Libertés Numériques
77.8K views | +5 today
Follow
Libertés Numériques
Veille sur la sécurité et les libertés individuelles à l'heure d'Internet.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Framasphère : c'est gratuit, mais ce n'est pas toi le produit !

Framasphère : c'est gratuit, mais ce n'est pas toi le produit ! | Libertés Numériques | Scoop.it
Ca y est. On y est.
Framasoft vient d’annoncer sa campagne « Dégooglisons Internet ».
Parce que les Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft et autres sont en train de prendre le contrôle d’Internet de manière insidieuse.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Announcement: Diaspora* Will Now Be A Community Project

Dear Community,
We have been overwhelmed with your support the past week after our annoucnment of Makr.io and the opening up of signups on joindiaspora.com. This week, we are excited to share with you some important Diaspora announcements.

 

Chère communauté,
Nous avons été submergés par votre soutien, la semaine dernière, après notre annonce de lancement de Makr.io et l'ouverture des inscriptions sur joindiaspora.com. Cette semaine, nous sommes heureux de partager avec vous quelques annonces importantes concernant Diaspora.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Diaspora : Contenus illégaux et réseaux décentralisés

Diaspora : Contenus illégaux et réseaux décentralisés | Libertés Numériques | Scoop.it

Nous avons actuellement des problèmes de contenu incitant à la haine et la violence sur diaspora*. Comme nous avons été contactés par de nombreux journalistes, je mets ici une de mes réponses qui je pense peut intéresser beaucoup de monde.

D’abord, une rapide explication technique :

diaspora* fonctionne de la même manière que l’e-mail. Il faut donc distinguer trois rôles : les personnes qui créent le logiciel (par exemple, ce qui imaginent le protocole SMTP et implémente le logiciel pour faire fonctionner un serveur de courriel), ceux qui installent et maintiennent le logiciel en tant que service, dans le cas de l’e-mail, Google avec Gmail par exemple, et ceux qui l’utilisent, quelqu’un possédant une adresse e-mail. Pour diaspora*, ces trois rôles sont séparés de la même manière entre les gens qui participent au code, ceux qui hébergent le logiciel sur leur serveur (alors appelé pod), et ceux qui l’utilisent. Je fais parti des trois catégories, j’écris du code et j’héberge le logiciel sur les serveurs https://diaspora-fr.org et https://framasphere.org dans le cadre de l’association Framasoft.

more...
No comment yet.