Libertés Numériques
78.9K views | +0 today
Follow
Libertés Numériques
Veille sur la sécurité et les libertés individuelles à l'heure d'Internet.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Censure : le Cachemire indien privé d'Internet depuis 20 jours

Censure : le Cachemire indien privé d'Internet depuis 20 jours | Libertés Numériques | Scoop.it
Pour éviter qu'un mouvement séparatiste pro-Pakistanais ne prenne de l'ampleur, l'administration du Cachemire indien a décidé de couper l'accès à internet et les téléphones mobiles dans la région depuis trois semaines. Seuls ces derniers ont été rétablis mardi.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Quand Google apporte Internet aux femmes... en vélo

Quand Google apporte Internet aux femmes... en vélo | Libertés Numériques | Scoop.it
En Inde, Google a monté un programme qui vise à apprendre à 5 millions de femmes à utiliser Internet, grâce à des équipes qui se baladeront de villages en villages, en vélo, avec des smartphones.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Inde : Un livre racontant les violences contre les femmes, censuré

Inde : Un livre racontant les violences contre les femmes, censuré | Libertés Numériques | Scoop.it
Etre une femme dans le Bengale-Occidental, le début d'un crime ?


La femme politique indienne Brinda Karat, première à devenir membre du parti communiste, a également occupé le poste de secrétaire générale de l'AIDWA, association de défense des femmes, entre 1993 et 2004, puis sa vice-présidente. À l'occasion de la Foire du livre de Calcutta, elle est intervenue pour dénoncer l'annulation soudaine d'un livre qui relate les atrocités commises contre les femmes.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Deux groupes de télécommunications indiens collaborent à la surveillance des Américains

Deux groupes de télécommunications indiens collaborent à la surveillance des Américains | Libertés Numériques | Scoop.it
Deux des principaux opérateurs de télécommunications indiens, Tata Communications et Reliance Communications, participent à la surveillance des citoyens américains. Les deux entreprises ont signé, en 2005 et 2007, des "accords de sécurité du réseau", qui permettent au FBI, aux départements de la justice et de la sécurité intérieure et au trésor américains de surveiller les réseaux des deux opérateurs, révèle le magazine indien Frontline le 7 août.

Les entreprises, comme d'autres opérateurs présents sur le sol américain, ont obligation de partager leurs données avec les autorités. Si ces acteurs ne fournissent pas directement de connexion Internet aux citoyens américains, c'est en partie par ces réseaux que transitent leurs données.

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Aurélien BADET from Economie Responsable et Consommation Collaborative
Scoop.it!

"Inde: l'état civil numérique, le plus grand programme social du monde"

"Inde: l'état civil numérique, le plus grand programme social du monde" | Libertés Numériques | Scoop.it

Créer un état civil numérique et biométrique en Inde tout en luttant contre la pauvreté: tel est le défi relevé par le millionnaire Nandan Nilekani. Brune Poirson et Nicolas Miailhe racontent ce bouleversement dans un pays politiquement corrompu.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Vous voulez dénoncer des pirates ? Téléchargez l'application !

Vous voulez dénoncer des pirates ? Téléchargez l'application ! | Libertés Numériques | Scoop.it

En Inde, l'industrie du cinéma propose avec l'aide des Etats-Unis une application Android qui permet aux citoyens de participer à la lutte contre le piratage, en dénonçant les actes de contrefaçon qu'ils rencontrent dans la rue ou sur Internet.

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Les ebookstores indiens résistent aux méthodes de l'envahisseur

Les ebookstores indiens résistent aux méthodes de l'envahisseur | Libertés Numériques | Scoop.it

En Inde, les lecteurs désireux de charger leur tablette low-cost Aakash se rendent depuis plusieurs mois sur Flipkart ou Landmark, deux ebookstores qui ont eu la bonne idée d'entamer le marché avant l'arrivée d'Amazon, débarqué en août dernier dans le pays. Pour autant, leur technique commerciale n'a pas grand-chose à envier à celle du géant US, et fait passer le consommateur pour un citron à presser.

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Le gouvernement indien renonce à interdire Twitter

Le gouvernement indien renonce à interdire Twitter | Libertés Numériques | Scoop.it
A la mi-août, il avait décrété un plan massif de censure de sites et de réseaux sociaux après la publication de plusieurs appels à la violence contre les musulmans.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

L’Inde met un coup d’arrêt aux rêves de Facebook d’un Internet low cost

L’Inde met un coup d’arrêt aux rêves de Facebook d’un Internet low cost | Libertés Numériques | Scoop.it
Facebook vient de perdre une longue bataille face aux autorités indiennes. L’Autorité régulatrice des télécoms (TRAI – Telecom Regulatory Authority of India) s’est opposée, lundi 8 février, au service d’accès à l’Internet mobile du réseau social.

En Inde, le groupe américain proposait le service Free Basics, qui permet d’utiliser Internet de façon limitée et allégée : il est possible d’utiliser un moteur de recherche, de lire les infos, de regarder la météo, et d’utiliser les sites et produits de Facebook. Le tout, gratuitement. Cette inégalité d’accès au Web n’était pas du goût du régulateur, qui a lancé, il y a quelques mois, une consultation publique, et bloqué préventivement Free Basics.

La TRAI a publié un règlement qui interdit aux opérateurs mobiles de proposer des tarifs différenciés et discriminants d’accès à Internet sur téléphone mobile, barrant la route à Free Basics dans sa formule actuelle. Les sociétés contrevenantes s’exposeront à des sanctions financières. La nouvelle règle sera réétudiée au bout de deux ans d’application.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

L'Inde bloque Dailymotion, Vimeo et GitHub pour contrer « la propagande djihadiste »

L'Inde bloque Dailymotion, Vimeo et GitHub pour contrer « la propagande djihadiste » | Libertés Numériques | Scoop.it
De nombreux internautes indiens se sont plaints ces derniers jours de ne pouvoir se connecter à plusieurs sites Internet, parmi lesquels le français Dailymotion, mais aussi les très fréquentés Vimeo ou GitHub.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

L'Inde lance sa plateforme Open Data

L'Inde lance sa plateforme Open Data | Libertés Numériques | Scoop.it

The Times of India nous rapporte que le gouvernement indien vient de mettre en ligne son portail Open Data. L’ouverture de la plateforme fait suite aux différentes initiatives prises par le gouvernement pour stimuler l’utilisation des données publiques dans le pays. Au début de l’année, il avait ainsi lancé son premier hacktaton.

Pour Kapil Sibal, ministre de la communication et des technologies de l’information, l’enjeu est immense pour le pays :

    « Le gouvernement n’est pas l’unique propriétaire des données. Toutes les données doivent être partagées sauf celles qui sont importantes pour la sécurité. Il y a également une responsabilité du côté de ceux qui utilisent et interprètent les données. Ils doivent comprendre qu’il y a un enjeu de développement. »

Et pour inciter les développeurs à se saisir des données du portail, le gouvernement a lancé le challenge #OpenDataApps avec trois récompenses à la clé. Résultats fin août !

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Operation Hangover : La plus grande activité de cyber-espionnage jamais connue originaire d’Inde

Operation Hangover : La plus grande activité de cyber-espionnage jamais connue originaire d’Inde | Libertés Numériques | Scoop.it

Norman Shark, fournisseur mondial de solutions d’analyse de malware pour les entreprises et les gouvernements a publié un rapport détaillant l’infrastructure d’une vaste cyber-attaque sophistiquée qui serait originaire d’Inde.

Les attaques, menées par des pirates privés depuis 3 ans, ne semblent pas avoir l’appui d’un État, mais le but principal du réseau C2 (Commande & Contrôle) mondial aurait été de cibler à la fois la sécurité nationale et les entreprises du secteur privé.

 

 

more...
No comment yet.