Libertés Numériques
71.2K views | +42 today
Follow
Libertés Numériques
Veille sur la sécurité et les libertés individuelles à l'heure d'Internet.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Qosmos aimerait bien qu'on l'oublie un peu... c'est raté.

Qosmos aimerait bien qu'on l'oublie un peu... c'est raté. | Libertés Numériques | Scoop.it

Le droit à l’oubli finira t-il par s’opposer au devoir de mémoire ? La question est plus que jamais d’actualité depuis que Google, conformément à l’arrêt de la cour européenne de justice, a ouvert un formulaire de demande de retrait de contenus. Ce formulaire, destiné aux particuliers, profite évidemment aussi aux entreprises, même si ces dernières ne devraient pas en profiter. Sous les feux des projecteurs, le PDG de Qosmos a commencé à faire nettoyer Internet de certains articles… et c’est un peu visible.

Sauf que l’actualité ne se prête pas forcément à ce que l’on oublie ces entreprises, et Qosmos n’est certainement pas un acteur que nous oublierons, peu importe les opérations de whitewashing menées (et ce n’est pas la première)…



more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Pour le Deep Packet Inspection de Qosmos aussi, "Tor stinks".

Pour le Deep Packet Inspection de Qosmos aussi, "Tor stinks". | Libertés Numériques | Scoop.it

C’est la fête pour Qosmos. Alors que l’entreprise est visée par une enquête pour complicité d’actes de tortures, Reflets a obtenu quelques informations supplémentaires sur leurs sondes de Deep Packet Inspection, ces briques matérielles et logicielles qui permettent la discrimination des paquets interceptés sur les réseaux IP selon leur contenu. Ces mêmes sondes exportées en Syrie pour Assad via l’entreprise italienne Area SpA et capables de détecter et classer explicitement les trafics aussi suspects que les visites sur les sites du New York Times, TF1, YouPorn, PornHub, Deezer ou encore La Redoute (si, si, c’est écrit dans la doc’).



more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

"Kairos", le lien public-privé du renseignement français

La technologie de Qosmos, une petite start-up française à la pointe dans l'extraction des métadonnées, intéresse les services secrets français. "Seule la technologie Qosmos fournit les applications en temps réel qui permettent d'identifier plus de 97 % du trafic et d'en extraire des métadonnées détaillées", indique fièrement l'entreprise. Qosmos travaille depuis 2007 avec le renseignement, dans le cadre d'un projet appelé "Kairos" –– le "moment opportun" chez les Grecs de l'Antiquité.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

[Màj] Fin de l’Internet illimité : c’est reparti !

[Màj] Fin de l’Internet illimité : c’est reparti ! | Libertés Numériques | Scoop.it

Orange aurait-il menti ? Selon la Lettre A, reprise par Rue89, l'opérateur abandonnerait bel et bien l'Internet illimité, comme nous l'annoncions il y a 1 an. Avec l'aide d'un certain Qosmos, suspecté d'avoir aidé Bachar al Assad à surveiller sa population sur Internet.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Qosmos : du projet universitaire aux activités "secret-défense"

Qosmos : du projet universitaire aux activités "secret-défense" | Libertés Numériques | Scoop.it

Dans ce deuxième volet de leur enquête, Mediapart et Reflets reviennent sur la genèse de cette société spécialisée dans les technologies de surveillance de masse, née dans un laboratoire avant de se transformer en fournisseur des services de renseignement de l’État qui ne pouvait rien ignorer de ses activités.



more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Syrie : la justice française enquête sur la société Qosmos

Syrie : la justice française enquête sur la société Qosmos | Libertés Numériques | Scoop.it
La FIDH et la LDH accusent la PME française d'avoir contribué à fournir à Damas du matériel de surveillance des opposants.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Qosmos et FSI : restons optimistes, il reste quelques dictatures et quelques Etats policiers

Qosmos et FSI : restons optimistes, il reste quelques dictatures et quelques Etats policiers | Libertés Numériques | Scoop.it

Pendant qu’Amesys (désolé de troller cher Aziz Ridouan et chère Fleur Pellerin) voit les soucis judiciaires arriver, pendant que Bull maquille une pseudo vente de la partie Eagle en la cédant à son ancien dirigeant, Qosmos bouge. Cette autre entreprise spécialisée dans le Deep Packet Inspection et qui avait été prise la main dans le pot de confiture syrien est, comme Bull/Amesys, bénéficiaire de fonds publics via le Fonds stratégique d’investissement.

 

 

more...
No comment yet.