LETTRES ET SCIENC...
Follow
Find
2.2K views | +0 today
 
Rescooped by Thierry Belleguic from Kiosque du monde : A la une
onto LETTRES ET SCIENCES SOCIALES
Scoop.it!

Préhistoire de la violence et de la guerre | M. Patou-Mathis, Odile Jacob

Préhistoire de la violence et de la guerre | M. Patou-Mathis, Odile Jacob | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it

Préhistoire de la violence et de la guerre
Marylène Patou-Mathis
La violence et les guerres sont-elles vraiment originelles ? L'Homme est-il un être profondément (presque génétiquement) violent ?


Via musée du quai Branly
Thierry Belleguic's insight:

L'Homme a-t-il toujours été violent ? 
La guerre est-elle consubstantielle au genre humain ou est-elle inhérente à la construction des sociétés modernes ? Nourri par les recherches scientifiques, le débat sur le pourquoi de la violence n'en finit pas de rebondir. Il donne à la querelle qui opposait Rousseau (le « bon sauvage ») à Hobbes (« l'homme est un loup pour l'homme ») une actualité toute nouvelle.
Pour en finir avec les approches caricaturales, Marylène Patou-Mathis propose avec ce livre une vaste enquête qui croise les données de l'archéologie et de l'anthropologie. Explorant les raisons qui ont transformé les chasseurs-cueilleurs en sociétés guerrières – sédentarisation et changement d'économie, avènement du patriarcat, apparition des castes –, elle pointe aussi le rôle des croyances et met en évidence l'existence d'une violence antérieure à l'apparition de la guerre.

Ainsi se dessine peu à peu le portrait d'un homme préhistorique, dont la violence exprime surtout ses peurs et ses premières pensées existentielles : humain, trop humain.

more...
No comment yet.

From around the web

LETTRES ET SCIENCES SOCIALES
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Innovatives #SHS 2015 @citedessciences 16-17.06 | #innovation

Innovatives #SHS 2015 @citedessciences 16-17.06 | #innovation | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
Innovatives SHS 2015 - inscriptions 2nde édition du salon de l'INSHS
Thierry Belleguic's insight:

La deuxième édition du salon Innovatives SHS aura lieu les 16 et 17 juin 2015 au Centre des Congrès de la Villette, Cité des sciences et de l’industrie.

more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Servius | À l'école de Virgile, Commentaire à l'Énéide (Livre 1) par Alban Baudou @CIERL_UL @universitelaval

Servius | À l'école de Virgile, Commentaire à l'Énéide (Livre 1) par Alban Baudou @CIERL_UL @universitelaval | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
À l'école de Virgile. Les lettrés du Moyen Âge ont trouvé dans le commentaire de Servius à Virgile une ample matière mythographique et une méthode de lecture active, pouvant nourrir l'interprétation des poètes antiques et l’invention de nouvelles fictions. Jusqu’à la fin de la Renaissance les éditions de l’Énéide n’étaient pas séparées de ces gloses...
Thierry Belleguic's insight:

Publié avec le soutien du Centre interuniversitaire d'étude de la République des Lettres (CIERL) de l’Université Laval, de l’UMR Lieux, Identités, Espaces et Activités (LISA) du CNRS/Université de Corse, et du Centre de recherche Histoire, Archéologie et Littérature des Mondes Anciens (HALMA) de l’Université de Lille 3 Sciences Humaines et Sociales.

Les lettrés du Moyen Âge ont trouvé dans le commentaire de Servius à Virgile une ample matière mythographique et une méthode de lecture active, pouvant nourrir l'interprétation des poètes antiques et l’invention de nouvelles fictions. Jusqu’à la fin de la Renaissance les éditions de l’Énéiden’étaient pas séparées de ces gloses, dont nous publions ici le premier livre, traduit intégralement pour la première fois en français.
Plutôt que d’isoler ce qui relèverait plus spécifiquement de la mythographie, nous avons voulu permettre au lecteur d’aujourd’hui, peu familiarisé avec les anciens grammairiens, d’en apprécier la foisonnante multiplicité d’approches. Expliquer la complexité des formules poétiques, comme le fait Servius, n’est pas seulement faire œuvre d’éducateur, c’est un geste herméneutique qui révèle la richesse polysémique des mythes et des fictions. Les anciens qui apprenaient à lire dans Virgile trouvaient dans les mythes une initiation à toutes les sciences, et leur pratique de l’interprétation était assez ouverte pour laisser libre cours à l’imagination. C’est le poète à l’œuvre que révèle la lecture de Servius, dans sa manière de donner sens aux choses par les mots. L’ensemble des gloses antiques et médiévales transmises depuis le IVe siècle sous le nom de Servius fait partie du patrimoine culturel européen, pour avoir exercé des générations de lecteurs à relier culture lettrée, connaissance de la nature et sciences de l’homme.

more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

La Maison de la littérature de Québec prend forme | Inauguration à l'automne

La Maison de la littérature de Québec prend forme | Inauguration à l'automne | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
Les travaux vont bon train en vue de la transformation du bâtiment historique qu'occupait l'Institut canadien dans le Vieux-Québec en Maison de la littérature, un lieu unique qui ouvrira ses portes à l'automne.
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Appel à article Socio 7 : Crépuscules de l’intime | Carnet de la revue Socio

Appel à article Socio 7 : Crépuscules de l’intime | Carnet de la revue Socio | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
La revue Socio lance un appel à contributions sur la thématique « Crépuscules de l’intime ». Le dossier es...
Thierry Belleguic's insight:

Depuis quelques années, les limites du droit à la vie privée, de la liberté d’expression et du contrôle légitime des États démocratiques font l’objet de controverses globales qui s’affichent dans des arènes à la fois intellectuelles, politiques, juridiques, médiatiques et militantes.

Ce dossier de la revue Socio propose d’interroger les sciences sociales sur un enjeu particulier : la redéfinition des frontières de la sphère privée et du politique, question dont divers domaines (du droit, de l’Internet, des études de genre, de l’éthique, de la philosophie…) se sont d’ores et déjà emparés, de façon séparée mais non moins active.

Au cœur des affaires publiques et médiatiques affleurent l’étonnement et les hésitations intellectuelles devant ce qui tend à apparaître comme une séparation non évidente et même problématique de la vie privée et de la vie publique. D’Edward Snowden au scooter présidentiel, en passant par les vols de photos de stars par des hackers, les sources d’interrogation se multiplient. Qu’est-ce qui est désormais privé dans le privé quand les frontières semblent s’effacer au nom de la transparence et de l’exposition totale ? Que signifie « protéger la vie privée » quand la mise en ligne et la publicisation hyperconnectée s’envisagent sous les dehors de l’inévitable ? Où s’arrête la liberté de ne rien laisser paraître de soi ? Le cas échéant, en vertu de quel droit plus ou moins fondamental ? La friction entre des normes et droits nationaux et des pratiques et des organisations globales, ou parfois juste nord-américaines, reste à étudier dans le chantier de redéfinition de droits fondamentaux comme la liberté d’expression et le droit à la vie privée.

Dans le même temps, au nom des droits de l’homme et de la personne, les États légifèrent dans des espaces jusqu’ici « hors la loi », comme les relations intrafamiliales ou le statut juridique du corps humain et de la personne. Qu’il s’agisse des droits des enfants, des violences conjugales, de la procréation assistée, des limites posées à la marchandisation des organes et du corps, du droit à la sexualité des handicapés, des prisonniers ou des personnes âgées, une conception nouvelle du rôle du droit et de l’État est en débat dans les « sociétés avancées » qui semblent elles aussi remettre en cause les limites de l’espace privé institué si fortement au xixe siècle.

Ce dossier de la revue Socio accueillera des articles qui aborderont à partir de cas empiriques ou d’une réflexion sémantique, historique ou juridique la question de la reformulation de la distinction entre privé et public. Des articles analysant des controverses à la lumière de la problématique décrite seront donc tout aussi bienvenus que des articles sociohistoriques, comparatifs sur des catégories telles que le « privé » ou « l’intime », ou le « droit à la vie privée » dans des zones géographiques et aires culturelles variées ou encore décrivant les lieux et acteurs de la circulation de normes récentes ainsi que les débats juridiques transnationaux.

more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

T'es malade ou quoi ? Place et sens de la maladie dans nos sociétés | Les Mardis des Bernardins @CBernardins @FrCulturePlus

T'es malade ou quoi ? Place et sens de la maladie dans nos sociétés | Les Mardis des Bernardins @CBernardins @FrCulturePlus | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
On l'entend souvent, au pied des immeubles et dans les couloirs de nos lycées, cette expression courante et spontanée qui vise à souligner l’absurdité d’un comportement, le manque de responsabilité d’une personne, pour la mettre à part : « t’es malade ou quoi ? », « mais t'es pas bien ?! »...
A l'occasion de la Journée Mondiale des Malades, les Mardis des Bernardins ont souhaité réfléchir à la place et au sens de la maladie dans notre société.
Thierry Belleguic's insight:

Etre malade aujourd’hui, en France, qu’est-ce que cela signifie ? Pour éclairer cette question, quatre personnalités familières de la maladie : le docteur Bertrand Galichon, médecin urgentiste à l’hôpital Lariboisière ; le père Brice de Malherbe, codirecteur du département de recherche d’éthique biomédicale du Collège des Bernardins ; Anne-Sophie Tuszynski, cofondatrice de Cancer@work et enfin Doriane Villordin, coresponsable de l’aumônerie de l’hôpital Cochin.

A toute bonne discussion, définition des termes : « le malade est défini par sa maladie, il est sidéré par sa maladie, il vit avec elle. Le patient, c’est celui qui a intégré l’événement de la maladie dans sa biographie, et le soin est là pour lui faire retrouver une capacité d’altérité », analysait le dr. Galichon en guise d’ouverture. A quoi répliquait Anne-Sophie Tuszynski, cofondatrice deCancer@work et  victime d’un cancer en 2011 : « je n’aime ni le mot de malade, ni le mot de patient… on est des survivants ! On vit peut-être davantage, différemment. » Pour l’urgentiste également, les anciens malades ont « du poids », « une perception beaucoup plus affinée ». L’épreuve de la maladie pourrait-elle apporter à la personne un surcroît d’humanité ?

more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Spinoza, Traité théologico-politique | Quelles conditions pour la liberté d'expression? avec Chantal Jaquet sur @franceculture

Thierry Belleguic's insight:

«Dans une libre République, il est permis à chacun de penser ce qu'il veut et de dire ce qu'il pense»

more...
No comment yet.
Rescooped by Thierry Belleguic from Philosophie en France
Scoop.it!

La philosophie américaine et ses lecteurs français - ÉNS - 28 janvier

La philosophie américaine et ses lecteurs français - ÉNS - 28 janvier | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it

Cette journée est la première d’une série, elle s’inscrit dans le cadre du programme thématique annuel du département de philosophie Actualités du Pragmatisme et elle est organisée en collaboration avec l’USR République des Savoirs (Centre Cavaillès / CIEPFC).
Organisation : M Girel, F. Worms.


Via dm
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Journée d'étude «Histoire de rireS. Rire et politique du XVIe au XXIe siècle» | AHMUF

Journée d'étude «Histoire de rireS. Rire et politique du XVIe au XXIe siècle» | AHMUF | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
Histoire de rireS. Rire et politique du XVIe au XXIe siècle Le vendredi 6 février 2015 à l’Ecole Normale Supérieure de l...
Thierry Belleguic's insight:

Le vendredi 6 février 2015 à l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm

Journée d’étude organisée par l’IHMC avec l’IHRF en hommage à la mémoire des membres de la Rédaction de Charlie Hebdo, assassinés le 7 janvier 2015.

 
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Françoise de Graffigny, sa vie, son oeuvre, par English Showalter aux @EditionsHermann

Françoise de Graffigny, sa vie, son oeuvre, par English Showalter aux @EditionsHermann | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
Sa vie, son œuvre
Thierry Belleguic's insight:

«En tant que membre de l’équipe qui prépare une édition de la correspondance de Mme de Graffigny, j’ai vécu avec elle pendant une trentaine d’années. Ce qui n’était au début que de la curiosité professionnelle de ma part s’est transformé en affection et admiration, et en un fort sentiment d’identification. Je peux lire son écriture, qui pour certains n’est qu’un griffonnage informe, avec plus de facilité que la mienne. J’ai tendance à me fâcher quand elle se fâche, et je dois parfois me rappeler qu’elle pouvait se tromper. J’ai essayé d’écrire sa biographie avec sympathie mais sans en faire un plaidoyer, car je pense que les faits en eux-mêmes suffisent à prouver qu’elle était une femme remarquable dont les accomplissements n’ont pas été pleinement appréciés. Je suis convaincu que chacun trouvera l’histoire de sa vie riche en informations, émouvante, et y puisera même de l’inspiration.»

more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Vient de paraître | Voyage philosophique d'Angleterre fait en 1783 par M. de La Coste, par I. Bour @EditionsHermann

Vient de paraître | Voyage philosophique d'Angleterre fait en 1783 par M. de La Coste, par I. Bour @EditionsHermann | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
Fait en 1783 et 1784 par Monsieur de La Coste
Thierry Belleguic's insight:

Le Voyage philosophique d’Angleterre, fait en 1783 et 1784 fut publié sans nom d’auteur en 1786. LaCorrespondance littéraire de Grimm et de Meister, qui fit l’éloge de ce récit de voyage, l’attribua à Monsieur de La Coste, tout en ajoutant qu’on ne savait rien de l’auteur. Celui-ci, en effet, ne devait pas souhaiter qu’on puisse l’identifier, car il faisait du duc de Chaulnes, qu’il accompagnait en Angleterre et qui aimait la compagnie des prostituées de Covent Garden, un portrait des plus sévères. 

La Coste est un voyageur sensible, qui a lu le Voyage sentimental de Laurence Sterne, et se plaît à décrire des épisodes où le sentiment se mêle à un érotisme moiré ; c’est aussi un homme cultivé à l’intelligence aiguë, qui brosse pour sa femme un tableau de la société et des mœurs anglaises, multipliant les comparaisons avec la France. Ce Voyage va au-delà des observations souvent convenues des voyageurs du XVIIIe siècle, faisant entendre une voix.

more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Vient de paraître | L'image et la langue. Diderot à l'épreuve du langage dans les Salons, par Élise Pavy-Guilbert

Vient de paraître | L'image et la langue. Diderot à l'épreuve du langage dans les Salons, par Élise Pavy-Guilbert | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
L'Image et la Langue - Diderot à l'épreuve du langage dans les Salons
Thierry Belleguic's insight:

La réflexion de Diderot dans les Salons ne porte pas tant sur l'image que sur le langage: la confrontation avec les œuvres d'art oblige le philosophe à questionner la langue. La critique souligne le conflit entre nature et culture, dont la langue devient un enjeu privilégié.

more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Jeudi 8 janvier : Journée spéciale « Parler contre la terreur » sur @franceculture

Thierry Belleguic's insight:

Jeudi 8 janvier, France Culture dédie et consacre son antenne à l'attentat terroriste contre Charlie Hebdo qui a fait 12 morts. 16 heures d'antenne, dès 6h du matin, avec la diffusion notamment de trois documents exceptionnels - 5 heures d'A Voix nue avec Cabu et Wolinski, ainsi qu'un documentaire consacré à Charlie Hebdo réalisé en 2002 à l'occasion du dixième anniversaire du journal.

more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Un philosophe en ses terres avec Marcel Conche sur @franceculture

Thierry Belleguic's insight:

Marcel Conche est né en 1922 à Altillac en Corrèze, dans une famille de cultivateurs. Et c’est à Altillac, dans la maison même où il a passé son enfance qu’il nous reçoit avec simplicité et générosité. Il évoque pour nous son enfance paysanne,  sa jeunesse, ses amours, sa passion des livres et de la philosophie, sa tendresse pour les philosophes antiques et pour Montaigne. Il nous parle aussi de son parcours intellectuel, de sa foi dans l’homme, « celui qui croyait au ciel et celui qui n’y croyait pas ».

Son dernier ouvrage Epicure en Corrèze  est paru aux éditions Stock.

more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Séminaire «Biens communs : des stratégies juridiques pour des perspectives européennes«, 13.04. CENJ Paris

Séminaire «Biens communs : des stratégies juridiques pour des perspectives européennes«, 13.04. CENJ Paris | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
« Biens communs : des stratégies juridiques pour des perspectives européennes »
Thierry Belleguic's insight:
Biens communs :  des stratégies juridiques pour des perspectives européennesSéminaire international/13 Avril 2015 Séminaire international« Biens communs : des stratégies juridiques pour des perspectives européennes »13 Avril 20159h00-19h00 EHESS, salle Lombard, 96 bd Raspail et salle 11, 105 bd Raspail

organisé par Paolo Napoli, Directeur du CENJ, IMM-Institut Marcel Mauss (UMR 8178)-EHESS et Daniela Festa, Boursière Fernand Braudel-IFER incoming, FMSH auprès de l’IMM-EHESS

 

Le CENJ « Yan Thomas » de l’Institut Marcel Mauss a animé pendant deux ans le séminaire interdisciplinaire « Le bien commun, les biens communs, les choses communes, la collectivisation des intérêts » qui a fait appel au monde de chercheurs et de praticiens experts pour examiner l’émergence de la thématique des commons et les interactions entre expériences et recherche autour des relations entre biens communs et droit, les usages de stratégie juridique par les divers acteurs sociaux, les formes de law making élaborées par les bas, les expériences d’interaction entres différents acteurs dans des arènes hybrides.

En considérant l’importance que la notion de « biens publics » a prise dans le débat en économie, celle de « biens communs » dans la réflexion en philosophie et sciences politiques, et le développement de travaux dans le domaine de la « propriété intellectuelle », il nous a semblé utile de faire le point sur les définitions des notions juridiques qui se trouvent au cœur de ces recherches. Traditionnellement, les choses communes sont en effet des choses inappropriables, que ce soit de manière privative ou par une entité publique. Leur nature est de « n’appartenir à personne ». En revanche, les biens sont des choses appropriables, de manière privative ou collective. Elles peuvent également être, dans certains systèmes juridiques, uniquement affectées à un usage particulier, sans faire l’objet pour autant d’une appropriation.

L’exigence sociale qui s’exprime aujourd’hui d’une nécessité de rendre certaines choses et ressources « communes » remet en cause le statut du droit de propriété à l’intérieur des systèmes juridiques, économiques et sociaux établis. Si d’un côté l’objectif de la valorisation des commons ne peut pas être éludé, de l’autre la question de l’accès aux biens, au-delà de leur titre de propriété, acquiert une importance grandissante. La garantie de cet accès représente en fait une condition incontournable pour satisfaire des besoins sociaux liés à la protection des écosystèmes et des nouvelles formes de production immatérielle. C’est pourquoi cette garantie est tenue pour ce qui permet de rendre effectifs les droits fondamentaux des sujets, comme individus et comme membres de formations sociales. Et de nouvelles procédures, telles que les class actions, sont utilisées afin d’agréger des intérêts individuels, de faire apparaître un intérêt collectif et, dans certains cas, des biens communs, ou une vision du bien commun. Cet aspect de la procédure dévoile un des enjeux de cette question : la réification de l’adjectif « commun » autour d’une liste de biens à traiter en tant que « communs » est difficilement séparable d’une idée de « commun » comme pratique collective capable d’instituer, administrer et protéger ces mêmes biens.

Le séminaire international organisé par le CENJ et l’IMM, avec le soutien du Labex TEPSIS, vise à favoriser les échanges internationaux entre les équipes de chercheurs et les acteurs publics, institutionnels, économiques ou sociaux (dont des élus de l’Intergroupe sur les « Biens Communs et les Services Publics » qui s’est récemment formé au sein du Parlement Européen) afin de nourrir le débat et élaborer des propositions communes.

Son objectif est d’approfondir la réflexion au sujet des commons qui a été élaborée ces dernières années en France et en Italie, en reliant les différents contextes du débat, avec leurs traditions juridiques respectives. La journée devra favoriser les interactions entre recherche, pratiques sociales et institutions politiques, afin de valoriser au mieux les expériences pionnières déjà existantes dans l’élaboration d’outils juridiques et économiques. Il s’agira, entre autres, de discuter la proposition d’un texte de loi sur les commons, à partir du projet déjà déposé au Sénat italien, en vue d’une réception par les institutions représentatives européennes. Le débat sur la création et la protection de biens communs d’un point de vue technico-opérationnel sera accompagné par une analyse critique plus vaste sur les enjeux sociaux et politiques découlant de cette mobilisation intellectuelle et pratique.

La journée se déroulera autour de deux tables rondes : la matinée sera consacrée à une analyse de l’état actuel du débat et des pratiques dans les différents domaines des « communs » (biens communs naturels, biens communs immatériels, biens communs urbains et territoriaux, biens communs et services publics) ; l’après-midi, à une discussion sur les outils et formes juridiques expérimentés autour des communs en vue d’une formulation normative à soumettre aux instances européennes compétentes. La discussion finale cherchera à établir des synergies d’études et d’actions au niveau européen ainsi qu’un agenda de collaboration avec l’Intergroupe Européen sur les Biens Communs afin de définir et accompagner de nouveaux projets de recherche, de diffusion, d’action sur la thématique des communs.

 
more...
No comment yet.
Rescooped by Thierry Belleguic from Φilosophie(s) & SciencesHumaines
Scoop.it!

Alain de Libera : L'invention du sujet moderne. Cours du Collège de France 2013-2014

Alain de Libera : L'invention du sujet moderne. Cours du Collège de France 2013-2014 | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it

Le premier cours prononcé en 2013-2014 par le nouveau titulaire de la chaire d’histoire de la philosophie médiévale, recréée au Collège de France cinquante ans après le départ d’Étienne Gilson, inaugure une enquête sur l’histoire de trois questions : « Question de l’homme », « Question du sujet », « Question du soi », où, sur fond de tension entre métaphysique et anthropologie, s’invente la notion moderne de sujet. Dans l’horizon du « long Moyen Âge », le cours propose une relecture de la critique nietzschéenne du sujet « cartésien » dans les fragments posthumes rassemblés sous le titre de Volonté de puissance; les premiers éléments d’une « déconstruction » de la thèse de Heidegger sur la rencontre du subiectum médiéval et de l’ego chez Descartes, telle que la formule le cours de 1934 sur La Logique; une discussion de l’interprétation foucaldienne du soi-même dans l’Alcibiade de Platon, lancée par le cours de 1981-1982 sur L’Herméneutique du sujet. Les textes antiques et médiévaux abordés dans le cours permettent de montrer que dès le Moyen Âge central (XIIIe -XIVe siècle), avec Guillaume d’Auvergne († 1249) ou Pierre de Jean-Olieu († 1298), les conditions nécessaires à l’émergence d’une notion dite « moderne » de sujet étaient réunies, dont l’introduction du subiectum dans la psychologie augustinienne, avec la notion de « sujet spirituel » ou psychique, par opposition à physique ou matériel, et une définition de la « personne » comme sujet d’activité mentale capable de reconnaître à autrui la même capacité d’imputation subjective, soit par « inférence » (arguitio) soit par « sympathie » (conspiratio). Le parcours médiéval effectué dans le cours entame un retour critique sur trois fétiches postmodernes, qui sidèrent indûment la pensée : la « mort de l’homme », la « fin de l’humanisme », la « mort du sujet ». acheter ce livreen ligne : amazon, fnac, decitreen librairie


Via dm, Valaf Lebu
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Usages et usagers de l'information à l'ère numérique | Revue française des sc. de l'info et de la com, 2015

Usages et usagers de l'information à l'ère numérique | Revue française des sc. de l'info et de la com, 2015 | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
Thierry Belleguic's insight:
PlanTechnologie, sociologie des usages et construction du sensLes définitions : usages, pratiques, usages sociauxLe déterminisme technologique toujours d’actualité : la nouvelle ère de la pervasivité et l’exemple de l’Internet des objetsLégitimité et place première des approches en termes d’usages et d’usagersPour une véritable stratégie d’innovation socialeUn panorama indicatif des reconfigurations épistémologiques des recherches en SIC sur les usages produites par la transformation numériqueVers des usages (trans)-générationnels de l'information numérique ?Usages professionnels de l'information numérique : vers un changement de paradigme ?Haut de page 
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

La valeur de l'art | Pour une économie de l'attention | Plus on regarde cette toile, plus elle coûte cher | Maison populaire de Montreuil

La valeur de l'art | Pour une économie de l'attention | Plus on regarde cette toile, plus elle coûte cher | Maison populaire de Montreuil | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
 La toile ressemble à toutes les marines qu'on trouve dans les salles d'attente de médecins ou les chambres d'hôtel : une croûte de bonne facture. Mais dès que quelqu'un s'arrête pour la regarder, un petit boîtier s'empresse de crachoter un long ruban couvert de chiffres.Cette installation s'appelle "La Valeur de l'Art" et elle interroge ironiquement d'où vient la valeur dans une économie de l'attention. C'est une des pièces phares de la petite mais riche exposition d'art numérique qu'organise l
Thierry Belleguic's insight:

La toile ressemble à toutes les marines qu’on trouve dans les salles d’attente de médecins ou les chambres d’hôtel : une croûte de bonne facture. Mais dès que quelqu’un s’arrête pour la regarder, un petit boîtier s’empresse de crachoter un long ruban couvert de chiffres.

Cette installation s’appelle « La Valeur de l’Art » et elle interroge ironiquement d’où vient la valeur dans une économie de l’attention. C’est une des pièces phares de la petite mais riche exposition d’art numérique qu’organise la Maison Populaire de Montreuil.

more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Ce que nous devons aux moralistes | Découvrez Perplexe, fiction de Louis van Delft, aux éditions Vagabonde

Ce que nous devons aux moralistes | Découvrez Perplexe, fiction de Louis van Delft, aux éditions Vagabonde | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
Auteur : Louis Van Delft Parution : janvier 2015 isbn : 978-2-919067-12-1
Thierry Belleguic's insight:

perplexe ou la folisophie

 

Déçu par le « pépin terrestre » et les philosophes branchés incapables de lui expliquer le sens de ses mésaventures, Perplexe tente d’échapper à l’emprise de Melancolia. Il est recueilli par Érasme, dont la maîtresse, Stultitia, préposée aux Sans Joie de Vivre, l’initie à la morosophie (littéralement : folie-sagesse).

Partant du récit de sa vie d’enfant juif caché durant la Seconde Guerre mondiale, Louis Van Delft délaisse ici l’érudition pour dire ce qu’il doit aux moralistes. De l’Antiquité au XXe siècle panique, ces philosophes atypiques furent reconnus pour des guides expérimentés de l’« humain voyage ». Grisés de postmodernisme, de posthumanisme, nous les jetons à la trappe des auteurs irrécupérables, en un mot : classiques.

Et si, quand le monde part à la renverse, ces « spectateurs de la vie » (Montaigne), penseurs sans jargon ni système, se révélaient à même d’assurer la relève ? Si leurs choix de vie, leurs maximes, fables, caractères, leur brièveté, fleuron de l’art d’écrire, étaient les meilleurs antidotes à notre humeur inquiète ? S’ils allaient jusqu’à répondre à la question séminale : quelle Loi, désormais, après « la mort de Dieu » ?

Rien ne tire plus à conséquence que de manquer la rencontre d’observateurs de terrain, vrais connaisseurs de la nature humaine et des « choses de la vie ». Par chaque étape de notre propre parcours ils ont déjà passé. Sur chacune d’elles, ils nous ont confié, fraternellement, l’essentiel.

more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

À découvrir ou relire en ces temps bruyants | Giovanni POZZI, Silence chez Payot

À découvrir ou relire en ces temps bruyants | Giovanni POZZI, Silence chez Payot | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
Chacun de nous l’a éprouvé : le silence est à la fois l’opposé de la parole et la condition de celle-ci. L’un des termes élimine l’autre mais il ne saurait exister sans lui car la parole naît du silence de la pensée, ou de l’émotion, et meurt dans le silence de la mémoire. Les mystiques chrétiens, eux, délaissent le concert à plusieurs voix de la vie pour calmer l’agitation du cœur et, dans la solitude, imposer silence au labeur de la pensée. Cet apprentissage monastique du silence par la lecture, méditation et l’oraison, dont Giovanni Pozzi retrace les étapes et les enjeux, trouvera un écho chez tous ceux qui, religieux ou non, cherchent à atteindre au milieu de la rumeur incessante du monde le silence intérieur, condition de la liberté.
 
Le père capucin Giovanni Pozzi (1924-2002) était professeur de littérature italienne à l’université de Fribourg. Silence est son dernier livre.
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Sylvie Testud lit Candide

Nouveau rendez-vous de Culturebox, Les Grands lecteurs est une collection de vingt films, d’une durée de 3 à 4 minutes, où un comédien lit un extrait de son livre préféré. Chaque jour, à partir du 12 janvier, découvrez ici une nouvelle lecture. Sur une idée de Gilles Jacob. L’une des plus grandes comédiennes françaises, Sylvie Testud a joué dans une cinquantaine de films sous la direction de Alain Corneau, Philippe Harel, Marion Vernoux, Benoît Jacquot, Chantal Akerman, Manoel de Oliveira, Jo
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Michaux à lire et relire | A distance suivi d’Annonciation, et Moments. Traversées du temps @Gallimard

Michaux à lire et relire | A distance suivi d’Annonciation, et Moments. Traversées du temps @Gallimard | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
A distance suivi d’Annonciation, et Moments. Traversées du temps, Henri Michaux, Philippe Chauché
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Programme du Collège international de philosophie, février-juillet 2015

Programme du Collège international de philosophie, février-juillet 2015 | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Dictionnaire amoureux de la laïcité, par Henri Pena-Ruiz, Plon, 2014

Dictionnaire amoureux de la laïcité, par Henri Pena-Ruiz, Plon, 2014 | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
Dictionnaire amoureux de la laïcite
Henri PENA-RUIZ
Thierry Belleguic's insight:

Les religions sont-elles dangereuses ? Non, si elles n'engagent que les croyants. Oui, si elles prétendent à nouveau dicter la loi commune. Les fanatismes religieux d'aujourd'hui sont inquiétants. Face à eux, un seul rempart : la laïcité. Une laïcité contestée par les nostalgiques des privilèges publics des religions. Pourtant elle fournit à des hommes d'origines très diverses un cadre commun universel, délivré des traditions rétrogrades. Ainsi elle les unit tous en conjuguant le respect des différences et l'émancipation de chacun.
Histoire, géographie, philosophie, littérature, théologie, sociologie, droit font de ce livre une véritable encyclopédie de la laïcité. On s'y promènera « à sauts et à gambades » pour en comprendre le sens et l'enjeu, admirer ses héros, goûter les beaux textes qu'elle a inspirés, mesurer sa dynamique aux divers points du globe.

more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Colloque Jeunes chercheurs du CIERL 2015 : Désordres, débats et discordances à l’époque moderne (15-18e s.) | Appel à com

Thierry Belleguic's insight:

XVe colloque « Jeunes chercheurs » du Cercle interuniversitaire d’étude sur la République des Lettres (CIERL) organisé par le Centre interuniversitaire de recherche sur la première modernité (CIREM 16-18) Université de Sherbrooke, 15-16 mai 2015

Les propositions de communication (titre et résumé de 250 mots, niveau d’études, ancrage institutionnel) doivent être envoyées au comité organisateur avant le 1er mars 2015 à l’adresse suivante : jeunes.chercheurs.2015@gmail.com

more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

La bibliothèque de Montaigne en 3D

La bibliothèque de Montaigne en 3D | LETTRES ET SCIENCES SOCIALES | Scoop.it
La numérisation des ouvrages de l’auteur périgourdin des "Essais" se poursuit et l'on pourra se promener virtuellement dans sa librairie installée dans une tour du château de...
Thierry Belleguic's insight:
Se promener virtuellement dans la librairie de Montaigne et découvrir la centaine d'ouvrages qui y figuraient. 
more...
No comment yet.