Libertés Numériques
72.3K views | +0 today
Follow
Libertés Numériques
Veille sur la sécurité et les libertés individuelles à l'heure d'Internet.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Emmanuel Macron s’intéresse à la « mesure des Internets », mais aussi au DPI

Emmanuel Macron s’intéresse à la « mesure des Internets », mais aussi au DPI | Libertés Numériques | Scoop.it
Fin mai, apparaissaient quelques articles qui faisaient sourire les geeks et Twitter. Emmanuel Macron, le fringuant ministre de l’Economie, avait demandé à l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), de lui rendre un rapport expliquant « comment mesurer le trafic sur la bande passante d’Internet ». Tout le monde comprend qu’il s’agit de se donner les moyens d’une éventuelle taxation des GAFA. L’affaire est ancienne, largement évoquée par Fleur Pellerin, elle ne fait que resurgir, comme un bon serpent de mer.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

L'échec des antivirus... c'est Symantec qui le dit

L'échec des antivirus... c'est Symantec qui le dit | Libertés Numériques | Scoop.it

Symantec est une entreprise mondialement connue pour la vente liée de ses solutions antivirales. Quand vous achetez un ordinateur neuf, avec Windows pré-installé, en fonction des constructeurs, il n’est pas rare que vous y trouviez une version des solutions de sécurité de cet éditeur, gracieusement offerte pour une durée donnée (3 mois, 6 mois, un an…). Ensuite plus moyen de le mettre à jour sans passer à la caisse, ni même de le désinstaller proprement. Ce business model a permis à Symantec d’assurer une part significative de son chiffre d’affaires sur le marché grand public, tout content qu’il était d’être « protégé »… et une fois « protégé », on fait n’importe quoi, pour finir par se rendre compte qu’au final, un antivirus, ça ne remplace quand même pas une bonne paire de neurones en éveil. Après moult réinstallations, on finit par se dire qu’au final, un antivirus, en dehors de considérablement ralentir son système, c’est surtout utile quand c’est déjà trop tard.



more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

VPN personnel, Golden Frog veut contrer le Deep Pack Inspection

VPN personnel, Golden Frog veut contrer le Deep Pack Inspection | Libertés Numériques | Scoop.it

Un VPN anonymise le trafic web, protégeant ainsi la vie privée des utilisateurs d'Internet. Mais, la question de son efficacité se pose à nouveau aujourd'hui. La société Golden Frog veut rendre le VPN à nouveau plus sûr avec sa technologie, Chameleon.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

RSF s'élève contre l'installation de nouvelles armes de surveillance en Syrie

RSF s'élève contre l'installation de nouvelles armes de surveillance en Syrie | Libertés Numériques | Scoop.it

Une trentaine de serveurs Blue Coat, reposant sur des technologies très intrusives de type DPI, seraient utilisés depuis peu en Syrie d'après de récentes découvertes réalisées par un groupe de hackers. La célèbre association Reporters Sans Frontières vient ainsi de s'élever contre l’installation de ces appareils, qu'elle perçoit comme « une menace supplémentaire pour la circulation de l’information, ainsi que pour la sécurité des net-citoyens, des journalistes et de leurs sources ».

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Une élue veut que toute la lumière soit faite sur le DPI en France

Une élue veut que toute la lumière soit faite sur le DPI en France | Libertés Numériques | Scoop.it
Les opérateurs utilisent-ils le DPI en France et, si oui, dans quelles proportions et à quel niveau ? Telle est la question posée par une parlementaire, qui entend faire toute la lumière sur cette activité. Elle demande en outre au gouvernement comment il compte laisser cette pratique très intrusive se développer alors même qu'il souhaite dans le même temps établir un habeas corpus numérique.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Deep Packet Inspection à 200Gbps… on arrête pas le progrès…

Deep Packet Inspection à 200Gbps… on arrête pas le progrès… | Libertés Numériques | Scoop.it

Alors mettons nous d’accord tout de suite, non cet article n’est pas sponsorisé. Tout est dans les liens. Mais faut le dire, c’est beau. Il y a quelques années, quand Amesys développait sa solution pour les copains Muhammar (dictateur un peu mégalo de son état et avec de sérieux problèmes d’ordres… vestimentaires) et Abdallah (beau-frangin du premier et accessoirement le gars à qui Amesys à vendu un système pour traquer les pédo-terroristes… de grands comiques chez Amesys quand on connait son pédigrée à l’ami Abdallah), on peinait à opérer une collecte sur une ligne à 40gbps. Depuis quelques mois, la barre des 100Gpbs avait été franchie… youpiiiii !

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Le gouvernement plaide pour un contrôle accru des outils de surveillance

Le gouvernement plaide pour un contrôle accru des outils de surveillance | Libertés Numériques | Scoop.it
Dans ses mesures dédiées au numérique, le gouvernement a défendu l'ajout dans la liste des technologies et des biens à double usage des outils numérique permettant une surveillance d'Internet. Selon Jean-Marc Ayrault, les 40 pays signataires de l'Arrangement de Wassenaar ont été notifiés des intentions françaises de contrôler plus fortement ces technologies.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Du DPI pour assurer le contrôle fiscal sur les données personnelles

Du DPI pour assurer le contrôle fiscal sur les données personnelles | Libertés Numériques | Scoop.it
Faudra-t-il un jour autoriser l'administration fiscale à procéder à des inspections profondes de paquets (DPI) pour savoir sur quelle base taxer les entreprises qui collectent les données personnelles des internautes ? C'est une des propositions figurant au rapport Collin & Collin sur la fiscalité du numérique.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Qosmos et FSI : restons optimistes, il reste quelques dictatures et quelques Etats policiers

Qosmos et FSI : restons optimistes, il reste quelques dictatures et quelques Etats policiers | Libertés Numériques | Scoop.it

Pendant qu’Amesys (désolé de troller cher Aziz Ridouan et chère Fleur Pellerin) voit les soucis judiciaires arriver, pendant que Bull maquille une pseudo vente de la partie Eagle en la cédant à son ancien dirigeant, Qosmos bouge. Cette autre entreprise spécialisée dans le Deep Packet Inspection et qui avait été prise la main dans le pot de confiture syrien est, comme Bull/Amesys, bénéficiaire de fonds publics via le Fonds stratégique d’investissement.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

L’Europe en faveur d’un Internet libre pour les riches et d’un Internet bridé pour les pauvres

L’Europe en faveur d’un Internet libre pour les riches et d’un Internet bridé pour les pauvres | Libertés Numériques | Scoop.it

Cette beauté, c'est Neelie...

Et Neelie, elle est commissaire européenne chargée de la Société numérique.

Je ne sais pas si vous la connaissez, mais Neelie sait faire le show. En avril 2012, elle avait défendu avec conviction sa position anti-verrou numérique (DRM) en montrant aux spécialistes du web et de la politique lors d'une conférence, une paire de menottes que lui avait envoyées l'ami Richard Stallman. Elle déclarait alors au sujet du DPI : "Nous devons à tout prix éviter que de telles technologies finissent entre les mains de dictateurs !"

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Bull et Amesys : la boite de Pandore que le gouvernement de François Hollande n’ouvrira pas

Bull et Amesys : la boite de Pandore que le gouvernement de François Hollande n’ouvrira pas | Libertés Numériques | Scoop.it
Souvenez-vous ! Le 26 février 2011, Reflets met son premier pied dans le plat Amesys avec cet article. Nous écrivions : « Il y a pourtant beaucoup à dire, comme par exemple sur un intégrateur français qui serait allé il y a une dizaine de jours, juste avant les premiers soulèvements de Benghazi, rendre visite aux autorités libyennes pour leur vendre un système d’écoute globale, pour une capacité réseau de 60Gbps. Il est souvent difficile de discerner les contours de notre jeu diplomatique, ses enjeux économiques très importants et peut être aussi, de curieux mélanges de genres… »
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

WCIT 2012, un sommet pour réguler Internet et instaurer la censure

WCIT 2012, un sommet pour réguler Internet et instaurer la censure | Libertés Numériques | Scoop.it

Que pensez-vous d’une install party dans les locaux de Microsoft ? D’une conférence sur la lutte contre les paradis fiscaux au Luxembourg ? Ça vous parait absurde ce que je raconte ? Et pourtant, dans une certaine mesure, c’est ce qui vient de se produire avec le Congrès mondial sur les technologies de l’information (WCIT) qui se tient à Dubaï dans les Émirats Arabes Unis. Organiser une conférence dans un bled qui a légiféré les pires lois liberticides sur Internet (le chiffrement des messages est interdit par exemple), c’est limite de la provocation.

Donc déjà, rien qu’avec le pays hôte de ce sommet, il y avait de quoi me faire craindre le pire, mais quand j’ai lu dans un article de ZDnet, que la Russie, la Chine, l’Algérie, l’Égypte, l’Arabie Saoudite, le Soudan et les Émirats Arabes, que des pays qui promeuvent les droits de l’homme et la liberté d’expression hein, ont soumis une nouvelle proposition concernant la révision du Règlement des Télécommunications Internationales,le traité qui définit comment doivent fonctionner les réseaux nationaux et internationaux, je me suis dit que ça y est, cette fois on est vraiment foutu. En gros ce qu’ils souhaitent,c’est de mettre Internet sous le contrôle des gouvernements.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Deep Packet Inspection : les utilisations du DPI

Deep Packet Inspection : les utilisations du DPI | Libertés Numériques | Scoop.it

Article 226-15 du code Pénal : « Le fait, commis de mauvaise foi, d’ouvrir, de supprimer, de retarder ou de détourner des correspondances arrivées ou non à destination et adressées à des tiers, ou d’en prendre frauduleusement connaissance, est puni d’un an d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende.
Est puni des mêmes peines le fait, commis de mauvaise foi, d’intercepter, de détourner, d’utiliser ou de divulguer des correspondances émises, transmises ou reçues par la voie des télécommunications ou de procéder à l’installation d’appareils conçus pour réaliser de telles interceptions. »

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Surveillance et boîte noire au menu de la loi sur le renseignement

Surveillance et boîte noire au menu de la loi sur le renseignement | Libertés Numériques | Scoop.it
our après jour, le projet de loi sur le renseignement dévoile ses ombres. On a appris ainsi hier que le gouvernement entendait installer des boîtes noires sur les infrastructures réseau des opérateurs télécoms. Mieux, ces mesures pourront être étendues aux acteurs de l’internet. Tour d’horizon grâce aux explications apportées par l'exécutif.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Pour le Deep Packet Inspection de Qosmos aussi, "Tor stinks".

Pour le Deep Packet Inspection de Qosmos aussi, "Tor stinks". | Libertés Numériques | Scoop.it

C’est la fête pour Qosmos. Alors que l’entreprise est visée par une enquête pour complicité d’actes de tortures, Reflets a obtenu quelques informations supplémentaires sur leurs sondes de Deep Packet Inspection, ces briques matérielles et logicielles qui permettent la discrimination des paquets interceptés sur les réseaux IP selon leur contenu. Ces mêmes sondes exportées en Syrie pour Assad via l’entreprise italienne Area SpA et capables de détecter et classer explicitement les trafics aussi suspects que les visites sur les sites du New York Times, TF1, YouPorn, PornHub, Deezer ou encore La Redoute (si, si, c’est écrit dans la doc’).



more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Eagle : c’est Contego qui en parle le mieux : Reflets

Eagle : c’est Contego qui en parle le mieux : Reflets | Libertés Numériques | Scoop.it

Mais que s’est-il passé depuis la vente des technologies Eagle par Philippe Vannier, patron de Bull, patron d’Amesys, patron de Crescendo (la Holding) à Stéphane Salies, ancienne cheville ouvrière d’Eagle au sein d’Amesys, au sein de Bull, et lui aussi, actionnaire de Crescendo ? Oui, que sont devenues ces technologies ? Le business continue-t-il tranquillement, comme si de rien n’était, après ce tour de passe-passe, consistant à se défaire d’un nom qui commençait à pourrir l’image de Bull, société sur laquelle Philippe Vannier mise tant ? Cette activité stratégique pour la France, ce n’est pas Fleur Pellerin qui nous contredira, est-elle toujours à la mode ? Pour parler de la nouvelle stratégie de la nouvelle entité (masquée) de Bull qui vend le DPI à des dictatures et des Etats policiers (mais pas seulement), nous allons céder la parole à un intégrateur de Dubaï : Contego Solutions.

more...