Libertés Numériques
80.6K views | +0 today
Follow
Libertés Numériques
Veille sur la sécurité et les libertés individuelles à l'heure d'Internet.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

« Facebook affirme qu’il n’a pas de rôle éditorial, mais les documents attestent du contraire »

« Facebook affirme qu’il n’a pas de rôle éditorial, mais les documents attestent du contraire » | Libertés Numériques | Scoop.it
Sarah Roberts, chercheuse en sciences de l’information à l’université de Californie de Los Angeles, revient sur le contenu des guides de modération publiés par le « Guardian ».
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Pour que ses lecteurs puissent commenter, un site les oblige à (vraiment) lire l’article avant

Pour que ses lecteurs puissent commenter, un site les oblige à (vraiment) lire l’article avant | Libertés Numériques | Scoop.it
Le service public de Norvège mène une expérience pour que les espaces de commentaires soient des zones d’échanges constructifs et non des zones d’insultes.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

La responsabilité du blogueur du fait des commentaires de ses lecteurs

La responsabilité du blogueur du fait des commentaires de ses lecteurs | Libertés Numériques | Scoop.it
Le TGI de Montpellier vient de rendre une décision intéressante relative à la responsabilité du blogueur du fait des commentaires laissés par les visiteurs de son blog.

Par un jugement du 5 février 2015, le tribunal jugeait le directeur de la publication d’un blog sur la question de savoir si celui-ci avait retiré suffisamment promptement le commentaire d’un internaute sur un article publié par lui. En effet, de la même manière que l’hébergeur, le directeur de la publication est tenu de retirer « promptement » tout contenu illicite en ligne lui étant signalé, faute de quoi sa responsabilité pénale est engagée.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Diaspora : Contenus illégaux et réseaux décentralisés

Diaspora : Contenus illégaux et réseaux décentralisés | Libertés Numériques | Scoop.it

Nous avons actuellement des problèmes de contenu incitant à la haine et la violence sur diaspora*. Comme nous avons été contactés par de nombreux journalistes, je mets ici une de mes réponses qui je pense peut intéresser beaucoup de monde.

D’abord, une rapide explication technique :

diaspora* fonctionne de la même manière que l’e-mail. Il faut donc distinguer trois rôles : les personnes qui créent le logiciel (par exemple, ce qui imaginent le protocole SMTP et implémente le logiciel pour faire fonctionner un serveur de courriel), ceux qui installent et maintiennent le logiciel en tant que service, dans le cas de l’e-mail, Google avec Gmail par exemple, et ceux qui l’utilisent, quelqu’un possédant une adresse e-mail. Pour diaspora*, ces trois rôles sont séparés de la même manière entre les gens qui participent au code, ceux qui hébergent le logiciel sur leur serveur (alors appelé pod), et ceux qui l’utilisent. Je fais parti des trois catégories, j’écris du code et j’héberge le logiciel sur les serveurs https://diaspora-fr.org et https://framasphere.org dans le cadre de l’association Framasoft.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

La Cour européenne et la responsabilité des hébergeurs

La Cour européenne et la responsabilité des hébergeurs | Libertés Numériques | Scoop.it

L'arrêt rendu par la Cour européenne des droits de l'homme le 10 octobre 2013, Delfi AS v. Estonia, apporte des précisions attendues sur les obligations qui sont celles des gestionnaires de sites internet, et plus particulièrement sur la nécessité de mettre en place un dispositif de modération.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

SOS portera plainte contre ceux ayant émis des tweets antisémites

SOS portera plainte contre ceux ayant émis des tweets antisémites | Libertés Numériques | Scoop.it

SOS Racisme se joint à l'UEJF pour condamner la déferlante de tweets survenue la semaine dernière sur Twitter. L'association annonce par ailleurs qu'elle portera plainte contre les propriétaires des comptes Twitter à partir desquels ont été diffusés les propos antisémites.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Facebook active son outil de fact-checking en France - Stratégies

Facebook active son outil de fact-checking en France - Stratégies | Libertés Numériques | Scoop.it
Dans le cadre de la lutte contre les fausses informations, Facebook déploie aujourd'hui son outil de fact-checking en France avec l’AFP, BFMTV, L’Express, France Médias Monde, France Télévisions, Libération, Le Monde et 20 Minutes.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Google rouvrira Map Maker et mise sur les internautes pour la modération

Google rouvrira Map Maker et mise sur les internautes pour la modération | Libertés Numériques | Scoop.it
Google prépare la réouverture de Map Maker, dont l'accès a été suspendu en mai après des actes de vandalisme. Le groupe américain va renforcer la modération de son outil en faisant appel à la bienveillance des contributeurs les plus assidus et les plus fiables.
3

Dans l'optique de disposer de cartes les plus précises et les plus exhaustives possibles, Google permet aux internautes d'ajouter des détails supplémentaires via l'outil Map Maker. La plupart du temps, les modifications apportées par les participants ne posent aucune difficulté : elles sont là pour être utiles aux autres internautes. Mais parfois, des contributions plus nuisibles font leur apparition.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Facebook clarifies what you can and cannot post on the site

Facebook clarifies what you can and cannot post on the site | Libertés Numériques | Scoop.it
Facebook has revamped its community standards, bringing further definition to what it considers to be both acceptable and unacceptable content.

The move by the social networking company comes soon after Twitter and Reddit tweaked their own policies to ban the posting of stolen nude photos.

In a blog post on Sunday, Monika Bickert, Head of Global Policy Management, and Chris Sonderby, Deputy General Counsel, explained why Facebook felt the need to rewrite its community standards:

Today we are providing more detail and clarity on what is and is not allowed. For example, what exactly do we mean by nudity, or what do we mean by hate speech? While our policies and standards themselves are not changing, we have heard from people that it would be helpful to provide more clarity and examples, so we are doing so with today’s update.
more...
Venkatesh Iyer (venkyiyer.com)'s curator insight, March 17, 2015 6:31 AM

Hmm. Haven't I heard all this before, or something very much like it?