Le perchloroéthylène, un solvant utilisé pour le pressing, bientôt interdit | les pressings écologique | Scoop.it

La grande majorité des quelque 5.000 pressings de France utilisent pour leur nettoyage à sec du PCE, un solvant organique chloré ininflammable au pouvoir dégraissant sans pareil. Cependant, très volatil, il est nocif pour l'environnement et classé depuis 1995 par l'Organisation mondiale de la santé comme cancérogène probable.

Le ministère de l'Ecologie doit publier prochainement un arrêté qui interdira à moyen terme son usage dans les pressings et la profession a commencé à prendre les devants.

Les procédés n'utilisant pas le perchlo sont multiples mais les plus utilisés, selon l'Ineris (Institut national de l'environnement industriel et des risques), sont ceux à base de solvants combustibles (hydrocarbures ou siloxanes), moins toxiques et moins volatils que le PCE, et l'aquanettoyage.

 

Certains pressings se targuent d'être "naturels" ou "écologiques"? "100% écologique, c'est impossible, il y a toujours une utilisation de produits chimiques"

 

Un autre mode de nettoyage sans perchlo, de plus en plus répandu, est le D5

(décaméthylcyclopentasiloxane), un solvant à base de silicone liquide inodore, exclusivité des pressings Sequoia en France. Le D5 est faiblement volatil mais inflammable, comme les autres solvants combustibles. N'utilisant pas de solvants, la technique à l’aquanettoyage n'a pas besoin d'une déclaration en préfecture.




Certains pressings se targuent d'être "naturels" ou "écologiques"? "100% écologique, c'est impossible, il y a toujours une utilisation de produits chimiques"


Via G Fifrin