Libertés Numériques
72.3K views | +4 today
Follow
Libertés Numériques
Veille sur la sécurité et les libertés individuelles à l'heure d'Internet.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Aurélien BADET from Libre de faire, Faire Libre
Scoop.it!

Altermondialistes et hackers dressent le camp au Forum social mondial de Tunis

Altermondialistes et hackers dressent le camp au Forum social mondial de Tunis | Libertés Numériques | Scoop.it

Nous voilà reparties sur la route des hackers arabes, direction la Tunisie, et plus précisément le Forum social mondial de Tunis, qui se tient cette semaine sur le campus universitaire El Manar et dans la ville. J’avais déjà fait une brève rencontre en octobre avec un des membres de la communauté, Aymen aka Eon, complétée par des entretiens à distance, de quoi défricher.

L’état d’esprit général était plutôt au désenchantement et à la démotivation des troupes, après l’élan révolutionnaire qui avait vu naître de nombreuses initiatives : hackerspace.tn, d’abord sous la houlette de Chemseddine Ben Jemaa aka Kangoulya qui est depuis parti en France ; le Chaos Computer Club tunisien, du nom de son célèbre et puissant homologue allemand ; OpenGov.tn, et OpenTunisia, des plates-formes qui s’inscrivent dans la lignée des projets de gouvernance ouverte et transparente ; TelecomixTN, inspiré de Telecomix, qui défend la liberté d’expression ; le Parti Pirate tunisien, affilié à ses homologues européens ; le Parti 2.0 de Aymen, un projet qui a permis à ce dernier de bénéficier d’une bourse en Suède, il est parti cet automne. Face à cette dispersion, un recentrage a été opéré sur le hackerspace, avec la création d’une structure mixte lucratif/non lucratif, Hackerscop.

La communauté semblait piétiner à l’image du pays, toujours privé de Constitution, en proie à un contexte économique difficile et un regain de tension après l’arrivée au pouvoir du parti islamiste Ennahda en octobre 2011.

 

 

more...
Rescooped by Aurélien BADET from Economie Responsable et Consommation Collaborative
Scoop.it!

Hackers et ONG - Petit déjeuner débat à la Maison de l’Europe de Paris

Hackers et ONG - Petit déjeuner débat  à la Maison de l’Europe de Paris | Libertés Numériques | Scoop.it

Le 18 octobre 2012 de 8h30 à 10h30.

Le petit déjeuner se tiendra dans les salons de La Maison de l’Europe de Paris, 35-37 rue des Francs-Bourgeois, dans le 4ème à Paris. (métro Saint-Paul)
Avec Gustave Massiah (administrateur du Crid) et Frédéric Bardeau et Nicolas Danet (co-auteurs d’anonymous Pirates ou altermondialistes numériques), animation Valérie Peugeot (Vecam).

Plus qu’un média de communication et d’information, Internet renouvelle les formes d’expression démocratique et d’engagement citoyen. Émergence de groupes d’intérêts diffus, création de collectifs transnationaux, mise en lumière de pratiques sociales innovantes, nouveaux modes d’organisation et d’action… Telles sont quelques unes des facettes d’un activisme outillé par le numérique.

Des transformations qui ne sont pas toujours comprises par les associations et ONG traditionnelles. Pour autant, des fertilisations croisées existent déjà et gagneraient à s’amplifier.

Comment ONGs et mouvements venus du numérique peuvent-ils mutualiser cultures et objectifs ? Quelles sont les porosités possibles et les points d’achoppement ?

Telles sont les questions qui seront approfondies par nos intervenants et sur lesquelles nous vous invitons à débattre.


Inscription obligatoire dans la limite des places disponibles.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Frédéric Bardeau, Nicolas Danet, Anonymous : pirates informatiques ou altermondialistes numériques ?

Anonymous : pirates informatiques ou altermondialistes numériques ? est un ouvrage qui tente de retranscrire les problématiques du phénomène Anonymous à partir d’une analyse méthodique, détaillée et sans parti pris. Avec une approche à la fois transversale et largement documentée, Frédéric Bardeau et Nicolas Danet dressent un historique et un portrait assez juste de ce mouvement caractéristique de notre époque. Naturellement, ils s’interrogent sur les prémices et les filiations en partant de la cyberculture des années 60 jusqu’au phénomène hacker qui n’a cessé de s’accroître avec l’omniprésence des technologies numériques...

 

 

more...
No comment yet.