LES SEPT PLAIES Q...
Follow
Find
128 views | +0 today
LES SEPT PLAIES QUE LA FRANCE DOIT RESOUDRE
Il s'agit de révéler les maux qui affaiblissent notre pays la Guadeloupe et d'exiger une solution pour
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Maurice-gatien Rinaldo
Scoop.it!

Gaza: the office of the AFP touched by an Israeli raid | Press News Africa

Gaza: the office of the AFP touched by an Israeli raid | Press News Africa | LES SEPT PLAIES QUE LA FRANCE DOIT RESOUDRE | Scoop.it
The tower in which is the office of the AFP in Gaza been touched by an Israeli striking, to a photographer of the agency.
more...
No comment yet.
Scooped by Maurice-gatien Rinaldo
Scoop.it!

LES SEPT PLAIES QUE LA FRANCE DOIT RESOUDRE EN 2012 !

Les sept plaies incontournables de notre pays que la France se doit de TRAITER d'URGENCE!
Je rappelle à tous ceux qui ne cessent de nous lancer à la figure qu'on vit que grâce à la générosité de la France.Que Je m'inscrit en FAUX A CELA.j'appuie ce point de vue avec sept arguments:
1)Le génocide impuni de nos parents TAINOSLa France officielle a exterminé et volé les terres de nos parents Amérindiens,elle doit 374 ans de loyers avec des intérêts de retard.PEUX-ELLE ME FOURNIR SON TITRE DE PROPRITE EN BONNE ET DÜ FORME?Nous exigeons un test ADN POUR RETROUVER LES DESCENDANTS DES TAINOS noyés dans la masse des nouveaux installés sur notre sol!Les TAINOS ONTUN ADN mitochondrial KOn rappelle que ce test a eu lieu à Cuba et qui journéeest consacré à un de ses héros le chef HATUEY et à Porto- Rico !
2)L'ESCLAVAGE ET LE TRAVAIL FORCE DES “ENGAGES” HINDOUXLe vol de milliards heures de travail de nos parents AFRO -AMERINDIEN. HINDOUX.Où est le livre de paie qui justifie qu'ils ont été payé au taux salarial en vigueur durant cette période.TOUT TRAVAIL MERITE SALAIRE N'EST CE PAS ?
3°)Le rétablissement de l'Esclavage.
LA DEPORTATION DE PLUS 6000 Antillais, après avoir fusillé 10000 compatriotes guadeloupéens sur une population de 80000 habitants.Les crucifiés étaient composés de GUADELOUPEENS ET D'HAITIENS condamnés à la guillotine sèche par le bourreau Bonaparte en juillet 1802 et embarqués à bord de 48 frégates.nOUS AVONS LES NOMS DE TOUS CEUX QUI LES ONT CEINTURE pendant près de 20 ans,bref nous avons reconstituer l'organigramme.Ce sont eux qui construit la route entre AJACCIO ET BASTIA, et réalisé d'autres opérations,telles le nettoyage des ports par des plogeurs,les femmes bonnes à tout faire de l'élite locale CORSE,les anciens militaires embrigadés dans la légion noire pour combattre au nom de BONAPARTE EN ITALIE ET EN ESPAGNE..... Ils ont connus une deuxième mort, l'OUBLI orchstré avec la complicité des historiens locaux qui ont effleuréle sujet dans des écrits payants à caractère universitaire ,par leurs propres descendants,que nous tentons de réparer en ouvrant publiquement ce dossier.Comment peut-on honnorer le général Dumas qui a superbement oublié notre bienaimé général Toussaint Louverture et sa famille et aussi le grand grenadier volontaire POUR LA GUERRE D'INDEPENDANCE DES USAEN 1779,AVEC D'AUTRES antillais députés de la CONVENTION en 1795 tels JEAN BAPTISTE MARS BELLEY ET JEAN BAPTISTE MILLS,le général RIGAUX qui a eu frère mort pour la Guadeloupe car fusillé par le général bourreau de notre peupleGAUBERT
.4)LE CANAL DE PANAMALe travail forcé réalisé par nos parents, pour construire le canal de PANAMA que FERDINAND DE LESSEPS avait entrepris de réaliser,il a échoué,son entreprise est tombée en faillite et il a laissé nos PARENTS SANS RESSOURCES, COMME DES CHIENS dans ce pays.Ce sont les entreprises des USA qui les ont embauché et qui leur ont permis de ne pas déchoir définitivement.à cette EPOQUE AUSSI LA FrANCE coloniale a fait venir de milliers de nos compatriotes pour reconstruire le pays dévasté par les ALLEMANDS et pillé nos productions en sucre et rhum,car il n'y avait plus de champs de betteraves...
5) LE VOL DE NOS BIJOUXLe vol de 10 tonnes d'OR ET DE PIERRES PRECIEUSES PRIS dans notre banque de la Guadeloupe en 1946,sans demander l'avis du peuple. A cette époque le GENERAL DE GAULLE N'AVAIT PAS DE RESSOURCES,il a trouvé cette combine pour renflouer ses caisses à travers le pillage des trésors de TOUT L'Outre-Mer de cette période. le gouverneur FELIX EBOUE et le général LECLERC lui ont remis les richesses du Tchad.DONC ON EST UNE VICTIME DE VOL PARMI D'AUTRES!
6)Notre présence sur les théâtres militaires.La non reconnaissance de l'impôt du sang de 1779 à 2009.Lafayette avait compris qu'on pouvait être utile dans les conflits militaires,d'où notre présence aux USA en 1779 à Savannah et à Charleville.Je rappelle à Patrick Karam que son ainé JOSEPH SARKIS DISSIDENT ,Bichara AVEC JEAN BELMONT SE SONT ENGAGES à défendre la FRANCE contre les hordes NAZIS a beaucoup fait dans la discrétion pour socialiser sa communauté dans notre pays.Les filles et les fils des Notables EN France ne disent jamais à nos ressortissants au combat, BOUGE DE LA JE PRENDS TA PLACE SUR CE FRONT MILITAIRE TEL A KABOUL A MINUIT!Où IL Y A UNE EMISSION QUI LEUR SOIT CONSACRE A NOS BASANES SUR CES THEATRES D'OPERATIONS MILITAIRES aux quatres coins de la planète?Nous sommes contraints de rappeler la listes de NOS PARENTS DE GUADELOUPE ET DE MARTINIQUE Guyanes Réunion FUSILLES OU DEPORTES EN ALLEMAGNE:8ALPHAIsidoreInformation :Né le 16/12/1897 à Fort-de-France (972), Adjudant, Résistant - Cité dans le "Livre Mémorial des Déportés de France" de la F.M.D. Tome 2 p 660Convoi du : 21/05/1944Au départ de : Compiègne (60)A destination de : Neuengamme (Allemagne)Date du décès : 27/03/1945Lieu du décès : Wöbbelin (Allemagne)Source : J.O.R.F. n° 123 du 28/05/1987 p 5848Référence n° : D-34259BIDARDBernardinInformation :Né le 20/05/1892 à Saint-Joseph (972) - Cité dans le "Livre Mémorial des Déportés de France" de la F.M.D. Tome 1 p 918Convoi du : 27/05/1943Au départ de : Paris (75) Gare de l’EstA destination de : Hinzert (Allemagne)Date du décès : 08/03/1945Lieu du décès : Dora (Allemagne)Source : J.O.R.F. n° 208 du 09/09/1987 p 10478RéférencBOEUFAntoine VictorInformation :Né le 01/08/1905 à Fort-de-France (972) - Croix de - guerre 39-45, Médaille de la - Résistance. Médaille militaire.- Adjudant-chef au 3e RACP - Prisonnier de guerre, rapatrié d'Allemagne le 7/7/1941, Résistant du réseau Super-Nap- Epoux d' Andrée GAZET - Repose carré 39/45 E, tombe 457 - Cité dans le "Livre Mémorial des Déportés de France" de la F.M.D. Tome 2 p 1368Convoi du : 30/07/1944Au départ de : Toulouse (31)A destination de : Buchenwald (Allemagne)Date du décès : 13/04/1945Lieu du décès : Elsdorf (Allemagne)Source : J.O.R.F. n° 2GOUSSARDAmbroise Victor YvesInformation :Né le 2/01/1928 à Fort-de-France (972)Convoi du : Non connuAu départ de : Non connuA destination de : Non connueDate du décès : ca 03/1945Lieu du décès : Bergen Belsen (Allemagne)Source : J.O.R.F. n° 181 du 07/08/2007RéférMEISTERGeorges Raphaël EmileInformation :Né le 06/06/1944 à Fort-de-France (972)Convoi du : Non connuAu départ de : Non connuA destination de : Non connueDate du décès : 30/11/1944Lieu du décès : Buchenwald (Allemagne)Source : J.O.R.F. n° 116 du 18/05/1995 p 8378Référence n° : D-44966ence n° : D-4284251 du 26/10/2008e n° : D-53431 Imprimer la fiche:29‭ bernadin berna‬Information :Né le 10/08/1894 à Rivière Salée (972) - Cité dans le "Livre Mémorial des Déportés de France" de la F.M.D. Tome 1 p 915Convoi du : 14/05/1943Au départ de : Troyes (10)A destination de : Fribourg-en-Brisgau (Allemagne)Date du décès : 10/11/1943Lieu du décès : Mannheim (Allemagne)Source : J.O.R.F. n° 241 du 17/10/2007RéférPARFAITEdouard Louis LéonInformation :Né le 01/12/1897 à Fort-de-France (972), Sergent FFI, Médaille militaire, Croix de guerre 39-45, Médaille de la Résistance, médaille de la déportation - Cité dans le "Livre Mémorial des Déportés de France" de la F.M.D. Tome 1 p 699Convoi du : 27/03/1943Au départ de : Paris (75) Gare de l’EstA destination de : Mauthausen (Autriche)Date du décès : 04/11/1943Lieu du décès : Mauthausen (Autriche)Source : J.O.ELIZEJean Marie Joseph RaphaëlInformation :Né le 04/02/1891 à Lamentin (972) - Capitaine médecin-vétérinaire de Réserve, Résistant, Sous-lieutenant des FFC, 1er maire de couleur d'une ville de France métropolitaine - Cité dans le "Livre Mémorial des Déportés de France" de la F.M.D. Tome 1 p 1395Convoi du : 17/01/1944Au départ de : Compiègne (60)A destination de : Buchenwald (Allemagne)Date du décès : 14/02/1945Lieu du décès : Weimar (Allemagne)Source : J.O.R.F. n° 168 du 21/07/1989 p 9135Référence SAMSONCyprien JérômeInformation :Né le 03/10/1897 à Terre-de-Haut (971) - Cité dans le "Livre Mémorial des Déportés de France" de la F.M.D. Tome 1 p 688Convoi du : 15/03/1943Au départ de : Paris (75) Gare de l’EstA destination de : Karlsruhe (Allemagne)Date du décès : ca 11/1943Lieu du décès : Wittlich (Allemagne)Source : J.O.R.F. n° 115 du 19/05/1998Référence n° : D-19586Imprimer la fichen° : VALMYAndré Avelin JustinInformation :Né le 09/11/1892 à Anse-Bertrand (971) - Cité dans le "Livre Mémorial des Déportés de France" de la F.M.D. Tome 2 p 91Convoi du : 22/01/1944Au départ de : Compiègne (60)A destination de : Buchenwald (Allemagne)Date du décès : 24/11/1944Lieu du décès : Flossenbürg (Allemagne)Source : J.O.R.F. n° 129 du 06/06/2001Référence n° : D-24891 .LE CAPITAINE BEBEL est né à Trois/Rivières en guadeloupe le 29 Mai 1898. issu d'une famille honorables de Trois/Rivières.Dès son jeune âge, il manifestait du gout pour le métier des armes.Aussi, une fois militaire, il gagna vite des grades.Sorti aspirant de l'école de Saint-Maixent il devintSous-Lieutenant, Lieutenant, Capitaine, dans un minimun de temps.Il était au tableau d'avancement pour le grade de Commandant dont il remplissait déjà les fonctions, quand éclata la guerre.On peux dire qu'il avait fait siens ces vers du poète:France, veux-tu mon sang? Il est à toi, ma France !S'il te faut ma souffrance, souffrir sera ma loi;S'il te faut ma mort, mort à moi !Et vive toi, ma france ![ Ajouter un commentaire ] [ Aucun commentaire ]# Posté le samedi 01 juillet 2006 23:43Modifié le dimanche 02 juillet 2006 00:10CAPITAINE MOISE BEBELLe capitaine BEBEL MOISE a été décoré de la légion D'honneur, de lacroix de Guerre et plusieurs médailles de campagnes.CAPITAINE MOISE BEBEL[ Ajouter un commentaire ] [ Aucun commentaire ]# Posté le dimanche 02 juillet 2006 00:21Modifié le mardi 11 juillet 2006 01:04Aux martyrs, aux vaillantsAux martyrs, aux vaillantsAvant l'offensive le Capitaine Bébel adréssait à l'un de ses officiers et que le Commandant Boisson, aujourd'hui colonel,eut entre les mains, demandait qu'au cas où il ne reviendrait pas du combat qu'on noublie pas les hommes qui s'y étaient distingués dont il énumérait les noms.IL pensait aux autres, il pensait à la France !........Mais jamais à lui.Chevalier de la Légion d'honneur, la guerre de 39 l'avait trouvé capitaine adjudant major au Régiment de TIRAILLEURS SENEGALAIS.Le 11 juin 1940, les Allemands attaquent le secteur gardé par la 4e Division Coloniale dans la somme; les assauts sont furieux, mais la division dont Bébel fait partie, oppose une résistance farouche et les Allemands subissent des pertes sanglantes.Les assauts se répètent, les allemends, par leur nombre, parviennent à enfoncer le front de la 4e Division Coloniale. Les héroïques défenseurs sont débordés....Bébel, sur le sol, grièvement bléssé, une cuisse fracassé, gisait au milieu de ses hommes....Les hitlériens, les S.S. surtout, grisés par leur victoire, dominés par une mystique, considéraient les Sénégalais comme des fauves à abattre.Le Capitaine Bébel, animé de son tempérament humanitaire, crut trouver un sentiment identique chez les officiers ennemis, en faisant appelle à leur bon coeur, afin de sauver ses frères de race . Rien n'y fit .C'est alors que , dans une crise de rage sadique, les Allemants fond aligner tous les noirs valides et ceux qui respiraient encore : décidèrent de les massacrer à la mitrailleuse.[ Ajouter un commentaire ] [ Aucun commentaire ]# Posté le dimanche 02 juillet 2006 01:52Modifié le dimanche 02 juillet 2006 13:41CAPITAINE MOISE BEBELCAPITAINE MOISE BEBELAinsi mourut glorieusement MOISE BEBEL à Equinvilliers (Oise), dans sa 42e année.Ce sont de ces héros que notre poète a immortalisés dans des vers que nous aimons à redire :Gloire à notre France éternelle !Gloire à ceux qui sont morts pour elle !Aux martyrs, aux vaillants aux morts ;A ceux qu'enflamme leur exempleQui veulent prendre place dans le templeEt qui mourront comme ils sont morts !Bébel le savait.Il savait , en allant au front, qu'il combattrait non seulement un ennemi de la France, mais aussi un adversaire qui a juré l'extermination de sa race.Il alla au combat avec dignité, assurance et bravoure.Il faut que l'on sache que Bébel n'a pas été une victime de la guerre mais une victime du racisme.HITLER ne déclarait-il pas à RAUSCHNING : ( j'ai le droit de faire disparaitre des millions d'êtres inférieurs qui engendrent de la vermine ! )Il savait que Hitler a écrit dans MIEN KAMPF , livre de chevet des modernes barbares :L'éducation doit graver au fer rouge, dans la jeunesse, l'instinct et le sens de la race.Toute éducation corporelle ou intéllectuelle serait sans valeur si elle profitait à un être non capable de les conserver.Sans cela, nous resterions le fumier des civilisations.En nous alliant à d'autres races nous perdons notre niveau pour toujours.Pour nous, Français d'outre-mer, il nous impotre d'être fiers des circonstances doublement héroïques de la mort du Capitaine Bébel.Que son sacrifice et celui de tant d'autres soient pour nous un sujet de méditation sur les éventualités d'un triomphe du nazisme !![ Ajouter un commentaire ] [ Aucun commentaire ]# Posté le dimanche 02 juillet 2006 02:18Modifié le dimanche 02 juillet 2006 13:23CAPITAINE MOISE BEBELCAPITAINE MOISE BEBELLe capitaine Bébel à sacrifier sa vie pour que nous restions libres, pour que la France reste la FranceA la demande de son frère, Léon Bébel , vivant en France à retourné ses restes dans sons pays natal où il reposera au milieu de tous ceux qu'il a tant aimés.Le 22janvier 1950 sur les quais dePointe A Pitre Une foule venue de tous les coins de L' ILE regarde escorter le Mont Everest, cargo de la Compagnie Génerale Transalantique, qui ramène les dépouilles des disparus, des militaires tombés au champs d'honneur .Capitaine Moise BEBEL de Trois/RivièresSergent Roger CASIMIR du MouleMaréchal Des Logis Masséna DESBONNES de Terre-de-hautSoldat Jean MONTANTIN de Pointe A PitreSoldat Jean Flower de Basse/TerreSoldat Robert TIROLIEN de Pointe A PitreSoldat Pierre Lalatonne de Pointe A PitreEn dépit d'une pluie torrentielle , plus de six mille personnes ont rendu un dernier hommage à la mémoire de sept compatriotes glorieusement tombés au champs d'honneur.[ Ajouter un commentaire ] [ 3 commentaires ]# Posté le dimanche 02 juillet 2006 14:19Modifié le dimanche 02 juillet 2006 14:40Liens commerciaux&&&&© Mémorial-GenWeb 2000-2009 - Un service FranceGenWebDéclaratioDEFENDINIAnge BrandInformation :Né le 04/12/1909 aux Iles du Salut (973) - Lieutenant, Médaille de la Résistance - Cité dans le "Livre Mémorial des Déportés de France" de la F.M.D. Tome 3 p 53Convoi du : 08/08/1944Au départ de : Paris (75) Gare de l’EstA destination de : Neue Bremm (Allemagne)Date du décès : 14/09/1944Lieu du décès : Buchenwald (Allemagne)Source : J.O.R.F. n° 060 du 12/03/2005Référence n° : D-852n C.N.I.L. n°1Pierre AndréInformation :Né le 23/01/1895 à Saint-Laurent-du-Maroni (973)Convoi du : Non connuAu départ de : Non connuA destination de : Non connueDate du décès : 31/10/1944Lieu du décès : Gross Rosen (Pologne)Source : J.O.R.F. n° 189 du 17/08/1994Référence n° : D-4335Imprimer la ficheFermer la fenêtreJOSEPH TANCREDERoger FrançoisInformation :Né le 11/05/1918 à Saint-Laurent (973) - Cité dans le "Livre Mémorial des Déportés de France" de la F.M.D. Tome 1 p 792Convoi du : 20/04/1943Au départ de : Compiègne (60)A destination de : Mauthausen (Autriche)Date du décès : 30/03/1944Lieu du décès : Ebensee (Autriche)Source : J.O.R.F. n° 245 du 21/10/1994 p 14986Référence n° : D-58431Imprimer la ficheFermer la fenêLéonce RaoulInformation :AMPHOUXLéonce RaoulNé le 26/12/1888 à Saint-Joseph (974) - Cité dans le "Livre Mémorial des Déportés de France" de la F.M.D. Tome 2 p 96Convoi du : 27/01/1944Au départ de : Compiègne (60)A destination de : Buchenwald (Allemagne)Date du décès : 15/02/1945Lieu du décès : Leitmeritz (Tchécoslovaquie)Source : J.O.R.F. n° 060 du 11/03/1988 p 3261Référence n° : D-48196Imprimer la fichetre LE BALLERenéInformation :Né le 08/12/1920 à Saint-Denis (974)Convoi du : Non connuAu départ de : Non connuA destination de : Non connueDate du décès : 25/02/1944Lieu du décès : Buchenwald (Allemagne)Source : J.O.R.F. n° 034 du 10/02/1994Référence n° : D-5789061762 D-35154 R.F. n° 048 du 25/02/1996ence n° : D-434...Il y a une femme .MICHELLE ROLLiN née à Basse Terre,elle est sortie vivante de cet enfert!On rappelle ces fait pour que les autorités allemandes nous fournissent desexplications et qu'elles en tirents les conséquences judiciaires et financièères pour notre société.toutdelit est sanctionne c'est une loi universelle!
7)UNE INSTABILITE DEMOGRAPHIQUE PERMANENTE.La saignée démographique de nos jeunes depuis 1802 à 2009,ce qui explique que nous soyons soit plus de 500000 en FRANCE, le but de cet exode c'est d'empêcher la création d'une élite capable d'assumer des responsabilités,les émigrés Guadeloupéens sont remplacés par d'autres de niveau social moindre en grande majorité des Caraibéens, mais aussi DE FRANCAIS DE SOUCHE ET NOUVEAUX QUI OCCUPENT DES POSTES A HAUTS REVENUS.Et de multiples affaires non résolus tel le cas de notre compatriote WILLY BRIGITTE INJUSTEMENT CONDAMNE A NEUF ANNEES DE PRISON POUR DELIT D'OPINION ISLAMISTE.ALORS QUE DES FRANCAIS QUI ONT COMMIS DES CRIMES D'enlèvement d'ENFANTS AU TCHAD SONT LIBRES EN MOINS DE 6 MOIS!Le président SARKOZY trouve du temps pourrecevoir les parents d'une voyou qui vient être accusée par un de ses complices comme une dirigeante des enlèvements.Dans tous les cas le peuple Mexicain a des souvenirs douloureux NON CICATRICES de la France de 1862 qui a masscré des paysans pendant l'époque de NAPOLEON III,qui à cette époque enrolade force nos parents pour aller au Mexique,car ils étaient réputés costauds faces aux maladies tropicales!Le premier SARKOZY A HUMILIEDES MILLIONS DE BASANES EN ETANTABSENT A L'hommage officiel de son pays 10 mai 2009.Le président OBAMA appréciera ,comme il appréciera l'interdiction du film MIRACLE A SANTA ANNA tourné en ITALIE de son ami SPIKE LEE en EUROPE lors de sa présidence européenne .film QUI DEMONTRE L'HYPOCRISIE DES ETAT-MJORS MILITAIRES ENVERS NOTRE COMMUNAUTE PENDANT LE CONFLIT1939-1945.PATRICK KARAM VA T'IL VISITER NOS COMPATRIOTES ESSEULES DANS LES HOPITAUX ET DANS LES PRISONS?CHERCHE T'IL A SAVOIR POURQUOI AUTANT DE COMPATRIOTES EN FRANCE PRES 500000 ALORS QUE la France EST DEPUIS 50 ANS UN PAYS RICHE?LE COMITE HILAIRE LEFORT A PETIT BOURG EN GUADELOUPE DISPOSE DE NOMBREUX DOSSIERS NON TRAITE JUDICIAIREMENT.Le président SARKOZY aura beaucoup de difficultés à bien recevoir le président des USA qui vient de remporter un beau succès à TRINIDAD AVEC LA RENCONTRE MEMORABLE BARACK CHAVEZ QUI LUI A DONNE EN CADEAU Les veines ouvertes de l(urugayen GALEANOEDUARDO ET OU IL A DECLARE A LA FACE DES TRENTE TROIS CHEFS D'ETAT DU CONTINENT AMERICAIN QU'IL EST PRET A PARLER AVEC LE PRESIDENT DE CUBA RAOUL CASTRO.Il SOUHAITE UN DIALOGUE OUVERT AVEC TOUS DIRIGEANTS DES PAYS DE LA REGION.Donc le Président BARACK OBAMA en venant le 6 juin 2009 on doit pouvoir voir dans la délégation française des Anciens Combattants Basanés, il doit y avoir AUSSI des ANTILLAIS DES AFRICAINS DES MAGHREBINS DES NDOCHINOIS DES GUYANAIS.Ils représentaient 70% des effectifs de l'armée française de cette époque.POUR NOUS ANTILLAIS ON A EU 5 BATAILLONS QUI ONT PARTICIPE AUX COMBATS D'ALGER en 1942, en 1943 en Italie, la Corse, la Provence ……….C'EST L'ARMEE DES USA QUI NOUS A TRANSPORTE APRES NOUS AVOIR NOURRIS HABILLES ET INSTRUITS MILITAIREMENT!Nous rappelons que le premier qui foula le sol Parisien à la tête des fameux bérets verts est un ANTILLAIS né à Port au Prince VENANT DES USA PHILIPPE KIEFFER jamais il n'aurait toléré qu'on HUMILIE LES HAITIENS, comme on le fait quotidiennement en ce moment en GUADELOUPE !LES AUTORITES CONTINUENT DE LES EXPULSER MALGRE PLUSIEURS CYCLONES SUBIS PAR LEUR PAYS!MERCI A EUX.MERC:AUX TABORS MAROCAINSAUX COMBATTANTS ALGERIENS,AUX TIRAILLEURS SENEGALAIS,QUI NOUS ONT PERMIS A NOS PARENTS DE SORTIR VIVANT DE L'ENFER DE MONTE CASSINO en ITALIE, CAR NOUS ETIONS LA TROISIEME LIGNE DE DEFENSE DE L'armée française,aujourd'hui très OUBLIEUSE DE CES FAITS D'ARMES!

more...
No comment yet.
Scooped by Maurice-gatien Rinaldo
Scoop.it!

A NOTRE CAMARADE JACQUES NESTOR

A NOTRE CAMARADE JACQUES NESTOR | LES SEPT PLAIES QUE LA FRANCE DOIT RESOUDRE | Scoop.it

NOTRE CAMARADE JACQUES NESTOR:
Jacques Nestor.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Il est né le 11 mars 1941 à Damas en Syrie

– Assassiné par les blancs fouance
enragés malheureusement toujours impunis par le TPI qui refuse d’ouvrir ce
dossier criminel à Pointe-à-Pitre le 26 mai 1967
Merci à LEOPOLD DEHER LESAINT compagnon de combat de JACQUES
NESTOR pour la photo et d'autres informations !
« Aujourd'hui 11 Mars 2011 il aurait eu 70 ans 44 ans que le système colonial lui a
tout volé, ainsi qu'à sa famille et à ses amis ,nous privant de ses savoir-faire
multiformes, JAMAIS REMPLACE ,ce qui a plongé le pays dans l'horreur
économique ,social, culturel et l'impulsion de la cellule familiale ,maintenant on se
tue entre nous pour un mot mal placé ! Tomber aux champs d’honneur de la cause
du peuple Guadeloupéen le 26 mai 1967 ».
Très engagé dans tous les combats de cette époque qui comportent plusieurs volets :
Economique :
Artisan pêcheur au quartier de Lauricisque dès son retour du service militaire, très
estimé par ses collègues, une clientèle fidèle et nombreuse. Les plus démunis
bénéficiaient de ses largesses en poissons et autres produits de la mer. Son bateau
s’appelait AP Bac en souvenir de la première victoire du Viêt-Cong contre les
machos locaux pros Yankees, pro USA dans une localité à 150km de Saigon.
Sur la photo : Jeannina Laurent, Dédé Nestor accroupi le mari de Jeannina, Roro
Nestor le géant, Bourgarel Georges près de Jeannina…
Il fonda une famille en se mariant à JACQUELINE BALTIDE. .Issue d’une famille
unie de cinq enfants mère Alsacienne et le père Indigène Guadeloupéen ayant
répondu présent aux jours sombre où en France la quasi-totalité des personnes
tremblaient devant les Nazis et lui suppliaient dans le regard de continuer le combat
!
Ce père retraité militaire lui avait prodigué des valeurs éternelles :
Le respect de la parole donnée, la discipline, la foi en l’avenir, l’engagement envers
sa communauté.
Familiale
D’une fidélité absolue, ses sorties nocturnes, n’étaient que pour le peuple structuré,
organisé, il avait le don de regrouper les plus actifs, de fixer les objectifs du moment.
Il n’était pas formaté pour subir les aléas de l’existence du moment, il s’adaptait à
toutes les situations professionnelles (éleveur précurseur né, il fut celui qui le
premier initia la culture d’huîtres, la fabrication de bateau de pêche en plastique,
peintre, mécanicien de moteur maritime, etc.), disciple particulièrement attentif et
adoré par feu GUY CORNELY le grand chercheur Guadeloupéen. Il n'hésitait pas
à défendre au péril de sa vie la veuve et l’orphelin, comme son frère ANDRE
(Décédé).
Le premier mai 1967, il a organisé la protection de la maison du Docteur PIERRE
SANTON un des fondateurs du GOND en 1964 encombré par des car ils ont été
invité à quitter les lieux manu militari !
Le volet social et politique
Membre du GONG groupe d’organisations nationales de la Guadeloupe, il militait
pour l’indépendance du pays. Idéologiquement partageait avec beaucoup d’autres la
doctrine chinoise de Mao. Il propageait à grande vitesse la revue de cette
organisation.
Il participait à sa manière, aux élections qu’elles soient municipales ou législatives,
en étant un auditeur attentif lors des conférences animées par les candidats. il était
très surveille par la hiérarchie policière en particulier par le commissaire Canales
en personne qui ne faisait pas confiance aux policiers locaux !
Fréquentait assidûment les réunions des ouvriers et les dockers de la zone Pontoise.
Etait présent lorsque le peuple de Basse-Terre a été humilié deux fois :
La première fois lorsque le préfet de l’époque a refusé d’officialiser la Victoire de
GERTI ARCHIMEDE !
Il rejoint la longue liste des martyrs de notre histoire:
Les Tanins exterminés, les rares survivants en particulier les femmes Tainos ont été
violées, déculturées, elles ont servies malgré elles d’exemples vivants aux nouveaux
arrivants Africains esclaves de modèles mis au fer permanent, la Caraïbe attends
toujours le mea culpa des autorités européennes sur ce génocide qui ont l’audace de
donner des leçons aux Turcs !
Ces esclaves défigurés intellectuellement, ont vécu plusieurs siècles de travail
gratuits toujours non reconnus par l'Etat ,une existence d'humiliés à tous les
niveaux d'une vie d'humain normal, plus proche de nous les BALGUY de Basse-
Terre, les Gènes et autres victimes de Port-Louis en 1943,du MOULE en 1952,du
Maire de Terre de Haut de 1936-1959 Théodore Samson, héroïque résistant face au
régime de Vichy car déchu de son mandate de 1941-1943,décédé de manière suspect
à la gendarmerie, le peuple de Terre de Haut se révolta en assiégeant la
gendarmerie. Et bien sur ceux de pointe-à-pitre en 1967
Les responsables de leurs morts doivent être recherchés et punis !
La seconde fois lorsqu’ un allogène propriétaire d’un magasin de
chaussures a envoyé son chien caresser le corps d’un
cordonnier, on rappelle en 1927 un gendarme est lynché parce
qu’il a tiré dans le dos d’un manifestant, en 1950 Dietrich ancien
gendarme propriétaire d’un café est aussi lynche pour avoir
bouscule un ancien combattant infirme qui opportunait ses
clients.
Jacques Nestor fut un témoin privilégié de cette période de 1967!
Nous tous vivants nous courrons vers lui, ceux qui ont fait des
choses indéfendables contre lui doivent se faire des mourrons,
leurs visages commencent à s’envelopper de la peur de
s’expliquer incessamment! Il croyait à la créativité de chacun, à
l’esprit inventif des femmes et des hommes de notre peuple.
Les valeurs qui m’ont marquées sont :
- Le partage des biens terrestres (nourritures, services divers, etc).
- Le spirituel par la défense des opprimés, des dominés du système colonialistes, et
des exploités de l’ordre capitaliste .Il soutenait la lutte du peuple Vietnamien,
d’Angola etc.
- Sa générosité était totale (sa maison était ouverte, son approche facile, il écoutait
avec attention son interlocuteur, sa voiture vitres ouverts n’hésitait pas à accueillir
un auto-stoppeur etc.)
- Il était capable de traverser Pointe-à-Pitre à n’importe qu’elle heure de la journée
sans avoir peur des nervis de feu RAYMOND VIVIES ( représentant du sinistre
Jacques Foccart né à Gourbeyre et organisateur du massacre de mai 1967 ), de
feu POPO CHAGA , il combattait les idées rétrogrades d'IBO SIMON sur le devenir
de notre pays et leurs accointances avec VIVIES RAYMOND chef local de l’UNR.
Il était le contraire d’Alexandre Dumas brillant technicien de l’état colonial
napoléonien en tant que général, serviteur à l’extrême du bourreau des peuples
Antillais, insensible au calvaire de notre regretté TOUSSANT LOUVERTURE
embastillé à deux pas de sa maison; Il n'a pas hésité à s'abaisser en envoyant cette
triste de lettre infamante ci-joint :
Il était le contraire de LENIS BLANCHE agrégé de philosophie, normalien et
Gratien Candace malheureusement sinistres collaborateurs de Sornet de Vichy,
insensibles au calvaire des déportés de FORT NAPOLEON et de Cayenne !
- Très peu de cadres importants du pays sont capables de faire la même la chose
aujourd’hui que JACQUES NESTOR.
- Disant non au système tel qu'il fonctionne.
- Il appréciait fortement la présence des représentants de la communauté Indienne
dans l’organisation, par contre il ne comprenait pas le vide laisser par la
communauté Syrie - Libanaise dans le combat que se livre notre peuple contre
l’exploitation coloniale.
- Il combattait l’humiliation sous toutes ses formes. Il partageait la vision du
Marocain MAHDI ELMANDJRA sur ce concept.
En avant propos l'auteur écrit : « La préoccupation majeure de ce recueil se résume
en un seul mot : "humiliation". Un bien ancien mal qui revient en force à travers
le globe. L'humiliation est devenue une forme de gouvernance et un mode de gestion
des sociétés sur le plan national comme sur le plan international. L'humiliation est
selon le Robert l'action "d'humilier ou de s'humilier" ».
Les Grandes puissances, avec les Etats-Unis d'Amérique en tête, humilient les pays
du Tiers-monde et leurs dirigeants qui s'y prêtent sans trop d'objections avant
d'humilier, à leur tour, leurs propres populations. Celles-ci subissent donc une
double humiliation à laquelle s'ajoute une troisième – l'auto-humiliation quand l'on
s'abstient de réagir. On est en droit de parler d' « humiliocratie », c'est-à-dire
d'un système politico-culturel qui exploite les inégalités des rapports de force à la
fois externes et internes. L'humiliation émane d'une volonté consciente d'agresser la
dignité des autres et pas simplement de dominer. C'est une des denrées la plus
mondialisée, de nos jours, par ceux qui la génèrent et l'entretiennent. C'est aussi
celle qui suscite de moins en moins d'indignation des gouvernants, des peuples
humiliés eux-mêmes ou de l'opinion publique internationale… ».
Toute sa vie il a défendu la dignité de son peuple, averti le 26 mai 1967 à 10 heures
10 minutes par un membre de sa famille de l’imminence de son arrestation il n’a pas
hésité à continuer le combat !
Un grand salut à TIBURCE qui a eu un grand courage de stopper sa voiture pour
amener JACQUES NESTOR mortellement blessé au dos à L’HOPITAL DE P-AP,
ce jour là il y a avait peu de gens de cette trempe sur la place à victoire !
Jamais il n’aurait accepté qu’on oublie l’affaire PATRICK MIRVAL(massacré par
les surveillants de la prison de Fleury-Mérogis) en 1974,ni qu’il aurait snobé le
compatriote WILLY BRIGITTE POINTOIS injustement condamné par la justice
alors que l’Australie n’a pas retenu de charge contre lui-même si on ne partage pas
sa conception d’islamiste, il est pour nous un guadeloupéen.
De sa conception de militant, on ne traitera que de celle qui concerne le champ
politique tel que NESTOR la percevait et la vivait.
D’abord un petit groupe de quatre personnes soudé à travers un chef charismatique,
organisant des réunions 3 à 4 fois par semaine, aboutissant à des campagnes de
graffitis couvrant un secteur donné c’est-à-dire Pointe-à-PITRE.
La clandestinité nécessite trois choses :
 Des cadres aguerris
 La collecte d’informations
 Un lieu de repli.
L’idéologie entretient le moral des membres, l’information provenant de pays amis
galvanisent le groupe, par exemple des nouvelles venant du Viêt-Nam, de Cuba etc.
sont exemplaires. Des activités sont proposées : élaborations de tracts, leur
distribution, coups de main dans une maison, etc.
Visite dans des bureaux d’organismes pour vérifier le degré de courage du militant,
utilisation de nom d’emprunt pour passer incognito, interdiction de transgresser les
règles ou de prendre contact avec d’autres camarades !
L’objectif est de créer une personne nouvelle, peu bavard, coopératif, instruit et
perfectible, solidaire du groupe, capable d’assumer toutes ses responsabilités.
Il savait que notre société lessivée par quatre siècles de désinformations sur les
grands sujets de responsabilité, cultivait l’infantilisation, l’égocentrisme, le
spectacle, le délire verbale, l’auto- mutilation.
Pour contrer cette dérive une seule solution : l’organisation disciplinée cultivant le
secret, une hygiène de vie limitant la consommation d’alcool.
Il souhaitait plus d’engagement de notre pays par ses propres fils et filles, en
connaissance de cause, sur tous les dossiers de notre société trop dominée par des
tiers prédateurs venus d’ailleurs.
Aujourd’hui, on doit reconnaître qu’il a toujours raison, notre pays s’est affaibli tant
au niveau démographique, alimentaire local, territorial (la superficie des terres
occupée par nous diminue à vive allure), toutes les directions à haut revenus sont
occupés en majorité par des allogènes comme à l’époque de l’esclavage, parfois
certains de nos élus, chiens couchants pendant la campagne électorale se
transforment en dictateur sitôt élus choisissant comme directeur de cabinet un
allogène etc. La terreur religieuse s’installe dans les esprits des plus fragiles, le
nombre de sectes s’occupant de Dieu monte en flèche.
La famille vole en éclat, laissant une bonne partie des jeunes sombré dans la
violence autodestructrice.
Pour remédier à cela une seule solution, faire ce qui existe dans toutes les régions de
France, priorité à nos enfants, aucune subvention n’est accordée si l’entreprise n’a
pas un plan précis pour nos compatriotes au niveau de l’encadrement, la
spécialisation comme technicien de surface cela suffit.
Si c’est l’homme ou la femme politique qui se rend coupable de cette politique
d’humiliation professionnelle, sanction immédiate sur toutes ses formes.
Il combattait le paternalisme le déni de
rebeller est juste, désobéir est
On montrera que sa vie a montré
 Une conviction c'est
(De Gaulle et Elie Boncourt
 Une posture, où le militant
NESTOR devient membre
valeurs et ses modes
une socialisation spécifique).
L’individu construit son refus en passant de la révolte in
Son engagement au GONG
d’un risque de se couper de la population qui vous considère comme un
risque de subir les foudres de l’autorité en
JACQUES NESTORS est
contre l’humiliation et le déni de notre génie créateur.
Il est inadmissible que Willy Brigitte
juristes de l’université de Fouilles, les
est la déclaration de soutien de leurs
Il est et demeure un GUADELOUPEEN POINTOIS !
Que la lumière soit éternelle
Réalisé par Rinaldo Maurice et Deher
EAN : 9782952926010
Pointe-à-Pitre le11 Mai 20
Publié par Rinaldo à l'adresse
injustice, l’inégalité, si le dicton dit :
un devoir, agir est nécessaire »
les deux volets du rebelle :
c'est-à-dire être dans son bon droit et parfois
en 1940, Castro en 1953à Cuba).
estime devoir agir et s’organiser en
du GONG avec ses codes, ses références,
d’intervention dans la cité et renvoie par
intérieure à la révolte sociale
est l’expression d’un refus à l’ordre établi
place (prison, assassinat
le don de notre peuple à la cause de notre lutte
ne soit pas défendu par les enseignants
Avocats DURIMEL sont étrangement
collègues ?
sur ces héros de notre pays!
Deher-Lesaint LéopoldISBN : 978-2
14:17
i « Se
seul contre tous
conséquence
ses
conséquent à
térieure sociale.
colonial, mais
Original,
etc.)
seuls, où
2-9529260-1-0
Immeuble où vivaient les parents de Jacques Nestor :

more...
No comment yet.