les zones d'éducation prioritaires (ZEP)
20 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by thibaultgasch
Scoop.it!

commentaire de choix

j'ai choisi de traiter ce sujet, car plus tard j'aimerais devenir enseignant en ZEP, je m'interesse donc a ce sujet depuis peu et j'essaye d'obtenir de nombreuses informations afin de me préparer a ce qui m'attend.

more...
No comment yet.
Scooped by thibaultgasch
Scoop.it!

Zone d'éducation prioritaire - Wikipédia

Les zones d'éducation prioritaires (couramment abrégées sous le sigle ZEP) sont, dans le système éducatif français, des zones dans lesquelles sont situés des établissements scolaires (écoles ou collèges) dotés de moyens supplémentaires et d'une plus grande autonomie pour faire face à des difficultés d'ordre scolaire et social, rompant ainsi avec l'égalitarisme traditionnel du système éducatif français (« donner plus à ceux qui en ont le plus besoin »). Elles sont définies par l'Éducation nationale et ont été créées en 1981 par une circulaire interministerielle[1] proposée par le ministre de l'éducation de l'époque, Alain Savary, dans le but de lutter contre l'échec scolaire. Les ZEP n'existent plus sous ce nom depuis 2006-2007, d'autres dispositifs les remplaçant sous des appellations variables (APV, RAR, CLAIR, ECLAIR...) mais l'expression reste ancrée dans le langage du monde éducatif.

Actuellement [quand ? chiffres manifestement périmés en 2013], les ZEP regroupent 8 836 écoles et collèges, répartis inégalement selon le territoire : 32 % des établissements parisiens sont en ZEP contre 5 % dans l'académie de Caen. En moyenne, il y a 21,3 élèves par classe en ZEP contre 23,8 ailleurs. Il y a 890 ZEP.

Selon une étude de l'Insee portant sur la période 1982-1992, « la mise en place des zones d’éducations prioritaires n’a eu aucun effet significatif sur la réussite des élèves »[2]. En effet, selon cette étude, les moyens supplémentaires bénéficient aux enseignants et non directement aux élèves. Conséquence de la persistance des problèmes, le nombre d'élèves dans les établissements de ZEP baisse, beaucoup de parents évitant ces collèges en contournant la carte scolaire quand ils le peuvent.

more...
No comment yet.
Scooped by thibaultgasch
Scoop.it!

Une journée dans la vie d'un professeur de ZEP - Le Scandaleux Mag - Le Scandaleux Mag

Une journée dans la vie d'un professeur de ZEP - Le Scandaleux Mag - Le Scandaleux Mag | les zones d'éducation prioritaires (ZEP) | Scoop.it
Une journée dans la vie d'un professeur de ZEP - Le Scandaleux Mag Le Scandaleux Mag A l'heure où l'égalité des chances n'a jamais été autant décriée, Franck Le Pargneux, 32 ans, professeur de mathématiques au lycée Utrillo classé en Zone...
more...
No comment yet.
Scooped by thibaultgasch
Scoop.it!

Résultats Google Recherche d'images correspondant à http://www.snes.edu/IMG/jpg/carte_Zep_2004.jpg

more...
No comment yet.
Rescooped by thibaultgasch from L'enseignement dans tous ses états.
Scoop.it!

Pour une éducation prioritaire sans "zone"

Pour une éducation prioritaire sans "zone" | les zones d'éducation prioritaires (ZEP) | Scoop.it

Les Zep nous placent aujourd'hui devant le dilemme que l'on pourrait, parodiant Castoriadis quand il disait devoir rompre avec le marxisme pour rester fidèle à l'idéal révolutionnaire, formuler par:

Faut-il (ou non) les abandonner pour rester fidèle au combat contre les inégalités?

Au long de leur évolution les ZEP passant par des formes sensiblement différentes ont toujours conservé comme objectif théorique de réduire les inégalités scolaires et sociales.

L'échec est patent, l'école reproduit ou amplifie toujours autant les inégalités sociales.

On peut décrire l'évolution de la politique de ZEP comme s'étant de plus en plus centrées sur la notion de « Zone ».

A l'origine cette idée de donner plus à ceux qui ont moins au sein d'une zone strictement définie n'allait pas de soi.

Les réserves formulées en 1981 par le SNI (syndicat alors largement majoritaire chez les instituteurs) portaient précisément sur le fait de circonscrire la différenciation à des zones alors que les difficultés scolaires et sociales si elles s'y concentrent sont évidemment aussi présentes sur le reste du territoire.

Dans les textes initiaux eux mêmes, on trouve de façon certes ténue et contradictoire une distance vis à vis d'un zonage trop strict:

« Il conviendra au demeurant de définir le projet moins par son aire géographique d'application

que par ses objectifs et les moyens programmés, qui peuvent concerner des établissements ou parties d'établissements....hors « zone » au sens géographique ». circulaire n° 81-536 du 28 décembre 1981.

 

La « zone » cependant n'ignorait pas « l'éducation » et, même s'il n 'y a pas été trouvé toutes les réponses et encore moins la réponse, au travers de projets, réunions de conseils, journées thématiques, elle était encore jusqu'à il y a peu, un lieu de où l'on se préoccupait des questions posées par l'éducation en milieu populaire.

Mais peut être cette approche par zonage a-t-elle par elle même contribué à faire perdre le fil, elle conditionne en tout cas le regard porté sur les milieux populaires et leurs difficultés propres d'apprentissage scolaire...


Via Vincent DUBOIS
more...
No comment yet.
Scooped by thibaultgasch
Scoop.it!

Expérience Montessori en ZEP à Paris (article Café Pédagogique ...

Expérience Montessori en ZEP à Paris (article Café Pédagogique). Une expérience Montessori dans le public, article du mardi 23 avril 2013, Café Pédagogique. Une classe multi niveaux en maternelle, une ZEP, une ...
more...
No comment yet.