Les risques de l’exploitation offshore sur les tortues marines
7 views | +0 today
Follow
Les risques de l’exploitation offshore sur les tortues marines
Au large d’Israël, ce n’est plus un secret, l’exploration offshore agit directement sur le comportement des tortues marines. Le Turtles Rescue Center de Mevo’ot Yam accueille de plus en plus de tortues blessées depuis la création de plates-formes offshores au large du pays. La multiplication des plates-formes en Méditerranée Depuis quelque temps déjà, on observe l’arrivée massive de tortues blessées dans le Turtles Rescue Center en Israël. Ce phénomène coïncide étrangement avec la prospection des fonds marins et la création de plates formes d’exploration au large des côtes de l’Etat Hébreux. En effet, ces dernières années, Israël s’est lancé dans une nouvelle politique énergétique qui vise à exploiter les gisements de gaz naturel de Tamar, représentant plusieurs années de consommation et d’indépendance énergétique pour le pays. Cette manne gazière a engendré la création de plates-formes d’exploration et d’exploitation offshore en Méditerranée Orientale. Le 30 mars 2013, Israël a officiellement commencé a exploité le gisement de gaz naturel de Tamar comme l’indique RFI. De plus, l’exploration pétrolière a aussi lieu tout près des côtes, dans l’habitat naturel des tortues. Les risques pour les tortues marines L’augmentation des forages dans cette zone s’est accompagnée d’une augmentation d’arrivées de tortues marines vertes et brunes au centre de Mevo’ot Yam. Les premières hypothèses de ces arrivées massives de tortues seraient que les bouleversements de l’environnement acoustique et les perturbations des couches sédimentaires qui résultent du fonctionnement de ces structures agissent directement sur le comportement des tortues marines, et plus généralement de la vie sous-marine. Un article d’Haaretz met en cause l’utilisation de canons à air comprimé qui déclenchent de très importantes ondes sonores. Ces derniers servent à identifier l’existence de ressources sous-terraines en pétrole en lançant de très importantes ondes sonores sur les fonds marins. Plusieurs études récentes vont dans le sens de la nocivité des canons à air. Ils déclencheraient, entre autres, des comportements de paniques qui perturberaient les tortues dans leurs habitudes vitales comme la recherche de nourriture. Une autre théorie de premier plan qui recoupe la précédente serait que les tortues seraient exposées à des substances nocives produites par l’exploration offshore près des côtes. Parallèlement à cela, le compte-rendu de la première réunion offshore confirme l’influence de l’exploration offshore sur les tortues, certains pays comme le Canada ont même interdit les pratiques avec les canons à air comprimé à proximité d’espaces habités par les tortues. Il ne faut pas oublier que ces espèces de tortues sont considérées comme en voie d’extinction. Il serait donc souhaitable que les pays riverains de la Méditerranée encadrent d’avantage l’exploration et l’exploitation offshore afin de préserver les tortues marines et le reste de l’écosystème. L’impact sur la santé des tortues est préoccupant et il est difficile de ne pas faire le rapprochement avec le futur Centre d’Essais et d’Expertises en Mer Profonde qui verra le jour en 2014 au large de l’île du Levant, tout près de Toulon.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Morgane Maréchal from Marseille, la revue de presse
Scoop.it!

Méditerranée : le triangle des baleines a 10 ans

Méditerranée : le triangle des baleines a 10 ans | Les risques de l’exploitation offshore sur les tortues marines | Scoop.it
Né en 2002, le sanctuaire Pélagos a ouvert de nouveaux horizons en matière de protection du milieu marin.

Via Marseille, la revue de presse
more...
No comment yet.
Rescooped by Morgane Maréchal from Tourisme de montagne
Scoop.it!

Des chiffres fantaisistes pour le dernier communiqué de presse Ski de TripAdvisor

Des chiffres fantaisistes pour le dernier communiqué de presse Ski de TripAdvisor | Les risques de l’exploitation offshore sur les tortues marines | Scoop.it

Seulement 29% des Français ont prévu de partir au ski en cet hiver 2013-2014. Parmi ceux qui n’envisagent pas de descendre les pistes tout schuss cet hiver, la raison principale invoquée est qu’ils sont 54% à avoir planifié un séjour… au soleil.


Via Aurélien de PIERREFEU, François Quilici
more...
Aurélien de PIERREFEU's curator insight, November 27, 2013 3:13 AM

Dans la restitution des chiffres de son enquête menée auprès de 901 voyageurs Français du 16 octobre 2013 au 29 novembre 2013, Trip Advisor semble confondre allègrement son échantillon de voyageurs et la population française. Alors que le taux de départ au ski communément admis se situe autour de 7% (une source fiable ici), Trip Advisor nous annonce tranquillement que "Seulement 29% des Français ont prévu de partir cet hiver".

Le plus incroyable c'est que ces chiffres délirants sont déjà repris ce matin. Ex Boursorama qui titre : Près d'un tiers des Français envisage un séjour au ski cet hiver.

Rescooped by Morgane Maréchal from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

Les dirigeants français en manque de leadership interculturel | Gestion des Risques Interculturels

Les dirigeants français en manque de leadership interculturel | Gestion des Risques Interculturels | Les risques de l’exploitation offshore sur les tortues marines | Scoop.it

Des Français franco-français

« Nous sommes trop franco-français… » Combien de fois ai-je entendu ce constat de la part d’entreprises en demande de formations en management interculturel ? Elles ne disent pas : « Nous sommes trop français… » mais « trop franco-français », indiquant par cette redondance combien la dimension autoréférentielle devient problématique dans un environnement complexe où le quotidien est rythmé par l’international, aussi bien en interne au sein des équipes, qu’en externe dans la pratique des affaires.

 

« Nous sommes trop franco-français… » Mais que cherchent-elles à exprimer au juste ? En échangeant avec ces entreprises, on réalise que cette remarque peut recouvrir différentes réalités : ...

 

 


Via Alcofribas
more...
No comment yet.