hui la réponse… rien. On attend déjà le #Spanou®… mais si c’est vous. On attend déjà le #Onsavépa … mais si, vous le savez très bien, nous l’avons déjà expliqué et démontré (US). On attend donc sagement, comme d’habitude le démenti de BlueCoat (le fameux #Spanou), puis les aveux, mais on va tout de suite répondre au #Onsavépa.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Syria disappears off the face of the internet

Syria disappears off the face of the internet | Libertés Numériques | Scoop.it

It looks like internet access into and out of Syria has been deliberately shut down.

Just take a look at this traffic graph from Akamai, showing a dramatic and abrupt change at about 18:45 UTC.

 

Umbrella Security Labs report that Syria's two TLD servers - ns1.tld.sy and ns2.tld.sy - are unreachable.

Sure enough, if you try to reach Syrian websites right now - you'll probably find it impossible.

 

It's not clear what has caused the problem, but there will no doubt be speculation as to whether the country's rulers chose to unplug themselves from the net for reasons best known to themselves.

It's bad news, of course, for those wanting to see what is happening in the country - and for those inside Syria who wish to communicate with the outside world.

To be flippant for a second, this outage might at least shed some light as to whether the Syrian Electronic Army (who have been causing quite a nuisance by hacking media organisations lately) are *really* based in Syria, or not as some tend to suspect...

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Syrie: Google et Twitter lancent un programme d'audio-tweets

Syrie: Google et Twitter lancent un programme d'audio-tweets | Libertés Numériques | Scoop.it

Google et Twitter ont activé vendredi en Syrie un programme qui permet aux internautes d’envoyer des tweets à partir de messages vocaux via leur téléphone portable, pour contourner la coupure des réseaux de communications observée depuis deux jours dans le pays. Google et Twitter ont annoncé qu’ils réactivaient le « tweet voice », un programme qu’ils avaient mis en place durant la révolution égyptienne en 2011.

Google a néanmoins admis que de nombreux Syriens ne seraient pas en mesure d’utiliser ce nouveau service car les réseaux de télécommunications ont été très endommagés par la guerre.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Internet coupé en Syrie, les réseaux téléphoniques perturbés

Internet coupé en Syrie, les réseaux téléphoniques perturbés | Libertés Numériques | Scoop.it

Les réseaux de communication étaient coupés, jeudi 29 novembre, dans plusieurs régions de Syrie, notamment à Damas. Les Comités locaux de coordination (LCC), un important réseau de militants qui animent la contestation de manière pacifique à travers la Syrie, ont fait état d'une "coupure des communications et d'Internet dans la plupart des régions de Damas et de sa banlieue".

Cette coupure a été constatée vers 11 heures, heure de Paris, par l'entreprise de routage Internet Cedexis et par Renesys, entreprise spécialisée dans la surveillance de l'état du réseau. Cette dernière avait également relevé des coupures, de moindre ampleur, en début de semaine.

more...
No comment yet.