Les sciences ...
Follow
Find
116 views | +0 today
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Dominique VOLPE
Scoop.it!

De la physique du soufflé, quand les sciences entrent dans la cuisine

De la physique du soufflé, quand les sciences entrent dans la cuisine | Les sciences ... | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique VOLPE
Scoop.it!

8 Things You Didn’t Know About ‘Star Wars’ Costumes

8 Things You Didn’t Know About ‘Star Wars’ Costumes | Les sciences ... | Scoop.it
Costumes and makeup played an important and often-overlooked role in making the six 'Star Wars' movies sensational sci-fi masterpieces that, even today,
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique VOLPE
Scoop.it!

La spectaculaire décomposition d'un varan observée en accéléré

La spectaculaire décomposition d'un varan observée en accéléré | Les sciences ... | Scoop.it

La nature fait bien les choses. Deux vidéastes de BBC Earth Unplugged ont réussi à filmer la complète décomposition d'un varan des savanes. Un procédé qui leur a pris quatre semaines et demie, de l'arrivée des larves au squelette du reptile.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique VOLPE
Scoop.it!

[Flash Info chimie] #13 : oxydation de tanins du vin

[Flash Info chimie] #13 : oxydation de tanins du vin | Les sciences ... | Scoop.it
Les tanins, tout le monde connaît. Du moins, tout le monde connaît le nom de ces composés. Il y en a bien sûr dans le vin, participant à son goût et son aspect. Ils servent aussi à travailler le cu...
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique VOLPE
Scoop.it!

Une éruption géante autour du trou noir central de la Voie lactée

Une éruption géante autour du trou noir central de la Voie lactée | Les sciences ... | Scoop.it
Tel un super-volcan, le trou noir supermassif au centre de la Voie lactée aurait généré une violente éruption il y a environ deux millions d’années, selon une étude présentée lors des rencontres de Galaxy...
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique VOLPE
Scoop.it!

Un accélérateur de particules qui tient sur le bout du doigt

Un accélérateur de particules qui tient sur le bout du doigt | Les sciences ... | Scoop.it
Comme leurs collègues ailleurs dans le monde, les chercheurs de l'université Stanford cherchent à miniaturiser les accélérateurs de particules, et surtout à les rendre moins chers. Ils viennent d'obtenir...
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique VOLPE
Scoop.it!

Libourne : une invasion de moustiques tigres - Sud Ouest

Libourne : une invasion de moustiques tigres - Sud Ouest | Les sciences ... | Scoop.it
Sud Ouest
Libourne : une invasion de moustiques tigres
Sud Ouest
L'homo sapiens n'a rien à craindre cependant de ce ravageur. Corythucha ciliata, son nom savant, est plus irritant que dangereux pour l'espèce humaine.
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique VOLPE
Scoop.it!

Des trous noirs découverts en plein océan

Des trous noirs découverts en plein océan | Les sciences ... | Scoop.it
Les tourbillons océaniques sont des structures mal connues, qui peuvent dépasser les 100 km de diamètre
more...
No comment yet.
Rescooped by Dominique VOLPE from Planete DDurable
Scoop.it!

Hubert Reeves ausculte la crise écologique en sondant l'univers et l'humanité

Hubert Reeves ausculte la crise écologique en sondant l'univers et l'humanité | Les sciences ... | Scoop.it
Le célèbre astrophysicien vient de sortir un nouvel ouvrage pour tenter de réconcilier la belle histoire du cosmos avec la moins belle histoire d'Homo sapiens...

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by Dominique VOLPE from Nature to Share
Scoop.it!

5 bonnes raisons de manger des insectes

5 bonnes raisons de manger des insectes | Les sciences ... | Scoop.it

Des insectes dans nos assiettes ? L’idée peut effrayer certains. Criquets et autres sauterelles feront pourtant sans doute partie de nos repas dans les années à venir. Contrairement aux idées reçues, en plus d’être savoureuses, ces jolies petites bêtes ne manquent pas d’atouts sur le plan environnemental, économique mais aussi en matière de santé humaine. Expert à la FAO, Paul Vantomme décrypte pour Courant Positif 5 bonnes raisons de manger des insectes.


Les insectes complètent les régimes alimentaires d’environ 2 milliards de personnes dans le monde, principalement en Asie, Afrique et Amérique latine. Ils font partie de l’alimentation humaine depuis l’Homo Sapiens. D’ici 2030, plus de 9 milliards de personnes devront être nourries, tout comme les milliards d’animaux élevés par l’homme pour son alimentation. Une des nombreuses façons de répondre au défi de la sécurité alimentaire humaine et animale est d’envisager l’élevage d’insectes. L’utilisation d’insectes dans l’alimentation humaine et animale présente de nombreux avantages.


1) Manger des insectes est bon pour la santé


Si la valeur nutritionnelle des insectes dépend de leur stade de vie, de leur habitat et de leur alimentation, il est largement admis que les insectes fournissent des protéines et des nutriments de haute qualité. Ils sont riches en fibres et en oligo-éléments tels que le cuivre, le fer, le magnésium, le manganèse, le phosphore, ou encore le sélénium et le zinc. C’est peu dire ! Egalement riches en acides gras, la plupart des espèces d’insectes représentent de précieux compléments alimentaires notamment pour les enfants sous-alimentés. Les insectes affichent en outre un faible risque de transmission de maladies zoonotiques (maladies transmises des animaux aux humains) comme la grippe aviaire ou la maladie de la vache folle.


2) L’élevage d’insectes est aussi bon la planète


Le taux de conversion alimentaire représente la quantité de nourriture requise pour produire une augmentation de poids de 1 kg. Chez les insectes, ce taux est extrêmement efficace. En moyenne, 2 kg d’aliments sont nécessaires pour produire 1 kg d’insectes, tandis que les bovins exigent 8 kg d’aliments pour produire 1 kg de viande. Par ailleurs ce fameux taux varie en fonction de l’espèce et des techniques de production utilisées. Toutefois la production de gaz à effet de serre par la plupart des insectes est susceptible d’être inférieure à celle de l’élevage conventionnel de bétail (excepté les termites). A titre d’exemple, les porcs produisent entre 10 à 100 fois plus de gaz à effet de serre par kilogramme comparé à l’élevage des criquets. Enfin, les insectes demandent beaucoup moins d’eau que l’élevage de bétail conventionnel (porcs, bovins…).


3) Les insectes favorisent le développement économique


Peu coûteux et faciles à réaliser, la collecte à l’état naturel comme l’élevage d’insectes peuvent offrir d’importantes stratégies de diversification des moyens de subsistance pour les personnes pauvres dans les pays en développement. Ils constituent également des opportunités de revenus supplémentaires pour les exploitants agricoles de toute tailles issus des pays émergents et développés. De plus, les insectes peuvent être transformés pour l’alimentation humaine et animale de manière relativement simple. Certaines espèces peuvent même être consommées entières. Et comme les opportunités ne manquent pas, les insectes peuvent encore être transformés en pâtes ou broyés en farine, et leurs protéines peuvent être extraites.


4) Leur production est socialement plus équitable


Contrairement aux bovins, l’élevage d’insectes ne requiert pas l’utilisation ou la possession de terres ni d’investissements de démarrage importants. Et étant donné que cet élevage peut aussi se faire dans des zones urbaines et à très faible coût de production, un grand nombre de personnes modestes peuvent s’initier et participer à la production d’insectes. Ce, à la fois pour leur propre subsistance mais aussi pour alimenter les filières agro-alimentaires, y compris pour fournir une base alimentaire aux élevages de poissons et poulets.


5) L’élevage d’insectes ne phagocyte pas les graines utiles à la nutrition humaine


Dernier atout et non des moindres, l’un des grands avantages de l’élevage d’insectes est que ces derniers peuvent se nourrir de déchets organiques, de compost et de lisier. Autrement dit leur élevage ne requiert pas l’utilisation de graines comme le soja, le maïs ou le blé très largement utilisées dans l’élevage des poulets, porcs ou bovins. En conséquence, opter pour l’élevage et la consommation d’insectes, permet aussi d’orienter ces graines vers l’alimentation humaine plutôt que de les voir utilisées en faveur de l’élevage d’animaux.


Paul Vantomme – Expert au département des forêts de la FAO


Plus d’informations sur le sujet sont disponibles dans ce rapport (en anglais).


- See more at: http://www.courantpositif.fr/5-bonnes-raisons-de-manger-des-insectes/?fb_source=message#sthash.9ANOMlea.dpuf



Via Damoclès
more...
Frédéric Liégeois's curator insight, August 28, 2013 2:42 PM

Ya bon les protéines! 

Rescooped by Dominique VOLPE from Made in France News
Scoop.it!

Le cancer existait déjà à l'époque de l'homme de Néandertal

Le cancer existait déjà à l'époque de l'homme de Néandertal | Les sciences ... | Scoop.it
SCIENCES - Des chercheurs ont identifié la plus vieille tumeur du monde, âgée de 120.000 ans...
Via JEFF
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique VOLPE
Scoop.it!

Des chercheurs utilisent pour la première fois Google Street View pour lutter contre des espèces invasives

Des chercheurs utilisent pour la première fois Google Street View pour lutter contre des espèces invasives | Les sciences ... | Scoop.it
Google Street View pourrait aider les scientifiques à suivre et à combattre les espèces envahissantes. Il est primordial de cartographier les endroits où se sont déployées les espèces invasives. To...
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique VOLPE
Scoop.it!

En Espagne, le Soleil se privatise aussi...

En Espagne, le Soleil se privatise aussi... | Les sciences ... | Scoop.it
Le mot "interdit" devient de plus en plus présent dans notre quotidien, ce qui est bon pour la planète, ne l'est pas pour le profit des entreprises fournissant l'électricité. C'est pour quand chez nous?
more...
No comment yet.
Rescooped by Dominique VOLPE from ITERG - Chimie verte
Scoop.it!

Le biocarburant diminue sa pollution

Le biocarburant diminue sa pollution | Les sciences ... | Scoop.it

Une usine relocalise en France la production de catalyseur pour le biodiesel. Outre un meilleur bilan carbone, elle évite le mercure.
La filière européenne des biocarburants cherche à quitter sa place de mauvais élève de l'énergie verte. Le chimiste Alkaline avec le logisticien charentais Sica Atlantique ont inauguré vendredi dernier l' usine chimique à La Rochelle de leur coentreprise  Envirocat. Elle a mis en route une unité de production de méthylate de sodium qui n'emploie pas de mercure. Cette vilaine molécule que vous n'avez plus le droit d'avoir dans vos thermomètres suinte encore dans certaines usines, dans la production de méthylate notamment. Ce composé, qui intervient dans la catalyse des huiles végétales lors de leur transformation en biodiesel, est obtenu par électrolyse de la soude aidée du mercure.


Via ITERG - Expertise Lipides
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique VOLPE
Scoop.it!

Science invente un faux chercheur et berne les pseudo-revues ... - Slate.fr

Science invente un faux chercheur et berne les pseudo-revues ... - Slate.fr | Les sciences ... | Scoop.it
Slate.fr
Science invente un faux chercheur et berne les pseudo-revues ...
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique VOLPE
Scoop.it!

Toutes les couleurs du Soleil - L'image d'astronomie du jour - APOD

Toutes les couleurs du Soleil - L'image d'astronomie du jour - APOD | Les sciences ... | Scoop.it
La raison pour laquelle il manque des couleurs dans la lumière du Soleil est toujours inconnue. Vous voyez ci-dessus toutes les couleurs
visibles du
Soleil, produites lors du passage de la lumière solaire à travers un dispositif de type
prisme.
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique VOLPE
Scoop.it!

La plus dense des galaxies - Ciel des Hommes

La plus dense des galaxies - Ciel des Hommes | Les sciences ... | Scoop.it
Ciel des Hommes La plus dense des galaxies Ciel des Hommes Explorant la nature de M60-UCD1, les astronomes essayent de déterminer si les galaxies naines ultra compactes ne seraient pas les anciennes parties centrales de plus grandes galaxies...
more...
No comment yet.
Rescooped by Dominique VOLPE from Curiosity Mars Anomalies
Scoop.it!

Comète ISON : branle-bas de combat sur Mars - Astronomie - Science @ Nasa

Comète ISON : branle-bas de combat sur Mars - Astronomie - Science @ Nasa | Les sciences ... | Scoop.it
Science@Nasa version française - Partout à travers le monde, les communautés d'astronomes tant amateurs que professionnels bruissent de discussions sur l'approche de la comète ISON. Sur Mars, la NASA se tient prête elle aussi.

Via florentb
more...
florentb's curator insight, September 26, 2013 6:32 AM

> Ciel des Hommes

Scooped by Dominique VOLPE
Scoop.it!

Ronronnement du chat : comment et pourquoi les chats ronronnent-ils ?

Ronronnement du chat : comment et pourquoi les chats ronronnent-ils ? | Les sciences ... | Scoop.it
Yeux fermés, grattouilles sous le menton, et c'est parti, votre chat a enclenché la machine à ronronnements
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique VOLPE
Scoop.it!

La victoire de l'homo sapiens sur les autres espèces vient-elle de sa tendance à coucher avec n'importe qui (et n'importe quoi) ...???

La victoire de l'homo sapiens sur les autres espèces vient-elle de sa tendance à coucher avec n'importe qui (et n'importe quoi) ...??? | Les sciences ... | Scoop.it

C'est un des mystères les plus anciens du monde. Comment expliquer que nous soyons les ancêtres de l'homo sapiens ? Alors même que plusieurs espèces cohabitaient à l'époque, qu'est-ce qui a entraîné leur disparition et la survie de l'homo sapiens ? De nombreuses hypothèses ont été élaborées au fil des siècles. Mais récemment, des scientifiques de l'Université de l'Arizona en ont avancé une autre. Selon eux, la victoire de l'homo sapiens sur les autres espèces viendrait de son métissage. C'est à dire de sa tendance à coucher avec n'importe qui. C'est donc ainsi que serait né l'homme moderne. Une explication reprise par le quotidien britannique le Daily Mail.

"Il y a à peine 40 000 années, l'homo sapiens a vécu aux côtés de plusieurs formes proches, y compris les Néandertaliens", affirme  le professeur Robert Hammer de l'Univeristé de l'Arizona. Même si il était déjà établi que l'homo sapiens avait vécu auprès des Néandertaliens après avoir quitté l'Afrique, une étude a conclu que à force de s'accoupler avec eux, les homo sapiens ont réussi à éradiquer cette espèce. Des études antérieures ont montré que l’ADN d’Homo neanderthalensis présentait un niveau de métissage avec l’Homo sapiens de 4 %.

Mais étrangement, tous les hommes ne possèdent pas ces gènes "Néandertal". En réalité, on peut diviser l'humanité en deux en fonction de ce critère. D'un coté, les humains de l'Afrique sub-saharienne qui possèdent très peu d'ADN Néandertal et de l'autre, le reste de la population humaine, qui en possèdent davantage. D’où vient cette différence ? Neandertal est apparu en Europe il y a environ 400 000 ans et a disparu il y a 30 000 ans. Les humains modernes arrivèrent plus trad, en Afrique, il y a environ 200 000 ans et se sont répandus en Europe il y a 80 000 ans.

Les chercheurs ont donc émis l'hypothèse suivante : les humains modernes qui ont envahi l'Europe ont dû s'adonner a des parties de jambes en l'air avec les Neandertals locaux qui y vivaient déjà. Au contraire, les hommes restés en Afrique se seraient reproduits entre eux, d’où la différence d'ADN.

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Dominique VOLPE from Toxique, soyons vigilant !
Scoop.it!

Comment le lait perturbe votre métabolisme

Comment le lait perturbe votre métabolisme | Les sciences ... | Scoop.it


Le lait active des facteurs de croissance et favorise la prolifération cellulaire en envoyant des signaux métaboliques aux cellules. 

 

Le lait est l’aliment développé par l’évolution des mammifères pour le développement des nouveau-nés. La consommation de lait de vache et de produits laitiers tout au long de l'existence est un comportement relativement récent dans l’histoire d’Homo sapiens puisqu'il apparaît dans de petits foyers humains il y a dix mille ans environ (sur les 7 millions que compte l'espèce humaine).  Cette consommation tout au long de la vie ne prévient pas les fractures osseuses comme le fait croire l'industrie laitière, et elle a des conséquences sur la santé que l'on commence seulement à cerner.

(...)



Via Pascal Faucompré
more...
No comment yet.