Libertés Numériques
74.9K views | +25 today
Follow
Libertés Numériques
Veille sur la sécurité et les libertés individuelles à l'heure d'Internet.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Reflets : Notre pourvoi en cassation est rejeté

Reflets : Notre pourvoi en cassation est rejeté | Libertés Numériques | Scoop.it
Le Parisien ayant publié un papier aujourd’hui, nous allons vous donner un peu dans l’urgence une partie de notre point de vue sur le rejet du pourvoi en cassation de Bluetouff et donc, de Reflets et de tous les internautes français (n’en déplaise au système judiciaire).

Nous reviendrons sur cette décision dans d’autres articles. Celui-ci devrait vous aider à comprendre le contexte dans lequel nous nous situons et qui va, à notre avis, plus loin que le simple téléchargement de fichiers publics, sur un site public, placé sur un réseau public, archivés par un moteur de recherche américain et rédigés par des chercheurs payés par nos impôts, pour alerter sur des risques sanitaires qui concernent tout le monde.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

#CPLUSSUR (Acte 2) : 100% sécurisé... seriously ?

#CPLUSSUR (Acte 2) : 100% sécurisé... seriously ? | Libertés Numériques | Scoop.it

La nébuleuse CPLUSSUR / E-PROTECT
Dans le précédent article, nous avons acté que le métier de CPLUSSUR, une marque de l’entreprise 1688, filiale du Figaro, dirigée par le directeur de publication du Figaroscope, c’est le courtage en assurances. Il fallait donc bien trouver des prestataires techniques et des professionnels des assurances pour constituer cette offre dont un article nous vante les mérites en omettant assez curieusement de signaler qu’il ne s’agit pas d’un article d’information, mais d’un publi-rédactionnel, commandé par on ne sait trop qui à la direction du Figaro.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

#Prism : pourquoi ce pseudo scandale m’en touche une sans faire bouger l’autre ?

#Prism : pourquoi ce pseudo scandale m’en touche une sans faire bouger l’autre ? | Libertés Numériques | Scoop.it

Vous êtes plusieurs à m’avoir demandé une réaction aux récentes révélations sur ce qui a gentiment débuté par le pseudo scandale Verizon. Je n’en avais pas particulièrement envie car je trouve tout ce foin complètement ridicule. Entre les américains indignés, les européens qui jouent les vierges effarouchées (les anglais qui accueillent des bases relais d’Echelon sur leur territoire doivent bien rigoler), et la presse qui fait ses choux gras de cette information vieille d’une douzaine d’années, j’estimais ne pas avoir de choses particulièrement intéressantes à vous raconter. D’ailleurs, je ne suis toujours pas convaincu que ce qui va suivre sera vraiment intéressant pour nombre d’entre vous… vous voilà avertis. Je ne m’étendrai d’ailleurs pas bien longtemps sur PRISM, car une autre information me semble tout de même un peu plus intéressante.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Advanced Middle East Systems, le Amesys nouveau est de retour en Libye

Advanced Middle East Systems, le Amesys nouveau est de retour en Libye | Libertés Numériques | Scoop.it

L’information a été repérée par Jean-Marc Manach et provient du site African Intelligence (accès payant). L’article d’African Intelligence relève la présence d’Amesys, sous sa casquette toute neuve d’Advanced Middle East Systems (maintenant exilé technologique… aux Emirats Arabes Unis), à un salon sur le sujet de la défense qui se tenait à Tripoli les 25 et 26 janvier 2013. Amesys y tenait un stand tenu par Jean Ruiz, un maltais.

Rappelons le cynisme d’A.M.E.Sys (Advanced Middle East Systems) qui s’est auto cédé Eagle et l’a rebaptisé Cerebro par l’intermédiaire de Nexa Technologies et l’entremise de son patron, Stéphane Sallies l’un des dirigeants historiques d’Amesys.

Le cynisme d’Amesys n’a donc aucune limite, l’entreprise, faisant l’objet d’une enquête pour complicité de torture en Libye et reconnue aujourd’hui comme ayant été un instrument technologique majeur dans la répression électronique et la répression tout court en Libye cherche donc à revenir sur ce marché, à refourguer son Cerebro pour mettre entre les mains de ce pays en reconstruction et par définition dans une conjoncture politique toujours confuse. Une idée grandiose.

Ça se passe comme ça chez A.M.E.Sys… décontracté du gland.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Amesys et la surveillance de masse : du fantasme à la dure réalité

Amesys et la surveillance de masse : du fantasme à la dure réalité | Libertés Numériques | Scoop.it

Suite à une conversation sur Twitter, je me suis rendu compte que beaucoup de gens nous prenaient encore pour des illuminés quand nous évoquions les questions de surveillance globale des réseaux. Il y a plusieurs raisons à cela. Elles sont à la fois techniques, économiques et juridiques. Nous allons donc tenter d’en faire brièvement le tour, pour ensuite vous dresser un scénario fiction, que nous comparerons enfin avec des faits, eux, bien réels.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

#Apple #SIRI et la conservation de données biométriques

#Apple #SIRI et la conservation de données biométriques | Libertés Numériques | Scoop.it

Ça serait presque amusant si ce n’était pas aussi dramatiquement prévisible. Mais évidemment lorsque l’on cause d’Apple, on s’expose souvent aux foudres des Apple fanboys. Notre article datant d’octobre 2011, mettait en garde les utilisateurs d’iPhone sur l’utilisation de SIRI en expliquant que les commandes vocales n’étaient pas traitées par le téléphone mais par des serveurs distant d’Apple, nous mettions alors clairement en garde les utilisateurs contre une utilisation ultérieure de ces données à caractère biométrique par Apple, ou pire, par des tiers. Ces données sont conservées pendant une durée de deux ans comme s’en fait écho le Los Angeles Times.

Pourquoi conserver des données biométriques pendant deux ans ? Comment ces données sont elles anonymisées (si elles le sont vraiment) ? Officiellement, dans sa réponse faite Wired, les 6 premiers mois de rétention de données ne sont pas anonymisées, c’est ensuite qu’elles le sont… et conservées anonymisées pendant encore 18 mois. Et encore… quand on regarde bien le détail, ces données ne sont en rien anonymisées, elles sont juste dissociées et stockées séparément, on ne sait pas si le processus est réversible.

Comprenez que depuis 2011, date du lancement de SIRI avec l’iPhone 4s, toutes les commandes vocales de tous les utilisateurs sont stockées par Apple.

L’intérêt pour Apple est assez simple à imaginer, d’abord, cette base de données à caractère biométrique sert à rendre son produit « plus intelligent ».

Il serait par ailleurs intéressant de connaitre la politique de conservation de ce genre de données par Google qui lui aussi propose un service de commandes vocales sur les téléphones Android.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Quand la DCRI cherche à censurer Wikipedia : les admins se dé-op… et paff l’effet Streisand

Quand la DCRI cherche à censurer Wikipedia : les admins se dé-op… et paff l’effet Streisand | Libertés Numériques | Scoop.it

La station hertzienne militaire de Pierre sur Haute est au coeur d’une polémique suite à un article probablement un peu trop bien documentée publié sur Wikipedia. La DCRI (Direction Centrale du Renseignement Interieur) n’a manifestement pas trop apprécié que l’on cause des petits dessous de l’interception.

La page créée en 2009 et qui n’avait pas été éditée depuis juillet 2012, a attitré l’attention du renseignement Intérieur en avril 2013, le 4 avril pour être plus précis.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Deep Packet Inspection à 200Gbps… on arrête pas le progrès…

Deep Packet Inspection à 200Gbps… on arrête pas le progrès… | Libertés Numériques | Scoop.it

Alors mettons nous d’accord tout de suite, non cet article n’est pas sponsorisé. Tout est dans les liens. Mais faut le dire, c’est beau. Il y a quelques années, quand Amesys développait sa solution pour les copains Muhammar (dictateur un peu mégalo de son état et avec de sérieux problèmes d’ordres… vestimentaires) et Abdallah (beau-frangin du premier et accessoirement le gars à qui Amesys à vendu un système pour traquer les pédo-terroristes… de grands comiques chez Amesys quand on connait son pédigrée à l’ami Abdallah), on peinait à opérer une collecte sur une ligne à 40gbps. Depuis quelques mois, la barre des 100Gpbs avait été franchie… youpiiiii !

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

SFR nouveau co-éditeur de Reflets au sens de la LCEN ?

SFR nouveau co-éditeur de Reflets au sens de la LCEN ? | Libertés Numériques | Scoop.it

La situation cocasse dans laquelle SFR se met en éditant le code source des pages web des sites pour les servir à ses abonnés pourrait bien le mettre dans une situation assez… intéressante. L’impact pourrait dépasser d’assez loin le cadre de l’optimisation pour offrir une bonne « expérience utilisateurs ». Yoshi a attiré notre attention sur un point de droit concernant la définition des intermédiaires tel qu’énoncé par la LCEN (Loi pour la Confiance dans l’Economie Numérique).

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

#SFR 3G : quand ton opérateur procède à un Man In The Middle

#SFR 3G : quand ton opérateur procède à un Man In The Middle | Libertés Numériques | Scoop.it

Suite à notre article d’hier sur l’altération des pages web par SFR et suite à l’article de Pierre Col sur ZDNet expliquant la gravité d’un tel procédé et l’évidente atteinte à la Neutralité du Net que ceci implique, nous avons procédé à d’autres vérifications car nous soupçonnons SFR de ne pas appliquer ce genre de choses uniquement au protocole HTTP et à la visite de pages web.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Oui il faut fiscaliser le business des données personnelles

Oui il faut fiscaliser le business des données personnelles | Libertés Numériques | Scoop.it

Nous vous avions récemment parlé du rapport Colin et Collin. Ce dernier ouvrait les pistes d’une fiscalisation du business des données personnelles. J’avais, sans engager la rédaction de Reflets et par le biais de mon blog pris parti pour cette proposition qui me semblait fortà propos et particulièrement intelligente puisqu’elle a le bon gout de fiscaliser le nerf de la guerre et non des hypothétiques infrastructures qui font l’objet de cyber Gueguerres, par exemple entre Free et Youtube/Google ou encore Orange et Cogent.

Nouvel épisode aujourd’hui après qu’Arnaud de Montebourg ait proposé de contraindre les géant du Net à stocker les données personnelles collectées dans des infrastructures situées sur le territoire national avec la magistrale réponse de Laure de la Raudière sur le site ITEspresso.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

EAGLE et le sombre tour de passe-passe d’Amesys

EAGLE et le sombre tour de passe-passe d’Amesys | Libertés Numériques | Scoop.it

Quoi de plus cynique qu’un marchand d’armes ? Un marchand d’armes électroniques… On savait qu’Amesys comptait en son sein de grands comiques. On se doutait aussi que nos grands comiques n’allaient pas passer une annonce sur le Bon Coin pour refourguer Eagle. Nous connaissons depuis un petit moment le nom du mystérieux acquéreur supposé d’Eagle. Supposé car à ce jour, en dehors des affirmations de Bull qui prétend avoir cédé la filiale Eagle d’Amesys fin novembre, il n’existe pour à ce jour aucune trace officielle de cette cession. Le site Miroir Social a lâché hier une partie des informations intéressantes que nous allons longuement commenter ces prochains jours, car croyez nous sur parole, il y a de quoi en dire, et nous vous promettons beaucoup de lulz…

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

#Onsavépa® : le Amesys nouveau est arrivé : Reflets

#Onsavépa® : le Amesys nouveau est arrivé : Reflets | Libertés Numériques | Scoop.it

Vous connaissiez déjà le Spanou® d’Amesys devenu culte dans nos pages et repris depuis hier par notre ami Aziz Ridouan au sujet du dossier Amesys. Mais qu’arrive t-il donc à tout ce petit monde qui semble pris d’un mal bien étrange ? Au moins au Quai d’Orsay, la réponse est claire « on ne commente pas« , c’est d’ailleurs le seule commentaire officiel qui sortira : « on ne commente pas« .

Chez Amesys le problème, c’est qu’ils sont bien obligés de commenter… quitte à sortir des énormités sur BFM comme c’est le cas ce soir avec un splendide Onsavépa :

« La société ne pouvait pas se douter que son logiciel serait utilisé à des fins répressives« 

Quand on fourgue un Glint chez Amesys, dans de belles démocraties, comme la Libye de Kadhafi, comme le Kazakhstan, « on ne peut pas se douter que c’est à des fins répressives« . Un Glint, un Eagle et hop, tout va mieux ! L’herbe verte pousse dans le desert, votre femme revient et votre penis s’allonge !

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Bluetouff condamné en appel pour avoir su utiliser Google

Bluetouff condamné en appel pour avoir su utiliser Google | Libertés Numériques | Scoop.it
La cour d'appel de Paris a jugé le blogueur Bluetouff coupable d'avoir téléchargé des documents qui étaient librement accessibles, qu'il avait découverts par hasard en utilisant Google.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

#CPLUSSUR / E-PROTECT (Acte 1) : La manipulation du Figaro

#CPLUSSUR / E-PROTECT (Acte 1) : La manipulation du Figaro | Libertés Numériques | Scoop.it

Alerté ce weekend par un internaute, nous nous sommes penché sur un article un peu singulier, présenté comme un article d’information, du site LeFigaro.fr. Ce dernier, intitulé « Surfer sur le web en restant anonyme, c’est possible ! » vante une offre aux contours très flous et aux acteurs qui ne le sont pas moins. On se doutait que les révélations d’Edward Snowden allaient être un terrain propice aux attrapes gogos, mais celui-ci semble tellement énorme qu’il nous était impossible de ne pas vous en parler.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

La cybercensure iranienne vue de l’intérieur à la veille des élections présidentielles… Powered by Cisco Systems®

La cybercensure iranienne vue de l’intérieur à la veille des élections présidentielles… Powered by Cisco Systems® | Libertés Numériques | Scoop.it

Il y a quelques jours, nous vous parlions de la situation de la censure Internet en Iran à la veille des élections. Vous aurez probablement compris que notre petite équipe suit assez attentivement (FR) ce qu’il se passe en ce moment dans ce pays (US). Pour ce faire, même si la rédaction de Reflets n’a pas les moyens de dépêcher des reporters sur place, elle dispose de moyens autrement plus efficaces pour se rendre compte de visu de la situation sur le plan strictement technique. C’est ce que nous avons fait, une fois de plus.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

#BlueCoat en #Syrie : encore une fois la main dans le pot de confiture

#BlueCoat en #Syrie : encore une fois la main dans le pot de confiture | Libertés Numériques | Scoop.it

Nous pensions naïvement que le département d’état américain avait calmé les ardeurs commerciales de Bluecoat. Mais qu’est-ce que 2,8 millions de dollars d’amende pour une entreprise comme BlueCoat ? Nous en avons aujourd’hui la réponse… rien. On attend déjà le #Spanou®… mais si c’est vous. On attend déjà le #Onsavépa … mais si, vous le savez très bien, nous l’avons déjà expliqué et démontré (US). On attend donc sagement, comme d’habitude le démenti de BlueCoat (le fameux #Spanou), puis les aveux, mais on va tout de suite répondre au #Onsavépa.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

L’Arabie Saoudite cherche à surveiller #WhatsApp et #Viber (et bien d’autres…)

L’Arabie Saoudite cherche à surveiller #WhatsApp et #Viber (et bien d’autres…) | Libertés Numériques | Scoop.it

Ce n’est pas la première fois que nous voyons passer des alertes concernant deux services particulièrement populaires dans les pays arabo musulmans : Viber et WhatsApp. Elles y sont par exemple largement utilisées par des opposants politiques, des journalistes citoyens (…) ces deux applications permettent de communiquer en mobilité en utilisant les forfaits de données classiques, sans coût additionnel et jouissent dans ces pays d’une assez bonne réputation.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

PNIJ Leak : la plateforme nationale des interceptions judiciaires ou l’histoire d’une fuite

PNIJ Leak : la plateforme nationale des interceptions judiciaires ou l’histoire d’une fuite | Libertés Numériques | Scoop.it

Nous apprenions cette semaine la convocation de deux anciens journalistes d’OWNI, Andréa Fradin et Pierre Alonso. Même si le motif de cette convocation ne leur a pas été exposé, Telerama, par le clavier d’Olivier Tesquet (un ancien d’OWNI), évoque la piste de la publication d’un article et d’un document confidentiel défense, relatif à la création d’une plateforme nationale d’interception des communications. Le document en question, daté de juin 2009, émis par la délégation aux interceptions judiciaires (DIJ) et intitulé « Réalisation de la plateforme nationale des interceptions judiciaires » (PNIJ), est très probablement à la source de la convocation des deux journalistes (toujours selon Telerama). La nouvelle, survenant peu après l’épisode Wikipédia, a mis en émoi toute la profession. Difficile de prendre du recul pour le moment sans savoir ce qui est exactement reproché aux deux journalistes (ni même s’il leur est reproché quelque chose d’ailleurs, car rien n’indique pour le moment que c’est le cas), convoqués dans le cadre « d’une affaire les concernant » selon la formule consacrée.

more...
No comment yet.