Les discours sur l'Apocalypse sous haute surveillance chinoise | Libertés Numériques | Scoop.it

En Chine, si les membres de la secte de la « Lumière de l'Est » veulent parler de la fin du monde, ils devront le faire en prison. Environ 500 personnes ont été arrêtées en Chine pour avoir répandu des rumeurs sur une possible fin du monde le 21 décembre 2012.